VOYAGES EN EQUILIBRE...

"A la recherche du bonheur ... " janvier 2018

 

ATTRAPE REVE.jpg

 

 

Dans la philosophie antique, le but de la vie humaine est le bonheur. La pensée du XIXe siècle est beaucoup plus pessimiste, tout comme la réflexion moderne.

 

Définition du Bonheur :  Nom masculin.  Ethymologie, de bon et de heur, dérivé du latin augurium, augure, présage, chance, prophétie.

                 Etat de satisfaction complète, caractérisé par sa plénitude et sa stabilité.

                 Distinct du plaisir, très éphémère, et de la joie, plus dynamique que le bonheur.

 

Pour quoi l'être humain est-il fait ? Pour quel bonheur ? C'est la question que posaient les philosophes grecs, c'est la question du peuple juif, c'est la question centrale des Béatitudes du message de Jésus, c'est la question qui habite le coeur des hommes et des femmes  de tout temps, de toute origine, de toute race et de toute religion. C'est la question éternelle de l'être humain.

Le goût du bonheur-Jean Vanier.

 

Quelques idées du Bonheur selon : 

 

                                    -Siddhârtha Gautama, le bouddha (Vi e siècle avant J-C) : Les Quatre Nobles Vérités: la vie est souffrance...Toute la philosophie bouddhiste est liée au constat de la douleur et à la recherche de la voie du milieu, l'octuple sentier qui donne la vision, la connaissance et conduit à la paix, à la sagesse, à l'éveil et au nirvana.

En résumé: Reconnaître la souffrance

                  Eliminer son origine

                  Réaliser sa cessation

                  Et à cette fin pratiquer la voie.

 

                                  - Aristote (384-322 av. J-C) philosophe grec: "S'il est vrai que le bonheur est l'activité conforme à la vertu, il est de toute évidence que c'est celle qui est conforme à la vertu la plus parfaite, c'est à dire celle de la partie de l'homme la plus haute... C'est l'activité de cette partie de nous-mêmes (divine), activité conforme à sa vertu propre, qui constitue le bonheur parfait."

 

                                    -Epicure (341-270 av. J-C) philosophe grec:" Il faut méditer sur ce qui procure le bonheur, puisque, lui présent, nous avons tout, et lui absent, nous faisons tout pour l'avoir."

                                    ( Frédéric Lenoir attribue cette citation à Epicure , tandis que Matthieu Ricard l'attribue à Epictète)

 

                                    - Sénèque ( l'an 4 av. JC - 65 après J.C) philosophe romain: " Tu ne seras jamais heureux tant que tu seras torturé par un plus heureux."- " Pendant que l'on attend de vivre, la vie passe."

 

                                    -Epictète (l'an 50 après J-C- 135 après J-C) philosophe grec: " Ce qui tourmente les hommes ce n'est pas la réalité, mais les opinions qu'ils s'en font."- " Souviens-toi que ce qui te cause du tort, ce n'est pas qu'on t'insulte ou te frappe, mais l'opinion que tu as qu'on te fait du tort. Donc, si quelqu'un t'a mis en colère, sache que c'est ton propre jugement le responsable de ta colère."

 

                              - Leibniz (1646-1716) philosophe allemand: "Notre bonheur ne consistera jamais...dans une pleine jouissance, où il n'y aurait plus rien à désirer et qui rendrait notre esprit stupide: mais dans un progrès perpétuel à de nouveaux plaisirs et de nouvelles perfections."

 

                                    -Voltaire (1694-1778) philosophe français: " C'est l'histoire d'un sage indien, fort lucide et savant, qui est malheureux car il ne parvient pas à trouver des réponses satisfaisantes aux questions métaphysiques qu'il ne cesse de se poser. A côté de lui vit une bigote ignare qui "n'avait jamais réfléchi un seul moment de sa vie sur un seul des points qui tourmentaient le bramin", et qui semblait la plus heureuse des femmes. A la question: "N'êtes-vous pas honteux d'être malheureux dans le temps qu'à votre porte il y a un vieil automate qui ne pense à rien, et qui vit content ?" Le sage répond: " Vous avez raison, je me suis dit cent fois que je serais heureux si j'étais aussi sot que ma voisine, et cependant je ne voudrais pas d'un tel bonheur."

 

                                    -Rousseau (1712-1778) penseur, philosophe suisse: " Tout homme veut être heureux; mais, pour parvenir à l'être, il faudrait commencer par savoir ce qu'est le bonheur."

"Je sais et je sens que faire du bien est le plus vrai bonheur que le coeur humain puisse goûter".

 

                                    -Diderot (1713-1784) écrivain, philosophe, encyclopédiste français: "Il n'y a qu'un seul devoir: se rendre heureux."

 

                                   - Kant (1724-1804) philosophe allemand: "Le pouvoir, la richesse, la considération, même la santé ainsi que le bien-être complet et le contentement de son état, ce qu'on nomme le bonheur... C'est à dire le contentement de l'état où l'on se trouve accompagné de la certitude qu'il est durable."- "Le bonheur est la satisfaction de toutes nos inclinations tant en extension, c'est à dire en multiplicité, qu'en intensité, c'est à dire en degré, et en protention , c'est à dire en durée."

 

                                     - Goethe (1749-1832) Romancier allemand: "Le bonheur le plus grand est la personnalité"

 

                                   - Hegel (1770-1831) philosophe allemand: "Le bonheur n'est pas seulement un plaisir singulier, mais un état durable, d'une part, du plaisir affectif, d'autre part aussi, des circonstances et moyens qui permettent, à volonté, de provoquer du plaisir."

 

                                       - Schopenhauer (1788-1860) philosophe allemand: "Tout bonheur est négatif, sans rien de positif: nulle satisfaction, nul contentement, par suite, ne peut être de durée: au fond, ils ne sont que la cessation d'une douleur ou d'une privation, et, pour remplacer ces dernières, ce qui viendra sera infailliblement ou une peine nouvelle, ou bien quelque langueur , une attente sans objet, l'ennui."- "Notre bonheur dépend de ce que nous sommes". - "La vie donc oscille, comme un pendule, de droite à gauche, de la souffrance à l'ennui."- "Nous cessons de rechercher le bonheur et le plaisir et sommes uniquement préoccupés d'échapper autant que faire se peut à la douleur et à la souffrance..."

 

                                         - Freud (1856-1939) médecin psychiatre, fondateur de la psychanalyse, autrichien: "Ce qu'on nomme bonheur, au sens le plus strict, résulte d'une satisfaction plutôt soudaine de besoins ayant atteint une haute tension et n'est possible, de par sa nature, que sous forme de phénomène épisodique."

 

                                        - Renard (1864-1910) écrivain français: "Il ne suffit pas d'être heureux, encore faut-il que les autres ne le soient pas !"

 

                                       - Alain (1868-1951) philosophe français: "Il est impossible que l'on soit heureux si l'on ne veut pas l'être; il faut donc vouloir son bonheur et le faire".-" Tout homme et toute femme devrait penser continuellement à ceci: que le bonheur, j'entends celui que l'on conquiert pour soi, est l'offrande la plus belle et la plus généreuse."

 

                                       - Nietzsche (1884-1900) philosophe allemand: "L'élément commun à toutes les impressions de bonheur est double: plénitude de sentiment, mêlée de turbulence, si bien que l'on se sent dans son élément comme un poisson et que l'on s'y ébat." - " Qu'est-ce que le bonheur ? Le sentiment que la puissance croît, qu'une résistance est en voie d'être surmontée."

                                  

                                        -Lenoir, philosophe et sociologue français contemporain : "Le bonheur, c'est la conscience d'un état de satisfaction global et durable dans une existence signifiante fondée sur la vérité."

 

                                        -Ricard, scientifique, moine bouddhiste français contemporain: " Le vrai bonheur est indissociable de l'altruisme, car il participe d'une bonté essentielle qui s'accompagne du souhait profond que chacun puisse s'épanouir dans l'existence. C'est un amour toujours disponible et qui procède de la simplicité, de la sérénité et de la force immuable d'un coeur bon."

 

Sources:

- Dictionnaire de philosophie Bordas - Jacqueline Russ.

-Du bonheur un voyage philosophique- Frédéric Lenoir

-Le sens du bonheur- Krishnamurti

-Plaidoyer pour le bonheur- Matthieu Ricard

 

"La beauté est la fleur du bonheur"    

 f01035dd913b94610a0c01055871bbda--watercolor-lotus-tattoo-flower-watercolor.jpg

 

"Nous sommes ce que nous pensons." Bouddha

 

 

 -La liberté extérieure que nous atteindrons dépend du degré de liberté intérieure que nous aurons acquis. Si telle est la juste compréhension de la liberté, notre effort principal doit être consacré à accomplir un changement en nous-même. 

Mahatma Gandhi

 

Les voiles de l'Ego:

En premier lieu, nous concevons le "moi" et nous y attachons.

Puis nous concevons le "mien", et nous attachons au monde matériel.

Comme l'eau captive de la roue du moulin, nous tournons en rond, impuissants.

Je rends hommage à la compassion qui embrasse tous les êtres.

Chandrakirti

 

"Les plaisirs ressemblent à des coquelicots, 

A peine saisis, déjà détruits;

A des flocons de neige tombant sur une rivière,

Eclairs blancs à jamais évanouis."

Robert Burns, poète écossais

 

Soukha (mot sanskrit) désigne un état de bien-être qui naît d'un esprit exceptionnellement sain et serein.  C'est une qualité qui sous-tend et imprègne chaque expérience, chaque comportement, qui embrasse toutes les joies et toutes les peines. Un bonheur si profond que "rien ne saurait l'altérer, "comme ces grandes eaux calmes, au-dessous des tempêtes" (Georges Bernanos). C'est aussi un état de sagesse, affranchie des poisons mentaux, et de connaissance, libre d'aveuglement sur la nature véritable des choses... Soukha est étroitement lié à la compréhension de la manière dont fonctionne notre esprit et dépend de notre façon d'interpréter le monde, car, s'il est difficile de changer ce dernier, il est en revanche possible de transformer la manière de le percevoir...C'est enfin la joie de cheminer vers la liberté intérieure, et la bonté aimante qui rayonne vers les autres. 

Matthieu Ricard-

 

"J'ai reconnu le bonheur au bruit qu'il a fait en partant."

Jacques Prévert, poète français

 

"Comme l'étoile filante, le mirage, la flamme,

L'illusion magique, la goutte de rosée, la bulle de l'eau,

Comme le rêve, l'éclair ou le nuage:

Considère ainsi toutes choses."

Bouddha

 

"Il n'est pas de condition humaine, pour humble ou misérable qu'elle soit, qui n'ait quotidiennement la proposition du bonheur: pour l'atteindre,

rien n'est nécessaire que soi-même.

Jean Giono, écrivain français

 

"Qu'est-ce que je serais heureux si j'étais heureux !" 

Woody Allen, auteur et réalisateur américain

 

-Pourquoi ne suis-je jamais satisfaite de rien ? 

Pourquoi les êtres humains ne sont-ils jamais satisfaits ?

N'est-ce pas parce qu'ils sont à la recherche du bonheur et croient que le changement perpétuel va les rendre heureux ?

Ils passent d'un emploi à l'autre, d'une relation à l'autre, d'une religion ou d'une idéologie à l'autre,

pensant que grâce à ce mouvement perpétuel de changement ils trouveront le bonheur;

à moins qu'ils ne choisissent  de stagner dans quelque arrière-cour obscure de l'existence.

Assurément, le vrai contentement est d'une  tout autre nature. Il ne naît en vous que lorsque vous vous voyez tel que vous êtes,

sans aucun désir de changement, sans condamnation ni comparaison- 

ce qui ne signifie pas qu'il faille simplement admettre les faits et vous endormir ! 

Mais lorsque l'esprit cesse de comparer, de juger, d'évaluer et qu'il est donc capable de voir ce qui est d'instant en instant, sans vouloir le modifier

- c'est dans cette perception même qu'est l'éternel.

Kkrishnamurti

 

-" Il est rare qu'un bonheur vienne justement se poser sur le désir qui l'avait réclamé."

Marcel Proust

 

- Chercher le bonheur en dehors de nous, c'est comme attendre le soleil dans une grotte orientée au nord. 

Adage tibétain

 

-Ceux qui, en espérant le bonheur, n'ont soif que de plaisirs, de richesses, de gloire, de pouvoir et d'héroïsme,

sont aussi naïfs que l'enfant qui cherche à attraper l'arc- en- ciel pour s'en faire un manteau.

Dilgo Khyentsé Rimpoché

 

Le bonheur, beaucoup l'ont chanté... J'aime particulièrement la chanson de Gainsbourg écrite pour Jane Birkin...

J'aime dans cette chanson d'amour la part de bonheur insaisissable, sa fragilité, son inconstance...Et la peur d'aimer et d'être aimé qu'il inspire...

A croire que le bonheur dans l'instant présent, pour notre malheur, n'est jamais suffisant.

"Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve

Que le ciel azuré ne vire au mauve

Penser ou passer à autre chose

Vaudrait mieux

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve

Se dire qu'il y a over the rainbow

Toujours plus haut le soleil above

Radieux

Croire aux cieux croire aux dieux

Même quand tout nous semble odieux  

Que notre coeur est mis à sang et à feu...

 

...Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve

Dis-moi que tu m'aimes encore si tu l'oses

J'aimerais que tu trouves autre chose

De mieux

Fuir le bonheur de peur qu'il ne se sauve

Se dire qu'il y a over the rainbow

Toujours plus haut le soleil above

Radieux.

 

Selon des milliers d'études sociologiques sur le sujet, il ressort que:

-Il existe une prédisposition génétique à être heureux ou malheureux.

-Les conditions extérieures (cadre géographique, lieu de vie, milieu social, statut marital, richesse ou pauvreté...) exercent à cet égard une faible influence.

-On peut-être plus ou moins heureux en modifiant la perception qu'on a de soi-même et de la vie, en modifiant son regard, ses pensées, ses croyances.

-50% des aptitudes au bonheur dépendent de la sensibilité de l'individu (déterminants génétiques)

-10% des aptitudes au bonheur relèvent du cadre de vie et des conditions extérieures

-40% des aptitudes au bonheur sont tributaires des efforts personnels de l'individu...

 

 

CARTE DU BONHEUR.jpg

 

On ne va pas se quitter sur des statistiques, ce serait triste de quantifier ainsi une notion aussi subtile que le Prâna, alors qu'elle nous échappe la plupart du temps...

Cette quête perpétuelle du bonheur, pourrait être une recherche perdue d'avance, puisque nous sommes si peux disposés à être naturellement heureux...

Sauf si le bonheur sonne comme un espoir, l'espoir d'un monde meilleur, l'espoir de lendemains qui chantent, malgré l'horreur, la douleur et le désespoir...

Pour moi, le bonheur reste avant tout une aventure intérieure, intime et personnelle qui vient du coeur et qui a vocation à être partagé sans condition...

C'est une aventure toujours renouvelée car, aussi grand et beau soit-il, le bonheur ne dure pas, il est éphémère et c'est peut-être sa nature périssable qui lui donne toute sa valeur Alors courons lui après sans relâche...Attrapons le comme on attrape les rêves...Il est dans l'air, en nous et tout autour de nous...Respirons le bonheur...

 

 

 A bientôt ! 

                     Corinne

 

 

 

 

 

 



23/01/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres