VOYAGES EN EQUILIBRE...

Ecosse : Nessie ou la légende du monstre du Loch Ness

20171127_113741.jpg 

      

   Nessie ,

  Nous en avions entendu parler, comme tout le monde...         

Le Loch Ness est bien l'un des plus beaux lochs d'Ecosse...

     En tout cas c'est le plus mystérieux !

                                       

Nous l'avons découvert en quittant la jolie ville d'Inverness, capitale des Highlands.

 

                                                                                      carte-du-loch-ness.jpg

 

    20171127_102935.jpg        P1160367.JPG      20171127_102838.jpg      P1160370.JPG

 

 Nous nous sommes arrêtés à Drumnadrochit, village situé sur la rive nord-ouest du Loch Ness afin de visiter le Loch Ness Exhibition Centre et en apprendre un peu plus sur les origines du mythe.

Il s'avère que les nombreux témoignages autour de la présence d'un monstre qui hanterait les eaux sombres du Loch ont amené des chercheurs scientifiques à s'intéresser très sérieusement au phénomène...

Le Loch Ness a donc fait l'objet d'études sérieuses qui ont permit d'en savoir un peu plus sur ce que renferme ses eaux mystérieuses.

 

                   20171127_104431.jpg   20171127_124234.jpg   20171127_104747.jpg  20171127_104906.jpg  P1160274.JPG


20171127_104853.jpg   P1160275.JPG         20171127_123605.jpg      P1160279.JPG  

 

Le Loch proviendrait de la dérive des continents il y a 60 millions d'années, un accident géologique qui coupa les Highlands en deux sur une centaine de kilomètres entre Inverness et Fort William. La faille créa une succession de Lochs dont le Loch Ness est le plus long : 35 km pour 2 km de large.  Les modifications climatiques influencèrent l'évolution des espèces...On sait que les amphibiens qui peuplaient les marécages carbonifères se changèrent en reptiles quand le climat devint sec et que les mammifères succédèrent aux dinosaures lorsque la terre plus tard  se refroidit.

Cependant, les études démontrent que le monstre du Loch Ness ne peut être un de ces énormes reptiles préhistoriques car, le Loch resta recouvert par les glacier jusqu'à la fin de l'ère glaciaire il y a 12 000 ans.

Il n'empêche que le loch pourrait contenir l'ensemble de l'humanité immergées dans ses eaux profondes...

Le Loch se révéla effectivement être plus profond que la mer du Nord, jusqu'à 230 m face au célèbre Château d'Urquhart ! C'est certainement cette profondeur, qui rend ses eaux noires qui fut en partie à l'origine de la naissance du fameux monstre du Loch Ness.

 

                 20171127_115406.jpg  P1160290.JPG  P1160306.JPG  P1160291.JPG  20171127_121031.jpg

  
20171127_121021.jpg   P1160303.JPG   P1160339.JPG   P1160310.JPG  P1160305.JPG  P1160323.JPG


        P1160373.JPG  P1160356.JPG   P1160363.JPG   P1160385.JPG  P1160388.JPG


                                   P1160405.JPG P1160353.JPG  P1160397.JPG P1160407.JPG 

 

En l'an 526 Saint Colomban, moine évangélisateur Irlandais chassa un monstre émergeant de la rivière Ness d'un simple signe de croix.

1000 ans plus tard, les folklores parlent du Dragon de mer et de l'Orme des eaux septentrionales.

  
4185a5a22e838e5615878719cae37a87--loch-ness-monster-history-timeline.jpg




  nessie 2.jpg

 

En 1933, la une des journaux parle d'étranges poissons, genre plésiosaure, ayant traversé la route...

L'année suivante une photo du monstre prise par Mr Wilson est publiée dans le Daily Mail, l'évènement attire les foules, tous veulent voir la queue de Nessie !

Suivront des milliers de témoignages, et des photographies célèbres, mais les expériences scientifiques révèleront que les eaux mystérieuses de la surface du Loch altèrent la perception visuelle des témoins, tels des mirages, en créant l'illusion d'un animal au long cou ...

 

daily_1.jpg

 

 

 

 

   nessie-3.png     435302056.jpg  

 

 

Les versions des témoins sont tellement différentes les unes des autres qu'elles ne peuvent rassemblées, représenter un animal réel.

Si nombre de témoins sont de bonne foi, il semblerait que beaucoup soient des canulars .

 

secret-monstre-lochness.jpg   LochNessTimbre.jpg   

 

En 1962, le Loch Ness Investigation Bureau est fondé. Dans les années 70, les recherches se poursuivent sous l'eau à l'aide de matériel sophistiqué comme le sonar, le sous-marin de poche, et des caméras spéciales qui passent au crible les profondeur du Loch Ness...Sans résultats probants.

 

 

P1160285.JPG            P1160283.JPG         P1160348.JPG       P1160286.JPG 

 

Une nouvelle approche scientifique envisage d'examiner les créatures sous marines du point de vue de la chaine alimentaire, le long des rives,

puis sur la plaine abyssale à 200 m de profondeur et,dans les eaux plus sombres  du large.

Il s'avère que seuls les poissons pourraient constituer une source possible de nourriture pour d'hypothétiques monstres sous- marins, or les eaux ne sont pas vraiment poissonneuse !

Dans les années 80 on assiste à d'intenses recherches par ultrasons afin de recenser la population de poissons et d'en mesurer la taille à partir de l'écho émis par leurs poches de gaz. Les signaux sonar captent la migration nocturne des jeunes ombles vers la surface. Les scientifiques observent que tandis que l'eau la plus chaude reste en surface, d'énormes vagues sous-marines se déploient en profondeur et glissent sur toute la longueur du Loch .

Ces vagues réfractent les signaux sonars et peuvent être à l'origine des mirages sous marins...En 1987, les recherches se poursuivent tandis que de mystérieux contacts sont enregistrés au plus profond du Loch : trois contacts avec de gros objets restent inexpliqués ou illusoires.

 

  P1160406.JPG P1160340.JPG     P1160347.JPG  P1160342.JPG

 

Toutes les données recueillies sont analysées dans les années 90. Elles démontrent d'une part que le milieu est trop froid pour les reptiles, et d'autre part que les amphibiens qui sont des créatures d'eau douce n'auraient pas pu arriver de la mer après l'ère glaciaire. Nessie ne peut être un mammifère car il serait visible en surface, et la pyramide alimentaire indique qu'il n'y a pas dans le Loch suffisamment de nourriture pour les grands prédateurs, même si les poissons migrateurs tels les saumons ne se nourrissent pas en eau douce, mais y revienne pour frayer...

Les tentatives d'explications se sont multipliées au fur et à mesure des recherches scientifiques qui ont mis à jour des découvertes géologiques:

Les forages entrepris dans le cadre du projet ROSETTA révèlent des marques laissées au cours du temps par les grands évènements tels que la poudre de pollen héritée des forets qui bordent le loch, des débris de verre provenant d'éruptions volcaniques, les particules de carbone des pluies acides et les isotopes radioactifs de l'explosion nucléaire de Tchernobyl...

Les troncs de pins tombés dans le loch finissent par toucher le fond où sous une forte pression ( 25 kg/ cm2) ils remonteraient à la surface de l'eau, accompagnés de bulles de gaz dues à leur décomposition, ce qui pourrait passer aux yeux des témoins pour de soudaines apparitions du monstre...

On sait aujourd'hui que la photo du Daily Mail était un montage confectionné par un plaisantin à l'aide d'un petit sous-marin sur lequel était fixé une tête de serpent en plastique !

 

P1160408.JPG  P1160409.JPG  P1160410.JPG P1160412.JPG  P1160411.JPG

 

Plus loin, nous arrivons à Fort Augustus, une très jolie petite ville où nous avons découvert une succession d'écluses qui relient le Loch Ness au Loch Lochy par le Caledonian Canal.

Ce canal construit au début du 19ème siècle, long de 35,4 km compte 29 écluses qui relient les lochs d'eau douce à la mer. Sa réalisation devait permettre aux navires marchands d'éviter de contourner la pointe N-Ouest de l'Angleterre, mais une fois terminé les bateaux à vapeur avaient déjà remplacés les voiliers... 

Une très belle journée au cœur des Highlands !


P1160414.JPG  P1160415.JPG    P1160419.JPG  P1160416.JPG 


P1160420.JPG     P1160417.JPG     P1160419.JPG       P1160418.JPG

 

 

 

 Le mystère demeure toujours tandis que le monde entier connait l'existence de  Nessie, qui se décline sous toute les formes possibles et imaginables, pour le plus grand plaisir des petits et des grands enfants que nous sommes !

 

31132277.jpg     A bientôt ! Et si vous avez des nouvelles de Nessie, n'hésitez pas à nous contacter !

 

 

 

 

   

 

 

 

 

 



19/12/2017
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 43 autres membres