VOYAGES EN EQUILIBRE...

Etat d'âme à la fin de l'été 2020

 

JIVARO j'ai dans la tête cette chanson de Julien Clerc qui tourne en boucle...

ecuador2020shuar20warri.jpg  liste_La-decouverte-et-conquete-de-lAmerique-III-LA_3169.jpeg  ob_ba7cf7_achuar-18.jpg  pitichef__MG_7022.jpg

JIVARO  Relatif à une ethnie indienne vivant dans les forêts tropicales des hautes terres de l'Amazone.
5000 individus environ. Ce nom avait une connotation péjorative de "sauvage ou barbare".

Il s'agissait d'une peuple guerrier qui réduisait la tête de l'ennemi tué afin de s'emparer de son esprit et ainsi prouver que les ancêtres étaient vengés.

 

 

Paroles de Jivaro Song

 Jivaro, Jivaro

 

Moi non plus, je n'en peux plus des journaux télévisés, de la surinformation, de la désinformation...

Je suis gavée de covid, de chiffres, de courbes, de statistiques, d'ouvertures et de fermetures de frontières, du monde médiatique qui ne tourne plus qu'autour de ce virus ...

Je suis fatiguée moralement par l'attitude des gens qui profitent de cette crise sanitaire pour exprimer leurs frustrations en ne respectant rien ni personne... Et que dire de ceux qui ne supportent plus rien, sauf leur petite personne...

J'aimerais penser que cette situation ne profite à personne, que tout est fait et décidé pour notre bien, j'aimerais avoir confiance en ceux qui tirent les ficelles...

Il y a tellement de causes à défendre, tellement de catastrophes, tellement d'injustices sur terre ... 

Que finalement avoir un point commun focalise toute l'attention du monde, et fait oublier tout le reste !

C'est l'arbre qui cache la forêt: Qu'allons nous découvrir, qu'allons nous constater lorsque le danger sera passé ? Toutes ces questions, ces interrogations qui ne trouvent pas de réponses, tournent en boucle... On attend, on espère être épargné... On se dit que finalement, c'était pas si mal avant !

Je sais, ce petit discours est égoïste, je ne suis pas malade, ma famille n'est pas malade, je touche du bois... On a tous nos problèmes, nos souffrances et nos malheurs personnels, une sensibilité, une émotivité qui n'appartient qu'à nous ... C'est juste mon sentiment du moment, sur une situation que je ne maîtrise pas du tout et dont je ne sais plus à vrai dire quoi penser !

 

N'oublions pas les grandes causes humanitaires, la forêt, les océans... La diversité dans tous les domaines, soyons bienveillants envers la nature, envers les animaux...

Ne réduisons pas à néant tout ce qui a été initié pour la protection de l'environnement, ne réduisons pas trop nos cerveaux, même si parfois c'est tentant !

 

213_6.jpg

  

 Jivaro , Jivaro Vide vite mon cerveau ...

 A bientôt !

                Corinne



01/09/2020
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 57 autres membres