VOYAGES EN EQUILIBRE...

Raiatea

 20211118_091240.jpg

carte-RAIATEA-2020.jpg
 Ce séjour à Raiatea fait partie d'un trip de 5 semaines comprenant les îles suivantes :  Tahiti, Huahine, Raiatea, Bora Bora, Moorea, Tahiti. Chaque île fait l’objet d’un carnet de route distinct. 

carte-archipel-societe.jpg

20211115_072104.jpg

Jour 14 : Départ d’Huahine à 7h20 par le vol Air Tahiti. Arrivée à Raiatea à 7h40. Johnny notre hôte nous attend, comme convenu, il porte une chemise tahitienne rouge, à fleurs…, récupération des bagages et route jusqu’au Fare Oviri où nous allons passer une semaine.

20211115_091050.jpg 20211120_114951.jpg
20211115_091210.jpg
20211115_093356.jpg
Un joli bungalow au bord de l’eau avec terrasse donnant sur le lagon. Sympa pour se baigner car, faut le savoir,  il n’y a pas de plage à Raiatea… Vélos et kayaks à disposition, un petit paradis géré par Johnny et sa famille. Balade à vélo, courses et plongée, la journée se terminera par la cueillette de bananes avec Johnny et sa mère. Nous avons réservé une sortie à Tahaa pour mercredi, finalement reportée à jeudi, et croisons les doigts pour qu’il fasse beau car aujourd’hui pluie et soleil ont joué à cache-cache toute la journée.

 20211116_102149.jpg

20211116_105509.jpg

20211116_105729.jpg20211116_105514.jpg
20211117_090645.jpg
Jour 15 : Nous avons décidé de partir en kayak, ci-dessus, depuis le fare Oviri, pour aller explorer la rivière Faaroa située au fond de la baie du même nom, d’où les premières pirogues seraient parties à la conquête des autres archipels de Polynésie. Rien de tel pour nous mais 30 minutes de kayak à lutter contre le courant, les vagues et le vent, pour arriver enfin à la rivière. Une jolie rivière que nous remonterons au maximum de sa navigabilité et qui est quand-même la seule rivière navigable de Polynésie. Nous sommes seuls, la forêt est dense, le courant lent, un vrai régal… Sauf que le retour s’annonce différent. Le vent qui a forci est maintenant de face et, avec la houle, va nous opposer une belle résistance pour rentrer au fare. Une épreuve kayak olympique qui nous laissera vidés à notre arrivée, sous les rires de Johnny… Une sieste et hop, nous voilà de nouveau en jambes pour prendre les vélos et aller faire quelques courses au Casino du PK 8. Pas de viande, pas de légumes, des produits importés des USA, des conditionnements anormalement importants, tout est réuni pour faire la part belle à l’obésité, galopante en Polynésie. Sans parler des prix, tout simplement abusifs et … hors de prix ! Retour au fare Oviri, juste avant un énorme grain d’une trentaine de minutes, nous l’avons échappé belle ! Johnny nous apprendra que la journée à Tahaa est reportée au jeudi, la journée de demain sera donc dédiée à la découverte de l’île et de sa capitale Utuora.

20211117_094437.jpg

20211122_064408.jpg

20211117_090704.jpg 20211117_094242.jpg
20211117_100215.jpg
Jour 16 : Départ en vélos pour Utuora, capitale de l’île et seconde ville la plus importante de Polynésie avec 3700 habitants. Il fait beau et chaud, même un peu trop chaud pour faire du vélo. Utuora se trouve au PK 0 soit à 11 kilomètres du fare Oviri, 22 en comptant le retour… Dur, mais nous arrivons quand-même en ville. Pas de charme particulier, si ce n’est une légère agitation commune à toute ville. Un paquebot de croisière est amarré à quai, il y a pourtant peu de touristes en ville. Quelques boutiques souvenirs, des magasins tenus par des chinois, banques, 3 supermarchés, 1 marché avec quelques stands de fruits locaux, surtout des bananes, et basta. Rien qui justifie de rester plus, longtemps à Utuora. Nous prendrons un café et un gâteau dans une excellente pâtisserie sur le front de mer à côté du restaurant « La Raie Gate » puis nous chercherons, en vain un loueur de véhicule, car nous voulons louer une voiture pour nos trois derniers jours à Raiatea. Vaincus par la chaleur, nous prenons le chemin retour pour le fare Oviri et ferons une halte repas au PK10, marché local face au Casino où nous achèterons des plats cuisinés et boissons pour consommer sur place. Un délice, aussi bon qu’au resto pour 1800 XPF… Arrivés au fare Oviri en début d’après-midi, baignade, sieste et activités nautiques, littéraires aussi pour rédiger ce carnet de route… C’est ça aussi un voyage, savoir prendre son temps pour récupérer et investir son énergie ailleurs…

20211118_094903.jpg

20211118_105756.jpg

20211118_120101.jpg

 Jour 17 : Sortie Tahaa, l’île vanille. Et quelle sortie ! 12000 xpf/pax pour la journée. Une journée qui débute à 8h00 par le passage au fare Oviri, du boss de L’excursion Bleue, venu nous récupérer pour nous emmener au quai d’embarquement du port d’Utuora (il nous ramènera le soir), d’où part la pirogue de l’excursion. Un petit groupe de 8, des jeunes principalement, un capitaine, Ragi, à moitié fou mais tellement drôle, qui naviguera toute la journée au rythme de sa propre sono, et un adjoint super sympa et compétent qui nous accompagnera dans chacune de nos plongée et visite. Au programme : plongée avec les requins (fabuleux), visite d’une ferme de vanille, plongée dans un jardin de corail extraordinaire au bord du récif.

P1060746.JPG P1060770.JPG
P1060851.JPG
P1060892.JPG
20211118_091248.jpg
Déjeuner pique-nique sur un motu où a été tourné le dernier Koh Lanta, visite d’une ferme de culture de perles, passionnante visite, plongée avec les raies, les raies Manta qui paraissent voler dans l'eau sans effort, c'était magique! Visite d’une distillerie de rhum avec dégustation et pour finir plongée dans la passe du récif au moment où le niveau d’eau est au plus bas, ce qui nous permettra de nourrir les poissons, par centaines, avec de simples morceaux de bananes. Boissons et en-cas nous accompagnent tout au long de la journée. 8h-18h00, une sortie qu’avec notre expérience, nous jugeons exceptionnelle et conseillons fortement. L’excursion Bleue, tenue par Bruno, +689 40661090, www.tahaa.net

20211118_130947.jpg

20211118_121505.jpg

P1060914.JPG

20211118_150050.jpg

 Jour 18 : 9h00, récupération, pour 3 jours, de la voiture de location. Tour de l’île, une centaine de kilomètres, en partie sous la pluie, puis retour au fare en milieu d’après-midi car la météo est vraiment mauvaise. Baignade et repos… En fin d’après-midi, une joyeuse bande de potes à Johnny viendra mettre à l’eau une grande pirogue pour leur entrainement quotidien, spectacle et rires assurés…

P1060722.JPG

P1060718.JPG

 Jour 18 : départ à 8 heures pour la route traversière. Rando jusqu’aux garbos, de grosse pierres volcaniques. Petite balade sympa et agréable, même sous la bruine, avec arrivée à un belvédère qui donne sur l’ancienne caldeira. Nous montons ensuite jusqu’au belvédère, tout en haut de la route traversière d’où la vue sur la vallée de Faaroa est superbe. Nous tenterons ensuite la randonnée des crêtes, départ à côté du belvédère, donnée pour une heure, mais le terrain est glissant à cause de la pluie et Coco ne se sent pas d’attaque.

P1070101.JPG

P1070127.JPG

20211121_064818.jpg

20211121_065448.jpg

Nous retournons donc au Fare Oviri où Johnny nous a invités à une fête entre amis. Quelle fête !  Nous repartirons enchantés et un peu ivres de cette fiesta polynésienne qui a duré toute l’après-midi au son des guitares et ukulélés. Merci à Johnny et ses parents pour l’invitation.

20211120_122550.jpg

20211120_170749.jpg

20211120_161557.jpg 20211120_161049.jpg
P1070205.JPG
Jour 20 : Dernier jour à Raiatea. Je laisse Coco profiter d’un peu de sommeil supplémentaire et me lève à 5h30 pour aller faire la randonnée des crêtes. Le temps est magnifique et la nature de toute beauté, quand à la vue, elle est tout simplement exceptionnelle. Seul au milieu de la nature qui s’éveille, je me sens l’âme d’un aventurier...

20211121_063501.jpg 20211121_071958.jpg
20211121_065454.jpg
20211121_065332.jpg 20211121_065815.jpg
20211121_071725.jpg
Retour au fare pour récupérer Coco et départ pour le Jardin Botanique. Un régal, malgré la température qui avoisine les 35 degrés… Très chaud.

P1070366.JPG

P1070254.JPG

P1070378.JPG P1070377.JPG
P1070260.JPG
Nous irons ensuite faire la randonnée du marae sacré de Taputapuātea, le plus vaste de Polynésie. Une rando qui grimpe 1 heure durant sur la colline à travers la forêt dans une chaleur moite et étouffante. Magnifiques panoramas sur le lagon et la baie de Raiatea. Une rando sur fond bleu, pas comme les autres, qui nous laissera muets d’émerveillement…Un des plus beaux points de vue qu'on ait jamais vu, c'est de là que sont parties les pirogues pour découvrir les archipels du pacifique. Nous irons ensuite déjeuner au restaurant La Pirogue Royale, tout près du site sacré. 15h30, la chaleur est accablante et nous décidons de rentrer au fare pour prendre les kayaks et nous rendre sur le motu Iri à 45 minutes de navigation. Instant magique que notre arrivée sur la plage de sable blanc du motu où nous somme seuls. Baignade et retour car le soleil commence à décliner… Dernière soirée au fare Oviri avant notre départ, le lendemain à 8h00 pour Bora Bora…

P1070421.JPG

P1070458.JPG

P1070427.JPG

Vous pouvez consulter les montages photos de ce séjour à Raiatea en cliquant :  ICI P1070469.JPG

Notre avis : Voilà une île qui ne se livre pas tout de suite, mais qui se découvre au jour le jour ... Pas de plages magnifiques sur Raiatea, mais une population locale des plus sympathiques, très accueillante, qui nous a séduit ! Et puis cette île est le berceau de la culture polynésienne, elle est au centre de la pieuvre et les habitants en sont très fiers ! 

On a eu la chance de faire de belles rencontres grâce à notre "famille d'accueil" qui a tout fait pour nous faire partager des moments privilégiés!

On a adoré faire du kayak en remontant la rivière ou vers le motu, c'est tout ce qu'on aime, la liberté, un petit parfum d'aventure et la conscience de vivre des moments exceptionnels.

L'île de Taaha, l'île de la Vanille, du Rhum et des Perles ... Et un Jardin de Corail de toute beauté. Un petit paradis ! Un séjour sur l'île serait une bonne idée pour de prochaines vacances!

Sur Raiatea comme sur toutes les îles de la Société, l'environnement est préservé, pas de déchets, le bord de la route est aussi beau et propre que sur l'île de Madère, c'est impressionnant !

Nous gardons un très bon souvenir de notre séjour dans ce petit chalet Suisse de Polynésie.

 P1060691.JPG

 

Eric et Corinne

20211118_121811.jpg

 

Bonus Photos :

 

20211115_074139.jpg

20211115_093339.jpg

20211116_102221.jpg

20211118_083815.jpg

20211118_105754.jpg

20211118_110244.jpg

20211118_150300.jpg

20211118_155431.jpg

20211119_102004.jpg

20211120_122750.jpg

20211121_070041.jpg

20211121_102404.jpg

20211121_105154.jpg

20211121_121419.jpg

20211121_122304.jpg

20211122_064357.jpg

20211122_064441.jpg

P1060658.JPG

P1060751.JPG

P1060752.JPG

P1060786.JPG

P1060886.JPG

P1060906.JPG

P1060973.JPG

P1070005.JPG

P1070017.JPG

P1070270.JPG

P1070322.JPG

P1070432.JPG

P1060664.JPG

P1070479.JPG

P1070504.JPG

 



03/02/2022
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres