VOYAGES EN EQUILIBRE...

Méditation


Méditation du mois de février 2018

 350px-La_Grande_Vague_de_Kanagawa.jpg

 

 

 Méditation Zen sur le Silence 

 

 

Le silence est un terme polysémique, un mot à plusieurs masques en pelure d'oignon. Un mot que l'on pèle avec enchantement.

Absence de bruit, jeûne de la parole, renoncement, il se révèle chant secret du langage abouti, musique aux mille harmoniques selon l'imaginaire, les affects, l'intuition. Le silence perce au-delà le concept, l'intellect, il nous emmène au coeur des choses, il nous fait toucher, pour peu que l'on s'y prête, le coeur de Dieu. Bouddha est parfois appelé le "maître du silence". Chez les bouddhistes, dans la branche zen en particulier, le silence est considéré comme un moyen privilégié d'atteindre la vérité, la source cachée.

 

ESTAMPE.jpg

 

Japon. Première moitié du XIVe sous le shogûnat des Ashikagaka*. Un temple perdu dans la montagne. Quatre moines zen ont décidé de faire un sesshin (sorte de retraite) dans un silence absolu. Ils sont installés en zazen. La nuit est venue. Le froid vif.

"La bougie s'est éteinte ! dit le plus jeune des moines. 

- Tu ne dois pas parler. C'est un sesshin de silence total, fait observer sévèrement un moine plus âgé.

- Pourquoi parlez-vous, au lieu de vous taire, comme nous en étions convenus ! remarque avec humeur le troisième moine.

-Je suis le seul qui n'ait pas parlé !" dit avec satisfaction le quatrième moine.

 

Cette anecdote prête à sourire. Mais elle éclaire avec justesse l'esprit du Zen. On y brocarde les moines, on traite avec humour le silence, dont on sait pourtant qu'il est un élément essentiel de la voie. C'est que le silence, n'est que le silence, c'est à dire le moyen.

"Si tu rencontres le Bouddha, tue le Bouddha", dit une maxime célèbre.

Car rien ne doit faire obstacle à l'expérience personnelle.

 

Extrait du recueil de Contes zen -Henri Brunel- Collection Spiritualité Librio

 

-* Les Shoguns Ashikaga étaient établis à Kyoto et dirigeaient le régime militaire féodal appelé Shogunat des Ashikaga.

Leur règne prit fin en 1573.)

 

 

Je vais prendre un peu de recul et méditer sur la réflexion de Victor, élève de CE2 qui m'a fait remarquer que je n'avais aucun humour alors que j'essayais juste de m'entendre parler en réclamant le silence. Ce sera mon expérimentation personnelle ou comment parvenir avec humour à ne pas dire "s'il vous plait taisez-vous" pour vivre et partager un temps de relaxation ... même très court.

 

Calligraphie de l'Enso "Cercle" en Japonais,       shinichimaruyama.jpg

 

 

L 'enso symbolise dans le bouddhisme zen,

la vacuité et l'éveil qui sans cesse

se renouvellent...

 

 Je vous souhaite un bon mois de février !

                                                                 A bientôt !

                                                                               Corinne

                                                                                Zen Soyons Zen...

 


04/02/2018
0 Poster un commentaire

Méditation du mois de janvier 2018

bonheur.jpg

 

"Rappelle-toi que très peu de choses sont nécessaires à ton bonheur"

Marc Aurèle, (121- 180 après J-C) Empereur et Philosophe romain.

 

En Occident, nous consommons à outrance et nous accumulons trop de choses. 

Que nous ayons beaucoup ou peu d'argent, tout est fait pour nous pousser à acheter de la nourriture en excès,

des objets et des vêtements dont nous n'aurons en général qu'un usage restreint.

Aussi, ne vous précipitez plus lorsque la "fièvre acheteuse" surgit en vous, notamment au moment des soldes.

Réfléchissez plutôt posément à la nécessité qui vous pousse à cela. Est-ce pour combler un manque affectif ? Pour éviter de vous ennuyer ?

Parce qu'une angoisse sourde grandit en vous et que ne pas la voir et ne pas en prendre conscience passe par l'acquisition de quelque chose,

quoi que ce soit ?

Demandez-vous si vous en avez vraiment l'utilité... Bref, retenez-vous, n'achetez pas mais questionnez-vous sur les motivations profondes

qui vous poussent à agir ainsi.

Très vite, vous vous rendrez compte que si vous cédez à la compulsion qui vous habite dans l'instant, l'achat prévu ne vous comblera pas,

ni ne vous rendra plus heureux.

En revanche, si vous "résistez", vous sentirez une certaine fierté croître en vous en constatant que vous maîtrisez vos pulsions.

Peu à peu vous gagnerez ainsi non seulement du temps pour vous et pour les relations que vous entretenez avec les autres mais aussi de l'argent que vous utiliserez alors de manière plus constructive.

Enfin, dans le même ordre d'idée, profitez des grands changements de saisons, en début d'été et d'hiver par exemple,

pour vider vos armoires et trier les vieux vêtements, ceux qui sont démodés ou à la mauvaise taille.

Videz également bibliothèques, placards et tiroirs. Donnez autour de vous ou a des associations tout ce qui ne vous est plus utile.

Vous pouvez aussi chercher sur internet un site de troc qui met en relation "ceux qui donnent et ceux qui reçoivent".

Nombre d'étudiants par exemple utilisent ce moyen pour se meubler.

En libérant de la place chez vous, vous libérez dans le même temps, de la place dans votre " Espace Intérieur", dans votre tête.

Cela vous donnera de l'énergie. Et ce n'est pas le moindre des besoins !

Catherine Barry- 77 façons d'avoir la pêche sans se casser les dents sur le noyau- Presses de la Renaissance-

 

A bientôt ! 

                  Corinne


19/01/2018
0 Poster un commentaire

Méditation du mois de décembre 2017 sur Noël et Laïcité

 

 NOEL 1.jpg

 

 

 

 Voici quelques images politiquement correctes représentant les fêtes de Noël..

 

                      PERE NOEL.jpg   NOEL 8.jpg   NOEL 9.jpg  NOEL 10.jpg  NOEL2.jpg 

 

Laïcité:  Conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l'Eglise et de l'Etat et qui exclut les Eglises de l'exercice de tout pouvoir politique ou administratif et en particulier de l'organisation de l'enseignement. ( Art 1er de la constitution française de 1958.)  (Larousse)

 

                 COCA 2.jpg   NOEL3.jpg  NOEL4.jpg  COCA.jpg  BONHOMME DE NEIGE.jpg  


Et d'autres comme celles-ci, qui ont une connotation religieuse incompatible avec l'idée que certains se font de la laïcité...

 

 

 NOEL RE 2.jpg  NOEL RELIGIEUX.jpg  NOEL RE4.jpg  NOEL RE 3.jpg

 

Noël : Contraction du latin dies natalis, "jour de la naissance". Les chrétiens ont commencé à fêter la naissance de Jésus au 3 ème siècle. Les évangiles ne donnent pas de précision sur le jour de cette naissance. Jésus étant la "lumière des nations", les chrétiens de Rome choisirent le 25 décembre. A cette date, les jours qui allaient en diminuant recommencent à grandir: la lumière est victorieuse de la nuit... (Trésor de la foi).

 

  noel13.jpg   noel 12.jpg   noel11.jpg   3bd99deb86c420086cd4a5ea5fb46e08--christmas-scenes-christmas-art.jpg ange.png             


Personnellement, et bien sur cela n'engage que moi,  je trouve qu'à notre époque la fête de noël est pour beaucoup commerciale avant tout, et qu'il n'y a aucun mal à rappeler quelle est son origine même si elle est religieuse. Cela fait partie de l'histoire et de la culture et la culture ne connait aucune frontière, aucun clivage... La culture apporte la connaissance.
Ne pas parler des croyances aux enfants revient à les laisser dans l'ignorance et à priver de sens une fête qui prône le partage et l'amour. 

Mon sentiment est qu'au nom de la liberté, la laïcité prend finalement le rôle de la censure... Et, je pense que cette vertu n'a jamais rien apporté de bien à personne.

En Ecosse on entendait  partout,  dans les rues, dans les magasins, dans les restaurants... des chants de Noël, il y avait de la joie !

En arrivant en France, j'ai eu un choc, quel contraste...Il ne faut pas s'étonner si les français sont moroses ! On a perdu l'esprit de Noël ! 

J'espère qu'on le retrouvera un jour, car j'aime Noël et tout ce que cette fête représente qu'on y croit ou pas...

Après tout chacun est libre de continuer à croire au Père Noël, qu'il soit vêtu de blanc, de rouge ou de vert...ou à son ange gardien, ou à sa bonne étoile, du moment qu'il s'agit d'une pensée noble et positive qui ne nuit à personne.

Je vous souhaite un joyeux Noël !

                                                   Corinne

 


25/12/2017
2 Poster un commentaire

Méditation de novembre 2017

La légende de l'âne et du puits

 

 

Un jour, l'âne d'un fermier est tombé dans un puits.

L'animal gémit pitoyablement pendant des heures, el le fermier se demanda quoi faire.

Finalement, il décide que l'animal est vieux et que le puits doit disparaitre.

De toute façon, ce n'était pas rentable pour lui de récupérer l'âne.

Il invite alors tous les voisins à venir l'aider et, avec une pelle ils commencent à boucher le puits.

Au début, l'âne réalise ce qui se produit et se met à braire.

Puis, à la stupéfaction de chacun, il se tait.

Quelques pelletées plus tard, le fermier regarde dans le fond du puits et est étonné de ce qu'il voit.

Avec chacune des pelletées de terre qui étaient tombées sur lui, l'âne avait fait quelque chose de stupéfiant :

Il s'était secoué pour enlever la terre de son dos et était monté dessus.

Bientôt, tous sont surpris de voir l'âne sortir du puits et se mettre à trotter !

 

                                                                47807020_p.jpg

 

                                                   Je trouve cette photo très drôle, on le croirait sorti d'un chapeau !

 

Alors ne râlons pas comme des victimes, au contraire soyons créatifs !

"Arrêter de râler ne signifie pas être d'accord sur tout et retenir ses désaccords." Albert de Petigny. (Les éditions pour penser à l'endroit.) 

Il ne faut pas réprimer sa frustration, il faut se secouer et chercher des solutions ! Et apprendre à s'adapter.

 

Voilà deux spécimens qui semblent bien rigoler de l'adversité !

 

 maxresdefault.jpg    ob_d9098e_l-ane-au-fond-du-puits.jpg
 

 

 La sagesse de cet Empereur de l'antiquité est universelle :

 

"Que la force me soit donnée de supporter ce qui ne peut être changé et le courage de changer ce qui peut l'être mais aussi la sagesse de distinguer l'un de l'autre."

 

 empereur.jpg

 

 

 

 

Marc-Aurèle (121 – 180 après. J.-C.) est un philosophe romain stoïcien. Pendant les vingt dernières années de sa vie,

il devint empereur et rédige les Pensées pour moi-même pendant ses campagnes militaires, contre les Parthes ou les Quades.

Son règne fut en effet marqué par des attaques incessantes des barbares contre l’Empire, dont il eut à assurer la défense.

Son ouvrage reprend les principaux éléments de la pensée stoïcienne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 N'oubliez pas que pour être sérieux, il n'est pas nécessaire de se prendre au sérieux. 

La pratique du Yoga doit nous aider à faire la part des choses, à trouver l'estime de soi et la confiance...

Ainsi nous devenons des individus conscients de nos qualités et de nos défauts sans problème d'ego...

Faire preuve de discernement ou de discrimination ( en levant le voile de l'illusion qui mène à la lumière de la connaissance) est le signe d'une  personnalité équilibrée.

 

 Voilà de quoi méditer !

A bientôt . Corinne


29/10/2017
0 Poster un commentaire

Méditation d'Octobre 2017

S'intérioriser en visualisant une montagne depuis sa base jusqu'à son sommet...

Intégrer en soi ses qualités de force et de stabilité...

Qui vont nous permettre de demeurer intègre malgré la nature changeante du mental, du corps et du monde qui nous entoure.

 

imagesJ7R29RWA.jpg

 

S'asseoir dans une posture confortable,

Le dos est droit sans tension, le menton légèrement rentré,  les épaules et les bras détendus,

Porter son attention sur la colonne vertébrale, sur l'axe vertébral / vertical qui nous relie de la terre vers le ciel et

de l'élément matériel vers l'élément spirituel...

Toujours cette idée d'élévation en Yoga...de dignité, d'honnêteté envers soi-même et envers les autres...

Visualiser la posture depuis son assise, bien stable et équilibrée sur les deux ischions, et le buste érigé depuis la pointe du coccyx...

 

Portez votre attention sur votre respiration...

Sur le souffle d'air qui entre et qui sort par vos deux narines...

Observez la régularité de votre respiration...

Puis sentez votre corps stable, immobile, solide...

Créez en vous un espace pacifique d'intégrité et de dignité...

Choisissez votre montagne, celle qui vous inspire, c'est la montagne la plus belle que vous ayez jamais vue ou que vous puissiez imaginer...

Observez sa forme générale: la cîme érigée dans le ciel, la base ancrée dans la terre, ses versants abrupts tantôt à l'ombre, tantôt ensoleillés...

Respirez tranquillement en visualisant l'image de cette montagne et toutes ses particularités...

Puis, voyez si vous pouvez intégrer la montagne à votre propre corps, de sorte que vous et la montagne ne fassiez plus qu'un et que vous partagiez les mêmes qualités, la même nature solide, immobile et majestueuse...

Votre tête est le sommet de la montagne, votre bassin sa base, vos bras en sont les versants escarpés...

A chaque respiration, ressentez en vous la montagne qui respire, qui vit, dans l'harmonie et l'équilibre .

 

t0vvv241.jpg

Bien que le soleil suive sa course, qu'il pleuve, qu'il vente ou qu'il neige, la montagne demeure immuablement calme...

Les saisons la parent de nouveaux habits, elle change d'apparence, mais ni la neige ni les nuages n'affectent sa nature profonde...

Elle reste elle même, enracinée, insensible aux changements superficiels et temporaires qui l'entourent...

Rien ne saurait affecter l'équilibre de sa magnificence .

 

 

D'après une méditation en pleine conscience du professeur Jon Kabat Zinn.

Mon cahier de Yoga- Géraldine LETHENET- Editions Solar.

 


06/10/2017
0 Poster un commentaire