VOYAGES EN EQUILIBRE...

Voyage en musique


But a shadow...

bigstock-Baker-Beach-San-Francisco-Large.jpg

 

 

San Francisco ... Nous avions choisi de terminer notre périple sur la Route 66 ici plutôt qu'à Los Angeles, et nous n'avons pas été déçus...San Francisco est renommée pour sa qualité de vie, et c'est vrai qu'il y fait bon vivre, chaque quartier à son identité propre, et on s'y sent libre... Peut-être est-ce dû a son ouverture sur l'océan pacifique...Où à sa culture Peace and Love...Je ne saurais le dire, en tout cas notre séjour y aura été des plus agréables. J'avais le choix au niveau des mélodies nostalgiques des années Hippies, Maxime Leforestier et sa maison bleue ou Nicolas Peyrac et So far away... J'ai choisi:

 

"So far away from L.A"

 

Quelques lueurs d'aéroport,

L'étrange fille aux cheveux d'or,

Dans ma mémoire, traîne encore...

C'est l'hiver à San Francisco

Mais il ne tombe jamais d'eau 

Aux confins du Colorado

 

Et le GoLden Gate s'endort

Sur Alcatraz où traîne encore

Des sanglots couleur de prison...

Monsieur Caryl Chessman est mort

Mais le doute subsiste encore

Avait-il raison ou bien tort ?

 

So far away from L.A

So far ago from Frisco...

I'm no one but a shadow,

But a shadow...

A shadow

 

Le Queen Mary est un hôtel

Au large de Beverley Hills

Et les collines se souviennent,

Des fastes de la dynastie

Qui, de Garbo jusqu'à Bogie,

Faisait résonner ses folies.

 

So far away from L.A

So far ago from Frisco...

I'm no one but a shadow,

But a shadow...

A shadow

 

Pauvre Madame Polanski:

D'un seul coup on t'a pris deux vies,

Mais qui donc s'en souvient ici ?

C'est l'hiver à San Francisco

Je ne trouverai le repos

Qu'aux confins du Colorado.

 

So far away from L.A,

So far ago from Frisco

I'm no one but a shadow,

But a shadow...

A shadow.

 

10938.jpg

 

 

 A bientôt !

                Corinne

 


03/06/2018
0 Poster un commentaire

Come on ... Sweet Home Chicago

 

 Night-4W-756x428-OPT.jpg

 

 

 

Au départ de la route 66, la ville du Vent aura été une merveilleuse découverte ! Je ne m'attendais pas à autant de beauté architecturale: c'est très impressionnant !

J'ai tellement aimé Chicago que lorsque nous sommes arrivés en fin de séjour à San Francisco, au premier abord j'ai été déçue... C'est tout dire, car San Francisco est une ville géniale c'est certain. Mais vraiment, j'ai adoré Chicago !

Nous sommes allés au Buddy Guy's l'adresse incontournable pour passer une soirée Blue's , on y mange, on y danse ...C'est super chaleureux ! 

Et on ne peut s'empêcher d'avoir en tête cette chanson des Blues Brothers : Come on...

 

Sweet Home Chicago

Come on

Oh baby don't you wanna go 

Come on

Oh baby don't you wanna go

Back to that same old place

Sweet home Chicago

 

Come on

Baby don't you wanna go

Hidehey

Baby don't you wanna go 

Back to that same old place

Oh sweet home Chicago

 

Well, one and one is two

Six and two is eight

Come on baby don't ya make me late

Hidehey

Baby don't you wanna go

Back to that same old place

Sweet home Chicago

 

Come on

Baby don't you wanna go

Back to that same old place

Sweet home Chicago

 

Six and three is nine

Nine and nine is eigtheen

Look there brother baby and see what I've seen

Hidehey

Baby don't you wanna go 

Back to that same old place

Sweet home Chicago

 

Oh come on

Baby don't you wanna go

Come on

Baby don't you wanna go

Back to that same old place

Sweet home Chicago

 

parolier: Herman Parker-1980-

 

4557_91004878655_2585014_n.jpg  36235_full.jpg  buddy-guy.jpg  Joshua-Mumby-Elwood-Blues-David-Kristopher-Brown-Jake-Blues-The-Blues-Brothers-The-Hippodrome-Photo-By-Darren-Bell-1557.jpg Buddy-Guy-at-Buddy-Guys-Legends-FEATURED.jpg

Windy City


cloud-gate.jpg
J'ai une chanson inavouable sur Chicago qui me trotte dans la tête, j'aurais très bien pu vous la faire partager... Une autre fois peut-être !

A bientôt ! Corinne

 

 

 


30/05/2018
0 Poster un commentaire

Rio Grande

ba810a7e4015c5cb5d0de989ec293846--mexico-art-news-mexico.jpg                                                                                                                                      

                                                                                                                                      Rio Grande - Nouveau Mexique

Lors de notre périple sur la route 66 nous avions en tête cette chanson d'Eddy Mitchell...

Retrouvez l'ambiance de l'Ouest Américain en lisant "Des larmes sur la Route", le second roman d'Eric.

 

                      Rio Grande

 

Ca commence comme dans un film noir:

Un jeune couple embarqué dans une sale histoire.

P'tits voleurs fichés et recherchés,

La vie les a changés en marginaux blessés.

 

En cavale, changeant chaque soir,

D'hôtel, d'identité, évitant les bars.

Bêtes traquées, une seule lueur d'espoir:

Ca s'ra la fin du blues

Dans l'port de Vera Cruz.

 

Rio, Rio Grande. Dés la frontière passée,

Nous s'rons blanchis, sauvés.

Rio, Rio Grande. Le temps va s'arrêter

Pour mieux nous oublier.

On s'promet une vie sans blues

Tout commence à Vera Cruz

 

Vrais mensonges, rêveurs éveillés,

Le Mexique est bien loin du supermarché.

Les vigiles nous ont vite repérés:

Ca s'ra toujours le blues

Dans la banlieue d'Mulhouse

 

Rio, Rio Grande...

 

 

Eddy-Mitchell-©-Polydor.jpg


29/05/2018
0 Poster un commentaire

Parlez-moi de lui...

urlaubsguru.de_philippinen-el-nido-171320468-585x390_c.jpg

 

Lors de nos séjours à El Nido, sur l'ïle de Palawan, j'ai particulièrement apprécié les soirées dans les bars - restaurants en bord de mer...

A la nuit tombée, des groupes de musiciens chantent en live des standards des années 70... C'est une ambiance totalement décalée, et j'ai adoré ça !

Il faut dire que je suis amoureuse de cet archipel du bout du monde...

Une chanson de Nicole Croisille correspond à l'idée que je me fait de la vie nimbée de mystère qui entoure l'expatrié, l'exilé volontaire...

Celui ou celle qui a fuit et qu'on ne peut oublier.

 

 

 Il ne pense qu'à toi...

 

Puisque là-bas vous êtes ses amis

Asseyez-vous et parlez-moi de lui

Il voulait voyager du sud au nord

Et pour qu'il soit heureux j'étais d'accord

 

Parlez-moi de lui, il n'a pas écrit

A-t-il enfin trouvé la foi, la liberté

Parlez-moi de lui ... Il nous parle de toi

Comment va sa vie ? Il ne pense qu'à toi

Dans ce pays lointain... Il nous parle de toi

Est-il heureux enfin ? Il ne pense qu'à toi

 

Est-il vrai qu'il habite sur le port?

A-t-il toujours sur lui ma chaîne d'or?

Sur les photos il semble avoir changé

Et il me parait triste et fatigué

 

Parlez-moi de lui, a-t-il des ennuis?

Comment est sa maison ? Chante-t-il des chansons?

Parlez-moi de lui... Il nous parle de toi

A-t-il des amis? Il ne pense qu'à toi

Il perd souvent l'espoir Il ne pense qu'à toi

 

S'il n'ose pas m'écrire ce qu'il en est

C'est qu'il gâche sa vie et qu'il le sait

Vous a-t-il demandé de me parler?

A-t-il besoin de moi à ses côtés?

 

Parlez-moi de lui...Il nous parle de toi

Je n'aime que lui... Il ne pense qu'à toi

Il m'avait dit patience... Il nous parle de toi

Depuis c'est le silence... Il ne pense qu'à toi

 

Parlez-moi de lui... Il nous parle de toi

Comment va sa vie...Il ne pense qu'à toi

Dans ce pays lointain...Il nous parle de toi

Est-il heureux enfin? Il ne pense qu'à toi

 

Parlez-moi de lui...Il nous parle de toi

Je n'aime que lui...Il ne pense qu'à toi

Il m'avait dit patience... Il nous parle de toi

Depuis c'est le silence... Il ne pense qu'à toi

Parlez-moi de lui... Il nous parle de toi

Dites-moi tout... Il ne pense qu'à toi.

 

 

103219.jpg

 

 

 A bientôt 

                Corinne


15/05/2018
0 Poster un commentaire

Mon coeur qui bat...

mapa.gif

 Nous séjournions à Livingston au Guatemala dans une guest house très jolie avec vue panoramique sur la ville et le rio Dulce ...

A l'heure de l'apéro nos hôtes, passionnés de musique et de karaoké ont commencé à chanter divers standards internationaux, et puis ils se sont tournés vers nous...

Ils avaient envie d'entendre chanter en français et ont choisi dans leur répertoire pour nous "La vie en rose"...

 

 La vie en rose

 

Des yeux qui font baisser les miens

Un rire qui se perd sur sa bouche

Voilà le portrait sans retouches

De l'homme auquel j'appartiens

 

Quand il me prend dans ses bras

Il me parle tout bas

Je vois la vie en rose

 

Il me dit des mots d'amour

Des  mots de tous les jours

Et ça me fait quelque chose

 

Il est entré dans mon cœur

Une part de bonheur

Dont je connais la cause

 

C'est lui pour moi, moi pour lui dans la vie

Il me l'a dit, l'a juré pour la vie

 

Et dés que le l'aperçois

Alors je sens en moi

Mon cœur qui bat

 

Des nuits d'amour à plus finir

Un grand bonheur qui prend sa place

Les ennuis, les chagrins s'éffacent

Heureux, heureux à en mourir

 

Quand il me prend dans ses bras

Il me parle tout bas

Je vois la vie en rose

 

Il me dit des mots d'amour

Des mots de tous les jours 

Et ça me fait quelque chose

 

Il est entré dans mon coeur

Une part de bonheur

Dont je connais la cause

 

C'est toi pour moi, moi pour toi dans la vie

Il me l'a dit, l'a juré pour la vie

 

Et dés que je l'aperçois

Alors je sens en moi

Mon cœur qui bat

La la, la la, la la

La la, la la, la la

La la la la

 

Edith Piaf

 Edith-Portrait.png

 

 

 A bientôt 

               Corinne

 

 

 

 


29/04/2018
0 Poster un commentaire