VOYAGES EN EQUILIBRE...

Septembre, Pranayama et Cohérence Cardiaque

 Tout commence par une prise de conscience du souffle !

 

 Comprendre sa respiration pour réussir à calmer les battements du coeur, ce n'est pas nouveau, les indiens sont passés maîtres en la matière depuis plusieurs millénaires.

La respiration est un réflexe automatique, la plupart du temps nous n'y pensons pas. On ne se dit pas : il faut que je respire...On respire comme si c'était évident et normal, sans y penser.

On inspire et on expire naturellement sans se poser de questions.

Durant la pratique du Pranayama, au contraire on va poser sa conscience sur sa respiration, sur le va et vient du souffle. Dans un premier temps on observe son souffle sans intervenir...Et puis plus tard on applique des techniques yoguiques pour le maîtriser.

 

EM6UDRJ2O5NMYWS6XS6OUP3IKU.jpg

 

 

 Le Pranayama ou Contrôle du Souffle est le 4eme membre du Yoga de Patanjali.

 Prendre conscience des 4 temps la respiration, du rythme respiratoire:

En yoga la respiration se fait essentiellement par le nez.

-Inspiration 

-Rétention poumons pleins

-Expiration

-Rétention poumons vides

Dans la pratique il est souligné qu'il ne faut jamais forcer les rétentions de souffle.

Le Yoga prône l'équilibre entre l'effort et la détente, en restant en deçà de ses possibilités. Ainsi on prend bien soin de ses alvéoles pulmonaires, dont les tissus sont très fragiles.

 

La progression se fait doucement et progressivement, grâce à une pratique régulière.

Il y a de nombreuses techniques de Pranayama qui sollicitent plus particulièrement certaines régions du corps comme:

-La respiration abdominale

-La respiration Thoracique

-La respiration Claviculaire

Et la respiration complète ou Yoguique.

Ces respirations conscientes vont permettre de purifier, de nettoyer, d'activer, de stimuler et de distribuer le souffle , mais aussi le prâna l'énergie subtile dans tout le corps.

 

Nos voies respiratoires sont libérées,  notre rythme cardiaque ralentit et notre mental se calme, s'apaise.

Le Pranayama est à la source de l'intériorisation, de la concentration et de la méditation.

La plupart des Pranayamas se pratiquent en posture assise, mais certains accompagnent les postures dynamiques (comme la Salutation au soleil) ou les postures immobiles de détente telle que la posture de l'enfant ou allongé sur le dos en Shavâsana lors de la relaxation. 

Le Pranayama guide et accompagne toutes les postures de Yoga.

 

0275d360afb2dd98292e8436b8ac629a.jpg

 

Mais qu'en est-il pour ceux qui ne font pas de Yoga ?

Pour tous ceux qui n'ont pas conscience de respirer ? Pour tous ceux dont le coeur s'affole...  Il y a la Cohérence Cardiaque .

Petite explication simple : C'est un Pranayama occidental.

 

Ce concept est né dans le milieu médical aux E.U où des chercheurs en neuroscience et en neuro-cardiologie ont placé le coeur au centre du système nerveux autonome et  ont trouvé il y a une quinzaine d'années, une technique respiratoire anti-stress pour apaiser les battements du coeur.

La Cohérence cardiaque apparait comme une constante physiologique propre à l'être humain.

 

La pratique se fait dans une posture assise.

On y applique la règle des 3. 6. 5 :

- 3 pour 3 fois par jour de préférence,

Le matin au lever

Avant le déjeuner

En fin d'après-midi

-6 pour 6 respirations par minute,

On inspire durant 5 secondes

On expire durant 5 secondes ,

6 fois de suite

-5 pour une pratique de 5 minutes

qui va permettre le rééquilibrage du système nerveux autonome en diminuant la production de Cortisol, l'hormone du Stress.

 

Evidemment, la pratique respiratoire de la Cohérence Cardiaque ne dispense en aucun cas de consulter un cardiologue pour trouver la cause du mal si on est malade du coeur. 

 

Au début, la visualisation peut aider à pratiquer :

-A l'inspiration , on imagine des bulles d'air qui viennent des montagnes pour oxygéner le coeur et par extension l'organisme.

-A l'expiration, on envoie cet air pur vers le coeur pour le débarrasser de toutes les impuretés 

- Le coeur se purifie à chaque respiration.

On se concentrera ensuite sur l'air qui entre à l'inspiration par nos deux narines et sur l'air qui sort à l'expiration par nos deux narines, sans focaliser plus longtemps notre attention sur le coeur, afin de le laisser tranquillement se calmer, s'apaiser,  et se détendre.

 

Je vous rappelle qu'il est bon d'avoir un avis médical concernant la pratique du Yoga ! En délivrant un certificat médical d'aptitude à la pratique du Yoga votre médecin vous permet de vous inscrire au cours de Yoga de votre choix à la rentrée!

 

A bientôt ! 

                  Corinne

 

 

 

 



17/08/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 61 autres membres