VOYAGES EN EQUILIBRE...

Philippines.


Carnet de voyage aux Philippines

Philippines, le pays où les rêves se confondent avec l’horizon…



P1050102.JPG

 

P1040542.JPG

 

Après une semaine passée à Hong Kong et Macao, nous avons pris la direction de Manille pour débuter notre trip philippin. Notre programme, que nous avons pu respecter, était le suivant : Manille 1 jour une nuit, les Visayas 10 jours, Palawan 11 jours.

 

Jour 1 :

 

 

 Nous sommes arrivés à Manille en début d'après-midi en provenance d'Hong Kong, vol effectué avec la compagnie low cost philippine, Cebu Pacific. Nous avions réservé une nuit au Palm Plaza dans le quartier de Malate.
Nous avons profité de notre  séjour à Manille pour visiter Intramuros et les quartiers Malate et Makati, le jardin Rizal, le zoo... Bof,  pour être honnêtes, nous n’avons pas tout aimé à  Manille. Trop de pollution, la ville ou ce qu'on en a vu, n'est pas vraiment belle et pourtant je suis un fan des grandes villes, où j’aime bien faire un stop de 2/3 jours quand je fais une escale, mais là non...C'est aussi le seul endroit aux Philippines où on a essayé de nous arnaquer. À ce propos, se méfier des chauffeurs de taxis, certains peuvent vite se montrer agressifs si vous refusez de payer le prix exorbitant qu’ils vous demandent. Ne prendre que des taxis officiels et bien demander le prix de la course avant de monter.  À mon avis, à moins de vouloir absolument visiter Manille, et surtout si vous ne disposez pas de beaucoup de temps, le stop ne s'impose pas.

 

 

Jours 2/3/4/5:

 

 

 Départ de manille en début d'après-midi, avec Philippines Airlines pour Tagbilaran. Une heure trente de vol et arrivée à Tagbilaran où l’aéroport est super sympa et reposant après la furie de Manille... De là nous prenons un taxi pour rejoindre notre hôtel à Panglao : l'Alumbung. Un petit paradis, 2 huttes de type balinais et deux maisons du même type... La patronne est française, c'était super! Nous étions au centre de Panglao, donc on prenait une moto taxi (40php pour deux) pour foncer, à trois sur l’engin pétaradant, jusqu'à Alona Beach. On craignait un peu de ne pas être satisfaits de Panglao suite à certains témoignages négatifs que j'avais lus..., mais non! Nous avons aimé, Panglao,  Alona Beach est très bien, peu, voir très très peu de monde sur la plage, eau claire et propre, je n’ai pas vu les oursins dont on parle tant et qui font peur aux touristes, les algues ne sont pas plus gênantes que les posidonies en méditerranée... Snorkeling intéressant, restos sur la plage et BBQ de poissons frais le soir les pieds dans le sable! Nous avons passé 2 jours de farniente, puis nous avons visité Bohol, les Chocolates Hill, vu les tarsiers, balade sur la rivière Loboc... enfin tout quoi! Bohol aussi est sympa, on a aimé.

 

 

Jours 6/7/8/9:

 


Nous avions prévu de partir pour Siquijior, L’île des sorciers, on nous avait dit et on avait lu sur les guides de voyages et forums, qu'il suffisait de prendre le fast ferry, rien de plus simple...

En fait il a fallu partir à 7h00 de Tagbilaran pour l’île de Dumaguette d’où part le ferry pour Siquijior, toutes les heures en principe (merci le petit futé).  En réalité... nous avons mis 2h00 de Tagbilaran à Dumaguette. Là, pas de ferry pour Siquijior avant 14h30... En fait, il n’y en a que deux dans la journée... donc Tagbilaran / Siquijior, comptez presqu'une journée de voyage. Comme nous étions à Dumaguette, on a visité la ville et réservé 4 nuits au Coco Grove Beach Resort de Siquijior. Superbe, rien à dire, plage magnifique et déserte...peu de monde, très bon resto sur place, mais vous pouvez sortir. Nous sommes partis  pour  Apo Island en bangka, pirogue à balanciers, pour une journée de snorkeling, 20 USD / pax. Récifs tout près de l’île, accessibles à la nage, c’est  magnifique, un pur plaisir. Le lendemain, nous avons loué une moto, et nous nous sommes baladés à travers toute l'ile sur des chemins en terres et les petites routes. Très sympa, les gens sont gentils, les paysages agréables, peu de circulation,  c'est très vert, et si vous êtes perdus les Philippins sont là pour vous aider... avec le sourire! Prenez votre permis, permis voiture suffisant, car vous en aurez besoin pour la location de la moto, 20 USD / la journée, même si c’est Corinne qui pilotait et que c’était mon permis...  En résumé, Siquijior, nous avons beaucoup aimé. J’ai même été  voir un guérisseur, très drôle mais sans résultat sur mes maux de tête, comme vous pouvez le découvrir dans mon roman   La piste des éléphants…

 

 

Jour 10 au jour 21 :

 

 

Départ de Siquijior à 6h00 du matin en fast ferry pour Cebu où nous devons prendre un vol pour Palawan à 15h00. Nous sommes arrivés à Cebu à 12h30, puis taxi pour l’aéroport et vol pour Puerto Princesa avec Philippines Airlines. Là encore,  une journée de voyage, pensez-y quand vous préparez votre trip. Arrivée à Puerto Princesa vers 16h30, aéroport, ici aussi, tout mignon. Nous avons  eu du mal à trouver un hôtel pouvant nous héberger 2 nuits car tout était complet, on a fini par trouver un petit hôtel : le Circom sur Rizal avenue, pour 600 PHP la nuit, c'était sympa. Le soir on allait diner au restaurant, très réputé de Puerto Princesa, le Kalui sur la même avenue, so good. De Puerto, nous sommes partis une journée à sabang, 2 heures de route en van, à fond la caisse..., route en bon état, pratiquement bétonnée tout le long. Sabang c'est joli, de là, on a embarqué sur une bangka pour nous rendre à l'Underground River, mais vous pouvez aussi  y aller à pieds par le Monkey trail ou le Jungle trail, en faisant gaffe aux horaires pour le retour. Un peu de monde sur la rivière, singes et varans... Vous pouvez dormir à Sabang, aucun hôtel n’était complet lors de notre passage. Depuis Puerto Princesa, nous avons réservé 3 nuits à Coco Loco Island, devenue maintenant Modessa Island Resort. Finalement, nous resterons 5 nuits sur l’île, car nous étions  si bien que l’on ne voulait plus partir, surtout Corinne… Pour aller a Coco Loco, nous avons pris un van au terminal de Puerto, 450 PHP par personne, il part quand il est plein et met 2 heures 30 pour arriver à Roxas, route bétonnée tout le long. De là, il faut prendre une bangka pour rejoindre l'ile. Après Coco loco, nous sommes partis pour El Nido. Nous avons pris un van à Roxas, 600 PHP / pax, il faut compter 3 heures 30 environ pour faire le trajet. Route en partie bétonnée, très poussiéreuse et chaotique, nous étions 16 dans un van pour 8..., mais tout le monde rigole…c'est très drôle, si on apprécie ce genre de situation bien-sûr.... Ne rien mettre de fragile dans les bagages car vu comment ils sont tassés et écrasés dans le coffre et sur le toit du van... Donc après 3 heures 3 heures 30 de route, nous voilà à El Nido, plus ou moins courbatus et couverts de poussière... Nous nous rendons à l'Art Café, d'abord pour récupérer nos billets d'avions El Nido / Manille que j’avais réservé par internet sur le site de l’Art Café, et aussi car j'avais réservé un package 5jours /4 nuits, package hôtel /excursions. Nous étions logés au Marina Garden Beach, sur la plage, sympa. L’Art café est très sympa aussi, la patronne, Judith, est suisse et parle français. Les excursions sont magnifiques, surtout la journée en kayak, il y a des sites à couper le souffle, très peu de monde, 4 voire 6 personnes maximum par Bangka, un régal. En ce qui concerne les tours en mer, A/B/C/D/E, ne pas hésiter à faire le tour des agences et des hôtels, tous proposent les mêmes, mais tous les prix ne sont pas les mêmes, faites jouer la concurrence…  Le soir, nous dînions dans les restos à karaoké sur la plage... Le dernier jour, nous avons pris un tricycle pour l’aéroport d'El Nido. Là, c est le top, aéroport en plein air, bagages et personnes pesées ensembles, 12kg, maximum autorisés par bagage / par personne, sinon c’est 70 PHP par kilos supplémentaires. Petit avion de 16 places de la compagnie ITI et vol vers Manille ou nous avons repris un vol de la Cebu Pacific pour Hong Kong d’où nous avons pris notre vol retour, British Airways, pour Nice.

 

 

Voilà, vous savez tout... ou presque de ce premier trip Philippin. Deux autres ont suivi, je les relaterai plus tard, mais vous pouvez déjà les visualiser dans l’ALBUM PHOTOS du blog, catégorie Philippines.

 

P1040997.JPG

 

Notre avis :

 

 

les philippines c'est ce que l'on a vu de plus beau en Asie du Sud Est pour ce qui est de la nature, de la mer, des plages.  Les gens sont très gentils et serviables... et surtout très souriants...vraiment c'est super. Les Philippines sont notre coup de cœur asiatique. Elles demandent un peu plus d’efforts et d’organisation que d’autres pays, mais la récompense est au bout du chemin…

 

 

Nourriture:

 

 

souvent critiquée sur les forums, nous l’avons trouvée assez bonne dans l’ensemble. Et puis un BBQ... C'est un BBQ! Alors quand il est fait avec d'aussi bons produits... ça ne peut pas être mauvais. Plus sérieusement, il y en a pour tous les gouts et toutes les bourses…

 

 

Budget :

 

 

nous avons dépensé 1500 euros pour deux pour trois semaines, mais vous pouvez faire moins cher ou beaucoup, beaucoup, plus cher. 1500 sans les vols qui étaient déjà réglés.

 

Vols:

 

 

tous les vols, y compris le vol EL NIDO / Manille ont été réservés depuis la France par internet. Les vols effectués par Cebu Pacific ou Philippines Airlines ont été réservés sur les sites de ces compagnies. À ce propos, si vous avez un souci avec le site de Cebu Pacific, installez Mozilla Fox sur votre ordinateur et tout rentrera dans l’ordre. Ce trip faisait partie d’un voyage en Asie, Hong Kong / Macau/ Philippines. Les vols multi-destinations ont été réservés sur le site Opodo.

 

 

Ponctualité des transports:

 

 

ils étaient toujours à l'heure, que ce soit les avions, les ferrys, nous n’avons pas eu un seul souci, un retard, enfin, à l'heure version Philippines… à plus ou moins 20/30 minutes près, mais rien de grave, vous êtes en vacances. À ce propos, avec Cebu Pacific, prévoyez large au niveau du temps pour l'enregistrement, c'est parfois très folklorique…

Voici donc résumé notre premier trip philippin. Pour conclure, nous avons apprécié l'absence de pollution plastique ou autre sur les plages et le respect de l'environnement, c'est plus propre qu’au Cap d'Antibes... Non, Non, ce n’est pas de l’humour. On a beaucoup aimé les Philippins qui sont très attachants, marrants avec leur karaoké, ce sport national qui se pratique partout... Les enfants sont adorables aussi. Pour ma part, j’ai beaucoup apprécié la bière San Miguel...

 

 

Nous n’avons pas aimé :

 

 

le côté radin et l’air supérieur que se donnaient certains touristes rencontrés, en particulier des Américains ou des Européens du nord qui, parfois me font honte. Le savoir-vivre doit se trouver dans vos bagages, ne l’oubliez pas à la maison…

La prostitution des jeunes, très jeunes filles, qui accompagnent des hommes d’un certain âge, surtout des Coréens, et que l’on ne rencontre pas seulement à Manille, mais également à Palawan, à Coron… Je n’en dirais pas plus sur ce sujet, chacun se fera son opinion.

 

Si vous souhaitez des informations supplémentaires concernant cet archipel et nos voyages, n’hésitez pas à me contacter, je me ferai un plaisir de vous répondre.

 

 Regard de femme, notre voyage vu par Corinne :

 

 

P1040482.JPG

 Les Philippines font parties des destinations dont j'ai toujours rêvé. Déjà enfant je me souviens avoir regardé avec fascination sur l'écran noir et blanc de ma télé ces pseudo-chirurgiens qui opéraient à mains nues, sans scalpel...Des charlatans...Et puis j'avais oublié cet archipel, pour des noms plus exotiques comme les Maldives...

Quand ce fut mon tour de choisir une destination, l'Archipel m'est revenu en mémoire...Et je n'ai pas été déçue !

Manille, je savais avant d'y aller que je n'aimerais pas, mais je n'ai pas aimé du tout. La première journée nous avons visité la ville historique, touristique et sécurisée avec une forte empreinte Espagnole, c'était sympa. Mais le soir nous nous sommes laissés tentés par un tour en calèche et là j'ai bien cru que ma dernière heure était arrivée lorsque le cocher s'est mis en tête de faire demi-tour avec son pauvre cheval sur la voie rapide ! Je déconseille fortement. Le lendemain, j'ai attendu sagement à l'hôtel l'heure de rejoindre l'aéroport pour les iles paradisiaques, tandis qu'Eric s'aventurait dans la ville. Il y a trop de misère à Manille pour se la jouer touriste, soit on vient pour une bonne cause, une cause humanitaire et on aide la population,  soit on va voir ailleurs. Sinon c'est malsain. En tout cas c'est ce que j'ai ressenti sur le moment, je ne me suis pas sentie à ma place en tant que touriste.

Après dés que l'avion a décollé, en regardant par le hublot, on se dit que le paradis existe, tellement c'est beau.

Panglao et ses couchers de soleil superbes, ses masseuses sur la plage, les restos les pieds dans l'eau...C'était très bien.

Attention ! Réveil au chant du coq ! Le combat de coq est un sport national...et il y en a vraiment beaucoup !

La descente de la rivière Loboc à Bohol sur une barge/Restaurant en bambou était vraiment agréable...Avec spectacle traditionnel de chant et de danse.

Puis Siquijor et l'île des Sorciers, les charlatans dont je parle plus haut! Je voulais absolument rencontrer un sorcier et ce fut fait: nous nous retrouvâmes dans une maison-poulailler a se faire masser avec de l'huile à base de têtes de poisson dégoutante, par un vieil homme tout aussi répugnant tellement il était crade! En fait, j'ai été lâche sur ce coup là: j'ai dit c'est pas pour moi, c'est pour lui en désignant Eric! Et le vieil homme m'a cru.

Découverte de Palawan et de la ville de Puerto Princess que j'ai bien aimé. Un peu le Far-West quand on voit les vigiles garder les fast-food avec des fusils à canon sciés...

Et puis le départ pour la petite île de Coco Loco qui a changé de nom et de propriétaire depuis. Là j'ai vécu un rêve: tout ce que j'aime: La mer, la plage, le soleil...Ne rien faire que se la couler douce! J'ai adoré ce séjour en amoureux en retrait du monde, c'était magique. Depuis, je n'ai pas trouvé mieux !

El Nido fut un autre de mes coups de cœur, petite ville super mignonne et point de départ des bancas, ces bateaux à balanciers qui vous emmènent à la journée sur des iles plus belles les unes que les autres. J'ai tellement aimé ce pays que nous y sommes retournés déjà deux fois !

Pas de tourisme de masse, des gens super accueillants et des karaokés dés que la nuit tombe à la terrasse des bars-restaurants. Répertoire des années 70/80 exclusivement, j'adore!

J'espère y retourner bientôt !

 

 

P1040833.JPG P1050070.JPG

 

P1040870.JPG

 

Littérature :

 

 

Dragons, triades et karaoké, mon troisième roman, est un condensé de nos trois voyages aux Philippines. Vous pouvez, sans problème, effectuer le même trajet que Maverick, le détective globe-trotter, et si vous le souhaitez, revivre ses aventures. Je parle également de l’île de Siquijior dans mon premier roman La piste des éléphants.

 

 

                                       15.jpg   14.jpg

 

Vous trouverez ces deux romans sur tous les sites de VPC, Amazon, Fnac, Chapitre, sur le site des Editions Baudelaire ainsi que sur ceux de toutes les librairies. Pour ceux qui souhaitent un exemplaire dédicacé, n’hésitez pas à me contacter.

 

 

Merci de m’avoir lu et à bientôt pour un autre de mes carnets de voyage.

   

Eric

 

P1040955.JPG

trip philippines 2012 126.JPG

trip philippines 2012 222.JPG

trip philippines 2012 431.JPG

trip philippines 2012 927.JPG

trip philippines 2012 1295.JPG

trip philippines 2012 1351.JPG


20/07/2016
0 Poster un commentaire