VOYAGES EN EQUILIBRE...

Le Mantra OM

  mantra 1.jpg

OM     Pour un Yogi, il n'y a pas de symbole plus puissant que la syllabe OM.

Mandukhya Upanishad: " OM: ce mot éternel est tout: ce qui était, ce qui est et ce qui sera".

Dans la lettre sanskrite, la grande courbe inférieure représente l'état de rêve (1), la courbe supérieure l'état de veille (2) et la petite courbe partant du centre, le sommeil profond sans rêve (3).

Le croissant, au dessus représente "maya" le voile de l'illusion (4) et le point, le bindu (5) l'état transcendantal.

Quand l'esprit individuel dans l'homme passe à travers le voile de l'illusion et repose dans l'état transcendantal, il est libéré des 3 premiers états et de leurs qualités.

                                                                    

                                                                             Swami Sivananda

 

 

OM monosyllabe sacrée n'est autre que le "Brahman" lui même en tant que son.

Il est formé des 3 lettres A,U,M qui selon les lois de la phonétique sanskrite se fondent en une seule, O , prolongé par un point d'orgue noté M.

Brahman: l'Absolu, le principe unique de toutes choses, l'essence transcendant toutes les formes d'existence.

 

 

Dans le Tantrisme, il faut être initié pour "entendre" dans le son OM le désir présidant aux noces d'un dieu et d'une déesse.

Le tantrisme invite l'adepte à aller au delà des syllabes abstraites, telles que OM, pour découvrir dans un "point sonore" l'essentiel de la parole, principe premier de toute vibration audible.

Le mantra OM finit par M qui transcrit une résonnance nasale prolongeant la voyelle.

Dans la triade constitutive du monosyllabe OM:

- Bîja       (A)  :    La semence végétale, sperme. Nom donné par les tantriques aux voyelles qui selon eux, "fécondent" les consonnes lors de la constitution des formules sacrées ( mantra ).

-Shakti    (U)  :    La puissance, l'énergie divine, représentation de la nature véritable de chacun des grands dieux. Dans l'homme la shakti prend la forme de la Kundalini.

- Kîlaka   (M)  :   La cheville de bois qui maintien l'essieu dans le moyeu d'une roue de char. C'est l'amour qui maintien l'essieu (le linga, le phallus) dans le moyeu (le yoni, la vulve)-

La cohérence du mantra dépend de Kîlaka.

L'union du mâle (A) et de la femelle (U) se résorbe dans ce point principal (M) qui est une représentation ésotérique du désir (Kâma) et qui rejoint la doctrine védique "Au commencement...le désir existait seul..."

Le mantra est une formule qui n'est efficaces que lorsqu'elle est proférée et entendue dans le secret du cœur.

 

                                                                           Jean Varenne

 

  

OM est le mantra originel , la racine de tous les sons et de toutes les lettres et donc de tout langage et de toute pensée. Le "O" part de l'intérieur du corps et monte lentement pour s'unir avec le "M" qui résonne alors dans toute la tête. La répétition du OM relaxe chaque atome du corps.

 

                                                                                         Swami Sivananda

 

 

Le mantra OM est le son primordial, c'est le Pranava, le son non-frappé que les hindous donnent à la prière suprême adressée à Dieu.

Selon Patanjali, OM est le symbole du soi, tout amour et félicité . Sat-Cit-Ananda ou Brahman.

 

A : Représentation de Brahmâ, le dieu créateur, c'est l'état de veille du Divin. Il part du Chakra du cœur (anahâta chakra) et remonte vers le sommet du crâne.

 

U: Représentation de Vishnu, la réalité absolue manifestée, le père de Brahmâ. C'est l'état de rêve du divin. Il traverse le chakra de la gorge ( vishuddha chakra) jusqu'au chakra entre les 2 sourcils (Ajna Chakra) 

 

M: Représentation de Shiva, le grand dieu du Yoga, le bienfaisant, l'Être suprême, forme humaine de Vishnu. C'est l'état de sommeil profond du divin. Le palais va vibrer par la nasalisation des voyelles.

 

Chanter OM c'est invoquer l'Humanité.

OM KARA: celui qui fait

AMATRA: sans mesure

C'est l'état qui conduit à la délivrance, le son lui-même nous mène au silence, à un silence de joie.

 

-L'inspiration: Brahmâ

Inspirer lentement et profondément

 

-La tenue de souffle : Vishnû

 

-L'expiration: Shivâ

Expirer en dirigeant vos pensées vers votre cœur.

 

Chantez OM aussi profond et bas que vous le pouvez et tenez le son aussi longtemps que votre souffle le permet, sans tension.

Après avoir chanté, observez un temps de silence.

 

 

ChantingOMYoga6601.jpgNamaste

 

 

 

 



06/11/2016
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres