VOYAGES EN EQUILIBRE...


Pipeline trail

Balade le long du pipeline...

baru2.png

P1230939.JPG

 Boquète Waterfalls ou Pipeline trail est notre première randonnée dans la région de Boquète, sur les pentes du volcan Barú.

Une jolie balade accessible à tous. Un sentier bien balisé et facile d'accès, sauf peut-être la toute dernière partie avant l'arrivée à la cascade, qui donne un excellent aperçu de la flore locale. Comme toujours, pensez à prendre de l'eau, de quoi s'alimenter et un répulsif pour les moustiques. Le soleil n'est pas vraiment un problème car la plus grande partie du sentier chemine à l'ombre des frondaisons de la forêt. Le sentier est accessible toute l'année.

P1240154.JPG P1240152.JPG P1240138.JPG
P1230943.JPG P1230954.JPG P1230965.JPG
P1230974.JPG

 DISTANCE : 6.1 km   DÉNIVELÉ : 466 m  TYPE D'ITINÉRAIRE : Aller-retour

 

20181208_103717.jpg 20181208_095232.jpg
20181208_101153.jpg 20181208_101513.jpg
P1230926.JPG

 Ce sentier se trouve près de Boquete et est appelé localement le "sentier du pipeline". Il suit un ruisseau jusqu'à un canyon où se trouvent les chutes "Cascada Escondida".
P1230935.JPG
20181208_111010.jpg 20181208_101547.jpg
20181208_100334.jpg 20181208_100345.jpg
20181208_113608.jpg

 Notre expérience perso pour cette randonnée à effectuer de préférence le matin : départ en taxi pour nous conduire à l’entrée du Pipeline Trail.  Vous trouverez facilement un taxi sur l'avenue centrale de Boquète ( n'hésitez pas à négocier car les prix peuvent être du simple au double, selon le chauffeur ou votre nationalité...). Nous en trouvons un qui va nous y emmener pour 8 $. Le droit d’entrée à régler sur place et de 3$ / pax. Une belle randonnée à travers la jungle le long du pipeline qui alimente Boquète en eau. Des paysages superbes, une flore exubérante et quelques bestioles, dont un serpent noir de plus d’un mètre que nous croiserons à l’entrée et qui effraiera Corinne. Nous ne rencontrerons qu’une dizaine de randonneurs tout au long du trajet en aller / retour. Un trajet de trois heures trente A/R (pauses comprises) qui conduit à une superbe cascade. Nous regagnerons ensuite Boquète avec le mini bus ( un van), 2 $ / pax, qui passe devant l’entrée du trail plusieurs fois par jour.  Vous pouvez également prendre le mini bus au départ de Boquète, pour le même tarif, mais les horaires de départ sont plus aléatoires que ceux des taxis ( le départ a lieu quand le van est rempli...).

P1230956.JPG P1230957.JPG P1230964.JPG
P1230961.JPG P1240003.JPG P1240029.JPG
P1240073.JPG P1240095.JPG P1240018.JPG
P1240027.JPG

 Ci-dessous le résumé photos de cette belle randonnée que nous conseillons fortement. Comme pour toutes les photos du blog, vous pouvez les agrandir d'un simple clic, directement sur l'image.

P1240134.JPG P1240135.JPG P1240099.JPG
P1240124.JPG

P1240132.JPG P1240122.JPGP1240086.JPG
20181208_100334.jpg

 Merci de m'avoir lu.

 

Eric

20181208_094925.jpg

20181208_101442.jpg20181208_113305.jpgextra_large_cae124f46fa881537b9a718856ae2ba8.png
P1230927.JPG

P1230947.JPG

P1230949.JPG

P1230958.JPG

P1230965.JPG

P1230978.JPG

P1230980.JPG

P1230985.JPG

P1230986.JPG

P1230991.JPG

P1230993.JPG

P1240030.JPG

P1240150.JPG

P1240143.JPG

P1230997.JPG

P1230999.JPG

P1240092.JPG

P1240091.JPG

extra_large_9664b47fa37a9407ac9f684d96df77ee.png

extra_large_952b800ff96a0a4ee31ed85900e833aa.png

extra_large_fada47ba47d6aceff34a6ff8c064062f.png

P1240006.JPG

P1240122.JPG
P1230930.JPG

P1240111.JPG

P1240090.JPG

P1230966.JPG

P1240094.JPG

P1240083.JPG

P1240072.JPG

P1230988.JPG

P1230969.JPG

P1240068.JPG

P1240048.JPG

P1240137.JPG

P1240127.JPG

P1240118.JPG

P1240111.JPG

P1240079.JPG

P1240078.JPG

P1240059.JPG

P1240033.JPG

P1240025.JPG

P1230982.JPG

 


 

 


24/04/2019
0 Poster un commentaire

Notre Dame de Paris

 

 

 

Belle

Invitation-au-voyage-Nour-Tohme-Impression-sur-toile.jpg

 

C'est un mot qu'on dirait inventé pour elle

Quand elle danse et qu'elle met son corps à jour, tel

Un oiseau qui étend ses aile pour s'envoler

Alors je sens l'enfer s'ouvrir sous mes pieds

 

J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane

A quoi me sert encore de prier Notre-Dame

Quel

Est celui qui lui jettera la première pierre

Celui-là ne mérite pas d'être sur terre

 

Ô Lucifer !

Oh ! Laisse-moi rien qu'une fois

Glisser mes doigts dans les cheveux d'Esmeralda

 

Belle

Est-ce le diable qui s'est incarné en elle

Pour détourner mes yeux du Dieu éternel

Qui a mis dans mon être ce désir charnel

Pour m'empêcher de regarder vers le ciel

 

Elle porte en elle le péché originel

La désirer fait-il de moi un criminel

Celle

Qu'on prenait pour une fille de joie une fille de rien

Semble soudain porter la croix du genre humain

 

Ô Notre-Dame !

Oh ! Laisse moi rien qu'une fois

Pousser la porte du jardin d'Esmeralda

 

Belle

Malgré ses grands yeux noirs qui vous ensorcellent

La demoiselle serait-elle encore pucelle ?

Quand ses mouvements me font voir monts et merveilles

Sous son jupon aux couleurs de l'arc-en-ciel

 

Ma dulcinée laissez-moi vous être infidèle

Avant de vous avoir menée jusqu'à l'autel

Quel 

Est l'homme qui détournerait son regard d'elle

Sous peine d'être changé en statue de sel

 

Ô Fleur-de-Lys,

Je ne suis pas homme de foi

J'irai cueillir la fleur d'amour d'Esmeralda

 

J'ai posé mes yeux sous sa robe de gitane

A quoi me sert encore de prier Notre-Dame

Quel

Est celui qui lui jettera la première pierre

Celui-là ne mérite pas d'être sur terre

 

Ô Lucifer !

Oh ! Laisse-moi rien qu'une fois

Glisser mes doigts dans les cheveux d'Esmeralda

 

Esmeralda.

 

Comédie musicale: Notre Dame de Paris

 

notre-dame-de-paris-decouvrez-qui-sera-la-nouvelle-esmeralda.jpg

 

           

En hommage à la Cathédrale Notre Dame de Paris.
         A notre histoire, à notre culture, à notre patrimoine...Aux bâtisseurs de Cathédrale, à Victor Hugo monument de la littérature...

A l'humanité, à la beauté, à l'Amour sans frontière... A la reconstruction, à demain, à nous tous, à la paix, à la vie !

Corinne

 

 


17/04/2019
2 Poster un commentaire

Yoga du Printemps et Médecine Chinoise

893018.jpg

  Le printemps, la saison de l'Eveil...

 

Les jours rallongent, on peut profiter à nouveau de la belle lumière du soleil, faire le plein de vitamine D et de bonne humeur !

Energie verticale du soleil vers la terre et de la terre vers le ciel...

Réveil de la nature après les mois d'hiver, lorsque la sève remonte progressivement des racines des arbres pour venir insuffler un nouveau souffle de vie...

On assiste à la naissance des bourgeons au bout des branches qui s'étirent vers la lumière et s'épanouissent en livrant les couleurs pastelles délicates de leurs pétales.

Sous le doux soleil printanier, la nature se réveille et tout nous parait plus beau, plus brillant, plus vivant ...

Energie ascendante, aspiration verticale vers la chaleur du soleil et sa force vitale. Aspiration à la vie, un nouveau cycle commence...

 

lever-de-soleil-sur-valensole.jpg
 

 

C'est un moment privilégié dans l'année pour nettoyer et purifier l'organisme:

Le printemps est la saison propice au "grand nettoyage", il est bon de commencer par surveiller son alimentation.

La vésicule biliaire est en médecine chinoise un organe précieux qui stocke l'essence vitale produite par le foie. Une alimentation digeste et légère, peu épicée et frugale est indiquée en cette période de l'année.

-Etre particulièrement attentif à l'organe du foie, faire si possible une cure de détox de printemps en évitant ou en réduisant sensiblement :

-L'alcool, la friture, le sucre, les produits laitiers, les protéines animales...

Préférer, les légumes et fruits de saison tels que les fines herbes,le persil, la menthe, les jeunes pousses, betterave, radis, poireaux, soja...

L'ail, oignon, carotte, navet, petits pois, chou-fleur, asperge...

Riz Basmati complet et Quinoa

Fraises et citrons... Une petite touche d'acide à chaque repas harmonise le déploiement naturel du foie en le calmant.

Boire de l'eau.

Attention même si la saveur du printemps est acide, n'en abusez pas, car son excès nuit au foie.

Se masser les pieds pour détendre le foie et la vésicule biliaire, plus précisément la zone au centre du pied, décalée vers le bord extérieur.

C'est le moment de surveiller les tendons, on se remet au sport parfois trop rapidement et les tendinites peuvent surgir.

Les yeux sont fatigués par les allergies, pratiquez le Yoga des yeux et portez des lunettes de soleil...


depositphotos_24847961-stock-photo-little-wooden-house-in-spring.jpg

 

Profitez-en pour faire le grand ménage de printemps dans votre maison: 

Ouvrez grand les fenêtres, faites du tri, gagnez de l'espace, dépoussiérez... Profitez des premiers beaux jours pour faire rentrer le soleil dans la maison.

Le seul gros problème lié au printemps, c'est le pollen des arbres en fleurs et les allergies qui en découlent...

Ce n'est certainement pas une raison pour rester confiné à l'intérieur de la maison, au contraire allez vous promener, renforcez votre système immunitaire et apprenez à bien respirer.

 

Marchez avec conscience, gardez le dos bien droit le sommet de la tête étirée vers le ciel, transférez le poids de votre corps d'un pied sur l'autre, d'une jambe sur l'autre, sans chercher à aller vite...Profitez de chaque pas que vous faites. Si vous marchez avec des battons, recherchez l'harmonie du mouvement entre vos membres supérieurs et vos membres inférieurs, respirez, ressentez l'énergie liée à la nature du bois, au mouvement, au déploiement.

Le bois possède une face Yin, ancrée et stable représentée par le foie et le sang, et une face Yang qui englobe la vésicule biliaire et les aspects mobiles et rapides de l'énergie du printemps.

 

 En ce qui concerne la pratique posturale en Yoga:

La salutation au Soleil s'impose pour fêter les jours qui s'allongent et qui nous offrent de la lumière pour booster nos activités physiqueset intellectuelles.

 

suryanamaskar-copy.jpg

 

images.png

 

 

suryanamaskar-copy.jpg

Surya Namaskara harmonise  toutes les fonctions du corps et du mental...

A pratiquer avec conscience, en associant les postures et les phases respiratoires correspondantes.

 

 

La posture de la Montagne vous prépare naturellement à la posture de l'Arbre.

Debout, prenez conscience de vos points d'appuis au niveau des plantes de pieds, de votre verticalité, de cette relation privilégiée entre la terre et le ciel.

Ressentez ce sentiment de grandissement et d'élévation qui accompagne la posture de la montagne...

Votre corps est aussi solide et ancré qu'une montagne.

Prendre le temps de respirer profondément pour bien ressentir la force tranquille et la stabilité  qui émane de la posture Tadasana

Dans cette posture, l'Apana, la respiration purificatrice qui a son siège à la base de la colonne vertébrale, s'équilibre et circule harmonieusement.

Inspirez profondément par le nez et imaginez que vous amenez votre inhalation  vers la base de votre colonne vertébrale avant de la laisser tomber dans vos pieds.

Retenez votre souffle tout en visualisant que votre énergie continue d'avancer vers le bas et vous ancre profondément dans la terre.

Expirez par le nez en imaginant que votre respiration est comme une brume qui se lève. Voyez comment vos toxines mentales et émotionnelles sont évacuées en même temps que la brume.

Concentrez-vous sur l'ancrage solide de vos pieds tandis que la respiration purificatrice se déplace vers le haut dans votre corps.

Recommencez une fois, au maximum cinq fois puis détendez-vous.

(L'Art de la Respiration- Swami Saradananda)

 

10483855_img-7820.jpg

- S'intérioriser dans la posture de l'arbre, Vrikshâsana, me semble essentiel au printemps. Choisissez votre arbre, visualisez le...

Prendre conscience de son enracinement dans le sol, dans la terre...visualisez les racines sous vos plantes de pieds, ressentez le souffle de vie ascendant qui remonte le long de votre colonne vertébrale, qui distribue l'énergie, le renouveau, dans chaque cellule de votre corps.

Cette sève qui circule à l'intérieur de l'arbre, c'est le souffle de vie du végétal, pareil au Prâna, qui stimule, régénère, revitalise, réveille et fait grandir avec conscience l'être vivant.

Prenez conscience de cette communion avec la nature, de ce sentiment d'appartenance et d'interdépendance pour comprendre qu'il est nécessaire pour l'homme de respecter et de protéger son environnement au quotidien. 

L'arbre est symbolise la vie, la longévité, la mémoire, la force...

Au printemps la couleur verte est à l'honneur: elle calme, symbolise la jeunesse, le renouveau, la santé, et l'espoir...

C'est aussi la couleur principale d'Anahata Chakra , le chakra du coeur, siège des émotions, symbolisé par une fleur de lotus verte comprenant 12 pétales dorés...

 99463992.jpg

 

Côté respiration, la saison s'accorde bien avec Prânâyâma Bhastrikâ, la respiration du soufflet de forge.

C'est le plus puissant des prânâyâma, capable de briser les trois "noeuds" prâniques et d'éveiller la kundalini si les nâdî sont déjà purifiées. Les cycles inspir-expir s'y enchaînent avec égalité, rapidité et intensité, mobilisant le système respiratoire tout entier. La dernière inspiration est suivie d'une rétention de souffle aussi longue que possible.

(Que sais-je ? Le Yoga - Pierre Feuga et Tara Michaël)

 

Cette respiration active et fortifie le foie, la rate, le pancréas et les muscles abdominaux. Elle améliore la digestion et dégage les sinus.

Respiration par les deux narines:

-Inspiration forte et courte

-Expiration forte et courte

1 cycle = 10 respirations (souffle égalisé entre l'inspiration et l'expiration)

Finir par une grande inspiration, puis expirer lentement en vidant tout l'air des poumons.

( Renouer avec le rythme des saisons- Pamela Weber).

 

Expulser l'air avec force par une narine en faisant un son, puis inspirer immédiatement sans rétention, par la même narine.

Répéter ce cycle expir-inspir avec la rapidité et la force d'un soufflet de forge, vingt fois, avec la même narine, puis faire le même nombre de cycles avec l'autre narine. 

Terminer chaque série par un cycle de Sûryabhedana.

(Les voies du Yoga - Tara Michaël)

 

Attention ! Eviter de pratiquer en cas de menstruations, grossesse, nez bouché, maladies cardiaques, tension élevée, asthme.

Ne pas aller au-delà de 3 cycles par séance. 

 

depositphotos_24976785-stock-photo-woman-doing-yoga-pose.jpg  

Méditez sur la constance et la persévérance, cultivez la patience à l'image de la tortue de La Fontaine qui "se hâte avec lenteur".

 

Appréhendez le changement sans crainte: "Ce que la chenille appelle la fin du monde, le sage l'appelle un papillon."

                                                            "On ne peut retenir le printemps dans son jardin."

 

Soyez souple, tant au niveau physique qu'au niveau mental, soufflez sur ce qui pourrait vous enfermer, chassez le caractère psycho-rigide qui pourrait vous empêcher de profiter pleinement de l'instant présent, que vous soyez un chêne ou un roseau...

 

Asseyez-vous et Méditez sur le souffle du Bambou:

Sur le mouvement doux et puissant du bambou dans la nature.

Flexible et serein, il se déploie avec souplesse.

Visualisez une forêt de grands bambous, au feuillage d'un beau vert vif.

Le vent doux fait bouger les tiges et bruisser les feuilles... 

Appropriez-vous cette énergie douce et puissante, celle du bois qui se déploie vers le ciel...

(Médecine chinoise- Véronique Liégeois)

 

Je vous souhaite un beau Printemps !

A bientôt !

               Corinne


09/04/2019
0 Poster un commentaire

Canal de Panama, visite et traversée

 

Voici un carnet de voyage entièrement consacré au Canal de Panama que nous avons eu la chance de pouvoir visiter lors de notre dernier trip au Panama, mais aussi que nous avons pu traverser et ainsi passer, à bord d’un navire, les fameuses écluses… Une aventure dans le voyage qui restera à jamais gravée dans nos mémoires. Ci-dessous, le résumé photos de cette expérience, mais aussi l’histoire du Canal et pour ceux, qui comme Corinne, ont du mal à en comprendre le fonctionnement, les explications techniques de cette merveille d’ingénierie. Comme pour toutes les photos du blog, vous pouvez les agrandir en cliquant dessus.

Panama_Canal_Map_FR.png

Visite et traversée: L’entrée du site des écluses de Miraflores coûte 20 $/pax. Elle permet d’observer le passage des navires et d’accéder au musée du canal. Si, comme nous, vous souhaitez également effectuer une traversée totale ou partielle du canal, pensez à vous y prendre à l’avance pour la réservation, lien ci-dessous. Comptez en moyenne, et selon la saison,150 $/pax pour une traversée partielle de Gamboa à Panama Ciudad (transport, repas, traversée).

https://www.pmatours.net/pacific-queen/panama-canal-partial-transit-tour.html 

 

08-029_Puente_de_las_Américas_(_4).jpg

20181123_121925.jpg 20181123_122509.jpg
20181123_141422.jpg

 Un peu d’histoire et de géographie…

Le canal de Panama (espagnol : canal de Panamá) est un canal maritime de 77 km de long, qui traverse l’isthme de Panama en Amérique centrale, reliant l’océan Pacifique et l’océan Atlantique. Sa construction a été l'un des projets d’ingénierie les plus difficiles jamais entrepris. Son influence sur le commerce maritime a été considérable, puisque les navires n’ont plus eu besoin de faire route par le cap Horn et le passage de Drake, à la pointe australe de l’Amérique du Sud. Un navire allant de New York à San Francisco par le canal parcourt 9 500 kilomètres, moins de la moitié des 22 500 kilomètres du voyage par le cap Horn.

Le concept d’un canal à Panama remonte au début du XVIe siècle. Une des premières représentations iconographiques du canal est indiquée sur la carte des Conseils du missionnaire breton Michel Le Nobletz vers 1630. La première tentative de construction ne commença qu'en 1880, sous l’impulsion française de Ferdinand de Lesseps, grâce à une collecte de fonds géante à la Bourse de Paris. Après l'échec de cette tentative, le travail fut terminé par les États-Unis sous la direction de George Washington Goethals, et le canal ouvrit le 15 août 1914. La construction des 77 kilomètres du canal a été parsemée de problèmes, des maladies comme le paludisme et la fièvre jaune, aux glissements de terrain. Le nombre de travailleurs qui périrent de maladie durant la construction a été évalué à plusieurs milliers (plus de 5 600 pour la seule période française 1881-1889).

P1220420.JPG

20181125_160337.jpg 20181125_141413.jpg
P1220441.JPG P1220497.JPG
Depuis son ouverture, le canal a remporté un énorme succès et continue d’être un point de passage stratégique pour la navigation. Chaque année, il est emprunté par plus de 14 000 navires transportant plus de 203 millions de tonnes de cargaison. Des travaux d'élargissement du canal ont été lancés en septembre 2007 pour livrer passage à des navires de plus gros tonnage, transportant jusqu'à 12 000 conteneurs, soit plus du double de la charge auparavant autorisée à emprunter la voie navigable. C'est un groupement d'entreprises mené par l'entreprise espagnole Sacyr, l'italienne Salini Impregilo, la belge Jan de Nul et la panaméenne Constructora Urbana, qui réalisa les travaux.

P1210978.JPG

P1210983.JPG

20181125_133420.jpg 20181125_140922.jpg
Le canal de Panama relie le golfe de Panama, dans l’océan Pacifique, à la mer des Caraïbes et à l’Atlantique. La forme de l’isthme de Panama, qui serpente, fait que le canal s’étire en fait du sud-est (à partir du Pacifique) au nord-ouest (en direction de l’Atlantique). Pour éviter toute confusion, les autorités du canal classent les transits en deux catégories : direction nord (du Pacifique vers l’Atlantique) et direction sud (de l’Atlantique vers le Pacifique).

Le canal peut accueillir des bateaux de différentes tailles, allant des yachts privés jusqu'à de gros navires de commerce. Les bateaux ayant la plus grande taille admissible dans le canal sont désignés sous l’appellation « Panamax ». Un nombre croissant de navires dépasse cette taille et sont appelés « post-Panamax ». En moyenne une traversée du canal par un cargo prend environ neuf heures. En 2005, 14 011 navires ont emprunté le canal représentant un tonnage total de 278,8 millions de tonnes et une moyenne de 40 navires par jour.

Quand le cuirassé USS Missouri a emprunté le canal en 1945, il restait une marge de 15,25 cm sur la largeur, au point le plus étroit.

1024px-Panama_Canal_under_construction_1907.jpgP1220623.JPGP1220626.JPG P1220619.JPG P1220615.JPG
P1210788.JPG

P1210847.JPG

                         Technique et fonctionnement :

 Le canal consiste en deux lacs artificiels, plusieurs canaux améliorés et artificiels, et trois ensembles d’écluses. Un lac artificiel supplémentaire, le lac Alajuela, agit comme réservoir pour le canal. Un navire se rendant du Pacifique à l’Atlantique effectue le parcours suivant :

  • à partir des bouées qui en marquent l’entrée dans le golfe de Panama jusqu'aux écluses de Miraflores, les navires parcourent 13,2 km dans le canal, passant sous le pont des Amériques.
  • le système d’écluses de  Miraflores fait 1,7 km de long (en incluant les murs d’approche),  avec une dénivelée de 16,5 m à mi-marée .
  • le lac artificiel de Miraflores  fait 1,7 km et se trouve 16,5 m au-dessus du niveau de la  mer.
  • l’écluse de Pedro Miguel de 1,4 km de long est la dernière partie de la montée avec une dénivelée  de 9,5 mètres.
  • la coupe  Gaillard fait 12,6 km de long à une altitude de  26 mètres, et passe sous le pont Centenaire.
  • la rivière Chagres, cours d’eau naturel amélioré par un barrage sur le lac Gatún, parcourt  8,5 km vers l’ouest pour se jeter dans le lac Gatún.
  • le lac Gatún, un lac artificiel formé par le barrage Gatún, transporte les navires sur 24,2 km.
  • les écluses de Gatún comportent trois étapes pour une longueur totale de 1,9 km et ramènent les navires au niveau de la mer.
  • un canal de 3,2 km forme l’approche vers les écluses du côté Atlantique.
  • la baie  Limón, un immense port naturel, procure un mouillage pour les navires en attente de transit et fait 8,7 km jusqu'à la digue extérieure.

 

20181123_143453.jpg 20181125_141226.jpg
20181125_160359.jpg20181125_132351.jpg
P1220600.JPG

P1220585.JPG

Le transit total par l’entrée du canal côté Pacifique jusqu'à la digue du côté Atlantique est de 76,9 km. Le marnage maximum du Pacifique est de 6,55 m (+3,35 m à marée haute et −3,20 m à marée basse) ; le dénivelé à Miraflores varie donc de 13,1 m à la pleine mer à 19,7 m à la basse mer. Du côté Atlantique, le marnage n’excède pas 60 cm. Le niveau moyen de la mer du côté Pacifique est en moyenne 20 cm plus haut que du côté Atlantique.

La baie Limón du côté Atlantique est un mouillage protégé par une digue ; cependant, sa capacité n’est plus adaptée au nombre et à la taille des navires utilisant le canal, et de nombreux navires attendent au mouillage en dehors de la baie. Le mouillage côté Pacifique est ouvert mais protégé par la topographie du golfe.

20181125_172454.jpg

P1210852.JPG P1210793.JPG P1210893.JPG
P1210860.JPGP1210961.JPGP1210898.JPG
P1210986.JPG

 Écluses :

Les parties les plus spectaculaires du canal sont les écluses. Celles-ci sont larges de 33,53 m et comportent une longueur utilisable de 304,8 mLa profondeur disponible varie mais la profondeur minimum est de 12,55 m dans la partie sud des écluses Pedro Miguel. Ces dimensions déterminent la taille maximum des navires, le Panamax. Toutes les écluses du canal vont par paires : deux séries parallèles d’écluses se trouvent sur chacun des trois sites, autorisant en principe le passage des navires simultanément dans les deux directions. Cependant, les grands navires ne peuvent pas se croiser à grande vitesse dans la coupe Gaillard. En pratique, le trafic est alterné et les deux voies des écluses ne sont utilisées que dans une direction à la fois. Chaque chambre est remplie avec 101 000 m3 d’eau ; l’eau entre par gravité par un réseau de conduites sous chaque chambre. Les navires sont tractés par de petites locomotives appelées « mulas », d’après ces animaux utilisés traditionnellement pour tirer des barges, sur des rails disposés sur les murs des écluses. Les plus petits bateaux sont amarrés par des amarres tenues à la main.

20181125_154432.jpg20181125_150154.jpg
P1220482.JPG
P1220486.JPG P1220635.JPG
Lacs Gatún et Alajuela :

Le lac Gatún et la rivière Chagres sont des composants clés du canal, permettant la traversée des navires sur une partie importante de l’isthme. Le lac est également un réservoir, emmagasinant l’eau permettant aux écluses de fonctionner durant la saison sèche. La formation du lac et l’agrandissement de la rivière ont été effectués grâce au barrage Gatún sur la rivière Chagres. La vallée d’origine a ainsi été inondée. Près d’un siècle plus tard, les souches d’acajou remontent encore à la surface, et les troncs à demi submergés peuvent représenter un danger pour les bateaux s’aventurant en dehors des chenaux balisés. Il existe un petit raccourci à travers le lac, appelé la « coupe Banana », utilisé par les yachts et les autorités du canal afin d’éviter le trafic important. Plusieurs îles sont situées sur le lac Gatún, dont l’île Barro Colorado, abritant l’Institut tropical de recherche du Smithsonian. Le volume d’eau utilisé pour les navires passant les écluses, combiné avec les variations saisonnières des précipitations au Panama compliquent le maintien du niveau d’eau du lac Gatún, en particulier pendant la saison sèche. Un barrage supplémentaire, le barrage Madden a été construit sur la Chagres, créant le lac Alajuela procurant une réserve d’eau supplémentaire pour le canal.

P1210917.JPG P1210939.JPG
P1210803.JPG

P1210949.JPGP1210974.JPG

20181123_143807.jpg
Franchissement du canal :

Il existe plusieurs moyens de franchir le canal. Au sud, côté Pacifique, le pont des Amériques est un pont routier majeur, ouvert en 1962 ; pendant de nombreuses années, c'était le seul moyen de franchir le canal. Avant sa construction, le trafic routier empruntait un ferry à ce même endroit. Plus au nord, près des écluses Miraflores, on trouve un pont tournant routier et ferroviaire. Ouvert en 1942, il ne peut fonctionner qu'en l’absence de trafic maritime, et est rarement utilisé à présent.. Au même endroit, un petit pont routier tournant est intégré dans la structure de l’écluse ; il est également peu utilisé.

Le moyen de franchissement le plus récent est le pont Centenaire au-dessus de la coupe Gaillard, au nord des écluses Pedro Miguel. Terminé en 2004 et ouvert à la circulation en 2005, il comporte six voies pour les automobiles. Un troisième pont, le pont de l'Atlantique est en construction depuis début 2013 et devrait être achevé courant 2019. Comme son nom l'indique, il permettra traverser la canal du côté Atlantique, à proximité de Colón, entre les écluses Gatún et de la baie Limón, remplaçant le ferry utilisé à cet endroit. Enfin, un dernier pont tournant est incorporé aux écluses Gatún, utilisable uniquement lorsque les écluses sont fermées, et avec une très faible capacité. En plus des franchissements publics, les employés affectés au canal utilisent les portes des écluses lorsqu'elles sont fermées.

P1210365.JPG P1210337.JPG
P1210219.JPG

20181125_174301.jpg20181125_174210.jpg
Notre avis : Une très belle visite et une aventure que nous conseillons fortement, même si cela a un coût, l'idéal étant de combiner la visite des écluses avec un transit partiel du canal et une balade jusqu'à Colon, 25 $/pax, à bord du  train du Canal où se trouve un wagon panoramique réservé aux touristes, un superbe voyage d'une heure qui longe le canal et traverse la forêt.

 

Merci de m'avoir lu et à bientôt pour un autre carnet de voyage.

Ci-dessous, d'autres photos de ce trip.

 

Eric.

Diagramme_du_canal_de_Panamá.png

20181123_121640.jpg

20181121_074523.jpg

P1220175.JPG

P1220176.JPG

P1220174.JPG

P1210760.JPG

P1220645.JPG

P1220662.JPG

P1220705.JPG

P1220669.JPG

P1220700.JPG

20181125_171411.jpg

20181125_171431.jpg

P1220485.JPG

P1220466.JPG
20181123_145919.jpg

20181125_133233.jpg

20181125_133352.jpg

20181125_145501.jpg

20181125_145921.jpg

20181125_153249.jpg

20181125_153710.jpg

20181125_153815.jpg

20181125_162933.jpg

20181125_163536.jpg

20181125_171825.jpg

20181125_173306.jpg

P1210784.JPG

P1210928.JPG

P1210940.JPG

P1210951.JPG

P1210975.JPG

P1220425.JPG

P1220459.JPG

P1220525.JPG

P1220609.JPG

P1220611.JPG

P1220624.JPGP1220648.JPG

P1220643.JPG

P1220653.JPG

P1220670.JPG

P1220689.JPG

P1220671.JPG

20181123_124609.jpg

 

 

 


04/04/2019
1 Poster un commentaire

MONACO

P1280060.JPG 

Visite guidée du salon de l'auto : de quoi rêver ! 

 

 

 P1280058.JPG P1280061.JPG P1280063.JPG P1280066.JPG P1280081.JPG P1280087.JPG

 

P1280124.JPG


P1280146.JPG P1280147.JPG P1280148.JPG P1280149.JPG 

 

P1280150.JPG P1280151.JPG P1280152.JPG P1280153.JPG

P1280154.JPG P1280155.JPG P1280156.JPG P1280157.JPG


 

 

P1280158.JPG P1280159.JPG P1280160.JPG P1280161.JPG

P1280162.JPG P1280163.JPG P1280164.JPG P1280166.JPG

P1280167.JPG P1280168.JPG P1280169.JPG P1280170.JPG P1280171.JPG

P1280172.JPG P1280174.JPG P1280175.JPG P1280176.JPG P1280178.JPG


P1280177.JPG P1280179.JPG P1280180.JPG P1280182.JPG

 

 

P1280181.JPG P1280183.JPG P1280184.JPG P1280186.JPG


P1280187.JPG P1280188.JPG P1280189.JPG P1280190.JPG P1280192.JPG P1280193.JPG P1280191.JPG

 

 

P1280195.JPG P1280196.JPG P1280194.JPG P1280197.JPG P1280199.JPG

P1280198.JPG P1280200.JPG P1280201.JPG   P1280203.JPG P1280204.JPG P1280205.JPG P1280206.JPG   P1280207.JPG P1280208.JPG P1280209.JPG P1280210.JPG

P1280211.JPG P1280212.JPG P1280213.JPG P1280214.JPG

P1280216.JPG P1280215.JPG P1280217.JPG P1280218.JPG

P1280219.JPG P1280220.JPG P1280221.JPG P1280223.JPG

P1280224.JPG P1280225.JPG P1280226.JPG P1280227.JPG


P1280228.JPG


P1280229.JPG P1280230.JPG P1280231.JPG P1280232.JPG

P1280233.JPG P1280234.JPG P1280236.JPG P1280237.JPG

P1280238.JPG P1280239.JPG P1280240.JPG P1280241.JPG

P1280242.JPG P1280243.JPG P1280244.JPG P1280245.JPG

P1280246.JPG P1280247.JPG P1280248.JPG P1280252.JPG

P1280249.JPG P1280250.JPG  P1280253.JPG P1280251.JPG

 

 P1280256.JPG P1280255.JPG P1280254.JPG ... Vous avez fait votre choix ?

 

P1280088.JPG  A l'année prochaine ! Rendez-vous pour le prochain Salon du livre à Monaco !

 

A bientôt ! Corinne.

 

P1280257.JPG    P1280060.JPG    P1280258.JPG


23/03/2019
0 Poster un commentaire