VOYAGES EN EQUILIBRE...

La trimurti du Panthéon Hindou

La trinité hindoue ou tri-murti

 

Les divinités des Veda ( le savoir de l'Inde ancienne) représentent les forces et éléments de la nature devant lesquelles l'homme ressent son impuissance et reste totalement démuni.

Et, le rituel védique est élaboré pour amadouer ces dieux au caractère équivoque.

Au cours des âges, l'apport théorique des Rishi, sages de l'Inde ancienne, amène ces divinités à perdre progressivement leur caractère archaïque pour prendre des identités plus marquées.

Une théorie cosmogonique se compose: Le mystère de la création sera donc envisagé sous trois angles, théologique, scientifique et cosmologique.

A l'origine de la formation de l'univers, la théorie des trois tendances fondamentales, les Guna, va symboliser la trinité Brahma, Vishnu et Shiva.

Selon la philosophie indienne, l'univers serait né d'un déséquilibre entre les trois GUNA, et il se serait étendu à l'infini, jusqu'à se dissoudre progressivement, pour cesser d'exister comme matière organique.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac - Morette-

 

 

 Brahma.jpg       Brahmâ

 

Il est l'Etre-immense, l'Absolu, la forme personnifiée et masculine du Brahman suprême, l'Immensité.

Dieu à quatre tête, la cinquième fut réduite en cendres par le troisième œil de Shiva, et quatre bras, il s'apparente au principe créateur: il est celui qui recrée le monde après chaque nuit cosmique.

Dans ses représentations les plus usuelles, il s'agit d'un homme dans la force de l'âge, qui porte la barbe. Soit il tient dans chacune de ses mains les quatre Veda, soit il les tient dans une seule main et brandit dans les autres divers accessoires: un sceptre, une louche sacrificielle, un arc et une cruche d'eau.

Il est également représenté debout sur le lotus qui sort du nombril de Vishnu endormi.

Il a pour monture un cygne, symbole de la connaissance, et pour résidence l'Univers ou Immense-forêt (Brahmavrinda).

Ses noms sont multiples: "Embryon d'or", "Cavalier du cygne", "Grand-père" et "Aïeul", "Grand maître", "Premier Barde", "Ordonnateur", "Celui qui façonne", "Support", "Maître du Monde", "Souverain Suprême", "Eternel", "Impulsion -indivise", "Principe indestructible de la Parole", "Aux quatre têtes", "Aux quatre visage", "Aux huit oreilles", "Né du nombril", "Dieu au lotus", "Né du lotus".

Si des images de Brahmâ ornent la plupart des temples, il n'est vénéré que dans le temple de Pushkara, dans le Rajputana, et n'est un objet de culte que sous la forme féminine de Shakti.

-Sandrine Fillipetti - Le Point  Hors-série  L'esprit des civilisations n°3- 

 

Brahma est l'Héritier du dieu védique BRIHASPATI  et à ce titre, porteur d'une dimension symbolique particulièrement sacrée et magique.

Il est le symbole de l'Inconcevable, du Créateur du monde, du temps, de l'espace, et de la vie. C'est lui qui règle le cycle du KARMAN, ou loi des causalités, à la base de la théorie de la réincarnation.

Il s'agit d'un dieu au caractère assez impersonnel, même si ses fonctions sont nombreuses.

Selon la Mythologie hindoue, les VEDA émanent de Brahma au moment de la création et de l'expansion du monde et ils rentrent en lui dans les périodes de rétraction de l'univers, ou d'inter-création.

Il est symbolisé par la tendance fondamentale (GUNA) appelé Rajas, de caractère dynamique et orbital, et représente l'électron qui, en se diffusant, donne naissance à l'atome et donc à la matière.

Dans le domaine des états de conscience Brahma correspond à l'état de veille du divin.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac-Morette-

 

 

 dasavatar.jpg  Vishnu

 

Deuxième divinité de la Trimurti, au côté de Brahmâ, le "créateur" et de Shiva, le "destructeur", il est l'Immanent, le "conservateur" de l'univers, qu'il résorbe pendant son sommeil.

On peut lire dans le Mahâbhârata:  "Il est Vishnu parce qu'il conquiert tout." Dieu mineur à l'époque védique, il devient à partir de l'Epopée une divinité d'une importance considérable.

Vishnu a le corps de couleur sombre, noire ou bleue et quatre bras. Dans ses représentations les plus fréquentes, il est soit debout ou assis sur un lotus, soit dormant. Dans les deux premiers cas, il tient un attribut dans chacune de ses mains: à droite, sa main basse serre une conque, sa main haute un disque; à gauche, un arc et / ou un lotus se trouvent dans sa main haute, une massue dans sa main basse.

La conque symbolise l'origine de l'existence, le disque représente le mental, l'arc correspond au pouvoir d'illusion divin, le lotus est  l'univers et la massue est "la puissance de connaître".

Les bras de Vishnu sont ornés de bracelets; il porte une guirlande composée de fleurs odorantes et de cinq rangs de pierres précieuses, un diadème et des boucles d'oreilles en forme de monstres marins.

Sur ses pieds, des lignes dessinent un étendard céleste et un parasol royal.

Sa poitrine est ornée d'une mèche de poils dorés, Srî-vatsa "Cher à la fortune", et d'un joyau brillant connu sous le nom Kausthubha "Trésor de l'Océan".

Un mince voile d'or ceint ses hanches.

-"La massue est noire. La déesse Terre est comme la fleur de l'acacia. La Fortune (Lakshmi) est dorée. La conque est couleur de pleine lune. Le joyau est couleur d'aurore. Le disque est comme le soleil. La mèche de poils est semblable au jasmin. La guirlande est de cinq couleurs. Le serpent est couleur de nuage. Les flèches sont brillantes comme l'éclair ainsi que les autres attributs non mentionnés ici." (Garuda purâna).

Le chasse-mouche, l'éventail, le fanion, le parasol, l'épée et le fourreau sont les attributs secondaires du dieu.

Vishnu a pour monture l'oiseau Garuda, "Verbe-ailé", mi -vautour, mi-homme.

Lorsqu'il est endormi, les anneaux du serpent aux mille têtes, Sesa "Vestige", qui est enroulé sur lui-même et flotte sur l'Océan chaotique, lui servent de couche.

A son réveil, un lotus sort de son nombril, duquel surgit Brahmâ pour recréer le monde.

Vishnou a pour épouse Srî ou Lakshmi, "La Fortune", et pour principal compagnon Visvaksena, le "Conquérant -universel". Rouge et fauve avec de longs cheveux en broussaille et une barbe, Visvaksena a quatre bras, se tient sur un lotus blanc et porte une conque, un disque et une massue. Vishnu est en outre entouré des Vibhûti, les huit pouvoirs surhumains.

Ses Avatâra majeurs sont Matsya (le poisson), Kûrma (la tortue), Varâha (le sanglier), Nara-simha (l'Homme-lion), Vâmana (le Nain), Parashurâma (Râma à la hache), Râma, Krishna, Bouddha (l'Eveillé) et Kalki, avatâra à venir que d'aucuns considèrent comme le messie. Selon les régions, Vishnu prend les noms de Nârâyana, Ranganâtha, Tirupati, Venkateça, Vithobâ et Vitthal.

-Sandrine Filipetti- Le Point   Hors-série L'esprit des civilisations n°3-

 

Vishnu est le successeur d'Indra, dieu de la foudre, du tonnerre, des éclairs, et Maître de l'énergie dans le Rig-Veda.

Il se fixe un rôle en tant que Conservateur, créateur de la lumière et de l'amour et dieu Bienfaisant. A travers les temps c'est Vishnu qui vient rassurer les êtres humains en se réincarnant successivement.

Sauveur du monde, il est porteur de " SAT-CHIT-ANANDA", qui représente l'existence, la pensée et la béatitude.

Il est symbolisé par la tendance fondamentale (GUNA) nommée Sattva, ou force centripète qui maintient rassemblés les éléments de la matière afin de préserver la vie.

Sur le plan des états de conscience, il correspond à l'état de rêve du divin.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac-Morette

 

 

 Shiva.jpg  Shiva

 

Avec cinq têtes, trois yeux par visage, cinq paires de bras et quelque mille noms, Shiva "Gracieux" est la troisième divinité de la Trimurti, avec Brahmâ le "Créateur" et Vishnu le "Conservateur".

Associé de façon complémentaire à Vishnu dés l'épopée du Mahâbhârata ("Le Grand dieu est partout mais on ne peut le voir. Il est le créateur, le souverain du monde. Il est le suzerain de l'Etre-Immense, de l'Immanent et Roi du ciel. Tous les êtres célestes, de l'Etre-Immense aux génies du mal le vénèrent."), Shiva a une double nature: il est à la fois le destructeur universel et le réparateur ou le bénéfique, le dieu de la mort et celui du sommeil, de la danse personnifiée et de la puissance sexuelle. Colérique et dangereux, il est aussi dispensateur de richesses et de prospérité.

Couvert de cendres, il porte le croissant de la lune du cinquième jour sur le front et des bracelets au haut des bras. Des serpents et un collier de têtes de morts entourent son cou, ses cheveux sont en broussaille et il est revêtu d'une peau de tigre. Il a pour arme emblématique un trident (trishûla) et chevauche le taureau blanc Nandi, auquel il accède en prenant appui sur le dos du lion Kumbhodara (le ventru).

Le symbole de Shiva est le linga ( le signe), un phallus en érection plus ou moins stylisé, entouré d'un serpent et dressé verticalement dans le yoni (l'organe féminin).

Il possède également un lacet, un épieu, une hache, un arc et une massue pour attacher et détruire les ennemis des dieux. 

Ses compagnons sont les Gana, dieux mineurs de la terre, du ciel et de l'atmosphère, les Vishva, ou Principes universels, et les esprits mauvais: Bhairava (Esprits terribles), Bhûta (Fantômes), Dâkini (Ogresses), Pisâca (Monstres), Preta (Ames errantes) et Sâkini (Esprits végétaux).

Ses manifestations étant nombreuses, les noms les plus fréquents sous lesquels il est désigné sont Rudra (Rouge ou Hurleur), Bhairava (Celui qui épouvante), Hara (Effaceur, Celui qui emporte), Kâla (Temps), Mahâkâla (Grand Temps), Ugra (Terrible), mais aussi Bhîma (Formidable), Shankâra (Celui qui calme), Maheshvara (Grand dieu), Isha, Ishvara ou Ishâna (Seigneur), Pashupati (Maître du bétail) et Natârâja (Roi de la danse).

Les temples qui lui sont dédiés se trouvent majoritairement à Bénarès (Uttar Pradesh).

-Sandrine Fillipetti - Le Point  Hors-série L'esprit des civilisations n°3-

 

 Shiva ou le Bénéfique est le destructeur du monde aux célèbres colères, dieu de l'ambivalence et du changement, il est également le grand ascète et le Maître du Yoga.

Son image remonte aux plus lointaines périodes de la préhistoire, du temps de la civilisation de l'Indus 2500 ans avant Jésus-Christ.

Il est symbolisé par la tendance fondamentale (GUNA) appelée Tamas, figurant la puissance de dispersion, la dissolution, l'obscurité et la force centrifuge qui désintègre l'atome et détruit la matière.

Dans le domaine des états de conscience, Shiva correspond au sommeil profond du divin. Shiva le Seigneur du sommeil, le dieu du Yoga ne peut s'unir qu'à lui même, car "la beauté parfaite ne peut contempler qu'elle même, reflétée en elle-même. Aucun autre miroir que la perfection même ne saurait refléter la perfection. C'est alors que le divin est stupéfait par sa propre beauté." Le polythéisme hindou, A. DANIELOU. Citation de KARAPATRI, verset du LINGA RAHASYA, SIDDHANTA. A ce sujet, la philosophie indienne, bien que préconisant l'annihilation de l'ego afin de lui faire deviner son essence originelle, renforce, par là même, ce sentiment de contentement qu'est le narcissisme. Les modes de pensée indiens ainsi que la pratique approfondie du Yoga ne conviennent, en effet, pas à toutes les structures psychiques. Ils conduisent parfois à l'aggravation de certaines névroses, voir à la déstructuration de la personnalité.

-Yoga et Estime de soi- Christine Campagnac-Morette-

 

Je voudrais rendre hommage à Christine Campagnac-Morette qui ose émettre l'idée dans son livre, dont je recommande vivement la lecture, que la pratique du Yoga n'apporte pas toujours que des bienfaits ...Et que l'Ego des Yogui est parfois surdimensionné!  

J'ai pour ma part été très surprise de constater que l'humilité n'était pas affaire courante dans le milieu du Yoga.

Je m'attendais bien à trouver certains travers désagréables de la nature humaine, comme dans tous les milieux où évoluent des groupes de personnes,  mais pas celui là !

C'est assez navrant de constater à quel point le narcissisme est répandu dans ce milieu et j'ai toujours un peu de mal malgré toutes ces années à m'en accommoder...

Dernièrement, je suis tombée sur un forum de discussion où la question débattue était : Que pensez-vous de l'enseignement de Sri Mahesh ? Et je me suis demandée si certains avaient bien compris l'essence même du Yoga qui prône la bienveillance, l'équilibre et le vivre ensemble... La lumière du Yoga amène à la Connaissance en détruisant l'ignorance, grâce à la prise de conscience, à la discrimination, non pas pour critiquer bêtement, mais pour ouvrir son esprit et son cœur, en espérant s'élever et en aspirant à devenir un être intelligent et éclairé.

Pour répondre à la question posée, je dirais que le Yoga enseigné par Shri Mahesh est un yoga qui s'inscrit dans la tradition et qu'il permet d'acquérir des bases solides dans les 8 membres du Yoga. A chacun ensuite de s'épanouir à sa manière...

 

                                     A bientôt.

                                                    Corinne

 

 

 

 

 



28/02/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres