VOYAGES EN EQUILIBRE...

Méditation du mois de janvier 2018

bonheur.jpg

 

"Rappelle-toi que très peu de choses sont nécessaires à ton bonheur"

Marc Aurèle, (121- 180 après J-C) Empereur et Philosophe romain.

 

En Occident, nous consommons à outrance et nous accumulons trop de choses. 

Que nous ayons beaucoup ou peu d'argent, tout est fait pour nous pousser à acheter de la nourriture en excès,

des objets et des vêtements dont nous n'aurons en général qu'un usage restreint.

Aussi, ne vous précipitez plus lorsque la "fièvre acheteuse" surgit en vous, notamment au moment des soldes.

Réfléchissez plutôt posément à la nécessité qui vous pousse à cela. Est-ce pour combler un manque affectif ? Pour éviter de vous ennuyer ?

Parce qu'une angoisse sourde grandit en vous et que ne pas la voir et ne pas en prendre conscience passe par l'acquisition de quelque chose,

quoi que ce soit ?

Demandez-vous si vous en avez vraiment l'utilité... Bref, retenez-vous, n'achetez pas mais questionnez-vous sur les motivations profondes

qui vous poussent à agir ainsi.

Très vite, vous vous rendrez compte que si vous cédez à la compulsion qui vous habite dans l'instant, l'achat prévu ne vous comblera pas,

ni ne vous rendra plus heureux.

En revanche, si vous "résistez", vous sentirez une certaine fierté croître en vous en constatant que vous maîtrisez vos pulsions.

Peu à peu vous gagnerez ainsi non seulement du temps pour vous et pour les relations que vous entretenez avec les autres mais aussi de l'argent que vous utiliserez alors de manière plus constructive.

Enfin, dans le même ordre d'idée, profitez des grands changements de saisons, en début d'été et d'hiver par exemple,

pour vider vos armoires et trier les vieux vêtements, ceux qui sont démodés ou à la mauvaise taille.

Videz également bibliothèques, placards et tiroirs. Donnez autour de vous ou a des associations tout ce qui ne vous est plus utile.

Vous pouvez aussi chercher sur internet un site de troc qui met en relation "ceux qui donnent et ceux qui reçoivent".

Nombre d'étudiants par exemple utilisent ce moyen pour se meubler.

En libérant de la place chez vous, vous libérez dans le même temps, de la place dans votre " Espace Intérieur", dans votre tête.

Cela vous donnera de l'énergie. Et ce n'est pas le moindre des besoins !

Catherine Barry- 77 façons d'avoir la pêche sans se casser les dents sur le noyau- Presses de la Renaissance-

 

A bientôt ! 

                  Corinne



19/01/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 40 autres membres