VOYAGES EN EQUILIBRE...

Sentier Blanc martel

 

 Le sentier Blanc-Martel, la randonnée aventure...

 P1120631.JPG

 

Un peu d’histoire…

 

  P1120639.JPG P1120650.JPG

 

Au début du 20ème siècle, Alfred-Edouard Martel, passionné d’hydrogéologie et de spéléologie, est mandaté par le Ministère de l’agriculture pour rechercher de nouvelles ressources en eau potable pour alimenter la Provence. C’est accompagné d’une équipe, complétée par les gens du pays dont Isidore Blanc, instituteur de Rougon, guide et passionné de faune et de flore, qu’ils se lancent en 1905 à la découverte de ce gouffre sauvage qu’est le Grand Canyon du Verdon.

 

Partis du Couloir Samson, ils arrivent sains et saufs 4 jours plus tard au Galetas, malgré le matériel perdu et les bateaux détruits. Ils sont les premiers à avoir parcouru l’intégralité du canyon. Dans les années 30, le Touring Club Français ouvre un sentier qui descend de la Maline jusqu’au Couloir Samson. La difficulté la plus importante : la descente de la Brèche Imbert. Elle nécessite l’installation d’échelles pour passer la faille profonde de plusieurs dizaines de mètres de dénivelé. Ces fameuses échelles ont été remplacées dans le cadre du projet de réfection de l’ensemble du sentier Martel qui a eu lieu durant les hivers 2012 et 2013. Les tunnels traversés à l’endroit le plus étroit du canyon au Couloir Samson, sont les vestiges du grand projet de détournement du Verdon initié au début du siècle après l’épopée de messieurs Martel et Blanc et qui fut arrêté par la première guerre mondiale et l’ampleur titanesque du projet.

 

Vous découvrirez tout au long de cette fabuleuse randonnée une incroyable biodiversité. Des espèces les plus communes aux plus rares : chênes verts ou pubescents, hêtres, érables, ifs, genévriers de Phénicie, buis, anémones hépatiques, sceaux de Salomon, lys martagon, fougères endémiques, toutes s’offrent au regard attentif des randonneurs. La faune du canyon est tout aussi riche que la flore. Au détour du chemin, vous pourrez peut-être rencontrer sangliers, chevreuils, renards, écureuils, blaireaux, fouines ou chauves-souris, sans oublier les vautours réintroduits dans les Gorges du Verdon entre 1999 et 2005 pour les uns, les derniers étant venus y nicher à partir de 2007. Levez les yeux lorsque vous serez au-dessous de la vertigineuse falaise de l’Escalès, vous pourrez y découvrir une autre « espèce » venue s’installer dans le canyon : les grimpeurs.

 

P1000456.JPG P1000457.JPG

 La Randonnée:

 

P1120695.JPG

  

SentierMartel_topo.jpg

Fiche technique :

 

Durée moyenne: 5h00
Distance : 15 km
Dénivelé positif : 532m
                                                               Dénivelé négatif : 604m                                                              
Point haut : 927m
Point bas : 540m

Difficulté : Difficile
Retour point de départ : Non
A pied
       Commune : La Palud-sur-Verdon 04120
Départ : N 43.746284° / E 6.344917°
Arrivée : N 43.794381° / E 6.400675°

 

tracemartel.jpg  P1000459.JPG

 

Carte.jpg

   

   

    P1120681.JPG

 

Départ de la Maline. En face la falaise des Cavaliers. Au fond, le Verdon au Pré d’Issane.

Du chalet de la Maline au Point Sublime, en passant par le Sentier Martel avec détour par la Mescla, le sentier Martel parcourt sur près de 15 km le Verdon par la rive droite depuis son entrée dans le canyon (Point Sublime) jusqu’au chalet de la Maline. Le parcours peut se faire dans les deux sens. La randonnée a son charme dans les deux sens. Il est toutefois préférable, surtout l’été de partir du chalet-refuge de La Maline, accès par la Palud-sur-Verdon route des Crête,  à cause de la réverbération solaire de l’adret et pour aborder les endroits à forte déclivité en descente. C’est également le meilleur sens pour la photographie, en raison du parcours du soleil. Il faut prévoir deux véhicules. On laissera un véhicule au départ (parking du Chalet de la Maline) et l’autre à l’arrivée (parking du couloir Samson ou parking du Point Sublime). Pour les personnes ne disposant que d’un seul véhicule, il existe pendant la saison touristique un service de bus, de taxis ou de navettes. Dans ce cas, on peut aller du Point Sublime à La Maline pour environ 10 euros. Pour l’aller, dans le sens La Maline-Point Sublime, il faut compter de 7 à 8 heures avec le détour par la Mescla.

 

P1120704.JPG

 

P1120703.JPG P1120633.JPG

 De La Maline, le chemin descend en lacets pour rejoindre l’eau au gué de l’Estellier[]. On passe le ravin de Charençon, puis un escalier permet de franchir la barre rocheuse du Pas d’Issane. Ne pas descendre vers la passerelle, mais continuer à gauche, en direction du Pré d’Issane, qui est une petite plage de galets et le premier endroit où l’on atteint le bord du Verdon. On arrive ensuite à l’étroit des Cavaliers, passage resserré entre des falaises de près de 300 mètres de hauteur. Continuer le chemin qui longe la rivière pour remonter vers l’éboulis de Guègues. Au-dessus du sentier, dans l’éboulis, se trouve un tunnel de 1 196 mètres de longueur qui permet en cas d’orage d’éviter les dangereuses échelles de la Brèche Imbert. Ce tunnel est fortement déconseillé. Il est long, très sombre et étayé par endroits. Après la descente du talus de Guègues on atteint la grande grotte de la Baume-aux-Bœufs, puis on continue pour arriver avant la Brèche Imbert à un croisement qui indique « Mescla » 0 h30 ou « Point Sublime ».

 

P1120628.JPG

 

Il est conseillé de faire le détour par le magnifique site de la Mescla, où l’Artuby se joint au Verdon. Vous verrez certainement, si vous levez la tête, des gens sur le Belvédère de la Mescla, 200 mètres au-dessus de vous. C’est à cet endroit que se noya l’abbé Pascal, en 1928. Il était un des pionniers du Verdon.

Il est fréquent, à cet endroit, si on arrive de bonne heure, de voir du gibier se désaltérant dans l’eau émeraude de la rivière. Quand l’eau est plus profonde, à l’endroit où se jette l’Artuby, il n’est pas rare d’y voir de grands chevesnes se balançant doucement dans l’eau glacée. Cet emplacement est un excellent endroit, pour faire une pause, se restaurer et méditer sur la beauté de l’endroit.

 

P1120664.JPG

 

Revenir sur ses pas, et prendre la direction du Point Sublime. Atteindre en peu de temps la Brèche Imbert, après une courte mais violente grimpée, et ses 6 échelles, totalisant 252 marches d’escalier métallique pour descendre les 100 mètres de dénivelé. Ensuite le chemin remonte le long du Verdon, tantôt très haut au-dessus du cours d’eau, tantôt très proche, pour arriver vers une belle plage de galets, dans le défilé des Baumes-Frères. À cet endroit, il y a toujours quelqu’un. C’est un endroit idéal pour la pause de midi. Depuis ce lieu, on aperçoit au fond et sur la gauche la majestueuse falaise de l’Escalès.

La randonnée continue à longer le lit de la rivière, tantôt à l’ombre des arbres, tantôt en plein soleil sur les cailloux. Peu avant les trois tunnels percés dans la paroi, on pourra voir sur l’autre rive les Tours de Trescaïre, deux impressionnantes pyramides monolithiques.

 

P1120608.JPG P1120621.JPG
 P1120630.JPG

 

On arrive ensuite au Tunnel des Baumes. Ce tunnel est le premier d’une série de trois tunnels empruntés par le sentier Martel sur les sept créés lors des aménagements. Le laisser sur la gauche et continuer en bas de falaise. On arrive à un petit escalier métallique, qui rejoint la sortie du Tunnel des Baumes.

Il faut continuer, pour arriver ensuite au Tunnel de Trescaïre Celui-ci est long de 110 mètres. La traversée de ces trois tunnels nécessite d’emporter avec soi une lampe de poche. Il est bon d’emporter également un vêtement chaud. En effet, la température à l’intérieur contraste avec la chaleur de l’extérieur. Il faut faire attention où l’on met ses pieds, de grandes flaques d’eau recouvrent le sol à certaines périodes et il n’est pas rare de trébucher sur des morceaux d’anciens rails. Ces tunnels ont été conçus à une certaine époque, dans le cadre d’aménagements hydroélectriques qui ont été abandonnés après la guerre de 1939-1945. À la sortie du Tunnel de Trescaïre, on peut voir le resserrement des Gorges entre les parois de l’Escalès à gauche et les parois du Duc et de l’Encastel à droite. Puis vient enfin le dernier tunnel, le Tunnel du Baou, long de 670 mètres. Ce tunnel est courbe et peu après son entrée, à environ 250 mètres, une fenêtre découpée dans la roche permet d’accéder à la Baume aux Pigeons.

 

P1120684.JPG P1120685.JPG

P1120686.JPG

 

Après ce dernier tunnel, redescendre au bord du Verdon au lieu-dit le « Solitaire ». Franchir le Baou par la nouvelle passerelle et remonter au parking du Couloir Samson. Rejoindre ensuite le Point Sublime (si on n’a pas de véhicule stationné dans ce parking) en suivant un bout le sentier GR4 qui rejoint le bord de la falaise et monte ensuite avec un dénivelé de 110 mètres jusqu’au parking du Point Sublime.

 1341854130_924361440BI.jpg

 

P1120616.JPG P1120645.JPG

P1120687.JPG

 

P1000442.JPG

 

Merci de m'avoir lu, à bientôt pour un prochain carnet "rando".

 

ERIC

 

P1120556 (2).JPG

Bonus : Séjour en yourte à Castellane. Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d'information. 

 

http://www.booking.com/Share-AZHADW

 

... et quelques autres photos du sentier Blanc Martel , des Gorges du Verdon, de la région proche et de Castellane, de quoi vous donnez envie, je l'espère, de faire une escapade nature dans cette magnifique région, en Provence...

      castellane.gif

 

 Yourte à Eoulx, 10 km de Castellane

P1120572.JPG

 

P1120569.JPG

 

P1120574.JPG

 

P1120570.JPG P1120573.JPG

gorge du verdon046.JPG

 

Lac de Sainte Croix et entrée des Gorges du Verdon

gorge du verdon007.JPG

 

Aiguines

P1000465.JPG

 

Pont de l'Artuby

P1000448.JPG

 

Lac de Castellane

P1120568.JPG

 

P1120576.JPG

 

Castellane

P1120577.JPG

 

P1120578.JPG

 

Moustier Sainte-Marie

gorge du verdon130.JPG

 

gorge du verdon139.JPG

 

gorge du verdon092.JPG

 

Lac de Sainte Croix

gorge du verdon006.JPG

 

Gorges du Verdon

gorge du verdon073.JPG

 

Rando kayaks

gorge du verdon010.JPG

 

gorge du verdon012.JPG

 

gorge du verdon049.JPG

 

gorge du verdon051.JPG

 

gorge du verdon074.JPG

 

Sentier Blanc Martel

P1120626.JPG

 

P1120643.JPG

 

P1120620.JPG

 

P1120702.JPG

 

P1120698.JPG

 

P1000458.JPG

 

P1000461.JPG

 

gorge du verdon003.JPG

 

gorge du verdon005.JPG

 

gorge du verdon033.JPG

 

gorge du verdon069.JPG

 

gorge du verdon076.JPG

 

P1000435.JPG

 

P1120640.JPG

 

Bonne randonnée à tous.

 

Eric

 

P1120648.JPG



02/06/2017
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 36 autres membres