VOYAGES EN EQUILIBRE...


Nouvel an Chinois 2019: l'Année du Cochon de Terre

 

 

annee-cochon-astrlogie-chinoise.jpg

 

 

Du 05 février 2019 au 24 février 2020 nous sommes sous l'influence du Cochon de Terre. Influencée par les planètes Mercure, Jupiter et Uranus, l'année 2019 est gouvernée par le Cochon, bon dernier du calendrier Chinois. Il est effectivement arrivé en queue de peloton dans la course des animaux du zodiaque et s'est présenté devant Bouddha le ventre plein, après avoir mangé tout ce qu'il trouvait sur son chemin. Il arrive donc en douzième position, juste derrière le chien de Terre. Le Cochon de Terre revient tous les 60 ans. Année Joyeuse et prospère 2019 marque la fin d'un cycle complet des 12 signes du zodiaque et permet de faire le bilan des onze dernières années écoulées.

images (7).jpg

Le Cochon, Sanglier ou Ours de l'astrologie Chinoise : celui qui accepte ou la force tranquille.

Le natif du Cochon est  en général tolérant et passif. Il a de nombreuses qualités, il est souvent érudit, sensible, tendre, stoïque, doué, ouvert d'esprit... et détaché de toutes mauvaises intentions.

Il faut vraiment le pousser dans ses retranchements pour qu'il montre un mauvais visage. En harmonie avec le monde qui l'entoure, il est utile à la société dans laquelle il vit. 

Bon camarade, il a bon caractère et s'entend avec tous les animaux du zodiaque, particulièrement avec le Tigre et la Chèvre.

Il est beaucoup plus méfiant avec le Singe et avec le Serpent son opposé sur la roue astrale.

Signe Yin : impair, négatif, passif, féminin, nocturne. Il reçoit. Les personnalités Yin sont sensibles et calmes.

La Terre aura beaucoup d'influence en 2019. C'est l'élément de la force prospère. Elle apporte de la stabilité et du pragmatisme au caractère du Cochon.

Cycle Yin de l'élément Terre: Le feu nourrit de cendres la Terre- La Terre contient les composants du métal. L'énergie Yin associée à la Terre devient positive. 

 

images (6).jpg

 

Selon les croyances populaires Chinoises, un enfant qui vient au monde pendant l'année du Cochon de Terre mènera une vie saine et prospère. Cet enfant sera honnête et appliqué.

Le cochon de Terre est communicatif, réaliste, populaire, ponctuel et tourné vers l'action. Il symbolise la germination des plantes et l'apparition d'un nouvel être.

Signe d'eau ( comme le Cancer), il représente le début de l'hiver et le mois de la naissance du bois. 

Ce signe donne la chance et la réussite dans le travail.    Couleurs de chance: le rouge et le blanc !

Le Cochon de Terre est plus raisonnable et plus robuste que ses semblables, il parvient à concrétiser ses projets et se montre très protecteur envers sa famille et ses amis.

Il a cependant tendance à l'exagération car il n'est jamais rassasié et gourmand il abuse des bonnes choses!

 

images (8).jpg

 

Les hommes nés sous ce signe sont doux et optimistes. Ils aiment dépenser leur argent pour le plaisir d'acheter.

Il convient cependant de bien gérer les succès dans tous les domaines  pur éviter tout revers de fortune, car le Cochon peut se montrer trop généreux et naïf avec les profiteurs!

Les femmes nées sous ce signe sont très énergiques, solaires, simples et honnêtes. Chanceuses en argent, leur ambition par amour du travail est récompensée.

 nouvel_an_chinois_2019_année_cochon_Fotolia_ledelena.jpg

Les astrologues prévoient une année 2019 mouvementée. C'est la fin d'un cycle, il va forcément y avoir du changement sur l'échiquier international...

Mais cette nouvelle année est annoncée comme étant très favorable pour tous les signes du zodiaque Chinois. En 2019 il est impératif d'éviter l'oisiveté, il faut de l'action !

L'amour et l'amitié sont au rendez-vous, ainsi que la générosité et la bienveillance envers les plus faibles.

C'est une année propice aux gains financiers, mais il est préconisé d'épargner tant son argent ( tirelire) que la planète (écologie) en consommant au quotidien avec plus de conscience !

 

En résumé: C'est la Dolce Vita ! Joie de vivre, chance et abondance !

Ne dit-on pas que dans le Cochon tout est bon ? 

                                                                           Alors, Vive 2019, l'année du Cochon de Terre !

 

joyeux-nouvel-an-chinois-2019-design-papier-decoupe-or_41084-227.jpg


12/02/2019
0 Poster un commentaire

Méditation de février 2019

 dans_l10.jpg

 

Explorez votre chemin de vie en suivant la piste des 22 archétypes...

 

 

L'archétype est intemporel, il est à la fois dans le passé, le présent et l'avenir de l'individu.

Le temps est une spirale constituée de fragments de temps qui forment des boucles d'expériences qui se répètent, c'est cela l'archétype.

Le fait de se transformer fait peur, car cela nous oblige  à quitter des repères auxquels nous sommes habitués.

Le changement passe par 3 étapes:

-La prudence, qui permet "l'arrêt sur image" et la saisie de l'opportunité.

-La vigilance, qui permet la connaissance et la comparaison.

-Le discernement, qui permet l'action dans la décision.

 

 

La question est:  Quel est mon chemin de vie ?

Le Bouddhisme parle de l'Octuple sentier, l'hindouisme de la voie du milieu, en tout cas il est toujours question d'équilibre quel que soit notre cheminement vers la lumière de la connaissance. Le cheminement en Yoga est l'Ashtanga-Yoga ou les 8 membres du Yoga, méthode qui permet de dépasser les contraires pour parvenir au centre, à l'état d'Unité.

 

Base-ennéagramme-4-intensité-émotionnelle1-300x300.jpg

 

La dualité existe, à nous de la comprendre et d'admettre que la vie soit constituée d'énergie positive et d'énergie négative, qui constituent soit des équilibres soit des déséquilibres, selon la manière dont ils sont assemblés.

Ce qui est certain, c'est qu'on ne peut ignorer ces forces contraires, ni les nier.

Tout ce qui existe a son contraire, son opposé... Il ne tient qu'à nous de ne pas les laisser s'affronter, de ne pas en faire de nos couples d'opposés des ennemis, mais au contraire de parvenir avec conscience à les faire cohabiter les uns avec les autres pacifiquement. 

Seule la prise de conscience de ces éléments contraires, en les considérant juste pour ce qu'ils sont, opère une transformation profonde qui mène à la symbiose, à l'équilibre, et au respect des différences.

C'est ce qu'on appelle en Yoga la discrimination, savoir faire la part des choses, voir au delà des apparences, sans interprétation, juste reconnaître ce qui est ici et maintenant.

Accepter que rien ne dure, car la vie est mouvement comme le va et vient du souffle, comme le sac et le ressac des vagues, comme nos muscles antagonistes qui travaillent en synergie dans un but unique: celui de progresser ensemble dans la bonne direction.

 

shiva-shakti (1).jpg

 

Mais comment s'affranchir des archétypes ? Comment dépasser nos préjugés ? Comment voir au delà des apparences de ces couples d'opposés?

 

1-Inspiration / Expiration

2-Corporisation / Décorporisation

3-Famille / Abandon

4-Attachement / Détachement

5-Lâcher prise / Résistance

6-Action / Réaction

7- Joie / Tristesse

8- Confiance / Peur

9- Bien-être / Mal-être

10- Pouvoir / Incapacité

11- Reconnaissance / Indifférence

12- Patience / Impatience

13- Force / Faiblesse

14-Polarité / Dualité

15-Liberté / Dépendance

16- Intelligence / Ignorance

17- Connaissance / Oubli

18- Paix / Conflit

19- Lumière / Ombre

20- Pardon / Ressentiment

21- Amour / Haine

22- Foi / Doute

 

Cette liste en compte 22, mais on pourrait en rajouter à l'infini, car chaque chose a son contraire.comme le Yin et le Yang.

 Yoga-couche-de-soleil.jpg

 

Le mantra suivant est comme une prière que l'on s'adresse personnellement afin d'être dans l'action juste et la pensée juste, sur le chemin qui est le nôtre et qu'il ne tient qu'à nous de rendre agréable à vivre.

 

" - C'est par le souffle que j'accède au monde et que je le quitte. Le souffle s'est incarné dans ma chair. Je suis dans le monde qui est matière, qu'il faut maîtriser en éliminant les émotions stérilisantes et aliénantes, aboutissant ainsi à une démarche juste et vivifiante. 

Car, la vie peut pétiller de vitalité. Cette joie dépend de soi, c'est à dire de la confiance que je m'accorde.

Cette confiance est gage de santé corporelle et spirituelle. Cette bonne santé fait de moi un être responsable du monde. Ainsi, je peux me sentir considéré.

Je suis pleinement moi-même si j'appréhende le temps dans toutes ses exigences. Je peux alors libérer le créatif qui est en moi et qui me permet de vivre la danse harmonieuse de mon Yang et de mon Yin.

Cette initiation au secret de mon être me permet d'accéder à la liberté qui devient ouverture au monde. Cette compréhension globale par l'intelligence du coeur aboutit à un état de paix et à une clarté nouvelle.

Opère alors une alchimie mystérieuse, vécue souvent comme émerveillement qui transforme le ressentiment en pardon. De ce pardon, j'accède à la compassion et ce retournement ouvre mon être à toutes les audaces spirituelles.-"

 

 

 Je vous souhaite un beau mois de février !

A bientôt ! 

                 Corinne

 

 

 


09/02/2019
0 Poster un commentaire

De Montélimar à Charols

P1260176.JPG  P1260177.JPG  P1260179.JPG  P1260180.JPG


Balade au coeur de la Drôme Provençale

 

P1250777.JPG P1250785.JPG P1250780.JPG P1250784.JPG P1250791.JPG 


P1250787.JPG  P1250788.JPG   P1250786.JPG   P1250789.JPG  P1250790.JPG

 

 

P1250792.JPG    P1250793.JPG    P1250794.JPG   P1250795.JPG  P1250796.JPG  P1250804.JPG
 


Nous voulions visiter le Château de Montélimar, mais il est fermé jusqu'au mois de mai... 

P1250798.JPG  P1250799.JPG P1250808.JPG  P1250800.JPG P1250801.JPG P1250802.JPG


Nous avons choisi la vieille ville pour déambuler avant d'aller dîner...
  


P1250816.JPG  P1250810.JPG  P1250813.JPG P1250812.JPG


Passage obligé au Pub Irlandais pour se réchauffer !

 P1250776.JPGP1250819.JPGP1250863.JPGP1250864.JPGP1250823.JPG P1250822.JPG  

 Nous découvrons la magnifique église Collégiale Sainte-Croix...

 

P1250825.JPG  P1250824.JPG  P1250826.JPG  P1250827.JPG  P1250828.JPG

P1250829.JPG  P1250831.JPG  P1250832.JPG   P1250834.JPG P1250836.JPG 
P1250835.JPG P1250837.JPG  P1250840.JPG  P1250838.JPG  P1250841.JPG  P1250845.JPG   P1250852.JPG  P1250853.JPG P1250855.JPG P1250856.JPG P1250857.JPG P1250858.JPG P1250859.JPG     P1250860.JPG       P1250854.JPG      P1250831.JPG      P1250862.JPG

 

 

Le lendemain, après avoir déposé Eric au Salon du livre de Charols où il va dédicacer ses livres, je continue la balade dans la ville...

 

  P1250865.JPG  P1250866.JPG P1250867.JPG P1250868.JPG

 

P1250870.JPG P1250871.JPG P1250869.JPG P1250872.JPG  P1250873.JPG

 

P1250874.JPG  P1250875.JPG  P1250877.JPG P1250878.JPG P1250880.JPG 

 

P1250881.JPG P1250882.JPG P1250883.JPG P1250884.JPG P1250885.JPG       P1250886.JPG       P1250887.JPG      P1250888.JPG

 

Montélimar, la ville du nougat...

 

P1250890.JPG P1250891.JPG P1250892.JPG P1250889.JPG

P1250893.JPG   P1250894.JPG    P1250895.JPG    P1250896.JPG

 

En route pour Charols...

 

 P1250897.JPG P1250898.JPG P1250899.JPG  P1250901.JPG    P1250902.JPG

 

P1250903.JPG  P1250906.JPG  P1250907.JPG  P1250908.JPG



P1250912.JPG  P1250910.JPG P1250911.JPG P1250913.JPG P1250914.JPG P1250915.JPG

 

 

P1250916.JPG       P1250919.JPG      P1250921.JPG      P1250918.JPG 

 

Autre point fort de ce week-end après le Salon du livre : la visite du musée des avions de chasse !

 

P1250926.JPG    P1260155.JPG P1260156.JPG P1260157.JPG

P1260158.JPG P1260159.JPG P1260160.JPG P1260161.JPG

P1260162.JPG P1260163.JPG P1260164.JPG P1260165.JPG



P1260166.JPG  P1260167.JPG P1260168.JPG P1260169.JPG



P1260188.JPG    P1260170.JPG P1260171.JPG P1260172.JPG    P1260187.JPG

 

  P1260190.JPG   P1260185.JPG  P1260184.JPG  P1260183.JPG 

 

 

P1260180.JPG   P1260181.JPG  P1260179.JPG  P1260182.JPG


  
Ainsi se termine notre virée dans la Drôme !

Un article plus complet sur le musée des avions de chasse sera bientôt disponible dans une nouvelle rubrique dédiée à tous les musées que nous avons visité !

 

A bientôt !

                Corinne












































  





























 










05/02/2019
0 Poster un commentaire

Technique et matériel, telle est ma devise...

 grands-conflits-setendent-mer-noire-locean-in-L-1.jpeg

 

Le monde en images...

 

1382063632054.png

Parce que vous êtes nombreux à me demander quel appareil photo j'utilise en voyage,

je vous présente le bridge qui m'accompagne dans mes aventures autour du monde et me permet de vous offrir en images nos plus beaux souvenirs  !

Depuis notre voyage au Vietnam, je suis restée fidèle à la marque Panasonic, qui propose des modèles correspondant

à ce que j'attends d'un appareil photo moderne et fiable:

- Pas trop lourd, pas trop gros, pas trop fragile... Idéal lorsqu'on doit souvent l'avoir en main et facile à ranger dans une besace...

-Un zoom rétractable assez génial, pour les photos animalières, ou les détails d'architectures... et bien plus discret qu'un zoom classique.

- Pré-réglé, photo intelligente, des options de style... De quoi s'amuser facilement sans se prendre la tête avec le côté technique !

Et puis beaucoup d'autres options qui en font un appareil vraiment complet . 

 

 

IMG_20190118_150553.jpg  IMG_20190118_150618_BURST001_COVER.jpg  IMG_20190118_150633_BURST001_COVER.jpg IMG_20190118_150929_BURST001_COVER.jpg IMG_20190118_151133_BURST001_COVER.jpg IMG_20190118_151222.jpg

 

-Ultra grand angle 20 -1200 mm

Zoom Optique puissant  60 x

-Stabilisation optique Power

O.I.S avec active mode

-Vidéo Full HD avec un son pur grâce au micro coupe vent...

 

 Je recommande cet appareil à tous ceux qui aiment le côté ludique de la photographie , sans avoir à se préoccuper des réglages !

 

A bientôt pour de nouvelles aventures !

 

                                                                 Corinne

 




19/01/2019
0 Poster un commentaire

Pranayama : Ujjâyî , le souffle victorieux

pranayama870.jpg  

 

 

On inspire l'air avec lenteur par les deux narines avec une contraction partielle de la glotte qui produit un léger ronflement, on retient l'air au maximum puis on expire par la narine gauche avec le même bruissement caractéristique.

Ce prânâyâma aux effets psychiques profonds à l'avantage de pouvoir être pratiqué non seulement assis mais dans n'importe quelle position, debout, couché, en bougeant ou en marchant (à condition d'omettre ou de réduire la rétention).

Lors de la pratique d'Ujjâyî , la rétention de souffle est accompagnée plus particulièrement d'une contraction : Jâlandhara-bandha (la ligature contrôlant le réseau des nâdî ) qui s'exécute juste à la fin de l'inspir ( et aussi dans les arrêts à poumons vides...).

On enfonce fermement le menton dans le creux de la gorge au sommet du sternum, ce qui provoque un fort étirement de la nuque. Baisser le front le plus possible vers l'avant, tout en gardant le dos très droit. Cette position est particulièrement  maîtrisée grâce à la pratique préalable des postures nommées Sarvângâsana et halâsana . Cette ligature  ferme la gorge et le passage de l'air est entièrement bloqué, assurant une suspension du souffle sans bourdonnement d'oreilles  ni pression au niveau du coeur ou de la tête.

 Textes extraits des ouvrages:

Que sais-je ?  Le Yoga -  Pierre Feuga et Tara Michaël

Les voies du Yoga  - Tara Michaël

 

La respiration Vinyasa est synchronisée avec les mouvements: chaque mouvement correspond à un phase respiratoire, inspiration ou expiration.

On retrouve dans cette pratique Ujjâyî la respiration victorieuse. L'impulsion du mouvement vient du souffle qui harmonise les postures entre elles.

Le son produit à l'arrière de la gorge rappelle le bruit lointain des vagues. On crée ce son en respirant par le nez, en décontractant le palais et en resserrant l'épiglotte. Ce rétrécissement accroche le souffle momentanément en nous permettant de le contrôler durant l'inspiration et l'expiration. Les inspirations et les expirations deviennent alors identiques en termes de durée et d'effort. Avec la pratique la respiration devient plus circulaire car les pauses naturelles entre les cycles diminuent, créant une respiration continue sans distinction précise entre les phases respiratoires.

Expérimentez ces techniques respiratoires dans "La Salutation au Soleil".

Lorsque vous êtes familiarisé avec la pratique, et que mouvements et respiration sont parfaitement synchronisés, le souffle Ujjâyî résonne comme un mantra.

Ces techniques de prânâyâma et de bandha transforment petit à petit la pratique posturale en lui apportant subtilité, force et légèreté. 

Votre pratique posturale se transformera alors en méditation dynamique capable de calmer les pensées et les émotions, tout en approfondissant la prise de conscience du corps.

 Texte extrait du livre:

Le Yoga Ashtanga  - Anton Simmha

 

On respire par les deux narines avec fermeture partielle de la glotte (Jalandhara bandha).

La langue est légèrement pressée contre le palais (Jivha bandha).

-A l'inspiration (2 unités de temps), porter la poitrine vers le haut et vers l'avant :  Respiration thoracique.

Les muscles abdominaux sont légèrement contractés.

Possibilité de rétention du souffle  (Puraka Kumbhaka) durant 4 unités de temps. Attention à ne pas forcer la rétention de souffle !

Penser à détendre les muscles du visage.

-A l'expiration (6 unités de temps), relâcher le menton et Jalandhara bandha. Relâcher les muscles abdominaux.

Attention à ne pas forcer l'expiration de souffle !

-Les effets de la respiration Ujjâyî :

*Apaise le système nerveux, sensation de repos

*Recommandée en cas d'insomnie

*Se concentrer sur le passage nasal de l'air qui produit des vibrations qui ont un effet subtil, tel le ronflement doux et faible d'un bébé endormi.

Les échanges gazeux et praniques de cette respiration sont les plus bénéfiques du Pranayama.

 Recherche effectuée durant ma formation d'élève-professeur FFHY

 

Respiration supérieure, énergie d'envol Udana qui part du plexus solaire vers la gorge.

L'élément caractéristique de la respiration Ujjâyî est le blocage partiel de la glotte, clapet situé à l'arrière de la gorge (juste derrière la pomme d'Adam) qui facilite le discours et se ferme lorsque vous gargouillez pour empêcher l'eau de descendre dans votre gorge. La constriction de la glotte amplifie les sons que fait normalement la respiration et lorsqu'elle est effectuée correctement, elle crée une vibration douce qui apaise les nerfs et calme le mental.

Certaines traditions de Yoga prônent la pratique de cette respiration durant les postures.

On peut la pratiquer en méditant, en marchant, en courant. Attention alors à ne pas retenir son souffle, mais juste contracter la glotte en permettant à la respiration d'aller et venir en continu. Essayer d'égaliser les inspirations et les expirations.

Il est possible d'augmenter le rythme de votre respiration à l'apogée d'une posture ou durant la Salutation au Soleil, ne résistez pas si votre respiration accélère d'elle-même.

Cette respiration stimule l'énergie Udana, elle vous pousse vers le haut et vous aide à réussir dans tous vos efforts;

Elle améliore votre expression sonore, attise le feu digestif, favorise les échanges de gaz et de prana. Elle est recommandée pour remédier aux problèmes de mucosité, toux, fièvre, asthme, phtisie, pression artérielle basse et respiratoires. Elle revigore le système nerveux et réduit la dépression.

-Asseyez-vous le dos droit et le thorax légèrement bombé à la manière d'un guerrier. Fermez les lèvres, ainsi que la glotte de manière partielle, en contractant les muscles qui entourent les clavicules. Inspirez lentement par les deux narines. Retenez votre souffle tant que vous vous sentez à l'aise et puis expirez par la narine gauche, en gardant la narine droite fermée.

 Texte extrait du livre "L'art de la respiration"

Swami Saradananda

 

Ujjâyin (apportant la victoire)

On inspire l'air avec lenteur par les deux narines, en le laissant frotter contre le conduit respiratoire de manière à produire un son, on retient l'air au maximum, puis on expire par la narine gauche.

Texte extrait du livre "Les voies du Yoga" -

Tara Michaël

 

Voici donc exposées les différentes techniques de Pranayama concernant Ujjâyî ... Autant d'écoles, autant de variations autour du souffle victorieux.

A expérimenter selon l'activité : Asanas, marche méditative...

A retenir : Rétention de souffle ( tant que c'est confortable ! ), uniquement si vous êtes installé dans une posture.

                   Si vous êtes en mouvement : pas de rétention de souffle. De même, lorsque vous êtes en mouvement mieux vaut expirer par les deux narines.

 

A bientôt !

                   Corinne

 


18/01/2019
0 Poster un commentaire