VOYAGES EN EQUILIBRE...

Cours de Yoga du mois de novembre

Bonjour, Je suis heureuse de vous retrouver pour découvrir avec vous ce nouveau cours de Yoga en pleine nature...

Au mois de novembre il commence à faire plus frais , pensez à vous couvrir pour que votre séance soit agréable...

 

  WP_20161106_003.jpg              WP_20161106_007.jpg

 

S'asseoir face à la mer et regarder au loin...

 

1-Intériorisation

 

  En occident, le mois de novembre correspond à une période de deuil: beaucoup de commémorations militaires, de fêtes religieuses liées à la mort, à la disparition des êtres chers...

L'occident a toujours formé avec l'Orient un couple d'opposés traduisant l'antagonisme de la vie et de la mort. Aussi bien la mort comme contraire de la vie, que la mort comme symétrique à la naissance, étape nécessaire, réelle, ou symbolique selon les cas, à la renaissance au royaume spirituel, c'est à dire la découverte de la vraie vie...

Dans ces nombreuses conceptions mystiques et dans les théologies néo-platoniciennes de la Perse musulmane, l'homme nait (se lève) à l'Orient d'une géographie symbolique, puis passe à l'Occident (tombe) dans un processus d'aliénation de son âme, dont celle-ci ne se sauve qu'en retrouvant son Orient spirituel. ( Je me lève: Je renais).

L'âme doit "s'orienter" au long de son passage sur terre. ( Sohrawardi- Le récit de l'exil occidental).

En Inde, une des plus anciennes Upanishad védiques, la Kâtha Upanishad, nous enseigne que le yoga est l'état d'unité qui conditionne la libération de l'âme:

"Le char (le corps humain) est tiré par des chevaux indisciplinés ( les sens) que le cocher (la pensée) ne parvient pas à diriger. Embarquée dans ce véhicule qui court à l'abîme, l'âme (atman) souffre en silence.

Le yoga consiste en une méthode qui permet au cocher-pensée de discipliner les chevaux-sens jusqu'à permettre un arrêt du char-corps humain, grâce à quoi l'âme-atman pourra descendre en quittant définitivement le monde des corps."

 

katha 1.jpg

 

"Le but de l'Homme, de son existence, est de mettre un terme à son identification avec ce corps périssable, briser la relativité du temps et atteindre l'infini. Béni soit celui qui peut s'élever au dessus de toute contingence de l'Espace et du Temps et qui vit dans le Soi ou Atman qui est l'Eternel et l'Infini." -Shri Mahesh-

 

Prenez le temps de réfléchir à cette phrase de Pierre Soulages: "Le sacré n'est pas le religieux: tout le monde le porte en soi..."

Je pense pour ma part que le sacré devrait toujours être un vecteur de paix...Ayons une pensée pour toutes les victimes du terrorisme au nom de Dieu dans le monde.

 

Chant du mantra OM...

 

2- Pratique posturale:

 

- Réveil des articulations: Voir séances des mois précédents.

 

- Fil rouge: La Salutation au Soleil - Suryanamaskara-  :  Voir séance du mois d'Août.

Porter plus particulièrement son attention sur la 11ème posture.

Padahastâsana- posture d'étirement où les paumes de mains sont posées au sol de chaque côté des pieds

 

3-Pranayama:

 

S'asseoir le dos bien droit, sans tension, menton rentré, épaules détendues, ventre tenu...

Fermez les yeux et posez votre conscience sur votre respiration et sa régularité naturelle... Observez l'air qui entre et qui sort par vos deux narines...Vous avez conscience de respirer...Al'inspiration vous savez que vous inspirez et à l'expiration vous savez que vous expirez...Même si votre respiration est automatique, que vous respirez sans même y penser, il vous est possible d'influer sur votre rythme respiratoire, en prenant le contrôle de votre souffle, en respirant avec conscience  Ici et Maintenant.

Les indiens disent que: " L'air tisse l'Univers et que le souffle tisse l'Homme."

Le souffle, le prâna , l'énergie subtile, entre dans notre corps par nos deux narines pour être diffusée dans toutes nos cellules...Pour cela notre corps compte 72 000 nadis, tout un réseau de canaux qui transportent l'énergie subtile  distribuée par les chakra...

 

nadi 3.jpg   Petit schéma pour vous aider à visualiser les 3 nadis principaux

 

Aujourd'hui nous allons porter notre attention sur Ida nadi et sur Pingala nadi en expérimentant le contrôle du souffle...

 

WP_20161106_022.jpg

 

-Surya Bhedana: Stimule Pingala nadi associé à la narine droite, qui représente le caractère masculin de la respiration, le soleil, la chaleur...

Posez votre main gauche sur votre cuisse gauche.

Avec votre main droite, portez l'index et le majeur en appui sur le front, tandis que votre annulaire vient fermer votre narine gauche.

Inspirez profondément par la narine droite. Gardez l'air tant que c'est confortable en fermant votre narine droite avec le pouce...

Puis sans bouger le pouce sur la narine droite, ouvrez votre narine gauche et expirez tout l'air de vos poumons le plus lentement possible...

5 fois.

Prenez le temps d'une grande respiration: Inspirez profondément par vos deux narines et expirez profondément par vos deux narines.

 

-Chandra Sudana: Stimule Ida nadi associé à la narine gauche, qui représente le carctère féminin de la respiration, la lune, la froideur...

Posez votre main gauche sur votre cuisse gauche.

Avec votre main droite, portez l'index et le majeur en appui sur le front, tandis que votre pouce vient fermer votre narine droite.

Inspirez profondément par la narine gauche. Gardez l'air tant que c'est confortable en fermant votre narine gauche avec l'annulaire...

Puis sans bouger l'annulaire sur la narine gauche, ouvrez votre narine droite et expirez tout l'air de vos poumons le plus lentement possible...

5 fois.

Prenez le temps d'une grande respiration...

 

 

Fermez vos yeux et portez à présent votre attention au niveau de votre colonne vertébrale...Le prâna l'énergie subtile qui est entrée en vous par vos deux narines s'est diffusée dans votre corps au travers des deux nadis Ida et Pingala  pour rejoindre le nadi central "La Susumna" encore appelée la voie royale ou voie du milieu...qui suit le cheminement de votre colonne vertébrale...Visualisez votre Coccyx, vos vertèbres sacrées, vos vertèbres lombaires, vos vertèbres dorsales, vos vertèbres cervicales...Jusqu'au sommet de votre crâne. Respirez avec conscience et aérez votre axe vertébral...A l'inspiration laissez le souffle monter depuis la pointe du coccyx tout le long de votre colonne vertébrale, jusqu'au sommet du crâne vers le ciel...A l'expiration sentez le souffle redescendre tout le long de votre axe vertébral jusqu'à la pointe de votre coccyx pour vous ancrer dans le sable, dans la terre...

 

4- Relaxation active: 

 

L'oie sauvage ou l'Oiseau migrateur.

Le volatile est une représentation imagée de l'Atman, le principe permanent sur quoi repose le composé humain et qui subsiste donc, lorsque celui-ci se défait.

Ainsi, ce que l'on nomme transmigration (Samsâra), c'est en quelque sorte le vol de cet oiseau qui va de corps en corps tant qu'il n'est pas libéré.

Le nom de l'oiseau est HAMSA en sanskrit, qui si on le retourne devient SO HAM "Je suis lui" (Dieu)- Atman=Brahman

Respirez lentement, avec conscience...

 

Si vous êtes dans une posture allongée , récitez ce mantra mentalement.

 

WP_20161106_095.jpg

 

                                           Si vous êtes dans une posture assise prononcez ce mantra à voix haute.

 

WP_20161106_018.jpg

                                                 A l'inspiration: HAM                     A l'expiration: SA

                                      

 

Jean Varenne "Upanishads du Yoga"

 

 

Je vous propose de terminer cette séance par la très belle posture de l'Oiseau céleste:

 

Chant du OM

                        Namaste

                         

                            Merci ! On se retrouve le mois prochain pour de nouvelles aventures en yoga !

 

 WP_20161106_097.jpg

 

 

 



11/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres