VOYAGES EN EQUILIBRE...


Le sceau de Salomon

Intériorisation...

imagesAVLGGMBY.jpg



L'Hexagramme est formé par une étoile à 6 branches, composée de 2 triangles équilatéraux superposés, la pointe en haut pour l'un , en bas pour l'autre.

Le sceau est parfois enclos à l'intérieur d'un cercle.

Principe divin fondamental, il représente le bouclier de David ou le Sceau magique du roi Salomon.

 

Le Sceau (signe) trouve son origine en Mésopotamie, il est symbole de légitimité:

"Imprimer sa marque sur une chose"

"Sous le sceau du secret" 

 salomon.gif

 

C'est un des grands symboles de l'ésotérisme traditionnel puisque son équilibre géométrique donne l'image d'un monde parfait.

On remarque en effet que, par quelque angle ou par quelque pointe que l'on fasse passer un axe qui rejoint l'angle ou la pointe opposée,

cet axe passe toujours par le centre de la figure et la divise en 2 parties parfaitement symétriques.

 105142207_o.gif

 

 

Par ailleurs, si on attribue l'élément Feu à la pointe supérieure du sceau et les qualités qui lui sont opposées à la base du triangle qui lui correspond,

de même que l'on attribue l'élément Eau au triangle féminin renversé selon le même processus,

on aboutit à un système de deux couples d'opposés:

Feu: Humide/Froid et Eau: Sec/Chaud d'une part et,

Triangle masculin à la pointe en Haut et Triangle féminin à la pointe en bas d'autre part,

on parvient à une quaternité qui englobe dialectiquement la totalité de la manifestation.

 salomon 1.png

 

Par ailleurs, si on affecte au sceau de Salomon les 7 planètes de l'astrologie (le soleil au centre) et,

si on associe à chacune d'entre elles le métal qui lui revient (ex: l'or avec le soleil, l'argent avec la lune...),

on obtient un ensemble où s'harmonise le cosmos tout entier, le Haut et le Bas, le Ciel et la Terre réunis terme à terme.

 

 

 imagesLGE7022G.jpg

 

 

                         salomon.png

        

 

Dans l'Hindouisme, Brahma tient l'hexagramme dans sa main: deux triangles symbolisant  les couples contraires qui s'assemblent:

Positif/Négatif -Homme/Femme - Shiva/Shakti

 

 

images465Q7D8R.jpg

 

 

On retrouve le sceau de Salomon qui symbolise Anahâta Chakra, le chakra du cœur

 

 

images8Z7BJSGZ.jpg

 

 

 

Pour les alchimistes, le sceau de Salomon emblématise aussi l'union du soufre et du mercure assemblés en un seul corps:

C'est donc le hiéroglyphe de l'Œuvre par excellence et de la Pierre philosophale réalisée. 

Cette figure radiée est aussi appelée l'Etoile des Mages qui rayonne à la surface du compost de l'alchimiste,

c'est à dire au dessus de la crèche où repose Jésus, l'Enfant-Roi.

 

 imagesQ3M2428F.jpg

 

 Source: "Encyclopédie des Symboles" Le livre de Poche.


14/06/2017
0 Poster un commentaire

Cours de Hatha-Yoga du mois de Juin 2017

a%20paix%20intérieure.jpg

Bonjour !  Nous voici en Juin...Et j'espère que malgré tous les malheurs nous réussirons quand même à trouver cette paix intérieure, la seule vraie liberté.

 

Asseyez-vous face à la mer...Et regardez au loin, au delà de la ligne d'horizon...Vers l'espace infini.

 

1- Intériorisation:

Le mois de juin est le 6ème mois de l'année. Au niveau symbolique le nombre 6 est de moindre importance, il s'exprime néanmoins par l'hexagramme

et "Le sceau de Salomon"

Dans la Genèse la création du monde porte le nom d'hexameron (création en 6 jours) , car "le 7ème jour Dieu se reposa après avoir achevé l'œuvre qu'il avait faite". Dans l'Evangile selon St Mathieu, la description des 6 œuvres de la miséricorde relève d'une série de symboles fondés sur ce nombre, relativement rare en Europe.L'hexagramme, l'étoile du sceau de Salomon, fondé sur le 6, est le seul symbole vraiment important:

Il est composé de deux triangles, comportant 6 pointes, correspondant aux 7 planète moins le Soleil. Mais le Soleil étant au centre, il occupe la 7ème position,

instituant le 7 comme l'unité du 6 qui symboliserait alors la multiplicité de la création.

En Chine, le 1er Empereur connu Shi Huang-ti (221-210 av J-C), fondateur de l'Empire du Milieu, préférait l'ordre fondé sur le 6 et divisa l'empire en 36 provinces militaires...

Mais le plus souvent le 6 se déguise en 7, bien qu'il reste représentatif de l'équilibre et de la symétrie...Ainsi, il peut aussi figurer le double de l'énergie du nombre 3, qui a lui seul est déjà très puissant.

 

Chant du mantra OM

 

2-Réveil des articulations:

Tête-épaules-coudes poignets-hanches-genoux- chevilles...

 

3- Le fil rouge: Surya Namaskara

Porter une attention particulière sur la 6ème posture de la salutation au soleil : Ashtanga namaskara

Menton- poitrine-genoux en contact avec le sol.

Porter sa conscience sur le nombril ou Manipura Chakra

 

4-Pranayama: La respiration complète

 -Commencer par poser sa conscience sur la respiration abdominale.

Main gauche au dessus du pubis, main droite sur l'estomac.

Expirer, puis inspirer lentement par le nez, soulever les muscles du ventre, du pubis au nombril.

Expirer lentement par le nez en rentrant l'abdomen du nombril au pubis.

L'expiration est plus longue que l'expiration ce qui permet de mieux évacuer les toxines.

Ressentir le mouvement respiratoire dans le sens de la hauteur (vertical)

-Poursuivre par la respiration costale ou diaphragmatique.

Placer les mains de chaque côté de la cage thoracique (entre taille et poitrine).

Expirer, puis inspirer lentement par le nez en laissant les côtes et le diaphragme s'écarter.

Expirer lentement par le nez en pressant les mains contre les côtes pour les sentir se resserrer.

Ressentir le mouvement respiratoire qui s'opère dans le sens de la largeur (horizontal)

Le diaphragme, muscle qui sépare l'abdomen du thorax est souvent considéré comme le muscle de la respiration.

-Enfin, posez votre conscience sur la respiration thoracique -haute ou sous-claviculaire.

Placer les mains sur les muscles pectoraux, au dessus des seins .

Expirer, puis inspirer par le nez en laissant les muscles de la poitrine se soulever doucement et profondément, sans contracter les épaules.

Les muscles du dos soulèvent le haut du thorax, sans se bloquer.

Observer comment les muscles du dos bougent, ainsi que la poitrine, tandis que le diaphragme s'étire vers le haut.

Expirer lentement par le nez, abaisser progressivement la poitrine, sentir le diaphragme qui s'abaisse.

Puis expérimenter la respiration complète qui associe les 3 phases de la respiration: Abdominale, Costale et Sous-claviculaire.

Elle constitue l'exercice de base de contrôle du souffle.

-Commencer par expirer, garder le ventre tenu : Uddiyana-bandha ,

Puis inspirer lentement par le nez en laissant les muscles du ventre se soulever du pubis au nombril.

Les côtes et le diaphragme s'écartent, le thorax se soulève jusqu'aux clavicules.

Penser à basculer légèrement le bassin afin de mieux le plaquer au sol.

Le menton est posé contre la gorge : jalandhara-bandha

Rétention poumons pleins (attention à ne jamais forcer les rétentions de souffle; Pas de rétention pour les enfants et les femmes enceinte)

Aspirer vers le haut les sphincters de l'anus, du rectum, de la vessie et du vagin: mula-bandha

-Expirer lentement par le nez en relâchant les bandha (les bandhas sont des verrous musculaires), en commençant du bas vers le haut.

Le thorax s'abaisse lentement, les côtes se resserrent et le ventre se rentre jusqu'au pubis.

-Se concentrer sur l'énergie vitale, le prâna qui circule dans tout notre corps.

 

5- Relaxation : Savâsana ou la posture du cadavre.

Lorsque la vie s'en est allée, le corps est figé et plus aucun mouvement n'est possible.

On apprend à se relaxer en restant immobile pendant un certain temps et en gardant l'esprit immobile, mais pleinement conscient.

Cette relaxation attentive revigore et rafraîchit à la fois le corps et l'esprit.

Mais il est beaucoup plus difficile d'apaiser l'esprit que le corps.

C'est pourquoi cette posture, apparemment facile, est l'une des plus difficiles à maîtriser.

-Commencez par respirer profondément... puis laissez la respiration devenir lente et légère, sans mouvements...

-Concentrez-vous sur les expirations... Détendez la mâchoire inférieure...La langue ... puis les paupières , les pupilles sont complètement passives...

-Relaxez-vous profondément, expirez lentement...

-Si votre esprit vagabonde, laissez le faire, ne cherchez ni à aller dans son sens, ni à le retenir...

-Vos nerfs deviennent passifs...Vous êtes complètement rafraîchi et relaxé.

L'énergie, le Prâna coule en vous depuis l'arrière de votre tête, jusqu'à vos talons... Vous sentez votre corps s'allonger, en toute sérénité il se dépose sur le tapis, s'abandonne...Vous êtes la posture Savâsana.

Profitez de la détente...

Vous reviendrez tout doucement à un état de conscience ordinaire...

Etirez-vous comme si vous veniez de vous réveiller...Puis venez vous asseoir.

 

Chant du mantra OM

                                   Namasté.

 

Je vous souhaite un magnifique mois de Juin 2017 !

                                                                                  A bientôt . Corinne.

 

 

 

 


10/06/2017
0 Poster un commentaire

Cours de Hatha-Yoga en entreprise du mois de Juin - N°1

33100536.jpg

 

 

1-Intériorisation: "Récurer la mare"

 Allongez-vous dans la posture de Shavâsana

Commencez par vous poser la question : Comment vais-je aujourd'hui ? Physiquement, mentalement faites le tour du propriétaire...

Puis nous allons effectuer un grand nettoyage de printemps en récurant, en purgeant notre mare intérieure de toutes ses impuretés, de tout ce qui nous empoisonne la vie et nous empêche d'être ...

 

Chant du OM

 

2-Réveil des articulations

Tête- épaules-coudes-poignets- hanches-genoux- chevilles...La posture de l'élève ( Intériorisation : Souffle-CV-muscles abdominaux)

 

3-Les postures assises:

Le papillon, la tortue, les pieds à hauteur de la tête, le bateau, le drapeau...

 

Posture intermédiaire pour venir debout.

 

4-La posture de la montagne ( Intériorisation : verticalité- équilibre- souffle)

 

5-Préparation à la posture de la Danse de Shiva

 

Posture intermédiaire pour venir à genoux

 

6- La petite salutation au Soleil et variante...

 

Posture intermédiaire pour venir sur le ventre

 

7- Les étirements... Et la posture du Cobra

 

Posture intermédiaire pour venir sur le dos

 

8- Torsion vertébrale : la cisaille

 

9- Sur le dos , étude respiratoire..."L'air tisse l'Univers, le souffle tisse l'Homme"

- Respiration Abdominale: poser les deux mains entre le pubis et le nombril.

Observer la respiration - travail  des muscles du périnée et du transverse-

-Puis poser les deux mains au niveau de l'Estomac.

Observer la respiration verticale- travail du muscle du diaphragme-

C'est cette respiration là qui induit le calme.

-Puis poser les deux mains de chaque côté de la poitrine

Observer la respiration thoracique, sentir les côtes qui s'écartent et se resserrent à l'horizontal .

La respiration s'allonge tout en restant confortable...

-Puis poser vos mains au niveau de la gorge.

Observer la respiration claviculaire, plus subtile...

-Maintenant relâchez vos mains  et concentrez-vous sur le trajet du souffle à l'inspiration et à l'expiration...

-Visualisez une vague d'oxygène qui entre à l'inspiration par la plante de vos pieds et qui va régénérer chaque cellule de votre corps...

Puis expirez et laissez s'échapper toutes les tensions, toutes les impuretés par la plante de vos pieds...

 

Scan corporel, laissez s'installer la détente physique et mentale...

Posez-vous la question: Qu'Est-ce qui a changé en vous entre le début de cette séance de Yoga et l'instant présent ?

 

Chant du OM

                      Namasté

                                     A la semaine prochaine !

                                                                                  Corinne

 

 


07/06/2017
0 Poster un commentaire

Méditation de Juin

La Clef du Cœur

 

127e15bc9cbf38af0fb50401fad09c6f.jpg

 

 

Asseyez-vous en tailleur, fermez vos yeux, portez votre conscience sur la régularité de votre respiration... 

 

Souvent, nous voyageons loin, très loin...

Nous visitons, explorons, cherchons des réponses à nos multiples questions, en pensant les trouver ailleurs...

Nous ignorons tous les trésors qui sont à portée de nos mains...

Nous regardons, mais ne voyons pas, nous écoutons mais n'entendons pas...

Les solutions sont souvent plus simples et plus proches qu'on ne le croit...

 

" Quand Dieu eut achevé de créer toutes choses, raconte la légende,

Il prit la clef de la création dans sa main et se dit qu'il assignerait à l'homme la tâche de la retrouver.

Il souhaita très bien le cacher.

Voulant rendre la recherche palpitante, il alla consulter ses conseillers célestes.

Ceux-ci lui proposèrent des lieux de cachette invraisemblables, certains furent même d'avis de cacher la clef quelque part sur la lune...

Dieu réfléchit longuement, puis il répondit :

Tous ces lieux me paraissent excellents, mais pour ma part, je préfèrerais plutôt la poser  en un endroit qui soit à la fois très proche et très lointain,

un endroit où l'Homme songera le moins à regarder.

C'est ainsi que Dieu alla secrètement cacher la clef au cœur même de l'Homme."

 

meditation-med2.jpg

 

"Au milieu de la caverne du cœur,

En forme de Moi, en forme de Soi,

Unique et solitaire,

Tout droit de Soi à Soi,

Le Brahman resplendit !

Pénètre toi -même en ce dedans,

Ta pensée perçant jusqu'en sa source,

Ton esprit plongé en Soi,

Souffle et Sens aux tréfonds recueillis,

Tout de toi en toi fixé,

Et là simplement, Sois ! "

                                                                                                                  -Ramana  Maharshi-

 Crown%20Chakra%20Gold%20Paint%202.jpg


03/06/2017
0 Poster un commentaire

Sentier Blanc martel

 

 Le sentier Blanc-Martel, la randonnée aventure...

 P1120631.JPG

 

Un peu d’histoire…

 

  P1120639.JPG P1120650.JPG

 

Au début du 20ème siècle, Alfred-Edouard Martel, passionné d’hydrogéologie et de spéléologie, est mandaté par le Ministère de l’agriculture pour rechercher de nouvelles ressources en eau potable pour alimenter la Provence. C’est accompagné d’une équipe, complétée par les gens du pays dont Isidore Blanc, instituteur de Rougon, guide et passionné de faune et de flore, qu’ils se lancent en 1905 à la découverte de ce gouffre sauvage qu’est le Grand Canyon du Verdon.

 

Partis du Couloir Samson, ils arrivent sains et saufs 4 jours plus tard au Galetas, malgré le matériel perdu et les bateaux détruits. Ils sont les premiers à avoir parcouru l’intégralité du canyon. Dans les années 30, le Touring Club Français ouvre un sentier qui descend de la Maline jusqu’au Couloir Samson. La difficulté la plus importante : la descente de la Brèche Imbert. Elle nécessite l’installation d’échelles pour passer la faille profonde de plusieurs dizaines de mètres de dénivelé. Ces fameuses échelles ont été remplacées dans le cadre du projet de réfection de l’ensemble du sentier Martel qui a eu lieu durant les hivers 2012 et 2013. Les tunnels traversés à l’endroit le plus étroit du canyon au Couloir Samson, sont les vestiges du grand projet de détournement du Verdon initié au début du siècle après l’épopée de messieurs Martel et Blanc et qui fut arrêté par la première guerre mondiale et l’ampleur titanesque du projet.

 

Vous découvrirez tout au long de cette fabuleuse randonnée une incroyable biodiversité. Des espèces les plus communes aux plus rares : chênes verts ou pubescents, hêtres, érables, ifs, genévriers de Phénicie, buis, anémones hépatiques, sceaux de Salomon, lys martagon, fougères endémiques, toutes s’offrent au regard attentif des randonneurs. La faune du canyon est tout aussi riche que la flore. Au détour du chemin, vous pourrez peut-être rencontrer sangliers, chevreuils, renards, écureuils, blaireaux, fouines ou chauves-souris, sans oublier les vautours réintroduits dans les Gorges du Verdon entre 1999 et 2005 pour les uns, les derniers étant venus y nicher à partir de 2007. Levez les yeux lorsque vous serez au-dessous de la vertigineuse falaise de l’Escalès, vous pourrez y découvrir une autre « espèce » venue s’installer dans le canyon : les grimpeurs.

 

P1000456.JPG P1000457.JPG

 La Randonnée:

 

P1120695.JPG

  

SentierMartel_topo.jpg

Fiche technique :

 

Durée moyenne: 5h00
Distance : 15 km
Dénivelé positif : 532m
                                                               Dénivelé négatif : 604m                                                              
Point haut : 927m
Point bas : 540m

Difficulté : Difficile
Retour point de départ : Non
A pied
       Commune : La Palud-sur-Verdon 04120
Départ : N 43.746284° / E 6.344917°
Arrivée : N 43.794381° / E 6.400675°

 

tracemartel.jpg  P1000459.JPG

 

Carte.jpg

   

   

    P1120681.JPG

 

Départ de la Maline. En face la falaise des Cavaliers. Au fond, le Verdon au Pré d’Issane.

Du chalet de la Maline au Point Sublime, en passant par le Sentier Martel avec détour par la Mescla, le sentier Martel parcourt sur près de 15 km le Verdon par la rive droite depuis son entrée dans le canyon (Point Sublime) jusqu’au chalet de la Maline. Le parcours peut se faire dans les deux sens. La randonnée a son charme dans les deux sens. Il est toutefois préférable, surtout l’été de partir du chalet-refuge de La Maline, accès par la Palud-sur-Verdon route des Crête,  à cause de la réverbération solaire de l’adret et pour aborder les endroits à forte déclivité en descente. C’est également le meilleur sens pour la photographie, en raison du parcours du soleil. Il faut prévoir deux véhicules. On laissera un véhicule au départ (parking du Chalet de la Maline) et l’autre à l’arrivée (parking du couloir Samson ou parking du Point Sublime). Pour les personnes ne disposant que d’un seul véhicule, il existe pendant la saison touristique un service de bus, de taxis ou de navettes. Dans ce cas, on peut aller du Point Sublime à La Maline pour environ 10 euros. Pour l’aller, dans le sens La Maline-Point Sublime, il faut compter de 7 à 8 heures avec le détour par la Mescla.

 

P1120704.JPG

 

P1120703.JPG P1120633.JPG

 De La Maline, le chemin descend en lacets pour rejoindre l’eau au gué de l’Estellier[]. On passe le ravin de Charençon, puis un escalier permet de franchir la barre rocheuse du Pas d’Issane. Ne pas descendre vers la passerelle, mais continuer à gauche, en direction du Pré d’Issane, qui est une petite plage de galets et le premier endroit où l’on atteint le bord du Verdon. On arrive ensuite à l’étroit des Cavaliers, passage resserré entre des falaises de près de 300 mètres de hauteur. Continuer le chemin qui longe la rivière pour remonter vers l’éboulis de Guègues. Au-dessus du sentier, dans l’éboulis, se trouve un tunnel de 1 196 mètres de longueur qui permet en cas d’orage d’éviter les dangereuses échelles de la Brèche Imbert. Ce tunnel est fortement déconseillé. Il est long, très sombre et étayé par endroits. Après la descente du talus de Guègues on atteint la grande grotte de la Baume-aux-Bœufs, puis on continue pour arriver avant la Brèche Imbert à un croisement qui indique « Mescla » 0 h30 ou « Point Sublime ».

 

P1120628.JPG

 

Il est conseillé de faire le détour par le magnifique site de la Mescla, où l’Artuby se joint au Verdon. Vous verrez certainement, si vous levez la tête, des gens sur le Belvédère de la Mescla, 200 mètres au-dessus de vous. C’est à cet endroit que se noya l’abbé Pascal, en 1928. Il était un des pionniers du Verdon.

Il est fréquent, à cet endroit, si on arrive de bonne heure, de voir du gibier se désaltérant dans l’eau émeraude de la rivière. Quand l’eau est plus profonde, à l’endroit où se jette l’Artuby, il n’est pas rare d’y voir de grands chevesnes se balançant doucement dans l’eau glacée. Cet emplacement est un excellent endroit, pour faire une pause, se restaurer et méditer sur la beauté de l’endroit.

 

P1120664.JPG

 

Revenir sur ses pas, et prendre la direction du Point Sublime. Atteindre en peu de temps la Brèche Imbert, après une courte mais violente grimpée, et ses 6 échelles, totalisant 252 marches d’escalier métallique pour descendre les 100 mètres de dénivelé. Ensuite le chemin remonte le long du Verdon, tantôt très haut au-dessus du cours d’eau, tantôt très proche, pour arriver vers une belle plage de galets, dans le défilé des Baumes-Frères. À cet endroit, il y a toujours quelqu’un. C’est un endroit idéal pour la pause de midi. Depuis ce lieu, on aperçoit au fond et sur la gauche la majestueuse falaise de l’Escalès.

La randonnée continue à longer le lit de la rivière, tantôt à l’ombre des arbres, tantôt en plein soleil sur les cailloux. Peu avant les trois tunnels percés dans la paroi, on pourra voir sur l’autre rive les Tours de Trescaïre, deux impressionnantes pyramides monolithiques.

 

P1120608.JPG P1120621.JPG
 P1120630.JPG

 

On arrive ensuite au Tunnel des Baumes. Ce tunnel est le premier d’une série de trois tunnels empruntés par le sentier Martel sur les sept créés lors des aménagements. Le laisser sur la gauche et continuer en bas de falaise. On arrive à un petit escalier métallique, qui rejoint la sortie du Tunnel des Baumes.

Il faut continuer, pour arriver ensuite au Tunnel de Trescaïre Celui-ci est long de 110 mètres. La traversée de ces trois tunnels nécessite d’emporter avec soi une lampe de poche. Il est bon d’emporter également un vêtement chaud. En effet, la température à l’intérieur contraste avec la chaleur de l’extérieur. Il faut faire attention où l’on met ses pieds, de grandes flaques d’eau recouvrent le sol à certaines périodes et il n’est pas rare de trébucher sur des morceaux d’anciens rails. Ces tunnels ont été conçus à une certaine époque, dans le cadre d’aménagements hydroélectriques qui ont été abandonnés après la guerre de 1939-1945. À la sortie du Tunnel de Trescaïre, on peut voir le resserrement des Gorges entre les parois de l’Escalès à gauche et les parois du Duc et de l’Encastel à droite. Puis vient enfin le dernier tunnel, le Tunnel du Baou, long de 670 mètres. Ce tunnel est courbe et peu après son entrée, à environ 250 mètres, une fenêtre découpée dans la roche permet d’accéder à la Baume aux Pigeons.

 

P1120684.JPG P1120685.JPG

P1120686.JPG

 

Après ce dernier tunnel, redescendre au bord du Verdon au lieu-dit le « Solitaire ». Franchir le Baou par la nouvelle passerelle et remonter au parking du Couloir Samson. Rejoindre ensuite le Point Sublime (si on n’a pas de véhicule stationné dans ce parking) en suivant un bout le sentier GR4 qui rejoint le bord de la falaise et monte ensuite avec un dénivelé de 110 mètres jusqu’au parking du Point Sublime.

 1341854130_924361440BI.jpg

 

P1120616.JPG P1120645.JPG

P1120687.JPG

 

P1000442.JPG

 

Merci de m'avoir lu, à bientôt pour un prochain carnet "rando".

 

ERIC

 

P1120556 (2).JPG

Bonus : Séjour en yourte à Castellane. Cliquez sur le lien ci-dessous pour plus d'information. 

 

http://www.booking.com/Share-AZHADW

 

... et quelques autres photos du sentier Blanc Martel , des Gorges du Verdon, de la région proche et de Castellane, de quoi vous donnez envie, je l'espère, de faire une escapade nature dans cette magnifique région, en Provence...

      castellane.gif

 

 Yourte à Eoulx, 10 km de Castellane

P1120572.JPG

 

P1120569.JPG

 

P1120574.JPG

 

P1120570.JPG P1120573.JPG

gorge du verdon046.JPG

 

Lac de Sainte Croix et entrée des Gorges du Verdon

gorge du verdon007.JPG

 

Aiguines

P1000465.JPG

 

Pont de l'Artuby

P1000448.JPG

 

Lac de Castellane

P1120568.JPG

 

P1120576.JPG

 

Castellane

P1120577.JPG

 

P1120578.JPG

 

Moustier Sainte-Marie

gorge du verdon130.JPG

 

gorge du verdon139.JPG

 

gorge du verdon092.JPG

 

Lac de Sainte Croix

gorge du verdon006.JPG

 

Gorges du Verdon

gorge du verdon073.JPG

 

Rando kayaks

gorge du verdon010.JPG

 

gorge du verdon012.JPG

 

gorge du verdon049.JPG

 

gorge du verdon051.JPG

 

gorge du verdon074.JPG

 

Sentier Blanc Martel

P1120626.JPG

 

P1120643.JPG

 

P1120620.JPG

 

P1120702.JPG

 

P1120698.JPG

 

P1000458.JPG

 

P1000461.JPG

 

gorge du verdon003.JPG

 

gorge du verdon005.JPG

 

gorge du verdon033.JPG

 

gorge du verdon069.JPG

 

gorge du verdon076.JPG

 

P1000435.JPG

 

P1120640.JPG

 

Bonne randonnée à tous.

 

Eric

 

P1120648.JPG


02/06/2017
2 Poster un commentaire