VOYAGES EN EQUILIBRE...

- JANVIER


Séance Yoga du mois de janvier

 

 t44939.jpgchameau.jpg

 

Cours de base du mois de Janvier 

 

 - Intériorisation : Ne faire qu'Un...

 

S'asseoir dans la posture de son choix.

Redresser le dos, détendre les épaules, relâcher les bras, tenir son ventre...

Fermer les yeux, détendre tous les muscles du visage, afficher un léger sourire sur ses lèvres...

Porter son attention sur sa respiration, sur sa régularité...

Ressentir le calme...

Visualiser sa posture et en définir tous les contours...

Ressentir l'air qui se trouve en contact avec la peau notre enveloppe corporelle...

Visualiser l'intérieur de notre corps comme une petite goutte d'eau...

Visualiser l'immensité de l'Océan qui se trouve juste devant nous...

Plonger dans cet océan et ressentir qu'il n'y a plus aucune différence entre la goutte d'eau et l'Océan...

Il n' y a plus de limite entre vous et ce qui vous entoure...

 

-Pranayama:  En restant dans la posture assise, respirer profondément...

 

Ressentez que l'air qui entre par vos deux narines est légèrement frais et que l'air qui en sort est légèrement tiède...

Petit à petit allongez le souffle... Gardez le ventre tenu...

Inspirez profondément et rester poumons pleins tant que c'est confortable, puis expirez profondément et rester poumons vides tant que c'est confortable...

Attention à ne jamais forcer les rétentions de souffle!

Ressentir la détente qui s'installe... 

 

 

-Chant du OM

 

-Réveil des articulations:

 

tête- épaules- poignets-bassin- genoux- chevilles...Le papillon.

 

-Préparation à la posture de la pince:

 

La tête se rapproche des genoux.

Dans de nombreuses traditions les genoux symbolisent l'autorité, la puissance...Quand on fait acte d'humilité on plie le genou, quand on demande protection, on touche les genoux...

Bien étirer son corps de manière équilibrée, pousser les fesses et le bassin en arrière, rentrer le ventre après avoir expirer.

Les doigts se rapprochent des pieds, les coudes se rapprochent du sol... Se concentrer sur le nombril.

 

-La petite salutation au soleil:

 

le chat, le chien...variantes...

 

-La posture du chameau:

Symbole de la tempérance, il est la monture avec laquelle l'homme a pu traverser les déserts, en puisant comme cet animal dans ses réserves personnelles.

En inde aujourd'hui encore le chameau participe à la vie quotidienne des hommes en tirant dans les villes du Rajasthan des charrettes de lourds chargements...

Il accompagna les rois mages, venus sur son dos pour saluer la naissance de Jésus.

Se concentrer sur l'ouverture du plexus solaire...

 

-Posture intermédiaire pour venir debout dans la posture de la prière

 

- Les postures d'équilibre renforcent le sentiment d'estime de soi.

genou/poitrine

talon/fesse

le planeur

 

-Le guerrier: stabilité physique- mentale et régularité du souffle

 

-posture intermédiaire pour venir sur le ventre

 

-Les étirements sur le ventre

 

-Sur le dos: torsion simple 

 

-Relaxation : 

Sankalpa et rotation de la conscience

Les Yoga- Sutras de Patanjali

 

-Chant du OM

 

- Sur le thème de l'hiver, colorier un mandala pour la semaine prochaine.

Prendre son temps, choisir ses couleurs et commencer à colorier depuis les bords extérieurs du cercle vers l'intérieur...

Quelle impression avez-vous ressenties en coloriant ce mandala ?

 

Namaste    

                 A bientôt ! 

                                           Corinne 

 

mandalanoelboules1_sm.jpg


01/03/2022
0 Poster un commentaire

Mantra AUM, Chant Sacré


mantra 1.jpg

OM Pour un Yogi, il n'y a pas de symbole plus puissant que la syllabe OM.

Mandukhya Upanishad: " OM: ce mot éternel est tout: ce qui était, ce qui est et ce qui sera".

Dans la lettre sanskrite, la grande courbe inférieure représente l'état de rêve (1), la courbe supérieure l'état de veille (2) et la petite courbe partant du centre, le sommeil profond sans rêve (3).

Le croissant, au dessus représente "maya" le voile de l'illusion (4) et le point, le bindu (5) l'état transcendantal.

Quand l'esprit individuel dans l'homme passe à travers le voile de l'illusion et repose dans l'état transcendantal, il est libéré des 3 premiers états et de leurs qualités.

                                                                                                               Swami Sivananda

 

 

OM monosyllabe sacrée n'est autre que le "Brahman" lui même en tant que son.

Il est formé des 3 lettres A,U,M qui selon les lois de la phonétique sanskrite se fondent en une seule, O , prolongé par un point d'orgue noté M.

Brahman: l'Absolu, le principe unique de toutes choses, l'essence transcendant toutes les formes d'existence.

 

 

Dans le Tantrisme, il faut être initié pour "entendre" dans le son OM le désir présidant aux noces d'un dieu et d'une déesse.

Le tantrisme invite l'adepte à aller au delà des syllabes abstraites, telles que OM, pour découvrir dans un "point sonore" l'essentiel de la parole, principe premier de toute vibration audible.

Le mantra OM finit par M qui transcrit une résonnance nasale prolongeant la voyelle.

Dans la triade constitutive du monosyllabe OM:

 

- Bîja       (A)  :    La semence végétale, sperme. Nom donné par les tantriques aux voyelles qui selon eux, "fécondent" les consonnes lors de la constitution des formules sacrées ( mantra ).

 

-Shakti    (U)  :    La puissance, l'énergie divine, représentation de la nature véritable de chacun des grands dieux. Dans l'homme la shakti prend la forme de la Kundalini.

 

- Kîlaka   (M)  :   La cheville de bois qui maintien l'essieu dans le moyeu d'une roue de char. C'est l'amour qui maintien l'essieu (le linga, le phallus) dans le moyeu (le yoni, la vulve)-

La cohérence du mantra dépend de Kîlaka.

 

L'union du mâle (A) et de la femelle (U) se résorbe dans ce point principal (M) qui est une représentation ésotérique du désir (Kâma) et qui rejoint la doctrine védique "Au commencement...le désir existait seul..."

Le mantra est une formule qui n'est efficaces que lorsqu'elle est proférée et entendue dans le secret du cœur.

                                                            Jean Varenne

 

  

OM est le mantra originel , la racine de tous les sons et de toutes les lettres et donc de tout langage et de toute pensée. Le "O" part de l'intérieur du corps et monte lentement pour s'unir avec le "M" qui résonne alors dans toute la tête. La répétition du OM relaxe chaque atome du corps.

                                                                 Swami Sivananda

 

 

Le mantra OM est le son primordial, c'est le Pranava, le son non-frappé que les hindous donnent à la prière suprême adressée à Dieu.

Selon Patanjali, OM est le symbole du soi, tout amour et félicité . Sat-Cit-Ananda ou Brahman.

 

A : Représentation de Brahmâ, le dieu créateur, c'est l'état de veille du Divin. Il part du Chakra du cœur (anahâta chakra) et remonte vers le sommet du crâne.

 

U: Représentation de Vishnu, la réalité absolue manifestée, le père de Brahmâ. C'est l'état de rêve du divin. Il traverse le chakra de la gorge ( vishuddha chakra) jusqu'au chakra entre les 2 sourcils (Ajna Chakra) 

 

M: Représentation de Shiva, le grand dieu du Yoga, le bienfaisant, l'Être suprême, forme humaine de Vishnu. C'est l'état de sommeil profond du divin. Le palais va vibrer par la nasalisation des voyelles.

 

Chanter OM c'est invoquer l'Humanité.

OM KARA: celui qui fait

AMATRA: sans mesure

C'est l'état qui conduit à la délivrance, le son lui-même nous mène au silence, à un silence de joie.

 

-L'inspiration: Brahmâ

Inspirer lentement et profondément

 -La tenue de souffle : Vishnû

 -L'expiration: Shivâ

Expirer en dirigeant vos pensées vers votre cœur.

 - Chantez OM aussi profond et bas que vous le pouvez et tenez le son aussi longtemps que votre souffle le permet, sans tension.

Après avoir chanté, observez un temps de silence.

 

 

ChantingOMYoga6601.jpg

 

Cliquez sur le lien ci-dessous et chantez le AUM...

https://www.youtube.com/watch?v=_6AqsXW09fU&list=RDvH11undyI2o&index=2

 

Namaste

                 A bientôt !

                                    Corinne

 

 

 

 


28/02/2022
0 Poster un commentaire

Quel est votre Sankalpa pour l'année 2022 ?

 joyeux-bannière-du-nouvel-avec-pose-de-yoga-ou-posture-d-asana-année-bonne-santé-modèle-design-pour-la-nouvelle-décoration-233754747.jpg

 

 

Cela fait deux ans que nous vivons les uns et les autres, les uns sans les autres, les uns contre les autres sous la menace permanente du Covid. Cette épée de Damoclès au dessus de nos têtes a engendré beaucoup de stress.

On a changé de comportements, d'habitudes, de gré ou de force, en nous éloignant physiquement , en nous cachant derrière des masques , en nous isolant. Si dans l'ensemble on s'est adapté à la situation, beaucoup d'entre nous ont mal vécu  toutes ces mesures sanitaires qui ont été prises pour lutter contre la pandémie. 

 

A force d'écouter des nouvelles alarmantes chaque jour, il est bien difficile de ne pas s'angoisser et de garder le moral. On a peur d'être positif, d'être contagieux, d'être malade...

Notre mental est mis à rude épreuve, faire confiance au gouvernement ? aux professionnels de la santé ? se faire ou pas vacciner ? Beaucoup de questions et peu ou pas de réponses .

De quoi faire gamberger le mental et faire toutes sortes de suppositions, allant jusqu'au complot.

Il est facile dans ce climat social chaotique de ressentir les injustices, d'avoir le sentiment d'être manipulé, privé de liberté, d'être impuissant, incompris, isolé... et finalement déprimé.

On s'inquiète, même si on fait quand même des projets, on sait très bien que malgré toutes les précautions, le rêve peut capoter d'un instant à l'autre suite à un test positif.

On s'adapte, on espère que cette saleté de virus va finir par se fatiguer de nous balader d'un variant à l'autre... On espère l'immunité collective.

 

Alors oui, du stress il y en a, on est pas tranquille, on fait de gros efforts pour construire, pour avancer et parfois on peut être découragé, se sentir abandonné et démuni parce que nos projets ne se concrétisent pas comme prévu.

Durant des mois il n'y en avait plus que pour le COVID, à croire que plus rien d'autre n'avait d'importance sur terre, que les guerres avaient cessé, qu'il n'y avait plus de catastrophes naturelles, 

plus de réchauffement climatique... La pandémie avait de la même façon effacé du paysage la culture, les belles choses de la vie, les rêves, la réussite et les pensées positives... Un lavage de cerveau.

 

J'aimerais me libérer de toutes ces informations incessantes qui polluent mon mental, pour me concentrer sur ce qui a de l'importance , ce en quoi je crois, sans le doute, la suspicion, la malveillance, la colère, la culpabilité, la jalousie, la rancune... Faire un grand ménage, créer de l'espace, faire du vide et ne garder que l'essentiel. Revenir aux choses simples. Apprécier la valeur de la vie, cultiver l'optimisme et la lucidité, arrêter de se la jouer, et s'accepter tel que l'on est ! Et puis grandir, s'éveiller, s'émerveiller et trouver son équilibre.

Cette liberté de penser on peut l'atteindre en travaillant sur l'ego.

C'est mon Sankalpa pour l'année 2022: me libérer de toutes pensées négatives.

Et vous, quel est le vôtre?

 

Les indiens comparent souvent le mental à un petit singe qui saute de branches en branches...

Là, je vous propose de découvrir prochainement avec moi les aventures de Pensouillard, ce petit hamster qui ne cesse de s'agiter à l'intérieur de notre tête et qui parvient souvent à nous pourrir la vie !

 

 

Les-aventures-de-Pensouillard-le-hamster (1).jpg

 

A bientôt !

               Corinne


14/01/2022
0 Poster un commentaire

En Janvier, je visualise parfaitement mon année !

26fca692218a1d552aef5dd22485bafc.jpg

 

 

En ce début d'année, plus encore que les années précédentes, on ressent le besoin de se projeter vers l'avenir, d'avoir des projets, de rêver, de passer au moins par la pensée au-delà du couvre-feu, du confinement, de toutes les activités de notre quotidien qui se trouvent au point mort...

En 2021 cela va au-delà de l'envie, c'est un réel besoin que l'on a de se raccrocher à des objectifs, d'avancer quand même, de vivre sa vie tout simplement.

 

Tableau-de-visualisation-300x251.jpg

 

Durant le mois de Janvier, à la fin de mon cours de Hatha-Yoga, je propose une relaxation en Yoga Nidra (rotation de la conscience) confortablement installé en Shavâsana (posture du cadavre où l'on dépose consciemment son enveloppe corporelle au sol). 

La relaxation s'accompagne du choix d'un Sankalpa, (un souhait, une intention noble et claire), un mot  une courte phrase positive formulée mentalement et secrètement pour soi une douzaine de fois.

Cette intention noble peut avoir une portée personnelle "Je veux être heureux" ou bien être destinée aux personnes qui nous sont proches ou encore au monde entier "Paix", "Amour", "Joie".

Evidemment, il est nécessaire d'insuffler une belle énergie à nos pensées pour qu'elles se réalisent. Il faut y mettre du coeur, de la sincérité et de la beauté.

On retrouve ici les notions d'Unité et de Spiritualité indissociables du Yoga, qui mettent en lumière l'Univers manifesté dans son intégralité, sans distinction, de l'infiniment grand à l'Infiniment petit.

 

tableau-de-visualisation1.png

 

Cette année, en complément du Sankalpa, je vous propose de créer un tableau de visualisation (vision board). Il s'agit d'une technique de développement personnel que je trouve intéressante pour plusieurs raisons:

-C'est un véritable travail de visualisation, qui permet de se concentrer pour mieux se recentrer

-Transcrire noir sur blanc ses pensées permet de mettre de l'ordre au niveau des priorités et de se défaire des tensions inutiles

-Le fait d'écrire rend la chose réelle, concrète, donc du domaine du possible

-Avoir des projets, des objectifs permet d'avancer en étant motivé et de garder le moral

-Matérialiser nos voeux pour l'année en créant un tableau de nos mains, nous met déjà dans l'action

-Ce tableau, c'est une oeuvre d'Art originale empreinte de bonnes intentions 

-En consultant ce tableau, on sait exactement quel est le chemin parcouru et ce qui nous reste à accomplir pour que notre année soit belle !

 

tableau_de_visualisation_neo_bienetre.jpg

 - Choisir un support. Cela peut être un panneau d'affichage en liège, un cadre, un dépliant en accordéon, c'est selon vos goûts et votre fantaisie !

Il vous faudra des photos, des images, des ciseaux, de la colle du scotch, feutres... Toutes les fournitures que vous avez sous la main et qui vous parlent pour créer votre tableau de visualisation.

Essayez de vous passer du numérique. Privilégiez le travail manuel en créant un objet personnel dont la structure va donner forme à vos envies. Soyez inspiré !

 

Tableau-de-visualisation-d-scaled.jpg

 - Ne vous précipitez pas pour composer votre tableau !

Prenez le temps de vous poser et de faire le tour du propriétaire, observez vous sans jugement avec bienveillance.

Ne cherchez pas à tout révolutionner en une année. Réaliser vos rêves est possible en vous concentrant sur ce qui peut-être changé, sur ce qui est tangible.

Le temps que vous passerez à la création du tableau de visualisation est aussi important que le tableau final. Observez comment vos pensées, vos idées, vos envies, vos rêves se matérialisent dans votre tableau. Prenez du plaisir à réfléchir, ordonner, disposer, mélanger, composer, colorer, mettre en scène et éclairer tout ce que vous projetez de vivre cette année 2021. 

 

téléchargement (7).jpg

  -Au centre du tableau :

Réservez-vous avez la place d'honneur, choisissez une photo sur laquelle vous souriez ! L'énergie créatrice est en vous, vous êtes le générateur de ce qui va suivre.

Choisissez un mot, un seul, pour définir vos attentes en 2021 ! C'est votre Cap, votre fil conducteur.

 

images (28).jpg
-Faites une liste des envies qui vous viennent spontanément à l'esprit sans chercher à les censurer ou même à les ordonner puis éliminez au fur et à mesure ce qui ne vous tient pas vraiment à coeur.

-Classez vos envies par catégories:

1) Personnel

2) Couple

3 )Famille

4) Travail

5) Social

- Autre classement possible :

1) Matériel

2) Emotionnel

3) Soi

4) Le sens de la vie

Vous pouvez aussi faire l'impasse sur certaines catégories, si vous estimez que votre essentiel est ailleurs ! Ici, on oublie de rendre compte et de  justifier ses choix. On est juste soi même.

Laissez respirer votre oeuvre sans la surcharger, laissez de l'espace à l'imprévu !

 

téléchargement (8).jpg

 -Composer avec les 4 saisons ou choisir pour l'année 12 actions importantes.

Les mettre en images en accompagnant chacune d'elles par un commentaire qui commence par un verbe d'action. Ici on oublie la forme négative, rien que de l'affirmatif et du positif.

Le choix d'une image, d'une photo, d'un mot, d'une couleur, donne des indications et en dit long sur nos intentions, nos goûts, nos désirs.

Soyez attentifs à la disposition de chaque élément. 

Laissez-vous guider par votre intuition, par vos émotions.

Oubliez la raison et laissez s'exprimer librement vos émotions.

 

idée-tableau-de-visualisation.jpg

 -Se poser des questions sur nos bonnes résolutions en ce début d'année 2021 nous amène chercher comment nous rapprocher du but à atteindre.

Nous visualisons des images qui s'inscrivent sur l'écran de notre mental. Nous recherchons des photos, des dessins, des articles pour illustrer et matérialiser nos projets, pour les rendre abordables, concrets.

 Les images parlent à l'inconscient et vos objectifs deviennent de plus en plus concrets, ils ne sont pas insurmontables ou de l'ordre du fantasme car vous avez la volonté, vous avez conscience des efforts nécessaires pour que vos rêves se réalisent. 

 Tableau-de-visualisation-illustration-article-2019-e1578262113322.jpg

-Vous avez fait un travail d'introspection qui va vous faire expérimentez toute la force qui émane de la pensée positive.

C'est ce qu'on appelle la Loi d'Attraction: Si nous envoyons des signaux positifs, nous attirons des ondes positives dans notre vie. 

Souriez, détendez vos mâchoires, cultivez la bienveillance et surtout n'attendez rien du fruit de vos efforts, restez humble, soyez courageux et honnêtes envers vous même, reconnaissez vos limites et respectez-les.

Définissez des objectifs qui correspondent à votre vraie nature, ne vous mentez pas, et ayez confiance en vous, en vos capacités à transformer vos espoirs en réalité.    

Soyez attentif aux opportunités qui se présenteront à vous, accueillez les bonnes surprises, les cadeaux de la vie sans bouder votre plaisir.  

Communiquez, échangez, nourrissez vous de tout ce qui peut vous faire du bien !

Eloignez-vous de ce qui vous fait du mal, protégez-vous, agissez dans le bon sens .

Ce tableau de visualisation doit être une source d'inspiration qui vous donne de l'énergie pour avancer.

 

tableau-visualisation.jpg

 - Votre tableau de visualisation est terminé !

Vous pouvez dire adieu à la procrastination, ce vilain mot qui nous fait temps culpabiliser !

Vos intentions sont clairement exposées sous vos yeux, il vous reste maintenant à passer à l'action !

La visualisation est un exercice fondamental dans la pratique du Yoga, elle permet de définir l'espace, de le structurer. Ainsi on va visualiser sa posture, son souffle, l'énergie vitale le prâna, les chakras...

La visualisation permet de se grandir, d'équilibrer, de se corriger, de progresser les yeux fermés vers la lumière de la connaissance.

La visualisation permet de se recentrer dans l'instant présent au travers d'images mentales positives, qui nous guident sur la bonne voie.

 

creation-tableau-visualisation.jpg

 -Installez votre tableau de visualisation dans un endroit accessible, là où il vous sera facile de le voir quotidiennement.

C'est important pour ne pas perdre vos objectifs de vue, de vous en imprégner 5 minutes par jour.

Lisez les mots, les phrases à haute voix. C'est à vous seul que revient la tâche de donner vie à vos rêves, à vos espoirs, à vos envies en y consacrant du temps et de l'attention.

 

Mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2021 !

 

depositphotos_24976785-stock-photo-woman-doing-yoga-pose.jpg

 

                                                                                A bientôt !

                                                                                               Corinne

 

 

 

 

 

 


12/01/2021
4 Poster un commentaire

La colonne vertébrale- 1-

 Le dos, l'axe vertébral...

 

 unnamed.png

 

 

1- Quels sont les pièges du quotidien qui mettent à mal notre colonne vertébrale ?

 

 On entend souvent dire que le mal de dos est le mal du siècle !

 

Qualifié de mal du siècle, le mal de dos touche des millions de personnes. On croit souvent à tort que celui-ci ne touche que les personnes âgées et les adultes.

Les douleurs dorsales sont variées: Lumbago, lombalgie, sciatique, hernie ... Le mal de dos, peut-on y échapper ?

 

 

En France on n estime qu'environ 8 Français sur 10 se plaignent de mal de dos. C'est énorme !

Lorsqu'on recherche les causes du mal de dos, souvent les réponses des médecins tournent autour de "Faites du sport", "Perdez du Poids", "Musclez-vous" !

Il est évident que la sédentarité est néfaste pour l'organisme en général et pour notre dos en particulier et qu'une bonne hygiène de vie contribue à rester en bonne santé, c'est indéniable.

Mais alors comment expliquer que des personnes sportifs, minces et musclés soient eux aussi en souffrance et se plaignent du dos ? 

Parce que les causes du mal de dos ne sont pas toujours celles auxquelles ont pense !

 

François Stévignon, kinésithérapeute spécialisé en ostéopathie et vertébrothérapie explique dans son livre "En finir avec le mal de dos" , les causes des douleurs persistantes et nous apprend à identifier les postures à éviter pour que notre dos reste en bonne santé.

 

cvt_En-finir-avec-le-mal-de-dos_889.jpeg

 

 

 Dans son ouvrage l'auteur propose de s'auto-évaluer pour comprendre et localiser la douleur.

"Nous ne connaissons l'infini que par la douleur". ( Mme de Staël )

 

- Voici quelques données générales concernant le ressenti de la douleur physique lorsqu'il se manifeste:

" La douleur est une message qui se déplace dans le corps, via les nerfs, pour informer le cerveau d'un problème".

 

" Une douleur peut en engendrer une autre..."

 

" Avoir mal à un endroit précis ne signifie pas que cet endroit est "l'endroit source" de la douleur. 

 

" On a pas toujours mal au "moment source" de la douleur. On peut payer une douleur "à crédit", et en entendre parler après la disparition de la cause".

 

" Les nerfs arrivent dans la moelle épinière à différentes hauteur de la colonne vertébrale. L'information douloureuse, l'influx nerveux, peut voyager dans les deux sens le long du nerf."

 

" L'irritation du nerf lui-même, en dehors d'un traumatisme ou d'une pathologie, peut être la cause de la douleur."

 

- Une des questions à  se poser est : Quand avez-vous mal ?

Car le ressenti de la douleur peut-être vécu en différé par rapport au moment où l'on s'est fait du mal, souvent sans s'en rendre compte, à moins d'un accident ou d'un choc violent.

Il est possible de ne pas avoir mal au moment même où on se fait du mal.

On a pas toujours mal à l'endroit même de la source de la douleur.

Et comprenons bien que ce ne sont pas forcément les causes "évidentes" de douleur qui sont les véritables causes ou les plus importantes.

 

-Voici le top 6 des activités qui génèrent des postures à risque pour le haut du corps:

- La lecture au lit, position couchée

- La télévision, position allongée sur la canapé

- L'ordinateur posé sur les genoux

- La lecture à la plage

- Les transports en commun, s'assoupir tête penchée

- Dormir sur le ventre

-Pour le bas du corps le palmarès est le suivant:

Toutes les postures qui favorisent le dos rond

- La lecture, la télévision au lit jambes allongées ou sur un canapé trop profond, jambes allongées sur la table basse

- Roulé en boule , ou mal assis

 

- "Ce que vous devez mémoriser tout de suite: ce sont les moments où vous ne faites rien qui sont potentiellement les plus dangereux."

-Il faut séparer deux types de douleurs:

l'agression des nerfs et les contractions musculaires

 -L'impression de bien-être d'un étirement musculaire peut cacher une agression articulaire souterraine... C'est ce qui se passe lorsqu'on fait le dos rond en pensant se faire du bien...La posture peut-être bénéfique si elle ne dure pas dans le temps, ainsi par exemple durant la pratique du Yoga lorsqu'on arrondit le dos dans les posture de détente le temps de quelques respirations conscientes. Mais si on s'installe trop longtemps en boule, on va agresser le nerf dans l'articulation vertébrale et la douleur va devenir persistante.

 

- L'eldorado du mal de dos: la position moyenne:

Les articulations intervertébrales appartiennent à la "statique". Elles sont entourées de muscles qui servent à les maintenir: elles ont une course très réduite.

Ces articulations qui gainent la colonne vertébrale arrivent très vite en position extrême, et ne doivent pas le rester. (ex: s'il est normal de tourner la tête avant de traverser la rue, il est fortement déconseillé de la garder tournée toute la nuit lorsqu'on dort à plat ventre).

Les autres articulations appartiennent à la"dynamique", leur capacité de mouvement est beaucoup plus ample. (ex: les bras et les jambes qui sont capables d'effectuer de grands mouvements, très amples).

 

Lorsqu'on est en position active, par exemple en marchant, garder le dos droit est relativement aisé.

(Nous avons deux lordoses ou convexités antérieures au niveau des cervicales et des lombaires, et une cyphose dorsale.

Ce sont des courbures physiologiques qui représentent la posture idéale de notre colonne vertébrale.

La position active nous rappelle que nous avons des muscles!

 

Par contre lorsqu'on est en position passive, profitant de l'abandon, la pesanteur reprend ses droits ! En position assise, il est beaucoup plus difficile de ne pas s'avachir en arrondissant le dos.

C'est la délordose, l'inversion de la courbure physiologique, qui va alors provoquer si la posture se prolonge des douleurs articulaires du fait de l'écrasement des disques et de l'irritations de la base des nerfs. Le pire étant de s'assoupir en posture assise, les muscles totalement relâchés: la tête n'est plus retenue et le degrés de flexion de l'articulation est alors extrême, très loin de la position moyenne.

 

La mauvaise position passive est comme une goutte d'eau qui tombe pendant des années sur la pierre et finit par la creuser...(En plus rapide !) nous dit l'auteur.

Un "faux" mouvement peut-être la goutte d'eau en trop qui va faire déborder le vase !

 

Se tenir droit, c'est respecter nos courbures physiologiques.

Retenons que  lorsque la position moyenne (droit comme un S), idéale, équilibrée, où l'articulation n'appuie pas sur le nerf n'est plus respectée: le nerf est agressé à sa base, souffre et la douleur peut commencer son voyage...

 

L'auteur préfère  dire "se grandir" que "se tenir droit", car se grandir permet de placer naturellement sa colonne vertébrale (en lordose lombaire et cervicale et en cyphose dorsale. Ce sont les muscles para-vertébraux qui travaillent en s'étirant vers le haut, en se grandissant.

Il suffit de visualiser sa posture et d'écouter son corps : la proprioception est la conscience que notre corps a de lui-même: conscience de son équilibre, de la tonicité de ses muscles...

L'auteur ne le sait peut-être pas, mais il s'agit de Yoga !

La prise de conscience dit-il est la clé de la bonne position.

 

-Retenons que le risque commence dés la répétition d'une mauvaise position, même pendant un temps relativement court. 

Le créneau horaire le plus dangereux est compris entre 20h00 et 23h00 : c'est alors la fête pour les dos ronds et les nuques de travers !

 

L'auteur propose un travail d'auto-évaluation afin de prendre conscience des postures que nous avons l'habitude de prendre depuis des années sans nous douter qu'elles puissent être à l'origine des douleurs ressenties au niveau de la colonne vertébrale.

C'est un vrai travail sur soi, car il s'agit de modifier des comportements liés au plaisir et à la détente, alors qu'on a juste envie de se laisser aller et de décompresser après une journée de travail...

Il est pourtant intéressant d'expérimenter la visualisation de notre corps lorsqu'il est assis ou allongé en y consacrant un peu d'attention, il est très facile alors de se rendre compte de la justesse ou pas de sa posture !

Ensuite, il nous faudra faire des efforts, avoir la volonté petit à petit de modifier ou de changer nos habitudes pour retrouver un bien -être et un confort vital, bien mérité !

 

Je vous conseille la lecture de cet ouvrage, pour dresser un constat objectif de vos "mauvaises" habitudes et découvrir quelles sont les "bonnes" habitudes à adopter pour soulager vos vertèbres.

 

A bientôt !

                  Corinne


04/12/2020
1 Poster un commentaire