VOYAGES EN EQUILIBRE...

- MARS


La trimurti du Panthéon Hindou

La trinité hindoue ou tri-murti

 

Les divinités des Veda ( le savoir de l'Inde ancienne) représentent les forces et éléments de la nature devant lesquelles l'homme ressent son impuissance et reste totalement démuni.

Et, le rituel védique est élaboré pour amadouer ces dieux au caractère équivoque.

Au cours des âges, l'apport théorique des Rishi, sages de l'Inde ancienne, amène ces divinités à perdre progressivement leur caractère archaïque pour prendre des identités plus marquées.

Une théorie cosmogonique se compose: Le mystère de la création sera donc envisagé sous trois angles, théologique, scientifique et cosmologique.

A l'origine de la formation de l'univers, la théorie des trois tendances fondamentales, les Guna, va symboliser la trinité Brahma, Vishnu et Shiva.

Selon la philosophie indienne, l'univers serait né d'un déséquilibre entre les trois GUNA, et il se serait étendu à l'infini, jusqu'à se dissoudre progressivement, pour cesser d'exister comme matière organique.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac - Morette-

 

 

 Brahma.jpg       Brahmâ

 

Il est l'Etre-immense, l'Absolu, la forme personnifiée et masculine du Brahman suprême, l'Immensité.

Dieu à quatre tête, la cinquième fut réduite en cendres par le troisième œil de Shiva, et quatre bras, il s'apparente au principe créateur: il est celui qui recrée le monde après chaque nuit cosmique.

Dans ses représentations les plus usuelles, il s'agit d'un homme dans la force de l'âge, qui porte la barbe. Soit il tient dans chacune de ses mains les quatre Veda, soit il les tient dans une seule main et brandit dans les autres divers accessoires: un sceptre, une louche sacrificielle, un arc et une cruche d'eau.

Il est également représenté debout sur le lotus qui sort du nombril de Vishnu endormi.

Il a pour monture un cygne, symbole de la connaissance, et pour résidence l'Univers ou Immense-forêt (Brahmavrinda).

Ses noms sont multiples: "Embryon d'or", "Cavalier du cygne", "Grand-père" et "Aïeul", "Grand maître", "Premier Barde", "Ordonnateur", "Celui qui façonne", "Support", "Maître du Monde", "Souverain Suprême", "Eternel", "Impulsion -indivise", "Principe indestructible de la Parole", "Aux quatre têtes", "Aux quatre visage", "Aux huit oreilles", "Né du nombril", "Dieu au lotus", "Né du lotus".

Si des images de Brahmâ ornent la plupart des temples, il n'est vénéré que dans le temple de Pushkara, dans le Rajputana, et n'est un objet de culte que sous la forme féminine de Shakti.

-Sandrine Fillipetti - Le Point  Hors-série  L'esprit des civilisations n°3- 

 

Brahma est l'Héritier du dieu védique BRIHASPATI  et à ce titre, porteur d'une dimension symbolique particulièrement sacrée et magique.

Il est le symbole de l'Inconcevable, du Créateur du monde, du temps, de l'espace, et de la vie. C'est lui qui règle le cycle du KARMAN, ou loi des causalités, à la base de la théorie de la réincarnation.

Il s'agit d'un dieu au caractère assez impersonnel, même si ses fonctions sont nombreuses.

Selon la Mythologie hindoue, les VEDA émanent de Brahma au moment de la création et de l'expansion du monde et ils rentrent en lui dans les périodes de rétraction de l'univers, ou d'inter-création.

Il est symbolisé par la tendance fondamentale (GUNA) appelé Rajas, de caractère dynamique et orbital, et représente l'électron qui, en se diffusant, donne naissance à l'atome et donc à la matière.

Dans le domaine des états de conscience Brahma correspond à l'état de veille du divin.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac-Morette-

 

 

 dasavatar.jpg  Vishnu

 

Deuxième divinité de la Trimurti, au côté de Brahmâ, le "créateur" et de Shiva, le "destructeur", il est l'Immanent, le "conservateur" de l'univers, qu'il résorbe pendant son sommeil.

On peut lire dans le Mahâbhârata:  "Il est Vishnu parce qu'il conquiert tout." Dieu mineur à l'époque védique, il devient à partir de l'Epopée une divinité d'une importance considérable.

Vishnu a le corps de couleur sombre, noire ou bleue et quatre bras. Dans ses représentations les plus fréquentes, il est soit debout ou assis sur un lotus, soit dormant. Dans les deux premiers cas, il tient un attribut dans chacune de ses mains: à droite, sa main basse serre une conque, sa main haute un disque; à gauche, un arc et / ou un lotus se trouvent dans sa main haute, une massue dans sa main basse.

La conque symbolise l'origine de l'existence, le disque représente le mental, l'arc correspond au pouvoir d'illusion divin, le lotus est  l'univers et la massue est "la puissance de connaître".

Les bras de Vishnu sont ornés de bracelets; il porte une guirlande composée de fleurs odorantes et de cinq rangs de pierres précieuses, un diadème et des boucles d'oreilles en forme de monstres marins.

Sur ses pieds, des lignes dessinent un étendard céleste et un parasol royal.

Sa poitrine est ornée d'une mèche de poils dorés, Srî-vatsa "Cher à la fortune", et d'un joyau brillant connu sous le nom Kausthubha "Trésor de l'Océan".

Un mince voile d'or ceint ses hanches.

-"La massue est noire. La déesse Terre est comme la fleur de l'acacia. La Fortune (Lakshmi) est dorée. La conque est couleur de pleine lune. Le joyau est couleur d'aurore. Le disque est comme le soleil. La mèche de poils est semblable au jasmin. La guirlande est de cinq couleurs. Le serpent est couleur de nuage. Les flèches sont brillantes comme l'éclair ainsi que les autres attributs non mentionnés ici." (Garuda purâna).

Le chasse-mouche, l'éventail, le fanion, le parasol, l'épée et le fourreau sont les attributs secondaires du dieu.

Vishnu a pour monture l'oiseau Garuda, "Verbe-ailé", mi -vautour, mi-homme.

Lorsqu'il est endormi, les anneaux du serpent aux mille têtes, Sesa "Vestige", qui est enroulé sur lui-même et flotte sur l'Océan chaotique, lui servent de couche.

A son réveil, un lotus sort de son nombril, duquel surgit Brahmâ pour recréer le monde.

Vishnou a pour épouse Srî ou Lakshmi, "La Fortune", et pour principal compagnon Visvaksena, le "Conquérant -universel". Rouge et fauve avec de longs cheveux en broussaille et une barbe, Visvaksena a quatre bras, se tient sur un lotus blanc et porte une conque, un disque et une massue. Vishnu est en outre entouré des Vibhûti, les huit pouvoirs surhumains.

Ses Avatâra majeurs sont Matsya (le poisson), Kûrma (la tortue), Varâha (le sanglier), Nara-simha (l'Homme-lion), Vâmana (le Nain), Parashurâma (Râma à la hache), Râma, Krishna, Bouddha (l'Eveillé) et Kalki, avatâra à venir que d'aucuns considèrent comme le messie. Selon les régions, Vishnu prend les noms de Nârâyana, Ranganâtha, Tirupati, Venkateça, Vithobâ et Vitthal.

-Sandrine Filipetti- Le Point   Hors-série L'esprit des civilisations n°3-

 

Vishnu est le successeur d'Indra, dieu de la foudre, du tonnerre, des éclairs, et Maître de l'énergie dans le Rig-Veda.

Il se fixe un rôle en tant que Conservateur, créateur de la lumière et de l'amour et dieu Bienfaisant. A travers les temps c'est Vishnu qui vient rassurer les êtres humains en se réincarnant successivement.

Sauveur du monde, il est porteur de " SAT-CHIT-ANANDA", qui représente l'existence, la pensée et la béatitude.

Il est symbolisé par la tendance fondamentale (GUNA) nommée Sattva, ou force centripète qui maintient rassemblés les éléments de la matière afin de préserver la vie.

Sur le plan des états de conscience, il correspond à l'état de rêve du divin.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac-Morette

 

 

 Shiva.jpg  Shiva

 

Avec cinq têtes, trois yeux par visage, cinq paires de bras et quelque mille noms, Shiva "Gracieux" est la troisième divinité de la Trimurti, avec Brahmâ le "Créateur" et Vishnu le "Conservateur".

Associé de façon complémentaire à Vishnu dés l'épopée du Mahâbhârata ("Le Grand dieu est partout mais on ne peut le voir. Il est le créateur, le souverain du monde. Il est le suzerain de l'Etre-Immense, de l'Immanent et Roi du ciel. Tous les êtres célestes, de l'Etre-Immense aux génies du mal le vénèrent."), Shiva a une double nature: il est à la fois le destructeur universel et le réparateur ou le bénéfique, le dieu de la mort et celui du sommeil, de la danse personnifiée et de la puissance sexuelle. Colérique et dangereux, il est aussi dispensateur de richesses et de prospérité.

Couvert de cendres, il porte le croissant de la lune du cinquième jour sur le front et des bracelets au haut des bras. Des serpents et un collier de têtes de morts entourent son cou, ses cheveux sont en broussaille et il est revêtu d'une peau de tigre. Il a pour arme emblématique un trident (trishûla) et chevauche le taureau blanc Nandi, auquel il accède en prenant appui sur le dos du lion Kumbhodara (le ventru).

Le symbole de Shiva est le linga ( le signe), un phallus en érection plus ou moins stylisé, entouré d'un serpent et dressé verticalement dans le yoni (l'organe féminin).

Il possède également un lacet, un épieu, une hache, un arc et une massue pour attacher et détruire les ennemis des dieux. 

Ses compagnons sont les Gana, dieux mineurs de la terre, du ciel et de l'atmosphère, les Vishva, ou Principes universels, et les esprits mauvais: Bhairava (Esprits terribles), Bhûta (Fantômes), Dâkini (Ogresses), Pisâca (Monstres), Preta (Ames errantes) et Sâkini (Esprits végétaux).

Ses manifestations étant nombreuses, les noms les plus fréquents sous lesquels il est désigné sont Rudra (Rouge ou Hurleur), Bhairava (Celui qui épouvante), Hara (Effaceur, Celui qui emporte), Kâla (Temps), Mahâkâla (Grand Temps), Ugra (Terrible), mais aussi Bhîma (Formidable), Shankâra (Celui qui calme), Maheshvara (Grand dieu), Isha, Ishvara ou Ishâna (Seigneur), Pashupati (Maître du bétail) et Natârâja (Roi de la danse).

Les temples qui lui sont dédiés se trouvent majoritairement à Bénarès (Uttar Pradesh).

-Sandrine Fillipetti - Le Point  Hors-série L'esprit des civilisations n°3-

 

 Shiva ou le Bénéfique est le destructeur du monde aux célèbres colères, dieu de l'ambivalence et du changement, il est également le grand ascète et le Maître du Yoga.

Son image remonte aux plus lointaines périodes de la préhistoire, du temps de la civilisation de l'Indus 2500 ans avant Jésus-Christ.

Il est symbolisé par la tendance fondamentale (GUNA) appelée Tamas, figurant la puissance de dispersion, la dissolution, l'obscurité et la force centrifuge qui désintègre l'atome et détruit la matière.

Dans le domaine des états de conscience, Shiva correspond au sommeil profond du divin. Shiva le Seigneur du sommeil, le dieu du Yoga ne peut s'unir qu'à lui même, car "la beauté parfaite ne peut contempler qu'elle même, reflétée en elle-même. Aucun autre miroir que la perfection même ne saurait refléter la perfection. C'est alors que le divin est stupéfait par sa propre beauté." Le polythéisme hindou, A. DANIELOU. Citation de KARAPATRI, verset du LINGA RAHASYA, SIDDHANTA. A ce sujet, la philosophie indienne, bien que préconisant l'annihilation de l'ego afin de lui faire deviner son essence originelle, renforce, par là même, ce sentiment de contentement qu'est le narcissisme. Les modes de pensée indiens ainsi que la pratique approfondie du Yoga ne conviennent, en effet, pas à toutes les structures psychiques. Ils conduisent parfois à l'aggravation de certaines névroses, voir à la déstructuration de la personnalité.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac-Morette-

 

Je voudrais rendre hommage à Christine Campagnac-Morette qui ose émettre l'idée dans son livre, dont je recommande vivement la lecture, que la pratique du Yoga n'apporte pas toujours que des bienfaits ...Et que l'Ego des Yogui est parfois surdimensionné!  

J'ai pour ma part été très surprise de constater que l'humilité n'était pas affaire courante dans le milieu du Yoga.

Je m'attendais bien à trouver certains travers désagréables de la nature humaine, comme dans tous les milieux où évoluent des groupes de personnes,  mais pas celui là !

C'est assez navrant de constater à quel point le narcissisme est répandu dans ce milieu et j'ai toujours un peu de mal malgré toutes ces années à m'en accommoder...

Dernièrement, je suis tombée sur un forum de discussion où la question débattue était : Que pensez-vous de l'enseignement de Sri Mahesh ? Et je me suis demandée si certains avaient bien compris l'essence même du Yoga qui prône la bienveillance, l'équilibre et le vivre ensemble... La lumière du Yoga amène à la Connaissance en détruisant l'ignorance, grâce à la prise de conscience, à la discrimination, non pas pour critiquer bêtement, mais pour ouvrir son esprit et son cœur, en espérant s'élever et en aspirant à devenir un être intelligent et éclairé.

Pour répondre à la question posée, je dirais que le Yoga enseigné par Shri Mahesh est un yoga qui s'inscrit dans la tradition et qu'il permet d'acquérir des bases solides dans les 8 membres du Yoga. A chacun ensuite de s'épanouir à sa manière...

 

                                     A bientôt.

                                                    Corinne

 

 

 

 

 


02/03/2022
0 Poster un commentaire

Une journée pour les Femmes !

     images (14).jpg    images (7).jpg    19fef8b763df201641c9f37dd40d246b.jpg

 

Le 08 mars pour fêter la journée internationale des droits des femmes,

Une belle pensée à tous les hommes qui aiment et respectent les femmes... 

Ce sont toujours les poètes qui en parlent le mieux !

 
Veuillez accepter mesdames ces quelques mots comme un hommage
À votre gente que j'admire, qui crée en chaque homme un orage
Au cinéma ou dans la vie, vous êtes les plus beaux personnages
Et sans le vouloir vous tenez nos cœurs et nos pensées en otage
Veuillez acceptez mesdames cette déclaration
Comme un tentative honnête de réparation
Face au profond machisme de nos coutumes, de nos cultures
Dans le grand livre des humains place au chapitre de la rupture
Vous êtes infiniment plus subtiles, plus élégantes et plus classes
Que la gente masculine qui parle fort, prend toute la place
Et si j'apprécie des deux yeux quand tu balances ton corps
J'applaudis aussi des deux mains quand tu balances ton porc
Derrière chaque homme important se cache une femme qui l'inspire
Derrière chaque grand être humain pressé d'une mère qui respire
La femme est l'avenir de l'homme, écrivait le poète
Eh bien l'avenir s'est installé et depuis belle lurette
Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices
Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis
Vous êtes nos mères, vous êtes nos sœurs, vous êtes caissières, vous êtes docteurs
Vous êtes nos filles et puis nos femmes, nous on vacille pour votre flamme
Comment ne pas être en admirationnet et sans commune mesure
Pour celles qui portent et fabriquent pendant neuf mois notre futur
Pour celles qui cumulent plusieurs emplois et ce sans sourciller
Celui qu'elles ont dans la journée est le plus grand, mère au foyer
Veuillez accepter mesdames cette réelle admiration
De votre force, votre courage et votre détermination
Veuillez accepter mesdames mon aimable faiblesse
Face à votre fragilité, votre empathie, votre tendresse
Veuillez accepter mesdames cette petite intro
Car l'avenir appartient à celles qu'on aime trop
Et pour ne pas être taxé de premier degré d'anthologie
Veuillez acceptez mesdames cette délicate démagogie
You are the only one, you are the only
You are the only one, the only
You are the only one, you are the only one
You are, yes you are
Vous êtes nos muses, nos influences, notre motivation et nos vices
Vous êtes Simone Veil, Marie Curie, Rosa Parks, Angela Davis
Vous êtes nos mères, vous êtes nos sœurs, vous êtes caissières, vous êtes docteurs
Vous êtes nos filles et puis nos femmes, nous on vacille pour votre flamme
 

226282ae275aa98e0f63c4bae0272fa5--indian-illustration-indian-girls.jpg
  Pour écouter le texte en musique, cliquez sur le lien ci-dessous:

 

Mesdames, Grand Corps Malade

 

 

 

A bientôt !

                Corinne


12/03/2021
1 Poster un commentaire

Réflexion sur le contrôle...

thumbnail_FB_IMG_1584556003122.jpg

 

 

 

C'est une pensée qui circule sur les réseaux sociaux et je l'ai trouvée de circonstance, pour illustrer l'action qui pourrait être la notre en cette période de crise planétaire, qui nous oblige au confinement pour ne pas être contaminé et pour ne pas contaminer à notre tour...

Cet isolement nous perturbe, tout ce nous connaissons nous échappe, notre quotidien, nos habitudes, nos libertés, nos vies... 

Mettons ce temps entre parenthèse au service d'une recherche intérieure et découvrons combien nous sommes forts au plus profond de nous...

Méditons sur l'acceptation de ce qui est, sans porter de jugement et sur le chemin à parcourir jour après jour pour améliorer ce qui peut l'être...

Choisissons d'êtres positifs et mettons à profit ce temps qui nous est donné pour accomplir autre chose, pour s'enrichir autrement, pour se redécouvrir calmement, en nous posant des questions sur nos façons de vivre, de penser, d'agir, de juger...

Cultivons la bienveillance et ayons une belle pensée pour tous ceux qui souffrent dans le monde.

 

Namaste

              A bientôt !

                            Corinne

 

 


20/03/2020
1 Poster un commentaire

Trikonâsana

Trikonâsana

La posture du triangle

 

365217-la-posture-du-triangle-trikonasana-990x0-1.jpg

 

1- Selon l'école de Shri Mahesh :

Tri: trois ; Kona: angle 

Posture du triangle

Le triangle est formé par les deux jambes écartées. 

Il symbolise la trinité : Sat (existence), Chit connaissance) et Ananda (félicité)

Les mains et les pieds représentent le ciel (domaine spirituel) et la terre (domaine matériel). En touchant un pied d'une main, tout en levant l'autre main et le regard vers le ciel, l'adepte cherche à relier la matière et la spiritualité, à s'unir au cosmos.

Le traingle exprime également les 3 états de notre conscience, qui sont l'état d'éveil, l'état de rêve et l'état de sommeil profond.

Trikona  asana s'exécute avec douceur et lenteur. Si l'on désire trouver l'équilibre physique, psychique et spirituel, il faut respecter les 4 phases de la respiration lors de la réalisation de la posture.

 

20200305_154742.jpg

 

-Debout, les jambes tendues, écartées d'une distance égale à deux coudées.

-Inspirer en écartant les bras, buste droit, les mains au niveau des épaules.

-Expirer en inclinant le buste en avant et en poussant les fessiers vers l'arrière.

Les épaules légèrement plus hautes que le bassin, le dos droit, le menton rentré, ventre tenu. Inspirer et revenir à la position initiale.

-Expirer en penchant latéralement le corps sur le côté droit, le regard fixé sur le pied droit. Poser la main sur le pied droit.

-Tourner la tête et regarder la paume de la main gauche, bras tendu vers le ciel.

Le buste se rapproche de la cuisse, mains, bras et épaules sont sur la même ligne, à la  verticale du pied droit. 

Garder la posture en rétention poumons vides. (posture réalisée en 1mn) -

Si vous voulez rester plus longtemps dans la posture, respirez régulièrement au lieu de retenir le souffle.

Il s'agit d'une posture facile, qui comporte peu de contre-indication, sauf en cas d'arthrose de la hanche et de douleurs de l'articulation sacro-iliaque.

Source: "Yoga et Symbolisme" Shri Mahesh

 

f01035dd913b94610a0c01055871bbda--watercolor-lotus-tattoo-flower-watercolor.jpg

 

2- Selon l'école de B.K.S Iyengar :

Utthita Trikonasana  

Utthita : étendu, étiré.

Tri: trois   ;   kona: angle ;   Trikona : triangle

Cette posture debout est celle du Triangle étiré.

Cet asana tonifie les muscles des jambes, assouplit les jambes et les hanche, corrige toutes sortes de petites déformations des jambes et leur permet de se développer harmonieusement. Il soulage les douleurs du dos et les torticolis, renforce les chevilles et développe la cage thoracique.

 

Utthita Trikonasana.jpg

 

- Depuis la posture de la montagne... Inspirez profondément et, en sautant, écartez les pieds latéralement d'environ 1 m. 

Placez les bras à l'horizontale en alignement avec les épaules, les paumes de mains vers le sol.

- Tournez le pied droit de 90° vers la droite ; tournez  légèrement le pied gauche vers la droite, en gardant la jambe gauche étirée de l'intérieur et tendue au genou.

- Expirez, fléchissez le buste et le bassin vers la droite en approchant la main droite de la cheville droite. La main droite doit, si possible, s'appuyer complètement sur le sol.

- Etirez le bras gauche vers le haut en le plaçant en ligne avec l'épaule droite et étirez le buste. L'arrière des jambes, le dos et les hanches doivent être sur une même ligne.

Regardez le pouce de votre main gauche étiré au maximum.

Gardez le genou droit tout à fait tendu, en montant la rotule, et maintenez le genou droit face aux orteils.

- Restez dans cette position pendant une demi-minute à une minute, en respirant régulièrement et profondément. Puis ôtez la main droite du sol. Inspirez et revenez , bras à l'horizontale.

-Maintenant tournez le pied à gauche de 90° vers la gauche, gardez les jambes tendues aux genoux et inversez droite et gauche pour équilibrer la posture...Tenez la posture pendant le même laps de temps sur le côté gauche.

- Expirez et sautez pour revenir en Tadasana.

Source: "Bible du Yoga" B.K.S Iyengar 

 

f01035dd913b94610a0c01055871bbda--watercolor-lotus-tattoo-flower-watercolor.jpg

 Il existe d'autres variantes autour de la posture du triangle, mais n'oubliez pas d'y aller doucement en étant à l'écoute de votre ressenti personnel: l'asana ne constitue pas une prouesse physique, même si parfois les postures sont visuellement spectaculaires, l'essentiel ne se trouve pas à l'extérieur, c'est en vous que se trouve la richesse intérieure, uniquement en vous, ici et maintenant, dans un espace heureux !

 

Bonne pratique !

                        A bientôt !

                                        Corinne

 


06/03/2020
0 Poster un commentaire

Yoga du Printemps et Médecine Chinoise

893018.jpg

  Le printemps, la saison de l'Eveil...

 

Les jours rallongent, on peut profiter à nouveau de la belle lumière du soleil, faire le plein de vitamine D et de bonne humeur !

Energie verticale du soleil vers la terre et de la terre vers le ciel...

Réveil de la nature après les mois d'hiver, lorsque la sève remonte progressivement des racines des arbres pour venir insuffler un nouveau souffle de vie...

On assiste à la naissance des bourgeons au bout des branches qui s'étirent vers la lumière et s'épanouissent en livrant les couleurs pastelles délicates de leurs pétales.

Sous le doux soleil printanier, la nature se réveille et tout nous parait plus beau, plus brillant, plus vivant ...

Energie ascendante, aspiration verticale vers la chaleur du soleil et sa force vitale. Aspiration à la vie, un nouveau cycle commence...

 

lever-de-soleil-sur-valensole.jpg
 

 

C'est un moment privilégié dans l'année pour nettoyer et purifier l'organisme:

Le printemps est la saison propice au "grand nettoyage", il est bon de commencer par surveiller son alimentation.

La vésicule biliaire est en médecine chinoise un organe précieux qui stocke l'essence vitale produite par le foie. Une alimentation digeste et légère, peu épicée et frugale est indiquée en cette période de l'année.

-Etre particulièrement attentif à l'organe du foie, faire si possible une cure de détox de printemps en évitant ou en réduisant sensiblement :

-L'alcool, la friture, le sucre, les produits laitiers, les protéines animales...

Préférer, les légumes et fruits de saison tels que les fines herbes,le persil, la menthe, les jeunes pousses, betterave, radis, poireaux, soja...

L'ail, oignon, carotte, navet, petits pois, chou-fleur, asperge...

Riz Basmati complet et Quinoa

Fraises et citrons... Une petite touche d'acide à chaque repas harmonise le déploiement naturel du foie en le calmant.

Boire de l'eau.

Attention même si la saveur du printemps est acide, n'en abusez pas, car son excès nuit au foie.

Se masser les pieds pour détendre le foie et la vésicule biliaire, plus précisément la zone au centre du pied, décalée vers le bord extérieur.

C'est le moment de surveiller les tendons, on se remet au sport parfois trop rapidement et les tendinites peuvent surgir.

Les yeux sont fatigués par les allergies, pratiquez le Yoga des yeux et portez des lunettes de soleil...


depositphotos_24847961-stock-photo-little-wooden-house-in-spring.jpg

 

Profitez-en pour faire le grand ménage de printemps dans votre maison: 

Ouvrez grand les fenêtres, faites du tri, gagnez de l'espace, dépoussiérez... Profitez des premiers beaux jours pour faire rentrer le soleil dans la maison.

Le seul gros problème lié au printemps, c'est le pollen des arbres en fleurs et les allergies qui en découlent...

Ce n'est certainement pas une raison pour rester confiné à l'intérieur de la maison, au contraire allez vous promener, renforcez votre système immunitaire et apprenez à bien respirer.

 

Marchez avec conscience, gardez le dos bien droit le sommet de la tête étirée vers le ciel, transférez le poids de votre corps d'un pied sur l'autre, d'une jambe sur l'autre, sans chercher à aller vite...Profitez de chaque pas que vous faites. Si vous marchez avec des battons, recherchez l'harmonie du mouvement entre vos membres supérieurs et vos membres inférieurs, respirez, ressentez l'énergie liée à la nature du bois, au mouvement, au déploiement.

Le bois possède une face Yin, ancrée et stable représentée par le foie et le sang, et une face Yang qui englobe la vésicule biliaire et les aspects mobiles et rapides de l'énergie du printemps.

 

 En ce qui concerne la pratique posturale en Yoga:

La salutation au Soleil s'impose pour fêter les jours qui s'allongent et qui nous offrent de la lumière pour booster nos activités physiqueset intellectuelles.

 

suryanamaskar-copy.jpg

 

images.png

 

 

suryanamaskar-copy.jpg

Surya Namaskara harmonise  toutes les fonctions du corps et du mental...

A pratiquer avec conscience, en associant les postures et les phases respiratoires correspondantes.

 

 

La posture de la Montagne vous prépare naturellement à la posture de l'Arbre.

Debout, prenez conscience de vos points d'appuis au niveau des plantes de pieds, de votre verticalité, de cette relation privilégiée entre la terre et le ciel.

Ressentez ce sentiment de grandissement et d'élévation qui accompagne la posture de la montagne...

Votre corps est aussi solide et ancré qu'une montagne.

Prendre le temps de respirer profondément pour bien ressentir la force tranquille et la stabilité  qui émane de la posture Tadasana

Dans cette posture, l'Apana, la respiration purificatrice qui a son siège à la base de la colonne vertébrale, s'équilibre et circule harmonieusement.

Inspirez profondément par le nez et imaginez que vous amenez votre inhalation  vers la base de votre colonne vertébrale avant de la laisser tomber dans vos pieds.

Retenez votre souffle tout en visualisant que votre énergie continue d'avancer vers le bas et vous ancre profondément dans la terre.

Expirez par le nez en imaginant que votre respiration est comme une brume qui se lève. Voyez comment vos toxines mentales et émotionnelles sont évacuées en même temps que la brume.

Concentrez-vous sur l'ancrage solide de vos pieds tandis que la respiration purificatrice se déplace vers le haut dans votre corps.

Recommencez une fois, au maximum cinq fois puis détendez-vous.

(L'Art de la Respiration- Swami Saradananda)

 

10483855_img-7820.jpg

- S'intérioriser dans la posture de l'arbre, Vrikshâsana, me semble essentiel au printemps. Choisissez votre arbre, visualisez le...

Prendre conscience de son enracinement dans le sol, dans la terre...visualisez les racines sous vos plantes de pieds, ressentez le souffle de vie ascendant qui remonte le long de votre colonne vertébrale, qui distribue l'énergie, le renouveau, dans chaque cellule de votre corps.

Cette sève qui circule à l'intérieur de l'arbre, c'est le souffle de vie du végétal, pareil au Prâna, qui stimule, régénère, revitalise, réveille et fait grandir avec conscience l'être vivant.

Prenez conscience de cette communion avec la nature, de ce sentiment d'appartenance et d'interdépendance pour comprendre qu'il est nécessaire pour l'homme de respecter et de protéger son environnement au quotidien. 

L'arbre est symbolise la vie, la longévité, la mémoire, la force...

Au printemps la couleur verte est à l'honneur: elle calme, symbolise la jeunesse, le renouveau, la santé, et l'espoir...

C'est aussi la couleur principale d'Anahata Chakra , le chakra du coeur, siège des émotions, symbolisé par une fleur de lotus verte comprenant 12 pétales dorés...

 99463992.jpg

 

Côté respiration, la saison s'accorde bien avec Prânâyâma Bhastrikâ, la respiration du soufflet de forge.

C'est le plus puissant des prânâyâma, capable de briser les trois "noeuds" prâniques et d'éveiller la kundalini si les nâdî sont déjà purifiées. Les cycles inspir-expir s'y enchaînent avec égalité, rapidité et intensité, mobilisant le système respiratoire tout entier. La dernière inspiration est suivie d'une rétention de souffle aussi longue que possible.

(Que sais-je ? Le Yoga - Pierre Feuga et Tara Michaël)

 

Cette respiration active et fortifie le foie, la rate, le pancréas et les muscles abdominaux. Elle améliore la digestion et dégage les sinus.

Respiration par les deux narines:

-Inspiration forte et courte

-Expiration forte et courte

1 cycle = 10 respirations (souffle égalisé entre l'inspiration et l'expiration)

Finir par une grande inspiration, puis expirer lentement en vidant tout l'air des poumons.

( Renouer avec le rythme des saisons- Pamela Weber).

 

Expulser l'air avec force par une narine en faisant un son, puis inspirer immédiatement sans rétention, par la même narine.

Répéter ce cycle expir-inspir avec la rapidité et la force d'un soufflet de forge, vingt fois, avec la même narine, puis faire le même nombre de cycles avec l'autre narine. 

Terminer chaque série par un cycle de Sûryabhedana.

(Les voies du Yoga - Tara Michaël)

 

Attention ! Eviter de pratiquer en cas de menstruations, grossesse, nez bouché, maladies cardiaques, tension élevée, asthme.

Ne pas aller au-delà de 3 cycles par séance. 

 

depositphotos_24976785-stock-photo-woman-doing-yoga-pose.jpg  

Méditez sur la constance et la persévérance, cultivez la patience à l'image de la tortue de La Fontaine qui "se hâte avec lenteur".

 

Appréhendez le changement sans crainte: "Ce que la chenille appelle la fin du monde, le sage l'appelle un papillon."

                                                            "On ne peut retenir le printemps dans son jardin."

 

Soyez souple, tant au niveau physique qu'au niveau mental, soufflez sur ce qui pourrait vous enfermer, chassez le caractère psycho-rigide qui pourrait vous empêcher de profiter pleinement de l'instant présent, que vous soyez un chêne ou un roseau...

 

Asseyez-vous et Méditez sur le souffle du Bambou:

Sur le mouvement doux et puissant du bambou dans la nature.

Flexible et serein, il se déploie avec souplesse.

Visualisez une forêt de grands bambous, au feuillage d'un beau vert vif.

Le vent doux fait bouger les tiges et bruisser les feuilles... 

Appropriez-vous cette énergie douce et puissante, celle du bois qui se déploie vers le ciel...

(Médecine chinoise- Véronique Liégeois)

 

Je vous souhaite un beau Printemps !

A bientôt !

               Corinne


09/04/2019
0 Poster un commentaire