VOYAGES EN EQUILIBRE...

Virabhadrasana , la posture du guerrier ...

 

 aa0cd51375f4b55ec757556dc6da647f-d636pu1.jpg

 

 Kshatriyas: Guerriers

Caste des rois, des nobles et des guerriers; Regner, gouverner, possèder; De la lignée mythique, solaire ou lunaire...

 

Dans l'épopée hindoue du Mahabharata, Sati ou Dakshayani est l'ainée des filles de Prasuti et Daksha.

Elle aime Shiva, mais son père Daksha, qui s'est disputé avec le dieu, interdit leur mariage.

Sati passe outre et Daksha se venge en invitant tous les dieux sauf Shiva à un sacrifice dédié à Vishnou.

Sati se rendit tout de même au sacrifice, mais l'insulte et l'humiliation étaient si grandes qu'elle se jeta dans le feu et mourut.

(Le sati, est le sacrifice rituel et publique des veuves sur le bûcher funéraire de leur époux. Aujourd'hui révolu, le sati a été interdit en 1829 pendant la colonisation britannique).

Lorsque Siva l'apprit, il se sentit gravement provoqué; arrachant un cheveu de son chignon tressé, il le jeta sur le sol.

Un puissant héros, nommé Virabhadra, en sortit et se mit à ses ordres.

Siva le chargea de conduire son armée contre Daksa et de détruire son sacrifice.

Virabhadra et son armée s'abattirent comme un ouragan sur l'assemblée de Daksa, détruisirent le sacrifice, dispersèrent les autres dieux et les prêtres et décapitèrent Daksa.

Siva accablé de douleur par la perte de Sati, se retira au mont Kailas et entra en méditation.

Sati se réincarna en Uma dans la maison de l'Himalaya.

Elle lutta une fois de plus pour gagner l'amour de Siva et parvint finalement à conquérir son coeur.

Cette histoire est racontée par Kalidasa dans son grand poème Kumara sambhava (la naissance du seigneur de la guerre)

 

20180926_162645.jpg

 

Vue du Château depuis le parc de Vaugrenier qui nous sert de cadre pour cette serie de postures...

 

Cet asana (posture) est dédié au puissant héros créé par Siva d'un cheveu de son chignon tressé.

Il y a plusieurs variantes de cette posture, je vais vous les présenter telles que je les pratique, et dans l'ordre dans lequel je les réalise, parce que c'est ainsi

que je ressens le mieux la force qui émane de ces postures.

 

Toutes les variantes de virabhadrasana commencent par Tadasana (la posture de la montagne)

C'est la base de toutes les postures debout, l'ancrage dans le sol, la prise de conscience de la verticalité du corps et de la relation Terre/Ciel.

 

  20180926_154937.jpg  

Parfois, je la fait suivre de la posture de la prière, mains jointes devant le coeur, je stabilise mon mental.

 

20180926_154323.jpg

 

- Virabhadrasana 1

 

20180926_154353.jpg    20180926_154547.jpg   20180926_154621.jpg   20180926_154649.jpg
Attention à bien avoir le bassin de face
Les genou plié vient se positionner à l'aplomb de la cheville

Le dos est comme plaqué contre un mur

Le regard se porte au delà de la main, vers l'infini... Respirer dans la posture.

 

Virabhadrasana 2

 

20180926_155022.jpg 20180926_155411.jpg 20180926_155537.jpg 20180926_155548.jpg 20180926_155754.jpg
Un grand pas en avant, stabiliser le haut du corps

Garder le talon du pied qui se trouve à l'arrière au sol,
Détendre les épaules et garder le dos droit en regardant vers le ciel

Respirer dans la posture

 

Virabhadrasana 3

 

20180926_155933.jpg 20180926_160907.jpg 20180926_160956.jpg 20180926_161220.jpg 20180926_161310.jpg

Bien fléchir le genou à l'avant

Visualiser une belle diagonale qui part du pied à l'arrière jusqu'au bout des doigts de la main tendue vers le ciel

Garder le bras tendu contre l'oreille et garder l'équilibre en regardant en arrière

Respirer dans la posture


Virabhadrasana 4


20180926_160006.jpg  20180926_160043.jpg 20180926_160151.jpg  20180926_161613.jpg

Garder les paumes de mains face à face

Prendre un point d'appui visuel au sol pour stabiliser la posture d'équilibre

Bien verrouiller les articulations des genoux et amener le corps parallèle au sol

Respirer dans la posture

 

Défaire la posture en douceur, et toujours penser à la posture intermédiaire de détente...

Relâcher tout, inspirer et dilater l'espace entre les deux omoplates, expirer et relâcher toutes les tensions du corps et du mental...

 

20180926_154836.jpg

 

J'espère que cette posture du guerrier vous permettra de regarder vos objectifs en face et de ne rien lâcher...

Ressentez la force, la volonté qu'il y a dans ces postures et nourrissez vous de cette force...Sans laisser de place au doute.

Dites-vous que tout est possible, ayez confiance, la réussite est à portée de main ! Vous êtes la posture, vous êtes un guerrier !

 

"L'Horizon souligne l'infini" 

                                      Victor Hugo

 

 

A bientôt 

Corinne

 

 



29/09/2018
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 44 autres membres