VOYAGES EN EQUILIBRE...

Cours de Hatha-Yoga du mois de Juin 2017

a%20paix%20intérieure.jpg

Bonjour !  Nous voici en Juin...Et j'espère que malgré tous les malheurs nous réussirons quand même à trouver cette paix intérieure, la seule vraie liberté.

 

Asseyez-vous face à la mer...Et regardez au loin, au delà de la ligne d'horizon...Vers l'espace infini.

 

1- Intériorisation:

Le mois de juin est le 6ème mois de l'année. Au niveau symbolique le nombre 6 est de moindre importance, il s'exprime néanmoins par l'hexagramme

et "Le sceau de Salomon"

Dans la Genèse la création du monde porte le nom d'hexameron (création en 6 jours) , car "le 7ème jour Dieu se reposa après avoir achevé l'œuvre qu'il avait faite". Dans l'Evangile selon St Mathieu, la description des 6 œuvres de la miséricorde relève d'une série de symboles fondés sur ce nombre, relativement rare en Europe.L'hexagramme, l'étoile du sceau de Salomon, fondé sur le 6, est le seul symbole vraiment important:

Il est composé de deux triangles, comportant 6 pointes, correspondant aux 7 planète moins le Soleil. Mais le Soleil étant au centre, il occupe la 7ème position,

instituant le 7 comme l'unité du 6 qui symboliserait alors la multiplicité de la création.

En Chine, le 1er Empereur connu Shi Huang-ti (221-210 av J-C), fondateur de l'Empire du Milieu, préférait l'ordre fondé sur le 6 et divisa l'empire en 36 provinces militaires...

Mais le plus souvent le 6 se déguise en 7, bien qu'il reste représentatif de l'équilibre et de la symétrie...Ainsi, il peut aussi figurer le double de l'énergie du nombre 3, qui a lui seul est déjà très puissant.

 

Chant du mantra OM

 

2-Réveil des articulations:

Tête-épaules-coudes poignets-hanches-genoux- chevilles...

 

3- Le fil rouge: Surya Namaskara

Porter une attention particulière sur la 6ème posture de la salutation au soleil : Ashtanga namaskara

Menton- poitrine-genoux en contact avec le sol.

Porter sa conscience sur le nombril ou Manipura Chakra

 

4-Pranayama: La respiration complète

 -Commencer par poser sa conscience sur la respiration abdominale.

Main gauche au dessus du pubis, main droite sur l'estomac.

Expirer, puis inspirer lentement par le nez, soulever les muscles du ventre, du pubis au nombril.

Expirer lentement par le nez en rentrant l'abdomen du nombril au pubis.

L'expiration est plus longue que l'expiration ce qui permet de mieux évacuer les toxines.

Ressentir le mouvement respiratoire dans le sens de la hauteur (vertical)

-Poursuivre par la respiration costale ou diaphragmatique.

Placer les mains de chaque côté de la cage thoracique (entre taille et poitrine).

Expirer, puis inspirer lentement par le nez en laissant les côtes et le diaphragme s'écarter.

Expirer lentement par le nez en pressant les mains contre les côtes pour les sentir se resserrer.

Ressentir le mouvement respiratoire qui s'opère dans le sens de la largeur (horizontal)

Le diaphragme, muscle qui sépare l'abdomen du thorax est souvent considéré comme le muscle de la respiration.

-Enfin, posez votre conscience sur la respiration thoracique -haute ou sous-claviculaire.

Placer les mains sur les muscles pectoraux, au dessus des seins .

Expirer, puis inspirer par le nez en laissant les muscles de la poitrine se soulever doucement et profondément, sans contracter les épaules.

Les muscles du dos soulèvent le haut du thorax, sans se bloquer.

Observer comment les muscles du dos bougent, ainsi que la poitrine, tandis que le diaphragme s'étire vers le haut.

Expirer lentement par le nez, abaisser progressivement la poitrine, sentir le diaphragme qui s'abaisse.

Puis expérimenter la respiration complète qui associe les 3 phases de la respiration: Abdominale, Costale et Sous-claviculaire.

Elle constitue l'exercice de base de contrôle du souffle.

-Commencer par expirer, garder le ventre tenu : Uddiyana-bandha ,

Puis inspirer lentement par le nez en laissant les muscles du ventre se soulever du pubis au nombril.

Les côtes et le diaphragme s'écartent, le thorax se soulève jusqu'aux clavicules.

Penser à basculer légèrement le bassin afin de mieux le plaquer au sol.

Le menton est posé contre la gorge : jalandhara-bandha

Rétention poumons pleins (attention à ne jamais forcer les rétentions de souffle; Pas de rétention pour les enfants et les femmes enceinte)

Aspirer vers le haut les sphincters de l'anus, du rectum, de la vessie et du vagin: mula-bandha

-Expirer lentement par le nez en relâchant les bandha (les bandhas sont des verrous musculaires), en commençant du bas vers le haut.

Le thorax s'abaisse lentement, les côtes se resserrent et le ventre se rentre jusqu'au pubis.

-Se concentrer sur l'énergie vitale, le prâna qui circule dans tout notre corps.

 

5- Relaxation : Savâsana ou la posture du cadavre.

Lorsque la vie s'en est allée, le corps est figé et plus aucun mouvement n'est possible.

On apprend à se relaxer en restant immobile pendant un certain temps et en gardant l'esprit immobile, mais pleinement conscient.

Cette relaxation attentive revigore et rafraîchit à la fois le corps et l'esprit.

Mais il est beaucoup plus difficile d'apaiser l'esprit que le corps.

C'est pourquoi cette posture, apparemment facile, est l'une des plus difficiles à maîtriser.

-Commencez par respirer profondément... puis laissez la respiration devenir lente et légère, sans mouvements...

-Concentrez-vous sur les expirations... Détendez la mâchoire inférieure...La langue ... puis les paupières , les pupilles sont complètement passives...

-Relaxez-vous profondément, expirez lentement...

-Si votre esprit vagabonde, laissez le faire, ne cherchez ni à aller dans son sens, ni à le retenir...

-Vos nerfs deviennent passifs...Vous êtes complètement rafraîchi et relaxé.

L'énergie, le Prâna coule en vous depuis l'arrière de votre tête, jusqu'à vos talons... Vous sentez votre corps s'allonger, en toute sérénité il se dépose sur le tapis, s'abandonne...Vous êtes la posture Savâsana.

Profitez de la détente...

Vous reviendrez tout doucement à un état de conscience ordinaire...

Etirez-vous comme si vous veniez de vous réveiller...Puis venez vous asseoir.

 

Chant du mantra OM

                                   Namasté.

 

Je vous souhaite un magnifique mois de Juin 2017 !

                                                                                  A bientôt . Corinne.

 

 

 

 



10/06/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 34 autres membres