VOYAGES EN EQUILIBRE...


Retraite aux îles de Lérins

       P1130569.JPG       P1130580.JPG        P1130570.JPG       P1130577.JPG        P1130582.JPG        P1130575.JPG

 "Lérins se trouve comme l'un des hauts lieux du monde qui offre un ressourcement spirituel de première valeur."  Sœur Emmanuelle.

 

P1130346.JPG

                                                                                                                

"Lérins est une miette de prière au milieu de l'éternité qui l'entoure de toute part." Paul Claudel.

 

        P1130289.JPG      P1130513.JPG   P1130518.JPG    P1130545.JPG      P1130514.JPG

 

Depuis longtemps je souhaitais tenter l'expérience de la "Retraite Spirituelle" sans vraiment me décider à franchir le pas...

Et, bien qu'étant professeur de Yoga et ayant visité les hauts lieux spirituels de pèlerinage de l'Inde, je n'ai jamais pour autant été tentée par un séjour dans un Ashram...

Par contre l'Abbaye de l'île Saint Honorat est un choix qui s'est imposé naturellement...

J'ai donc écrit une lettre de motivation adressée au Frère Hôtelier afin de lui demander de m'accueillir au sein de leur communauté religieuse.

Ma demande a été retenue pour un séjour à l'Abbaye du mardi 25 juillet au dimanche 30 juillet, soit 5 nuits.

Merci à Gladys et à son association "Le jardin d'essai" qui m'a offert ce séjour.  

 

            P1130408.JPG  P1130392.JPG  P1130407.JPG  P1130393.JPG  P1130519.JPG

 

C'est avec un grand plaisir que j'ai embarqué sur le bateau qui fait la navette entre Cannes et l'île Saint Honorat pour 1/2 heure de traversée.

A 14h30 je me présentais à l'accueil après avoir traversé l'île avec ma petite valise à roulettes.

Ici pas de routes, juste des chemins de terre, et une végétation qui sent bon la Provence...Une autre manière de vivre à deux pas de l'agitation estivale de la Côte d'Azur.

Quelques règles à observer dés l'arrivée sur l'île : Etre habillé correctement, ne pas fumer, et respecter le silence ...

 

 P1130328.JPG  P1130304.JPG  P1130312.JPG  P1130313.JPG   P1130326.JPG   P1130316.JPG  P1130375.JPG

 

La chambre ou plutôt " la cellule" n°13 m'a été attribuée. Je réfléchissais au symbolisme...n'étant pas superstitieuse, je décidais que c'était forcément positif !

Le nombre 13 apparait dans de nombreux domaines: temporels, religieux, historiques ou mathématiques, ca qui peut expliquer son caractère mystérieux et les superstitions qui l'entourent.

Dans la religion Chrétienne le nombre 13 fait référence à la Cène où Jésus avait réuni les 12 apôtres dont Judas qui par sa trahison le conduira à la mort par crucifixion.

Comme ils étaient 13 à table, le nombre fut associé au malheur et à la souffrance.

Je découvrirai plus tard que Jésus sur la croix dans l'église de l'abbaye est un christ souriant , sculpture sur bois du XIVe siècle:

 

P1130464.JPG

 

L'accueil a été très sympathique et ma cellule très jolie dans sa simplicité. J'étais logée au 1 er étage, avec une vue magnifique sur le jardin du cloître dés que j'ouvrais ma porte.

J'avais fait le choix d' abandonner mon téléphone portable ainsi que ma montre à la maison, histoire de me déconnecter du quotidien et des obligations... en oubliant que la vie monacale est parfaitement orchestrée et

que les horaires sont rigoureusement respectés !

Pour moi qui suis toujours en retard, arriver à l'heure aux offices religieux et aux repas allait être un défi de tous les instants... pour me repérer restaient à ma disposition l'horloge du clocher et le son des cloches...

 

      P1130430.JPG  P1130345.JPG P1130288.JPG   P1130358.JPG  P1130542.JPG          P1130341.JPG          P1130429.JPG

 

Or, voici comment est composée une journée d'été ordinaire à l'abbaye : Offices religieux et Repas.

- 04h30 "Vigiles"

-Le petit déjeuner est en libre service entre "Vigiles" et "Laudes"

-07h45 "Laudes"

-11h25 "Eucharistie"

-12h35 "Sexte"

-12h45 Le repas de midi se fait en silence, sur fond musical. Après manger les convives font la vaisselle et mettent la table pour le repas du soir.

-14h30 "None"

-18h00 "Vêpres" suivi de "L'Adoration du Saint Sacrement"

-19h15 Le repas du soir se fait en silence, sur fond musical. Après manger les convives font la vaisselle et mettent la table pour le repas du lendemain midi.

-20h00 "Complies"

Tout ceci est réglé comme du papier à musique, c'est extrêmement bien organisé.

7 rendez-vous quotidiens pour se rapprocher du Seigneur et chanter ses louanges.  Il n'y a aucune obligation à assister à la messe, mais ce serait dommage d'être ici et de passer à côté 

de ces moments de recueillement et de partage.

 

 P1130534.JPG  P1130532.JPG P1130531.JPG  P1130432.JPG P1130343.JPG   P1130435.JPG   P1130346.JPG  P1130277.JPG

 

D'autant plus que toutes les messes sont chantées...

L'architecture de l'église met en valeur les voix  des moines qui s'élèvent avec ferveur. C'est très beau, esthétique, intemporel...

Dans l'église abbatiale, les moines arrivent les uns après les autres et prennent place selon une hiérarchie définie, que je ne saurais expliquer. Il semblerait que chacun d'entre eux ait un rôle à jouer,

mais que selon les offices les places soient interchangeables... Ils sont une trentaine de moines habillés de noir et de blanc, âgés de 30 à 80 ans. Peu de jeunes, les vocations doivent se faire rares. 

Des psautiers (recueils de psaumes) et des carnets liturgiques sont mis à la dispositions des retraitants, car la communauté des moines fait largement participer les visiteurs à son intercession et à sa louange.

Les chants liturgiques monastiques favorisent l'écoute intérieure, la litanie apporte le calme à l'esprit, le recueillement.

 

18h00 "Vêpres", le premier office auquel j' assiste. C'est la messe que je préfère entre toutes car elle est suivie de "L'Adoration du Saint Sacrement".

Un moment de pur bonheur où seuls quelques moines et retraitants se retrouvent dans une petite chapelle voutée toute en pierre de taille, là un moine dépose  sur l'autel le Saint Sacrement et allume des bougies.

De petits bancs de méditation sont mis à  disposition. Là, alors que rien ne bouge, il règne une ambiance très particulière, Je me suis sentie parfaitement à ma place durant toutes ces séances d'intériorisation, de concentration,

de méditation. J'ai adoré ces moments de plénitude. L'énergie positive était palpable en ces murs, la chaude lumière de fin d'après-midi, la beauté pure, le dépouillement, la sobriété en font des instants suspendus hors du temps.

 

 P1130540.JPG    P1130342.JPG     P1130340.JPG   P1130538.JPG  P1130347.JPG

 

Et puis vient l'heure du repas, lorsque la cloche sonne. Mon premier repas en silence, où personne ne parle...30 personnes qui dinent au son de la musique classique.

C'est assez troublant, parfois on ne sait plus où regarder...C'est aussi très reposant de ne pas avoir à faire la conversation, rien ne vient perturber , ni dénaturer le moment présent.

C'est un travail sur soi très intéressant, cela remet l'Ego à sa véritable place...Il n'y a pas de place pour la fanfaronnade.

Sincèrement j'ai apprécié de me taire et de ne pas avoir à me justifier pour cela ! D'habitude c'est plutôt mal vu lorsqu'on vit en communauté de ne pas parler, pas ici. Tous les retraitants sont agréables les uns envers les autres, très respectueux. 

Finalement, le regard, le sourire, l'attention et le geste mesuré parlent mieux qu'on ne l'imagine.

 

Après le repas du soir, je peux soit assister au dernier office de la journée "Complies" à 20h00, soit me promener et faire le tour de l'île désertée par les touristes, soit m'installer au bord de l'eau pour bouquiner tout en admirant le coucher du soleil du côté de Mandelieu...Je choisis l'alternance.

 

 P1130527.JPG  P1130325.JPG    P1130499.JPG  P1130317.JPG  P1130423.JPG

 

Entre "Complies" et " Vigiles" c'est "Le Grand Silence": le temps où cessent toutes les paroles, tout travail, tout bruit afin de pénétrer dans la paix de la nuit avec un cœur disponible  aux appels de l'Esprit Saint.

Durant ces heures où l'esprit humain n'est plus accaparé par les mille occupations de la journée, pas d'autres choix que la prière...Ou le sommeil.

Sauf si comme moi, vous n'avez plus aucune notion du temps et que vous subissez un décalage horaire extraordinaire à quelques kilomètres de votre domicile !

Je me retrouvais seule en pleine nuit à contempler les étoiles, au beau milieu du jardin du cloître ne sachant pas s'il me fallait attendre quelques minutes ou quelques heures avant que ne s'ouvre la porte pour l'office de "Vigiles" à 04h30 du matin. J'étais bien, j'écoutais le silence. On aurait pu me croire perdue, alors que j'étais juste en avance. J'assistais enfin à l'office avec quelques courageux...

J'avais en tête des images du film  "Le Nom de de la Rose"... Rien ne m'y a fait songer. Il faudrait peut-être revenir en hiver, dans le froid...pour que l'ambiance s'en rapproche.

L'office m'a donné faim. Je file déjeuner, puis je retourne finir ma nuit. Je me réveille en sursaut persuadée d'être en retard pour l'office de Sexte de 12h35...En fait, une fois à l'extérieur de ma cellule je m'aperçois que l'horloge du clocher indique 08h45...il n'en faut pas plus pour me faire perdre mes repères, j'ai l'impression d'être en plein décalage horaire ! La bonne nouvelle, c'est qu'une longue journée s'offre à moi.

Je prends tout mon temps pour faire le tour de l'île, je croise des retraitants en compagnie de moines qui discutent à bâton rompu...d'autres auront préféré s'asseoir dans le jardin pour un entretien privé plus discret.

J'assiste aux offices avant d'aller déjeuner en silence. La nourriture est appétissante et variée, nous avons même droit le midi à un pichet de rosé !

A 14h30 la messe de None...juste avant la sieste.

L'après-midi passe vite: baignade, visite, lecture...Ies cloches me rappellent qu'il est déjà l'heure de me préparer pour assister à l'office de "Vêpres" qui sera suivi du diner en silence.

 

   P1130343.JPG

 

Les matins suivants,  déroule mon tapis de Yoga sur le parquet de ma cellule, j'ouvre ma porte en grand et depuis mon tapis je pratique en ayant vue sur le jardin et l'église, c'est parfait, j'y prends beaucoup de plaisir.

En milieu de matinée je m'offre ainsi chaque jour une belle séance de Yoga, avant d'assister à l'office de" l'Eucharistie" .

 

                                                               P1130336.JPG  P1130338.JPG  P1130335.JPG  P1130277.JPG 

                       P1130433.JPG     P1130285.JPG             P1130436.JPG   P1130434.JPG   P1130283.JPG

 

Tout autour de l'Ile, il est possible de se baigner et de faire du snorkeling. Il est plus difficile de trouver une petite plage pour bronzer, et souvent elles sont prises d'assaut par les touristes, mais il y en a ... 

Il y a aussi un grand nombre d'endroits aménagés pour pique-niquer dans la pinède face à la mer...

Un beau restaurant "La Tonnelle" vous accueille pour le déjeuner.

 

 P1130351.JPG P1130411.JPGP1130421.JPG                                                                                P1130376.JPG   P1130383.JPG   P1130302.JPG P1130297.JPG

 

Dans la jolie Chapelle juste avant d'arriver à l'abbaye, se tient une exposition sur le thème "A quoi servent les moines ?"

C'est une très belle expo qui propose des photographies en noir et blanc et des sculptures crées avec des outils de jardinage qui ont été détournés avec bonheur par l'artiste.

 

     P1130445.JPG      P1130446.JPG  P1130455.JPG   P1130461.JPG  P1130459.JPG

P1130450.JPG  P1130356.JPG    P1130447.JPG   P1130454.JPG  P1130452.JPG  P1130451.JPG  P1130460.JPG

 

Il est possible aussi de visiter la magnifique forteresse qui se dresse telle une sentinelle pour protéger l'île... Si vous le voulez, vous pouvez vous laisser guider par de jeunes étudiants enthousiastes qui vous expliqueront toute l'histoire de la Forteresse et de l'île Saint Honorat. Ses fondations datent du XIe siècle...à l'origine, elle abritait des moines et des soldats.

 

P1130296.JPG P1130290.JPG  P1130428.JPG P1130293.JPGP1130294.JPG   P1130545.JPG

 

Aujourd'hui en partie en ruine, elle offre aux visiteurs une vue panoramique sur la mer, l'abbaye et les vignobles.

 

              P1130321.JPG P1130489.JPGP1130399.JPG      P1130490.JPG  P1130403.JPG                                 P1130396.JPG           P1130469.JPG          P1130495.JPG 

 

Les vignes sont cultivées sur une surface de 7,60 hectares: Chardonnay et Clairette pour les vins blancs et Syrah, Pinot noir et Mourvèdre pour les vins rouges.

Une importante partie des terres est consacrée à la culture des oliviers.

 

P1130512.JPG  P1130515.JPG  P1130488.JPG  P1130478.JPG  P1130508.JPG  P1130482.JPG  P1130510.JPG

 

Une grande et belle boutique propose à la vente les produits du terroir fabriqués par les moines ainsi qu'un important choix de livres religieux. Je n'ai pu résister à la tentation: du miel de lande, des liqueurs, un CD "Office du temps ordinaire" et quelques livres...On ne se refait pas.

 

                                                                  P1130324.JPG  P1130442.JPG  P1130444.JPG  P1130441.JPG  P1130443.JPG

 

C'est incroyable mais le temps est passé trop vite ! Je serais bien restée une semaine supplémentaire sur cette ile à l'abri de la folie du monde, qui sent bon la Provence...

J'espère pouvoir y séjourner à nouveau, tant cette retraite m'a fait du bien.

Je remercie sincèrement les moines de l'abbaye de Lérins pour la qualité de leur Accueil.

 

 Quelques repères historiques:

 

 P1130320.JPGP1130417.JPG  P1130374.JPG     P1130369.JPG  P1130419.JPG

 

Depuis 16 siècles, l'île abrite les moines de l'abbaye de Lérins qui vivent au rythme de la vie monastique et communautaire dans le respect de la règle de Saint Benoit faite de prière (ora) et de travail (labora).

 

- Entre 400 et 410, Honorat, Caprais et quelques compagnons arrivent sur l'île et forment une communauté de moines qui s'agrandit rapidement et rayonne dans toute la Provence Romaine.

- A partir du VIIe siècle, les moines adoptent la règle de Saint Benoit.

- Au cours du Moyen-Age, ils construisent le Cloître ancien, le monastère fortifié et les 7 chapelles autour de l'île qui serviront de lieux de pèlerinage pour les Chrétiens de Provence.

- En 1635, les Espagnols s'emparent de l'île et l'occupent pendant 2 ans, avant qu'elle ne soit reprise par les Français.

- En 1788, 1 an avant la révolution française, la communauté, ne comptant plus que quelques moines, est supprimée par décret royal.

- A la fin du XVIIIe jusqu'au début du XIXe siècle, l'île est vendue comme bien national.

- En 1859, l'Evêque de Fréjus rachète l'île, puis demande en 1869 aux moines Cisterciens de Sénanque ( près d'Avignon) de venir y refonder une communauté monastique.

- Aujourd'hui, la communauté veut suivre le Christ par le chemin de l'Evangile, en s'inspirant de la règle de Saint Benoit et de la tradition monastique Cistercienne, dont l'origine remonte au monastère de Cîteaux fondé en 1098.

Saint Bernard en donne cette description en au XIIe siècle:

" Oui vraiment le cloître est un paradis, une contrée défendue par le rempart de l'obéissance à la règle, et où se trouve une riche abondance de marchandises précieuses.

C'est chose glorieuse pour des hommes unis par un même genre de vie que d'habiter en une même maison; qu'il est bon, qu'il est doux d'habiter entre frères tous ensemble.

Regarde: l'un pleure ses  péchés, un autre exulte dans les louanges de Dieu; celui-ci est au service de tous, celui-là forme et instruit les autres; l'un prie, l'autre lit; l'un fait miséricorde, l'autre punit les péchés;

l'un est brûlé de charité, un autre se distingue par son humilité; l'un se montre humble dans le succès, un autre manifeste sa hauteur d'esprit dans l'adversité; l'un se dépense dans une vie active,

un autre se tient tranquille dans une vie contemplative.

 

Tu peux alors t' écrier :"C'est ici le camp de Dieu. Que ce lieu est redoutable; ce n'est rien moins qu'une maison de Dieu et la porte du Ciel."       Saint Bernard. Sermon divers 42§4.

 

 P1130277.JPG  P1130420.JPG   P1130427.JPG   P1130422.JPG   P1130279.JPG  P1130295.JPG

 

Infos pratiques:

 

              P1130388.JPG       P1130550.JPG                     P1130318.JPG                  P1130552.JPG          P1130390.JPG

 

Abbaye de Lérins :  +33 (0)4 92 99 54 00

info@abbayedelerins.com

www.abbayedelerins.com

 

Prendre le bateau à Cannes,

 

P1130567.JPG P1130549.JPG P1130551.JPG P1130328.JPG   P1130558.JPG  P1130576.JPG  P1130574.JPG  P1130563.JPG 

Parking Laubeuf

Quai des Iles

Billeterie Planaria : +33 (0)4 92 98 71 38

planaria@abbayedelerins.com

www.cannes-ilesdelerins.com

adulte: 16,50 euros aller/retour

 

Restaurant "La Tonnelle"

 

P1130323.JPG  P1130326.JPG  P1130384.JPG   P1130385.JPG  P1130331.JPG   P1130387.JPGP1130386.JPG

Réservations : +33 (0)4 92 99 54 08

tonnelle@abbayedelerins.com

 

 

                                                                               J'espère vous avoir donné envie de découvrir et d'expérimenter... A bientôt !  

                                                                                                                                                                                                             Corinne 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


09/08/2017
0 Poster un commentaire

Cours de Yoga du mois de Juillet

Bonjour !

Heureuse de vous retrouver pour notre séance de Yoga mensuelle... Voici le mois de Juillet, le 7ème mois de l'année qui annonce les Grandes Vacances pour nombre d'entre-nous...

C'est le moment de se détendre, de changer de rythme, et pourquoi pas de se retrouver, de reprendre contact avec sa vraie nature en se débarrassant de nos armures, 

de nos obligations et de tout ce qui nous encombre au quotidien, tout au long de l'année...C'est le moment de se poser, de privilégier l'instant et de se familiariser

avec " L''art de la méditation" comme le propose si bien Matthieu Ricard dans son livre.

 

 meditation-2214532_1280.jpg

Quel que soit l'endroit où vous séjournez, au bord d'une rivière, en montagne, au bord d'un lac ou encore sur une plage au bord de la mer...

Asseyez-vous, redressez votre dos, relâchez vos épaules et prenez conscience à la fois de votre posture et du moment présent...

Portez votre attention sur votre respiration, ressentez sa régularité et souriez à l'instant présent, au bonheur tout simple d'être ici et maintenant. 

 

1- Intériorisation autour du symbolisme du nombre 7

Le 7 est le nombre sacré le plus important après le 3 dans les traditions des civilisations orientales.

Dans la pensée indienne classique, le mont Meru avait 7 faces (6 + le centre) et l'énergie cosmique ( la Kundalini) devait monter dans le yoga à travers les

centre subtils ou chakras de l'axe vertébral de la Sushumna au nombre de 7 ( 6 chakras correspondant au "corps" du yogi tandis que le 7ème était

"le lotus aux mille pétales".

En Chine le 7 en tant que nombre impair est associé au principe masculin yang, mais il représentait aussi la succession des années de la vie chez la femme.

Le 7 revêt de nombreuses significations qui s'entremêlent créant de ce fait une infinité de sens possible. Soit il est en relation avec les 4 phases du mois Lunaire

(lune croissante, pleine lune, lune décroissante et lune noire) ce qui est le cas pour l'islam; soit il est en relation avec le nombre des cieux et les 7 planètes traditionnelles de l'astrologie: ce sont alors les 7 cercles de l'enfer, ou du paradis de Dante dans la Divine Comédie...

Les 7 jours de la semaine chrétienne portent les noms de dieux antiques liés à l'astrologie ( lundi jour de la Lune, mardi jour de Mars...), tandis que

le sceau de Salomon correspond à la fois aux 7 planètes et à la structuration en 6 éléments extérieurs plus l'élément central qui est l'or.

La" 7ème maison" de l'horoscope (mariage) est associée à la mégère, l'épouse querelleuse (la femme de Socrate) qui a une connotation défavorable qui mène à la dispute, au diable, voir à Marie Madeleine" dont étaient sortis 7 démons". (L'encyclopédie des Symboles- le livre de Poche)

Il semblerait que l'astre Lunaire, le Diable, et la Femme soient étroitement liés au chiffre 7...

 

Le Yoga a été codifié par Patanjali qui a identifié le 7ème membre du Yoga comme Dhyâna : la Méditation ou contemplation mentale.

- Tatra pratyaya-ékatânatâ dhyânam "Dhyâna est le fait de maintenir une attention exclusive sur un seul point."

Dans la concentration c'est le mental qui est sollicité.

Dans la méditation, c'est la conscience profonde, l'êtreté.

Imaginons un faisceau de lumière qui émane de la conscience. Dans Dhâranâ ( le 6 ème membre du yoga: le pouvoir de concentration), il englobe le mental,

il est suffisamment large pour éclairer un espace privilégié.

Si la conscience s'affine et devient comme une pointe qui dirige toute sa force, toute son intensité sur un point,

et si elle ne passe plus par le mental, c'est Dhyâna.

La relation entre sujet et objet n'est plus perceptible, il reste cependant la dualité: sujet/objet.

(Yoga-Sutras de Patanjali- Albin Michel)

 

Face à cette définition sachons rester modestes et tentons de méditer...

 

Chant du mantra OM

 

2- Réveil des articulations

Tête- Epaules-Coudes-Poignets- hanches-genoux-chevilles...Et Colonne Vertébrale en douceur.

 

3- Notre Fil rouge: Surya Namaskara

La 7ème posture de la salutation au soleil : Ashtanga Namaskara (Voir séance du mois d'Août dernier)

-Le salut des 8 points de contact corporels.

Le souffle est bloqué, poumons vides.

Plier les coudes et poser poitrine, front et genoux au sol, en appui sur les orteils. Les coudes collés contre le buste.

Porter son attention  sur Manipura Cakra "La cité des Joyaux" au niveau du nombril- plexus solaire.

Le mantra associé est OM  HIRANYAGARBHAYA NAMAHA "Toi le Soi Cosmique Immortel, je te Salue"

 

4- La posture de la Montagne et de l'Arbre

-Fermer les yeux quelques instants dans la posture de la montagne et ressentez vos appuis au niveau des plantes de pieds...

Prenez conscience de votre verticalité, de la terre vers le ciel, de l'élément matériel vers l'élément spirituel, ayez toujours à l'esprit cette idée d'élévation en Yoga...

Intériorisez-vous dans cette posture stable, ferme et solide et respirez...

- Puis choisissez d'être l'arbre qui vous correspond aujourd'hui...

L'arbre symbole de vie, de mémoire...

Visualisez de petites racines qui poussent sous vos pieds, qui vous ancrent dans le sol...Visualisez vos jambes, votre buste comme un tronc qui s'étire vers le ciel, vos bras comme des branches qui se déploient, vos mains comme du feuillage...

Vous êtes cet arbre majestueux.

Et avec conscience trouvez l'équilibre au niveau de la cheville, du genou, de la cuisse...

 

5- Relaxation : Profitez de votre arbre...

Allongez-vous sous cet arbre qui vous protège des rayons du soleil...

Ressentez la fraîcheur qu'il vous procure...

Ecoutez le bruissement des feuilles...

Sentez les parfums de la nature...

Visualisez tout ce paysage emprunt de calme et de sérénité...

Ressentez les saveurs de l'été...

Détendez chaque partie de votre corps sur le tapis, sur le sol, sur la terre

Ressentez le poids de votre corps lourd et détendu ...

Remerciez la vie, affichez un léger sourire sur vos lèvres...

Détendez vos mâchoires, vos paupières...

Remerciez cette abondance de bienfaits que vous offre l'été dans sa générosité...

Déjouez l'avidité de l'Ego, cultivez en vous la générosité, donnez , partagez, redistribuez l'énergie positive qui vient du cœur...

Profitez, soyez heureux...Sachez reconnaitre le bonheur.

 

Chant du OM

                        Namasté

 

images5DIK2EO2.jpg

Je vous souhaite un bel été.

                                               A bientôt.

                                                                Corinne

 

 

 

 


22/07/2017
0 Poster un commentaire

Intériorisation autour des Sept Cakra

Les Cakra sont des roues, des cercles, des disques, des fleurs de lotus...Ils sont avant tout des supports de contemplation et d'évocation, de rituel magico-spirituel.

C'est aussi pour favoriser ce travail intérieur et personnel que l'on a établi de multiples correspondances entre ces centres d'énergie subtile et divers ordres de réalité tels que:

les Dieux et les Déesses qui résident dans les Cakra, les diagrammes Yantra et Mandala, les couleurs, les lettres de l'alphabet sanskrit correspondant à diverses activités, kriyâ ou les semences sonores bijâ, les éléments...

 

 c88e3f0a00d48f7c02dd42107c0c9ec9.jpg          b3c39a179671df6bc64bebbfcdb31608.jpg   

 

 

                                         11745891_665865380181321_1779162191910909287_n.jpg

 

 

Le rôle des Cakra est de centraliser, de stocker puis de distribuer l'énergie vitale "prânasakti" dans tous les organes du corps physique.

Mais eux-mêmes n'appartiennent pas à ce corps, seul peut les ressentir l'être qui s'est hissé à un niveau de conscience correspondant...C'est pourquoi, il est important de toujours rester humble

et prudent lorsqu'on évoque ce sujet, afin de ne pas banaliser ni galvauder un savoir et une pratique  qui peuvent paraitre accessibles à tout un chacun,

mais qui en réalité sont bien plus complexes qu'il n'y parait et aux antipodes de notre culture occidentale.

 

 imagesB0VE8U5P.jpg

 

 

En général, les Cakra sont au nombre de 7 et se regroupent aisément par deux, le dernier appelé Brahma-randhra soit "ouverture débouchant sur le Brahman" ou Sahasrâra- padma "lotus aux mille pétales"

est beaucoup plus qu'un Cakra, il est le signe de la délivrance.

 

Voici comment sont qualifiés et représentés  les 7 Cakra:

 

1- Mûlâdhâra Cakra "Racine, support de la base"- situé entre le périnée et l'anus.

 

7062514-10810149.jpg

 

 

Il est symbolisé par une fleur de lotus de couleur rouge écarlate à 12 pétales.

Il comporte en son centre un carré (symbole de l'élément Terre) dans lequel s'inscrit un triangle pointe en bas, Yoni représentant l'organe sexuel féminin, comportant en son milieu

un Linga représentant l'organe sexuel masculin.

Enroulée 3 fois 1/2 autour de Mûlâdhâra, la Kundalini (serpent femelle) endormie en couvre l'orifice avec sa tête, obstruant ainsi "la porte du Brahman" qui part du centre de ce Cakra.

Mûlâdhâra est en correspondance avec la force cohésive de la matière, la dureté, la stabilité et l'inertie; Avec l'odorat et le nez, la locomotion et les pieds; Avec l'instinct animal et le sommeil, le système osseux

 et  le souffle Apâna (toutes les énergies descendantes). Il correspond à la planète Mars.

Si Mûlâdhâra est déséquilibré cela touche la constipation, les jambes, les pieds et l'équilibre.

 

 

2- Svâdisthâna Cakra "Le fondement de soi-même", situé dans la région sacrée au niveau des organes génitaux.

 

 

 images.jpg

 

Il est symbolisé par une fleur de lotus de couleur orangée / vermillon à 6 pétales.

Il comporte en son centre un croissant de lune blanche, symbole de l'eau, d'où son autre nom Jala-mandala.

Svâdisthâna est en correspondance avec la force constrictive de la matière, la fluidité; Avec le goût et la langue, la préhension et les mains, la soif, le système adipeux et la fonction sexuelle

qu'il partage avec Mûlâdhâra.

Si Svâdisthâna est déséquilibré cela touche la sexualité, la virilité et la force physique masculine, les reins, la vessie et l'utérus.

 

3- Manipûra Cakra "La Cité des Joyaux", situé dans la région lombaire à hauteur du nombril.

 

imagesIV4YNVWC.jpg

 

 

Il est symbolisé par une fleur de lotus de couleur bleue/ jaune ou grise à 10 pétales.

Il comporte en son centre un triangle inversé rouge sombre. Lié à l'élément feu, il correspond au Soleil.

Manipûra est en correspondance avec la force expansive et calorique de la matière; Avec la vue et les yeux, les couleurs, les formes; Avec l'excrétion et l'anus, la faim et la chair;

Et au souffle Samâna (fonction digestive)

Si Manipûra est déséquilibré cela touche l'émotion et la naissance; le pancréas, l'intestin grêle et les problèmes cardiaques.

 

4-Anâhata  Cakra "Le non-battu" où résonne perpétuellement le OM, le son primordial, situé dans la région dorsale au niveau du cœur.

 

anahata_chakra_hv05.jpg

 

 

Il est symbolisé par une fleur de lotus de couleur rouge ou verte à 12 pétales de couleur or.

Il comporte en son centre deux triangles isocèles entrelacés tête-bêche à la manière du sceau de Salomon. Cet hexagone couleur de fumée est le mandala de l'air.

Il est en correspondance avec la force motrice de l'Univers, au sens du toucher et à la peau; aux organes sexuels et à la jouissance ainsi qu'au système sanguin.

Il est lié à la planète Vénus. Il est le siège du souffle Prâna (respiration, ingestion) et du Jîvâtman, l'âme incarnée.

Si Anâhata est déséquilibré cela touche la communication, la tyroïde, les amygdales et la respiration.

 

5-Visuddha Cakra "Le purifié", situé dans la région cervicale au niveau de la gorge.

 

vishuddha_chakra_ht98.jpg

 

Il est symbolisé par une fleur de lotus de couleur violet sombre ou bleu ou rouge sombre à 16 pétales.

Il comporte en son centre un disque de couleur blanc ( représentant la pleine lune). Il est relié à l'élément Ether et à la planète Mercure.

Il est en correspondance avec la force de dilatation et de spatialisation de l'Univers; Avec l'ouïe et les oreilles, l'expression vocale et la bouche; le système cutané.

Et au souffle Udâna.

Si Visuddha est déséquilibré  cela touche les impressions, la concentration, la réalisation, les problèmes respiratoires, vasculaires et de sinusite.

 

6- Ajnâ Cakra "Le centre de commandement" situé dans la région frontale entre les deux sourcils, là où s'ouvre le 3ème œil de Shiva;

 

ajna-360.png

 

Il est symbolisé par une fleur de lotus de couleur indigo qui comporte en son centre un lotus blanc à 2 pétales où s'inscrit un triangle blanc pointe vers le bas, incluant un Lingua.

Ce qui reproduit au niveau supérieur le symbolisme de Mûlâdhâra.

Il est le siège des facultés Psychiques (Manas, Ahamkâra, Buddhi); C'est là que parviennent les informations sensorielles et de là que sont transmis les ordres vers les organes moteurs.

La Buddhi, l'intelligence supérieure sert de pont entre le Manas, le cerveau et l'Atman, le soi, l'âme.

Il est associé aux planètes Neptune et Saturne.

 

7- Sahasrâra-padma "Le lotus aux mille pétales" ou Brahma-randhra "L'ouverture vers le Brahman"

 

série-de-chakra-sahasrara-11854852.jpg         sahasrara.jpg

Peut-être de couleur violette.

Ce 7ème Cakra se situerait au sommet de la tête, là où s'ouvre la fontanelle, ou bien au niveau de l'occiput, là où semble aboutir la moelle épinière.

Mais cela a peu d'importance puisque cette fleur de lotus se trouve en dehors du corps, et renversée telle un oiseau regardant vers le bas depuis le sommet du crâne.

C'est donc au-dessus, dans cet espace vide que s'opère la réunion transcendante et ultime de Shiva et Shakti. C'est par la fente du Brahman "Brahmarandhra" que l'âme transmigrante

pénètre dans le corps lors de l'incarnation et s'en échappe au moment du Samâdhi ou de la mort chez le Yogin.

 

 7fe84ebf78051049d9d0dc2e5a8b862d.jpg

 

 

Reparcourir en sens inverse les étapes du mouvement créateur, depuis le point le plus bas jusqu'à la source telle est la perspective.

Dans cette involution, l'énergie divine reprend en elle toutes les formes, toutes les apparences, tous les mondes qu'elle avait projetés.

A chaque degré de l'Ascension s'épanouit la fleur de lotus du centre correspondant. Ce lotus refermé en bouton chez l'ignorant, pendant la tête en bas, se redresse et s'épanouit par la connaissance,

donnant la domination d'un certain plan de conscience et d'existence, voir d'éveil.

 

Pour développer les Cakra il est bon de pratiquer:

-Les techniques de Pranayama, La salutation au Soleil, les mudra, les asâna...

Et bien sur il est indispensable d'adopter de bons comportements:

-Bien regarder, bien penser, bien parler, d'avoir une bonne profession, une bonne mémoire, un bon courage, une bonne méditation...

et d'être réellement conscient au niveau psychologique, verbal et manuel.

 

 images9LKN6FEG.jpg

 

Cet article est largement inspiré de l'introduction des "Upanishads du Yoga " traduites du sanskrit , présentées et annotées par Jean Varenne.

Connaissance de l'Orient- Gallimard/ Unesco

 

A bientôt !

Corinne

 

 

 

 

 

 

 


18/07/2017
0 Poster un commentaire

Méditation de Juillet

Le Yoga ressemble à la musique,

le rythme du corps, la mélodie de l'esprit et l'harmonie de l'âme créent la symphonie de la vie. "

B.K.S  Iyengar

 

ecstatic_leap.jpg

 

 

 "La Gâyatrî Mantra" 

 

OM BHUR BHUVAH SVAHA

TAT SAVITUR VARENYAM

BHARGO DEVASYA DHIMAHI

DHIYO YONAH PRACHODAYAT... OM

 

Laissez-vous transporter par le son et par le message universel de cette prière qui a su traverser les âges puisque ses origines remontent au Rig Veda,

aux origines de l'Inde ancienne.

C'est une invocation à l'astre solaire qui illumine nos vies et éclaire nos consciences...Aujourd'hui encore, ce mantra est récité par les Brahmanes, les prêtres hindouistes,

au lever et au coucher du soleil. 

 

 

phare.jpg   

 

Ce mantra est un chant sacré, qui a vocation à protéger l'esprit de L'Homme.

C'est une vibration sonore chargée d'énergie positive, qui récitée comme une prière ou une formule magique et spirituelle, agit telle une mélopée qui enveloppe et réconforte 

par son rythme et sa répétition le mental de celui ou celle qui chante ou qui écoute...

La Gayatri Mantra est envoutante...Elle s'égraine comme le mâla, 108 fois et ne s'arrête qu'après avoir purifié notre mental.

Expérimentez par vous-même en vous laissant bercer par la musicalité du son, sans chercher à comprendre, soyez juste à l'écoute ici et maintenant.

 

images0GM80NO8.jpg

Je vous livre quelques traductions que j'ai pu relever... Car je sais que la plupart d'entre-vous aiment savoir ce qu'ils récitent.

Mais, l'essentiel n'est pas là, laissez une part de mystère dans ces prières, ne les décortiquez pas pour en saisir le sens à tout prix...

Laissez plutôt l'esprit du chant venir à vous, vous nourrir, sans porter de jugement...

La portée des mots importe peu, il n'y a rien de dangereux à réciter un mantra, aucun endoctrinement, juste une once de spiritualité qui tend à élever l'esprit vers le haut.

Expérimentez à votre rythme... Ayez confiance.

 

6195548f4bea45ad01585db5f3e7f3c4.jpg

 

 

 

 OM : Le son primordial

BHUR: La terre

BHUVA: l'espace

SVAHA: le ciel

TAT: Cela, la Réalité

SAVITUR: Le Divin, le Soleil

VARENYAM: Adorer

BHARGO: Rayonnement, Illumination

DEVASYA: Splendeur absolue

DHIMAHI : Méditation sur l'Un

DHIYO...: La prière

 

 "Om, le Tout, énergie créatrice et universelle,

Source de toute lumière qui se manifeste dans le mondes physique, mental et spirituel,

Enflamme et inspire notre esprit pour que nous puissions posséder les qualités,

nous permettant d'accomplir les actions justes au moment propice."

 

"Om, Cieux, Terre et Eau,

Que l'excellent Soleil,

Brillant, divin et pieux,

Nous aide à méditer,

sur nos consciences galopantes."

 

"Om, dans les 3 mondes de l'expérience,

C'est "cela", la nature essentielle propre à l'existence,

Qui est l'Un.

Puissent tous les êtres percevoir,

Par un intellect subtil et méditatif,

La magnifique splendeur de la conscience illuminée."

 

"Adorons la suprématie du Soleil divin,

Source de toute lumière de ce monde:

C'est à lui que nous sommes redevables de nos plaisirs.

Tout procède de son essence,

Et tout retourne dans son sein.

Invoquons-le pour diriger nos facultés conceptrices,

de manière à comprendre complètement la composition de sa nature,

Sainte et divine; " (William Jones)

 

"Om, O Seigneur !

Tu es la source de la lumière omniprésente,

Celui qui soutient,

Celui qui protège,

Et celui qui dispense la joie.

Enflamme, allume et inspire notre intelligence,

pour que nous puissions posséder,

Les qualités éternelles."

 

"O Dieu, tu es celui qui donne la vie ,

Celui qui enlève la peine et le chagrin,

Celui qui dispense la joie.

O Créateur de l'univers,

Puissions-nous recevoir la lumière suprême,

destructrice du pêché.

Puisses-tu guider notre esprit dans la bonne direction."

(l'Arya - Samâj)

 

 

 

namaste-1-.jpg
                                                                     A bientôt.

                                                                                    Corinne

 

                                              

 


12/07/2017
1 Poster un commentaire

Randonnée du Pico Ruivo

Pico Ruivo, une randonnée  au sommet...

 

P1120991.JPG

 

  20170621_145749.jpg 20170621_111538.jpg

La randonnée:

 

-        Distance: 14 km (en aller – retour).

-       Niveau de difficulté: difficile

-       Durée: 4h30/ 6h00 heures

-       Départ/Arrivée: Belvédère de Pico do Areeiro / Pico Ruivo et retour

-       Altitude mini/maxi: 1862 m / 1542 m

-       Parking sur place : attention, beaucoup de véhicules et de bus de tourisme après 10h00.

 

20170621_101800.jpg 20170621_100649.jpg

20170621_102113.jpg 20170621_102258.jpg

Ce parcours de 14 km relie deux des plus hauts sommets de Madère, c’est une randonnée sensationnelle, avec des tunnels, quelques montées et descentes abruptes et des vues imprenables sur le cœur du massif central. Partez équipés, chaussures et tenue adaptées à la randonnée en montagne et ne surestimez pas vos forces et votre physique. La randonnée est difficile, beaucoup d’escaliers, de montées et de descentes. Emportez de l’eau car vous n’en trouverez pas sur le parcours. Attention aux chutes sur les sentiers étroits qui longent le vide, de nombreux accident ont lieu chaque année.

 

 20170621_101515.jpg 20170621_103719.jpg 20170621_104108.jpg

20170621_103618.jpg 20170621_105451.jpg 20170621_105320.jpg

Ce parcours fait la liaison entre deux des plus hauts sommets de l’île de Madère, Pico Ruivo (1862 m) et Pico do Areeiro (1817 m). Il vous faudra pour cela traverser une partie de la zone du massif montagneux central, zone intégrante du Réseau Natura 2000.

 

  20170621_103315.jpg P1130111.JPG

 

P1130087.JPG

Le départ s’effectue du Pico do Areeiro. Au bout de quelques mètres, vous arrivez devant le belvédère Ninho da Manta (nid de la buse). Du haut de cette plateforme, où cet oiseau de proie vient nidifier, vous pourrez admirer la vallée de Fajã da Nogueira, où nidifient quelques puffins des Anglais, São Roque do Faial et une grande partie de la cordillère montagneuse centrale.

 

 P1130081.JPG P1130069.JPG

 

20170621_104134.jpg

Ce lieu est le seul au monde où nidifie le pétrel de Madère, espèce endémique de l’île et oiseau de mer le plus menacé d’Europe.

 

 P1130106.JPG P1130121.JPG

 

P1130054.JPG P1130025.JPG

Pour atteindre Pico Ruivo, il nous faut contourner Pico das Torres par le biais d’une montée abrupte, en empruntant un escalier taillé dans la roche, suivi d’une descente. La montée finale jusqu’au refuge de Pico Ruivo constitue la partie la plus difficile de cet itinéraire. Toutefois, le fait d’atteindre le point le plus élevé de l’île est un facteur motivant.

 

  P1130093.JPG P1130085.JPG P1130019.JPG

 

20170621_104510.jpg

Tout au long du parcours, vous trouverez plusieurs grottes taillées dans les tufs volcaniques, qui servaient de refuge au bétail et aux pasteurs. Nous pouvons également observer plusieurs oiseaux, notamment les espèces spécifiques de la Micronésie, telles que le serin des Canaries, le pipit de Berthelot de Madère et le martinet unicolore, ainsi que d’autres espèces spécifiques de l’archipel de Madère, telles que le moineau soucie de Madère, le pinson des arbres de Madère  et le roitelet à triple bandeau.

 

P1130099.JPG P1130077.JPG

 

P1130096.JPG 20170621_105446.jpg

Pour ceux qui aiment observer les plantes, la lande à bruyère domine dans cette zone qui se caractérise également par la présence de plusieurs endémismes de Madère, notamment la violette de Madère, la bruyère cendrée de Madère, les orchidées des rochers et l’anthyllide.

 

P1130045.JPG P1130006.JPG

 

P1130064.JPG

Près du refuge de Pico Ruivo, vous trouverez l’itinéraire PR 1.2 qui donne accès à Achada do Teixeira. À cet endroit, en descendant le versant et après avoir dépassé le refuge d’Achada do Teixeira, vous pourrez observer une formation rocheuse basaltique connue sous le nom de l’homme debout.

 

 P1130027.JPG P1130055.JPG

P1130063.JPG P1130051.JPG

Nous conseillons de partit assez tôt le matin, 10 heures au plus tard, afin d'éviter de se retrouver dans le brouillard. En effet, les nuages recouvrent souvent les sommets et le parcours vers 14 / 15h00. Outre le fait que vous risquez un accident, il n' y a plus aucune visibilité sur les panoramas qui font le charme de cette randonnée, la visibilité étant souvent réduite à moins de 10 mètres.

 

P1130036.JPG 20170621_102254.jpg

P1130122.JPG P1130034.JPG
 

Au retour au Pico  do Areeiro, vous pourrez vous restaurer au restaurant du petit centre commercial ( boutiques souvenirs) qui marque le départ et l'arrivée de la randonnée.

 

P1130026.JPG

 

Merci de m'avoir lu et à bientôt pour un autre carnet de randonnée.

 

20170621_102750.jpg 20170621_102152.jpg

 ERIC

 

Ci-dessous d'autres images de cette superbe randonnée. Comme pour le reste du blog, vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir.

 

20170621_145801.jpg

 

20170621_094426.jpg

 

20170621_103127.jpg

 

20170621_104850.jpg

 

20170621_105625.jpg

 

20170621_105945.jpg

 

20170621_110759.jpg

 

20170621_111054.jpg

 

20170621_111354.jpg

 

20170621_111903.jpg

 

20170621_112417.jpg

 

20170621_112444.jpg

 

20170621_112950.jpg

 

20170621_113543.jpg

 

20170621_114042.jpg

 

20170621_115403.jpg

 

20170621_115840.jpg

 

20170621_120114.jpg

 

20170621_120613.jpg

 

20170621_121347.jpg

 

20170621_121543.jpg

 

20170621_141400.jpg

 

20170621_141405.jpg

 

20170621_143110.jpg

 

20170621_144243.jpg

 

20170621_150324.jpg

 

20170621_150328.jpg

 

P1120983.JPG

 

P1130004.JPG

 

P1130009.JPG

 

P1130011.JPG

 

P1130015.JPG

 

P1130056.JPG

 

P1130074.JPG

 

 

 

 


11/07/2017
0 Poster un commentaire