VOYAGES EN EQUILIBRE...

VOYAGES & CARNETS DE ROUTE


De Tromso à Senja, road trip hivernal en Norvège...

 

001-P1260700.JPG

002-P1270176.JPG

Jour 1 : Départ de Nice à 6h30 avec KLM pour Tromso via Amsterdam et Bergen. Le dernier vol Bergen – Tromso sera assuré par la compagnie Wideroe en partage de code avec Air France – KLM.  Vols réservés sur le site Air France avec les avantages liés au statut Flying Blue Gold. Une longue journée de voyage avec des transits de 3 et 4 heures à Amsterdam et Bergen, pour une arrivée à Tromso à 19h55. Mais un voyage rendu agréable par la possibilité d’accès aux lounges du groupe Sky Team, là encore grâce aux avantages du statut Flying Blue Gold.

IMG_20240303_123241_HDR.jpg

Signalons qu’à Bergen, il ne faut pas oublier de récupérer les bagages, passer la douane et les redéposer chez Wideroe le partenaire d’Air France KLM qui assurera le dernier vol. N’oubliez pas, sous peine de vous retrouver sans bagage à Tromso. Nous l’avons vu, beaucoup sont restés en rade.

IMG_20240224_164044_HDR.jpg

Il est donc plus de 20h30 passées lorsque nos sacs en mains nous nous présentons au comptoir Hertz situé, avec les autres comptoirs des différentes sociétés de locations de voitures, à l’extérieur de l’aérogare, ce dernier étant en travaux. Il nous faudra plus d’une heure trente pour pouvoir enfin récupérer le SUV Vitara que nous avions réservé sur le site Hertz-Air France, 287 euros pour 10 jours (déductions faites du statut Reward Gold Hertz et des avantages Air France et American Express).

IMG_20240225_104325_HDR.jpg

C’est donc assez fatigués que nous nous pointons à l’accueil du Moxy Hôtel, choisi pour sa proximité avec l’aéroport, à près de 22h00. Trop tard pour commander un dîner au restaurant, nous filerons au supermarché du coin (sur le parking de l’hôtel) faire quelques courses pour un piquenique improvisé en chambre.

IMG_20240225_101006_HDR.jpg

007-P1260199.JPG

008-P1260202.JPG

Jour 2 : Petit déjeuner au Moxy et son incroyable vue sur Tromso et le fjord, sur l’aéroport aussi... Vraiment magnifique. Puis quelques courses au supermarché de la veille afin de ne manquer de rien à Senja car, nous sommes prévenus, tout est fermé le dimanche sur l’île. Journée road trip, nous allons rejoindre Stonglandseidet, où nous avons loué un BNB pour 5 nuits. Une balade, sous le soleil, de 221 kilomètres sur les routes E8, E6 et 860 qui nous conduira jusqu’à destination.

IMG_20240223_084724.jpg

P1260211.JPG

P1260217.JPG

IMG_20240225_120112_HDR.jpg

025-IMG_20240225_153409_HDR.JPG

Magnifique route que nous parcourons en quatre heures, arrêts photos compris. Et il y en aura beaucoup tant les paysages traversés sont extraordinaires. 16h00, nous nous installons dans notre superbe BnB de location, Destination Senja, réservé sur Booking.com, 531 euros les cinq nuits.

020-IMG_20240225_122846_HDR.JPG

019-IMG_20240225_122609_HDR.JPG

013-P1260258.JPG

026-IMG_20240225_155928_HDR.JPG

Jour 3 : Départ à 8h30 pour Otteman à 30 minutes de route de Stonglandseidet où nous avons rendez-vous au Senja Husky Aventures pour une balade en traineau à chien, en l’occurrence des Husky de Sibérie. Sortie réservée en ligne sur le site Senja Husky Aventures, cliquer : ICI. 150 euros/pax. Cela peut sembler cher, mais ça vaut vraiment le coup. Accueil et encadrement par un couple de jeunes Français, vraiment une super expérience sous la neige qui tombait dru. Arrivés à 9h00, nous repartirons à 13h00. Nous étions six clients, répartis en trois traineaux. Chacun conduit une moitié du parcours. Que du bonheur, c’est quand même un peu physique, faut le savoir.

028-IMG_20240226_090713_HDR.JPG

029-IMG_20240226_095043_HDR.JPG

032-IMG_20240226_102725_HDR.JPG

033-P1260312.JPG

031-IMG_20240226_101740_HDR.JPG030-IMG_20240226_095636_HDR.JPGPetit arrêt au super marché Joker à côté de notre BnB, la neige ça creuse…  Repas au BnB et nous reprenons notre exploration de la région.

027-IMG_20240228_075639_HDR.JPG

IMG_20240228_130639_HDR.jpg

Skrollsvika et Valvag, deux destinations à moins de vingt minutes de route de notre logement. Enfin, ça c’est sur Google Map. En vérité, avec les pauses photos, nous rentrerons à la nuit tombée… Une belle balade qui nous permettra de voir des rennes en liberté, au bord de mer, vraiment génial. Soirée au BnB, la neige s’est remise à tomber…

036-P1260390.JPG

035-P1260388.JPG

037-P1260407.JPG038-P1260433.JPG039-P1260439.JPG

040-P1260471.JPG

Jour 4 : Départ à 9h00 pour Torsken par la route 86. Une très belle route qui traverse de magnifiques paysages enneigés.

041-P1260618.JPG043-P1260539.JPG

042-P1260529.JPG

Il nous faudra deux heures, arrêts photos compris, pour rejoindre Torsken via Hamn et Gryllefjord, petite ville de pêcheurs où nous ferons une pause le temps d’un café. Un road trip pour amateurs de routes et paysages enneigés.

045-P1260572.JPG

046-P1260578.JPG

050-IMG_20240227_134435_HDR.JPG

049-IMG_20240227_132629_HDR.JPG

047-P1260595.JPG

052-IMG_20240227_140641_HDR.JPGAu retour, nous ferons un stop quelques kilomètres avant Hamn pour faire une randonnée raquettes en bord de mer, tout simplement génial.

054-IMG_20240227_152510_HDR.JPG

053-IMG_20240227_150018_HDR.JPG

055-IMG_20240227_150304.JPG

IMG_20240227_155620_HDR.jpg
Nous finirons la soirée au restaurant de spécialités locales, le Senjastua qui se trouve à Sisland juste avant le pont qui rejoint Finnsness. Bon, et assez cher, mais tout est cher en Norvège. Le temps de dîner et nous reprenons la route pour Stonglandseidet à 47 kilomètres de là. Faut vraiment avoir envie d’aller au resto à Senja…

057-IMG_20240227_180721_HDR.JPG

IMG_20240227_180726_HDR.jpg

Jour 5 :  Départ pour Valvag pour une découverte de la région sous un magnifique soleil. Une belle balade qui nous en mettra encore une fois plein les yeux...

058-P1260635.JPG

060-P1260647.JPG

065-P1260693.JPG

061-P1260650.JPG063-P1260666.JPG

059-P1260638.JPG

Retour au BnB à 13h00 pour déjeuner car nous avons rendez-vous à Otteman, à 16h00, pour une nouvelle sortie en traîneau, en nocturne cette fois, avec Senja Husky Adventure. Sortie réservée en ligne sur le site Senja Husky Adventure, 150 euros/pax. Un régal, comme la première fois, on recommande…

067-IMG_20240228_153240_HDR.JPG

068-IMG_20240228_155436_HDR.JPG070-IMG_20240228_160621_HDR.JPG071-IMG_20240228_171307_HDR.JPG

072-IMG_20240228_171034_HDR.JPGJour 6 : Journée road-trip sur la route 862, donnée pour être l’une des plus belles de Norvège.

075-P1260771.JPG074-P1260770.JPG073-P1260752.JPG
Un trip qui nous conduira tout d’abord à Husoy, capitale du saumon de Norvège. Une petite ville bâtie sur un éperon rocheux sur lequel s’entassent des dizaines de maisons colorés. Balayé par le vent, l’endroit est… glacial. Nous en ferons le tour, en voiture puis nous ferons une balade à pied à la pointe de l’île où se trouve le phare. Un endroit où les femmes des marins pêcheurs viennent guetter le retour des bateaux.

076-P1260789.JPG077-P1260791.JPG

079-P1260812.JPG

080-P1260830.JPGDépart ensuite pour Mefjordvaer où nous espérons pouvoir déjeuner. Un espoir qui a failli être douché par la présence d’un semi-remorque dont le chauffeur a omis de l’équiper de chaines, pourtant obligatoires pour les camions. Résultat : route coupée dans les deux sens en attendant le dépannage… Nous n’attendrons pas longtemps, 20 minutes plus tard nous sommes de nouveau en road trip.

081-P1260877.JPG

082-P1260883.JPG

083-P1260911.JPG

088-P1260929.JPG

Nous arriverons à 15h00 au Mefjord Brygge Hotel, juste pour l’ouverture du restaurant dont les horaires sont 15h00-21h00. Excellent déjeuner mais, là encore, ce n’est pas donné…

094-IMG_20240229_162644_HDR.JPG

084-P1260916.JPG

085-P1260921.JPG

    090-IMG_20240229_152453_HDR.JPG091-IMG_20240229_152459_HDR.JPG

092-IMG_20240229_153935_HDR.JPG

17h00, la nuit tombe et nous prenons la route retour. Nous arriverons vers 20h00 pour un repos bien mérité…

087-P1260928.JPG

P1260930.JPG

P1260931.JPG

P1260936.JPG

P1260939.JPG

 Jour 7 : nous quittons le BnB Destination Senja pour rejoindre Tromso où nous allons passer deux nuits au Strand Appartements, un BnB réservé sur Booking.com. Mais avant, nous ferons un stop au parc national d’Anderlen où nous partons pour une randonnée raquettes sur les sentiers enneigés du parc.  Neige, soleil bas, nous ne croiserons personne lors de cette sortie Into the Wild…

095-IMG_20240301_110558_HDR.JPG

096-IMG_20240301_111701_HDR.JPG

097-IMG_20240301_111757_HDR.JPG098-IMG_20240301_112341_HDR.JPG

102-IMG_20240301_113741_HDR~2.JPG

103-IMG_20240301_114113_HDR.JPG100-IMG_20240301_112707_HDR.JPG

Midi, nous reprenons la route pour Tromso par la 858, une route différente de celle de l’aller mais très photogénique et spectaculaire.

104-IMG_20240301_135344_HDR.JPG

105-IMG_20240301_144358_HDR.JPG

IMG_20240301_135801_HDR.jpg

IMG_20240301_151435_HDR~2.jpg

IMG_20240301_152320_HDR~2.jpg

Il est 17h00 lorsque nous arrivons au Strand Appartements.

110-IMG_20240302_094435_HDR.JPG

111-IMG_20240302_102443_HDR.JPG

IMG_20240302_102518_HDR.jpg

Juste le temps de nous refaire une santé et nous partons pour Tromso ville où nous allons prendre un pot  au Olhallen Mack, une bièrrerie qui propose plus de 50 sortes de bières différentes. Nous irons ensuite dîner au Hard Rock Café Tromso où nous nous régalerons d’un énorme et délicieux burger…

112-IMG_20240302_122032_HDR.JPG107-IMG_20240301_193319_HDR~2.JPG

108-IMG_20240301_193546_HDR.JPG

IMG_20240301_194638.jpgJour 8 : Journée découverte de la ville avec pour commencer une visite de l’aquarium Polaria. 25 euros/pax. Intéressant mais pas vraiment extraordinaire, mais une situation qui devrait évoluer à l’avenir car des travaux d’agrandissement sont en cours.

114-P1260961.JPG

115-P1260967.JPG

116-P1260984.JPG

Nous continuerons par une visite de la ville et de la rue Storgata, très belle et agréable où Coco pourra enfin faire un peu de shopping…

117-P1260992.JPG

119-P1260998.JPG

121-P1270024.JPG

120-P1270003.JPG

122-P1270030.JPG

14h00, c’est le Polar Muséum qui est notre nouvelle cible. 8 euros/pax. Un super musée à l’ancienne vraiment passionnant sur l’histoire de la pêche et de la région. Pas très grand, sur deux étages, le musée fait également partie d’un restaurant très réputé où vous pourrez dîner, mais pensez à réserver surtout le samedi soir. Nous ne l’avons pas fait et avons dû nous rabattre sur un autre resto…

123-P1270054.JPG

124-P1270125.JPG

125-P1270140.JPG

P1270073.JPG

Après le musée nous partons laver la voiture car nous devons la rendre au petit matin et nous filons vers Fjellheisen où se trouve le téléphérique pour la montagne qui surplombe la ville. 25 euros A/R par personne, mais cela vaut vraiment le coup. C’est tout simplement extraordinaire. La vue sur la ville et le fjord est magnifique à toute heure. Le téléphérique est ouvert de 10h00 à 23h30. Pensez aux crampons de chaussures et à bien vous couvrir…

126-P1270165.JPG

130-P1270277.JPG

134-IMG_20240302_171231_HDR.JPG

135-IMG_20240302_171532_HDR.JPG

Nous finirons la soirée par un dernier dîner, non sans nous être d’abord arrêtés à la cathédrale arctique, dans un restaurant sur les quais, pas très loin du Polar Muséum où nous nous régalerons de spécialités locales…

136-IMG_20240302_184710_HDR.JPG

Jour 9 : levés tôt car notre vol retour est à 7h15 et que nous devons d’abord rendre la voiture chez Hertz. Journée voyage avec un transit par Bergen puis Roissy avant d’arriver à Nice, heureusement que nous avons l’accès aux lounges Air France, cela aide à passer le temps…

139-IMG_20240303_070414_HDR.JPG

 

Notre avis : Nous avions fait connaissance avec la Norvège lors d'un road trip d'été qui nous avait beaucoup plu, là nous sommes partis pour des vacances à la neige, mais arrivés en escale à Bergen : pas trace de neige, je m'inquiète un peu. Pas de quoi, à notre arrivée à Tromso, la neige est au rendez-vous, et la glace dés qu'on descend de la voiture...Nous nous félicitons d'avoir pensé aux clous pour nos chaussures, ça nous a évité quelques gadins!

L'hôtel Moxy à Tromso possède une salle panoramique, qui a elle seule vaut le détour, petit déjeuner 5*rien que pour la vue. Nous nous sommes bien baladés sur les routes de l'île de Senja, de belles routes panoramiques avec peu de circulation, de quoi nous redonner envie de conduire, surtout avec une boite auto. Le VL a fait le job: 4 roues pneus cloutés, mode neige, pente glissante... Il nous a mené partout sans aucune défaillance. VL hybride, nous avons peu consommé d'essence, ce qui n'est pas négligeable, vu le prix du carburant à la pompe.

Nous avons fait le bon choix de location, un appartement cosy, bien placé, juste à côté du seul supermarché alentours: de bons produits, nous avons été étonnés de la qualité de leurs fruits et légumes ! Cela nous a permis de cuisiner de bons repas sans nous ruiner.

L'île de Senja, pour ceux qui comme nous recherchent la tranquillité c'est la destination rêvée. Du blanc, du blanc, du blanc... C'est très reposant, propre... On a l'impression de se purifier, de se nettoyer de l'intérieur autant physiquement que mentalement... Mais pas d'inquiétude pour Eric qui ne connait pas le syndrome de la page blanche, il a été inspiré, tout ce blanc peut paraitre inquiétant selon la lumière et l'imagination !

De grands espaces, peu d'habitants, mais le peu que nous avons rencontré se sont montrés accueillants. J'ai même discuté avec une vieille dame qui attendait 10h00 l'ouverture du supermarché, et qui voyant Eric faire le plein de la voiture, m'a expliqué en norvégien que le carburant était meilleur marché à l'entrée de Senja... Incroyable mais on se comprenait parfaitement!

Les chiens de Senja Husky aventure nous ont enchanté lors des 2 sorties en traineau ! Les chiens, beaux et intelligents qui connaissent les trajectoires ont su éviter l'arbre, pas moi... accident de traineau pour ne pas avoir freiné. On s'est régalés même après avoir dégringolé dans la poudreuse et s'être fait trainés sur quelques mètres en tenant bon, sans rien lâcher, car les chiens une fois lancés ne ralentissent pas !!! Les chiens font tout le boulot, celui ou celle qui conduit le traineau n'a qu'à freiner ou pas. On a bien rigolé. Une belle expérience que nous vous recommandons !

Nous avions emporté dans nos valises des raquettes au cas où, et nous avons bien fait:

Première rando dans la neige au détour d'un fjord, au bord de l'eau, superbe et insolite !

La seconde, une jolie boucle sous le soleil, dans le parc national de Senja.

Nous avons rencontré de nombreux rennes, beaucoup plus beaux qu'en Finlande, en pleine nature ils se baladent tranquillement, parfois ils sont dans les jardins pas farouches ils se laissent approcher, un peu comme nos chats et nos chiens.

Les restaurants sont corrects: chers mais bons ! à l'image du pays. Niveau budget c'était bien de pouvoir se faire les petits déjeuners et quelques repas sans avoir à aller au resto. 

Nous n'avons absolument pas souffert du froid, Nous avions eu beaucoup plus froid à Rovaniemi chez le Père Noel et même lors du road trip d'été dans le sud de la Norvège, où nous avions passés quelques cols avec des températures négatives. 

Enfin, nous avons bien aimé Tromso, ville universitaire très cosmopolite. Ce qu'il faut faire, c'est prendre le téléphérique, quelle que soit l'heure ! Au sommet c'est magnifique, vue panoramique sur la ville et les montagnes alentours, un très beau moment.

Ce séjour en Norvège,  bien ficelé, nous donne envie de continuer à explorer les pays nordiques qui offrent le dépaysement que nous recherchons dans nos voyages.

 

À bientôt pour un nouveau carnet de route.

Vous pouvez consulter les montages photos de ce trip en cliquant:  ICI

 

Eric et Corinne

      IMG_20240225_151638_HDR.jpgIMG_20240302_151048_HDR.jpg

 Ci-dessous un bonus photos de ce trip en Norvège...

066-IMG_20240228_130934_HDR~2.JPG

IMG_20240225_101122_HDR.jpg

IMG_20240225_154912_HDR.jpg

IMG_20240227_134415_HDR.jpg

IMG_20240228_110531_HDR.jpg

IMG_20240229_121235_HDR.jpg

IMG_20240229_125325_HDR.jpg

IMG_20240301_142925_HDR~2.jpg

IMG_20240302_135919_HDR.jpg

IMG_20240302_141235_HDR.jpg

P1270070.JPG

P1270084.JPG

IMG_20240303_072316_HDR.jpg

P1260213.JPG

P1260253.JPG

P1260300.JPG

P1260568.JPG

P1260688.JPG

P1260703.JPG

P1260910.JPG

P1260451.JPG

 


21/05/2024
0 Poster un commentaire

Java, Sulawesi et îles Togians

Un break au paradis...

P1240823.JPG

P1230872.JPG

 Jour 1et 2 : Départ de Nice pour Jakarta, via Amsterdam et Kuala Lumpur, à 17h. Vol de nuit avec une arrivée le lendemain à 18 h 00 à Jakarta (midi à Paris, le décalage horaire étant de six heures) après 28 heures de voyage. Vols KLM, réservés sur le site Air France en février. Je ne parlerais pas ici du prix, car les vols ont été entièrement achetés avec des avoirs Air France et des avantages du statut Flying Blue Gold. L’avion fera un stop à Kuala Lumpur, stop d’une heure durant lequel nous rejoindrons le terminal le temps du nettoyage de la cabine.

IMG_20231119_194131_HDR.jpg

P1230459.JPG

Jakarta. La fatigue commence à se faire ressentir et les couloirs de l’immense aéroport de la capitale de l’Indonésie nous paraîtrons interminables. Malgré nos E-visas et le QR code des douanes obtenus avant le départ, les formalités d’immigrations et douanières nous ferons perdre un temps précieux. Il est 19 h 30 passées lorsque nos bagages enfin récupérés sur le tapis roulant, nous sortons dans le hall où doit nous attendre le taxi réservé à l’avance sur Booking.com pour quelques euros, 8 exactement. Trajet jusqu’à notre hôtel, Ashley Wahid Hasyim Jakarta, dans le centre pas très loin de la vieille ville et du quartier de Kota Tua, où nous arriverons pour 21 h 00. Récupération de la chambre et commande d’un dîner car nous n’avons pas la volonté de ressortir...

Le voyage commence…

P1230460.JPG

P1230461.JPG

IMG_20231121_093824_HDR.jpg

Jour 3 :  Départ pour Kota Tua, le vieux Jakarta, après le petit déjeuner. Nous prenons un taxi Blue Bird qui nous conduira sur place pour quelques roupies. Découverte de la place du gouverneur, visite de la gare de Kota et de quatre musées que nous trouverons particulièrement intéressants, en particulier le musée de la banque. Les trois autres étant le musée du palais du gouverneur, celui d’histoire de Jakarta, Sejarah muséum et celui de la marine. Le tout entrecoupé d’un déjeuner au célèbre Café Batavia.

IMG_20231121_110218_HDR~2.jpg

IMG_20231121_105045_HDR~2.jpg

P1230531.JPG

IMG_20231121_105119_HDR.jpg

 L’entrée des musées est à 5000 roupies/pax, et ces derniers ferment à 16h00, le musée de la banque ferme également entre midi et quatorze heures. Il fait très chaud et les embouteillages en ville sont impressionnants. En tenir compte pour vos déplacements, en particulier pour se rendre à l’aéroport. Nous rentrerons vers 17h pour profiter d’un massage au SPA avant un peu de repos car nous partons à 2h du matin pour l’aéroport prendre notre vol pour Gorontalo…

 P1230494.JPGP1230498.JPG

P1230515.JPG

P1230554.JPG

 P1230562.JPGP1230546.JPG

Jour 4 : Nous arrivons à 3 h 00 à l’aéroport Jakarta T3 où nous allons prendre un vol Garuda Indonésia pour Gorontalo. Départ à 5 h 00, arrivée 9 h 10 locale (1 heure de décalage horaire avec Jakarta). Vol acheté en ligne sur le site Traveloka, 99 euros pour deux. Trois heures et demie de vol plus tard, nous nous posons à Gorontalo sous le soleil.

IMG_20231122_081810_HDR.jpg

IMG_20231122_081821_HDR.jpg

Bon accueil, le chauffeur envoyé par Mimin est là pour nous conduire au Harry et Mimin Sunset Cottage où nous allons passer deux jours et deux nuits en attendant le départ du ferry pour Wakai vendredi à 17 h 00. Il n’y a que deux ferrys assurant la liaison Gorontalo Wakai en semaine : mardi et vendredi. Départ 17 h 00 arrivée douze heures plus tard. Nous réserverons une cabine pour 700000 Idr. Ce sont les cabines de l’équipage mises à disposition des voyageurs. Vous pouvez également dormir sur le pont pour 64000 Idr. Nous arrivons vers 10 h 00 au Sunset Cottage, réservée en ligne sur Booking.com pour 28 euros en petit déjeuner.  Vous pouvez également déjeuner ou dîner sur place en supplément. C’est très familial. Nous sommes épuisés par notre nuit sans sommeil et la chaleur aura raison de nous. C’est donc par une sieste bien méritée que nous commencerons notre séjour à Gorontalo. La pluie faisant son apparition, ce sera une journée farniente jusqu’à l’heure du magnifique coucher de soleil sur les rizières. Dîner sur place.

P1230627.JPGP1230587.JPG

P1230578.JPG

IMG_20231122_173050_HDR~2.jpgJour 5 :  Petit déjeuner à la guesthouse. Nous avons prévu de partir en balade à pied pour aller vers le lac, mais Mimin nous proposera une sortie plongée avec les requins baleines que nous acceptons. Nous sommes trois, dont un vieux routard italien très sympa qui loge à la guesthouse et prendra le même ferry que nous pour les Togians. Il nous faudra une heure et demie de route pour rejoindre Gorontalo puis Botubarani où nous allons plonger avec les requins. Et là, surprise, nous partons à la nage, les ou le requin selon la saison se trouvent à moins de cents mètres du bord. Il n’y en aura qu’un, mais quelle merveille ! Nous sommes seuls dans l’eau et profitons pleinement de l’animal qui se laisse approcher, tout simplement génial.

IMG_20231123_115321_HDR.jpg

P1230617.JPG

P1230618.JPG

P1230616.JPG

Déjeuner ensuite dans un resto local en bord de route, repas offert par notre nouvel ami italien. Simple, bon et efficace, parfait pour apaiser notre faim. Second arrêt sur la route pour acheter de délicieuses mangues et retour à la guesthouse juste avant que l’orage n’éclate, violent, puissant.

IMG_20231123_124052_HDR.jpg

  IMG_20231123_124021_HDR.jpgIMG_20231123_124043_HDR.jpgSoirée chez Mimin et rendez-vous pris pour 15 h 00 le lendemain pour rejoindre le ferry au port de Gorontalo.

IMG_20231122_174130_HDR.jpg

Jour 6 :  Après le petit déjeuner, Mimin nous annonce que le ferry est avancé à 15 h 00. Pas de problème pour notre hôte qui nous propose d’aller faire un Karaoké dans un restaurant à Gorontalo. Nous en profiterons pour faire le plein de cash, car il n’y a pas de distributeur dans les îles Togians. La plupart des ATM autour de chez Mimin ne distribuent que 500000 roupies au maximum. Il faut donc se rendre en ville, à Gorontalo, pour trouver un distributeur autorisant un retrait jusqu’à 3000000 de roupies, environ 180 euros. Ne souriez pas, ça part très vite… Nous nous rendons ensuite dans un restaurant karaoké ou Mimin nous fera part de son talent. Il n’y a que des femmes voilées, et l’ambiance est très sympa. Elles profitent et font plaisir à voir. Corinne devra même faire la photo à côté d’une femme enceinte, qui la trouve belle, pour porter bonheur à son futur bébé. Mimin se déchaîne au micro et, évidemment, veut que nous participions. Grand moment artistique où Corinne et moi, interprèterons en duo Aline de Christophe. Le Sulawesi et Gorontalo ne sont pas près d’oublier…

  IMG_20231124_131453_HDR.jpgIMG_20231124_132713_HDR.jpg
15 h 00, nous embarquons à bord du ferry. Et là, surprise. Avec tous les commentaires négatifs que nous avons lus, nous ne trouvons que du positif. À commencer par la cabine, celle du capitaine. Une cabine luxe avec hublot, douche et toilettes, clim et télévision. La classe quoi. Et surtout de quoi se reposer car avec un départ à 15 h 00 nous arriverons à Wakai à 3 heures du matin. Le ferry repartant à 5 h 00, il nous faudra quitter le navire et attendre la suite dans un champ proche du port où sont installées quelques baraques alimentaires…

P1230632.JPG

P1230637.JPG

 IMG_20231124_144130_HDR.jpgIMG_20231124_143620_HDR.jpg
Jour 7 : Après le paiement de la taxe d’entrée dans le parc des Togians, 150000 roupies par personne, nous attendrons 6 h 00 et le lever du jour, pour enfin partir en pirogue pour le Kadidiri Paradise où nous allons passer les seize prochains jours.

IMG_20231125_052830_HDR.jpg

         IMG_20231125_053339_HDR~3.jpgIMG_20231125_052608_HDR~2.jpg

P1230670.JPGJe vous passe les détails de l’attente et du choix de notre pirogue, tant cela tient de l’incompréhensible, mais nous finirons par enfin arriver au Paradise à 6 h 30. Bonne surprise, notre chambre VIP, réservée sur Booking.com pour 70 euros par jour avec les trois repas compris, s’est transformée en villa sur pilotis face à la mer, on adore.

P1230694.JPG

IMG_20231125_070311_HDR.jpgIMG_20231125_130830_HDR~2.jpg

IMG_20231125_070247_HDR.jpg

IMG_20231125_151909_HDR~2.jpg

C’est donc par un snorkeling de deux heures que nous entamerons notre séjour à Kadidiri island. Un snorkeling magnifique dans un véritable jardin de corail à quelques pas de la plage. D’entrée, nous sommes émerveillés par la qualité du récif et l’état des colonies de coraux qui le peuple. Quant aux poissons la multitude de variétés est impressionnante. Que du bonheur pour nous qui aimons plonger en apnée sur de beaux récifs. Rapidement, nous nous rendrons compte que nous sommes sur l’un des plus beaux endroits où nous avons promené nos palmes…

IMG_20231125_082402_HDR.jpg

P1230913.JPGP1240142.JPG

Les repas se prennent à heures fixes, en groupe. Ce qui permet d’échanger les informations de chacun, français, allemands, italiens, le tout en anglais parfait ou approximatif… Nous passerons l’après-midi à nous baigner, découvrir le parc de l’hôtel et paresser jusqu’à l’heure de l’happy hour à 17 h 00. Dîner à 19 h 00 et quartier libre jusqu’à l’extinction des feux à 23h. L’électricité n’étant fournie que de 9h00 à 11h00 et 17h00 à 23h00.

IMG_20231125_151834_HDR.jpg

IMG_20231125_082118_HDR.jpg

P1230779.JPG

Jour 8 :  La journée commencera par deux heures de snorkeling dans la direction opposée de la veille. L’enchantement est le même, le rêve se poursuit. Après le déjeuner nous rejoindrons le Black Marlin, hôtel qui jouxte le nôtre, très joli mais fermé faute de client. Ambiance bizarre que de se retrouver dans cet hôtel désert entre jungle et océan.

IMG_20231126_170042_MP.jpg

Mais c’est l’hôtel suivant qui nous intéresse, troisième et dernier hôtel de l’île, où nous retrouvons notre ami italien rencontré chez Mimin à Gorontalo. Il est le seul client de l’établissement… Vous l’aurez compris, avec la vingtaine de clients du Kadidiri Paradise il y a très peu de voyageurs aux Togians.

IMG_20231209_173232_HDR~2.jpg

IMG_20231209_173116_HDR.jpg

En compagnie de notre ami, nous irons découvrir une jolie plage que l’on rejoint après une randonnée d’une vingtaine de minutes à travers la jungle. C’est isolé et très beau, endroit désert entre jungle et mer des Célèbes. Retour au Kadidiri Paradise pour l’happy hour et le dîner avant de rejoindre notre villa sur l’eau juste avant qu’un impressionnant orage ne noie terre et mer sous un déluge d’eau…

P1240368.JPG

P1230834.JPG

Jour 9 :  Matinée consacrée au snorkeling, on adore et on en profite un max. Nous avions prévu, pour l’après-midi, une sortie au lac des méduses, organisée par notre ami italien auprès des pêcheurs locaux, mais ces derniers étant en retard, nous nous rabattrons sur les plaisirs de la mer… Couchers de soleil, happy hour et soirée, la vie est belle aux Kadidiri Paradise…

P1230726.JPG

P1240413.JPG

P1240181.JPG

Jour 10 :  Matinée snorkeling. C’est toujours aussi beau mais le courant est plus fort ce matin ce qui rend la balade aquatique plus sportive. Les poissons eux-mêmes certainement gênés par le courant sont moins nombreux que d’habitude. Nous rentrons déjeuner à midi car nous repartons à 13 h 00 pour une sortie au lac des méduses, organisée par notre ami italien avec les gérants de la guesthouse où il loge à côté de l’hôtel Black Marlin.  Une super sortie à bord d’une pirogue. Le gendre du gérant, un jeune anglais vivant aux Pays-Bas avec son épouse indonésienne, nous accompagnera. Paysages magnifiques, ciel bleu, eaux transparentes aux couleurs changeantes, tout est réuni pour faire de cette sortie une réussite. Cela commencera par un arrêt au lac des méduses. Nous sommes seuls.

IMG_20231128_131737_MP.jpg

IMG_20231128_134755_MP.jpg

Un grand lac aux eaux vertes, que l’on rejoint à pied depuis la pirogue. L’eau est à 30° est assez trouble, mais les méduses sont bien présentes. Non urticantes on peut les toucher sans risques. Un monde féérique qui frôle la science-fiction lorsque les méduses nagent au milieu des rayons du soleil… Nous partirons ensuite vers une plage de sable blanc où nous ferons à nouveau du snorkeling. C’est encore une fois magnifique. Dommage que les Indonésiens ne soient pas un peu plus sensibilisés à la gestion du plastique et des déchets dont la présence, par endroits, ne semble pas les concerner.

IMG_20231128_143234_MP.jpg

IMG_20231128_143328_MP.jpg

Nous terminerons la sortie par un arrêt dans un village de pêcheurs pour faire le plein d’essence. Le dénuement des lieux, la misère et la pauvreté des habitations et le nombre d’enfants présents nous touchent. Monde étrange que celui où les habitations insalubres côtoient les antennes paraboles satellites pour internet et les téléphones dont le prix seul suffirait à améliorer le confort de vie de chacun…

P1240030.JPG

P1240485.JPG

IMG_20231128_154042_MP~2.jpg

Retour à 17H au Kadidiri Paradise pour admirer le coucher de soleil en sirotant un cocktail, ainsi va la vie dans les iles Togians…

IMG_20231127_173144_MP.jpg

Jour 11 : Il pleut ce matin et nous trainerons un peu au lit. Nous avons retrouvé un cycle de sommeil normal et en profitons. Manger, dormir, lire, plonger et boire un cocktail, la vie s’écoule paisiblement au Kadidiri Paradise. Avec les départs du jour il ne reste plus que 7 clients, dont 3 asiatiques, et l’impression d’être seuls au monde.

IMG_20231127_090530_MP.jpg

IMG_20231208_123752_HDR.jpg

 Jour 12 : La mer est d’un calme impressionnant et la marée très importante. Nous en profiterons pour aller faire du snorkeling. Les espèces de poissons sont changeantes tant la variété est importante. Nous apercevrons même un petit requin qui chasse dans quelques centimètres d’eau.

P1230725.JPGP1230795.JPG

P1240131.JPGP1240218.JPG
14 h 30, nous récupérons le kayah réservé auprès de Lisbeth et partons pour une balade de trois heures sur une mer d’huile. Nous ferons le tour de trois îles aux tailles différentes, l’une d’entre elles possédant même une sorte de lac intérieur, c’est magnifique. Nous poursuivrons jusqu’à une autre, plus petite, où nous nous échouerons sur une jolie plage de sable blanc. Baignade et retour au Paradise juste à temps pour l’happy hour…

IMG_20231130_145540_HDR.jpg

IMG_20231130_150950_HDR.jpg

Jour 13 : Nous partons avec le club de plongée pour une sortie sur un récif en pleine mer qui longe une faille atteignant jusqu’à 2000 mètres de profondeur. Trois plongeurs l’exploreront par le bas, nous par le haut en snorkeling. C’est impressionnant, surtout au niveau du courant qui nous oblige à fournir de gros efforts pour garder le cap et rester en zone de sécurité, mais aussi par la couleur du bleu de la mer qui devient plus profond est mystérieux lorsque l’on nage au-dessus de la faille. Un endroit hors du monde peuplé d’une kyrielle de coraux et poissons multicolores. Que du plaisir. L’appel de la mer étant trop fort, nous passerons l’après-midi à plonger le long du Paradise…

IMG_20231210_121611_HDR.jpg

IMG_20231127_134150_MP.jpg

 Jour 14 :  Journée snorkeling, farniente et kayak l’après-midi. La mer, assez forte, et le vent nous demande un surplus d’énergie pour naviguer. Nous partons en direction de Wakai et passerons devant trois belle plages dont Barracuda beach et Harmony Bay. Mais c’est sur la troisième, plus petite que nous ferons un stop au pied de la jungle. Une sortie durant laquelle, encore une fois, nous ne rencontrerons personne à part un pêcheur sous-marin qui nage en tirant sa pirogue derrière lui. Dures conditions de vie des indigènes. Nous constatons la présence de déchets plastiques ramenés par les courants. Mais selon des routards rencontrés sur place, l’Indonésie est bien plus propre que dans les années quatre-vingt-dix.

IMG_20231202_142436_HDR.jpg

IMG_20231202_142534_HDR.jpg

IMG_20231202_151646_HDR.jpg

 Petit snorkeling au retour pour Corinne, et déjà le soleil baisse sur l’horizon annonçant l’happy hour. Que le temps passe vite. Nous nous rendons compte que cela fait déjà une semaine que nous sommes arrivés. Nous n’avons pas encore utilisé le wifi satellite, payant. La déconnexion est totale et cela fait du bien…

P1240187.JPG

P1240249.JPG

Jour 15 :  C’est l’anniversaire de Corinne. Un de plus fêté quelque part au bout du monde… Le resort est vide pour la journée, les huit autres résidents sont partis en excursion, le Paradise nous appartient… Nous partons à 14 h 00 pour une nouvelle sortie en kayak avec pour but d’explorer le lac ouvert que nous avons découvert lors d’une précédente sortie. Une belle balade nautique toujours sans aucune rencontre.

IMG_20231203_144319_HDR.jpg

IMG_20231203_144253_HDR.jpg

IMG_20231202_144917_HDR.jpg

La suite de la journée sera un peu plus compliquée et confirmera l’importance d’une bonne trousse pharmacie, bien équipée. Éric ayant mal à une oreille, les antibiotiques large spectre et la cortisone feront leur effet rapidement. Important lorsque l’on sait que l’hôpital de Wakai ne dispose même pas d’une salle de radiographie et que l’othorino le plus proche se trouve à Ampana soit à trois ou quatre heures de ferry.

IMG_20231210_070311_HDR.jpg

IMG_20231209_181304.jpg

Jour 16 :  Journée relâche… Snorkeling et farniente lecture et écriture, le tout rythmé par les appels pour les repas et l’happy hour. Nous observerons les jeux d’un groupe de dauphins qui chassent face au Kadidiri Paradise à quelques encablures du bord. Des petits requins aussi qui viennent se nourrir à marée basse à quelques mètres de la plage. Après le dîner, nous rejoindrons Harry, notre ami italien, dans sa guesthouse à côté du Black Marlin, toujours fermé, pour disputer une partie de carte avec la famille qui y habite ainsi que leur gendre anglais avec lequel nous étions partis plonger au lac des méduses. Une partie, arrosée, qui se terminera à minuit passé. Un excellent moment de partage duquel nous sortirons le visage couvert de trace de rouge, le perdant de chaque partie recevant un trait de rouge à lèvres par le gagnant, rires assurés…

 IMG_20231205_000308_HDR.jpg

Jour 17 :  Plongée sur le récif proche du bungalow où nous aurons la surprise de rencontrer raies et magnifiques coraux tour près du bord à des endroits rendus accessibles par la marée qui reste haute et ne découvre plus le récif.

P1240199.JPG

P1230918.JPG
Jour 18 / 19 : Nous profitons à fond des avantages du Kadidiri Paradise car la fin du séjour se rapproche à grands pas. Le temps est toujours au soleil et nous nous régalons.

IMG_20231207_091035_HDR.jpg

IMG_20231208_125305_HDR.jpg

IMG_20231208_125216_HDR.jpg

Jour 20 : Snorkeling le matin et randonnée dans la jungle en après-midi, direction Harmony Bay et Barracuda beach. Chaleur, humidité élevée, tout y est pour faire de cette sortie une aventure.

  P1240338.JPGP1240365.JPG

   P1240352.JPGP1240353.JPG

Le soir venu, c’est avec plaisir que nous retrouvons nos amis de la guesthouse Lestari pour échanger autour d’une nouvelle partie de cartes à laquelle se sont jointes trois jeunes femmes nouvellement arrivées à la guesthouse. 23 h 00, l’orage nous surprendra lors du retour dans le noir au Paradise où nous arriverons trempés…

IMG_20231209_173905_HDR.jpg

Jour 21 :  Journée relâche à Kadidiri Paradise, plongée et farniente… Nous retrouverons le soir nos amis du Lestari pour une nouvelle partie de cartes…

 P1240375.JPGP1240286.JPG

IMG_20231125_185237_HDR~2.jpg
Jour 22 :  Journée à Malenge. Nous avons réservé une journée avec le Lestari Podock. Nous sommes six, nos amis du Lestari et une anglaise du Paradise qui nous accompagne. Superbe journée ponctuée de longs trajets entre les îles. Nous irons visiter le village Bajo à Malenge, puis nous irons plonger sur California reef.

P1240563.JPG

P1240738.JPG

P1240701.JPG

Nous terminerons la journée par un moment sur la plage de sable blanc du Sanjar, un joli resort isolé sur une île. La soirée sera festive avec un repas spécial pour fêter le départ du groupe et des propriétaires, tout ce beau monde reprenant la route le lendemain. Nous poursuivrons par une dernière soirée cartes au Lestari.

IMG_20231210_152451_HDR.jpg

IMG_20231210_152529_HDR.jpg

 Jour 23 :

Dernier jour au Kadidiri Paradise. Nous trainons sur la plage.

IMG_20231211_114033_HDR.jpg

Le départ pour Wakai est prévu à 14 h 00. Nous visiterons la ville sous un soleil de plomb avant de rejoindre notre cabine sur le ferry pour Gorontalo, la même qu’à l’aller. Le départ aura lieu à 18 h 00 sous un magnifique coucher de soleil. Le passage au large du Kadidiri Paradise fera remonter un élan de nostalgie lorsque l’on apercevra l’ensemble du personnel aligné sur le ponton nous saluant à l’aide des lampes de leurs téléphones…

IMG_20231211_145009_HDR.jpg

IMG_20231211_172954_HDR.jpg

IMG_20231211_174537_HDR.jpg

 Jour 24 :  Nous débarquons à Gorontalo à 5 h 30 où un taxi nous conduira à l’aéroport. Notre vol pour Yogyakarta via Makassar est prévu à 14 h 40, la journée sera longue…

 IMG_20231212_080156_HDR.jpgIMG_20231212_071744_HDR.jpg

Arrivée à Yogyakarta à 18 h 45 où nous rejoindrons le Dutta Garden, notre hôtel pour les cinq prochains jours, réservé en ligne sur Booking.com. Enfin, ça c’est ce qui était prévu… Le vol pour Yogyakarta ayant été annulé par Lion Air, nous sommes obligés de passer une nuit à Makassar car le vol suivant pour Yoga ne part que demain à 14 h 40. Je vous passe les péripéties d’enregistrement et de récupération des bagages pour la soirée… La compagnie nous propose un hôtel et nous fait conduire dans un établissement proche de l’aéroport. Nous ne resterons pas. La chambre sans fenêtre a eu raison de notre patience. Nous appelons un taxi et partons pour le Golden Tulip au centre-ville.  Du luxe pour 35 euros la nuit en petit déjeuner. Nous dînerons au resto de l’hôtel avant une nuit de repos bien méritée.

P1240909.JPG

 Jour 25 : Nous partons visiter et faire quelques achats dans le quartier chinois. Une belle balade, en pleine chaleur mais agréable.

IMG_20231213_085324_HDR.jpg

P1240914.JPG

P1240965.JPG

Le taxi de la veille viendra nous récupérer à midi pour nous conduire à l’aéroport de Makassar. Vol à l’heure, nous arriverons à Yogyakarta à 15 h 40 locales, il y a une heure de décalage horaire entre les deux villes. Il nous faudra plus d’une heure pour sortir de l’aéroport, le tapis bagages étant tombé en rade, et une autre heure pour rejoindre notre hôtel en ville, le Dutta Garden Hôtel, réservé sur Booking. Un bel établissement, paisible à souhait, tout près des rues où se trouvent restos et bars. Un quartier que nous partirons explorer après le dîner.

IMG_20231213_211945_HDR.jpg

IMG_20231214_074823_HDR.jpg

Jour 26 :  Petit déjeuner dans le cadre idyllique du Dutta Garden avant de partir en quête d’un ATM dans le quartier et quelques achats souvenirs. Nous profiterons ensuite de la piscine avant de partir visiter le temple de Pramranan. Tout simplement magnifique. Peu de monde, très peu d’occidentaux, une quinzaine grand maximum.

IMG_20231214_153202_HDR.jpg

IMG_20231214_164554_HDR~2.jpg

IMG_20231214_172521_HDR.jpg

Après la visite, le chauffeur nous conduira dans un restaurant où nous dînerons en attendant 20 h 00, heure du spectacle de ballets auquel nous allons assister. Très beau là encore. Une soirée qui se terminera vers 22 h 00. Retour à l’hôtel situé à 45 minutes de route. Excursion réservée et réglée auprès de l’hôtel. Parfait.

 IMG_20231214_204456_HDR.jpgIMG_20231214_204548_HDR.jpg
Jour 27 :  Réveil à 3 h 00 du matin. Et départ à 4 h 00 pour le temple de Borobudur. Une excursion très matinale pour observer le lever de soleil sur la jungle et le temple depuis une colline située à moins de deux kilomètres du temple. Splendide.

IMG_20231215_053311_HDR.jpg

IMG_20231215_052820_HDR.jpg

Ce sera ensuite la visite du site sous un soleil de plomb. 13 h 00, fatigue et chaleur nous ont mis sur les genoux et c’est avec plaisir que nous retrouverons, après plus d’une heure de route, la piscine du Dutta Garden… Excursion réservée directement auprès de l’hôtel. Soirée dans le quartier touristique proche.

IMG_20231215_095037_HDR.jpg

IMG_20231215_094438_HDR.jpg

P1250622.JPG

 Jour 28 :  C’est en tuk-tuk que nous rejoignons Kastrom, le palais, pour une visite et assister au spectacle de danses sacrées. Une balade sympa et une visite qui l’est tout autant.

P1250818.JPG

IMG_20231216_094336_HDR.jpg

Toujours en tuk-tuk nous partons visiter le bird market, en faisant un stop en chemin pour visiter un atelier de peinture sur tissu. Le marché aux oiseaux n’est pas une attraction touristique et la présence de certains animaux (serpents, lézards, poissons, tortues, singes rongeurs et tant d’autres espèces protégées) enfermés dans des conditions limites pour certains d’entre eux peut choquer les âmes sensibles, nous ne conseillons pas.

IMG_20231216_130205_HDR.jpg

Retour ensuite au Duta Garden pour un moment de détente à la piscine avant de repartir passer la soirée sur Maliboro street, la rue branchée de Yogyakarta.

IMG_20231214_081918_HDR.jpg

IMG_20231216_210201_HDR.jpg
Jour 29 : Départ en train à 8h45 pour Jakarta, arrivée prévue à 15h00. Un train magnifique, surtout en classe sleeper comparable à la classe affaires en avion. Sièges individuels permettant de s’allonger, écran vidéo, larges fenêtres, wifi, hôtesses, repas et collations, rien ne manque pour faire de ces huit heures de trajet une réussite. Que du bonheur.

IMG_20231217_082422_HDR.jpg

IMG_20231217_092949_HDR.jpgIMG_20231217_152959_HDR.jpg

IMG_20231217_084248_HDR.jpg
Arrivée à la gare de Gambir à 15 h 30, un taxi nous conduira à notre hôtel, réservé sur Booking.com, le Jambuluwuk Thamrin Hotel, situé près du monument national. Nous partirons ensuite, à pieds, pour le mall Plazza Indonésia pour un peu de shoping, dîner et aller voir un film d’animation japonais au cinéma…

IMG_20231217_160625_HDR.jpg

 

P1260061.JPG

P1260055.JPG

 

Jour 30 :  Visite de chinatown et du temple chinois Vihara Dharma Baktil. Un quartier chinois plus vrai que nature, du moins plus que certains chinatowns visités dans d’autres pays…

IMG_20231218_113001_HDR.jpg

P1250982.JPG

IMG_20231218_115330_HDR~2.jpg

 

Nous partirons ensuite visiter le centre d’affaires et un mall réputé pour être l’un des plus beaux d’Asie du Sud-Est. Soirée au café Batavia que nous retrouvons avec plaisir un mois après notre premier passage en novembre…

IMG_20231218_200644_HDR~2.jpg

IMG_20231218_200737_HDR.jpg

IMG_20231218_200957_HDR.jpg

Jour 31 :  Nous partons pour Bogor, visiter le jardin tropical à soixante kilomètres de Jakarta. Nous avons loué un chauffeur avec une voiture de manière à gagner du temps et nous éviter la fatigue et la chaleur des transports en commun. Le jardin est très beau mais la présence du président Indonésien au palais combinée au vent qui provoque la fermeture du jardin des orchidées feront que nous ne pourrons l’apprécier à sa juste valeur. Beaucoup de monde, aucun touriste. Nous serons de retour à l’hôtel pour 13h00 et récupération à la piscine. Il fait toujours très chaud.

P1260125.JPG

P1260163.JPG

IMG_20231219_095236_HDR.jpg

IMG_20231219_100717_HDR.jpg

Jour 32 : Matinée relaxe et départ pour l’aéroport à 15h00 car il faut compter avec les embouteillages qui bloquent la ville. Vol à 19h00.

IMG_20231220_173136_HDR.jpg

IMG_20231220_174833_HDR.jpg

Jour 33 : Arrivée à Nice à 12 h 30.

 

 Notre avis : Nous avions pris le parti de nous organiser un voyage en Indonésie hors des sentiers battus, en choisissant de passer deux semaines sur une des Iles Togians, dans un petit resort "confidentiel".

 

Nous sommes arrivés sur l'Ile de Java et avons découvert Jakarta, une grande ville sans grande beauté mais bien plus agréable que le tableau dépeint par les guides touristiques. Des embouteillages comme dans toutes les grandes villes, mais un style de conduite fluide sans aucune agressivité au volant qui permet aux chauffeurs de se faufiler d'une file à l'autre dans la circulation. Le ciel est bleu, et la pollution bien plus supportable que dans certaines capitales d'Asie. Nous n'avons pas été oppressé par la population, pas de sollicitations, pas d'arnaque, le prix c'est le prix aucune mauvaise surprise, et ça c'est vraiment agréable ! La ville est intéressante, il y a de grandes disparités entre les vieux quartiers délabrés comme Chinatown et les quartiers récents avec leurs luxueux malls qui abritent la population aisée. Le musée de la Banque est particulièrement intéressant car il retrace au travers de l'économie du pays toute son histoire. Nous avons apprécié l'ambiance rétro du Café Batavia dans le vieux Jakarta.

 

Nous avions choisi de passer par Gorontalo pour prendre le Ferry qui nous mènerait aux Iles Togians. Le bateau est attendu deux fois par semaine, mais rien n'est sûr, il faut croiser les doigts ! Comme nous ne devions rester que deux nuits dans cette ville nous avions choisi un petit cottage familial au milieu des rizières. Mimin la chef de famille s'occupe de tout, c'est elle qui nous réserve la cabine sur le ferry, qui nous propose de plonger avec les requins baleines, de l'accompagner dans un resto karaoké... Elle est super dynamique, fait de la politique, héberge et accompagne de jeunes étudiants et chante comme une pro ! A Gorontalo il y a partout des maisons énormes qui abritent des hirondelles, leurs nids sont destinés à la clientèle Chinoise. Nous rencontrons Harry , un personnage haut en couleur qui va devenir notre compagnon de route jusqu'à Kadidiri. Finalement ce Stop à Gorontalo aura été plus sympa que prévu.

 

Nous arrivons à Wakai au petit matin et sommes pris en charge par une petite femme très énergique qui va d'autorité nous embarquer sur sa pirogue au lever du soleil, pour nous déposer au Kadidiri Paradise. Nous découvrons notre bungalow sur pilotis, les pieds dans l'eau, la chance, c'est superbe ! C'est encore plus beau que sur le papier. Ces deux semaines vont passer très vite! Les fonds marins sont superbes, les coraux en bonne santé, une multitude de poissons, on ne s'en lasse pas... Et puis les virées en kayak, en pirogue à moteur avec le Capitaine du Pondok Lestari Kadidiri, le petit resort voisin qu'à préféré Harry. Nous plongeons dans le lac aux méduses, visitons deux villages "Bajo" les gitans de la mer", nous rencontrons d'autres voyageurs, tous sont heureux d'être là. La vie est belle au Kadidiri Paradise ! On se méfie quand même un peu des serpents et des crocodiles de mer. Sur les iles Togians la végétation est dense, le vert de la jungle, le bleu de la mer, le ciel changeant qui vire vite à l'orage font qu'on se sent facilement loin de tout, et c'est bien . Les iles sont peu peuplées, les distances longues à parcourir et le Sulawesi n'est  pas encore une destination touristique.

 

Nous quittons Kadidiri Paradise pour Makassar, une escale imprévue qui nous permet de découvrir cette grande ville portuaire et de nous balader le long de "la croisette" locale. Enfin nous arrivons à Yogyakarta. C'est ici que se trouve l'axe cosmologique. Une ligne imaginaire qui relie le sommet du volcan Merapi à l'océan indien au sud. La ville est ainsi traversée par un alignement d'arbre sacrés et de monuments porteurs de philosophie avec en son centre le palais du Sultan. Cette ligne symbolique (6km) est inscrite à l'UNESCO. Animisme javanais, culte des ancêtres, hindouisme, bouddhisme, soufisme islamique et influences occidentales se rencontrent sur cette ligne qui a pour vocation d'Embellir la beauté du monde. Notre hôtel  est charmant, situé à deux pas du quartier touristique. Là encore nous n'avons constaté aucun des désagréments contre lesquels les guides touristiques nous mettent en garde: Pas d'arnaque au niveau des pilotes de Tuk-tuk, pas de vols...On a beaucoup aimé cette ville. Nous avons visité les magnifiques temples de Prambanan et de Borobudur tous deux inscrits au patrimoine mondial de l'Humanité. Peu de touristes sur les sites.

 

Nous partons en train pour Jakarta, nous avons le temps depuis notre couchette de regarder défiler les paysages de rizière. On se sent hors du temps. Nous retrouvons Jakarta, pour quelques emplettes un peu tristes de voir se profiler la fin du voyage. Nous n'avons pas vu le temps passer, alors que nous avons vraiment pris notre temps, c'est passé trop vite!

Ce voyage a répondu à toutes nos attentes. Les indonésiens sont très accueillants, l'exotisme était au rendez-vous, nous vous conseillons cette destination, en particulier le Sulawesi, authentique, loin du tourisme de masse. 

 

Merci pour votre visite et à bientôt sur www.1destination2voyages.com pour un nouveau carnet de route. N'hésitez pas à nous laisser un commentaire et à vous abonner.

Eric et Corinne 

IMG_20231210_093439_HDR.jpg

 IMG_20231214_103254_HDR.jpgIMG_20231213_085246_HDR~2.jpg

IMG_20231211_114007_HDR.jpg

Montages photos de ce trip en Indonésie, cliquerICI

 

 

 

 


12/02/2024
1 Poster un commentaire

Dubaï, Abu Dhabi, Al Ain, road trip aux Emirats...

24-P1220781.jpg

25-IMG_20230422_184624_MP.jpg

Jour 1 : 9h30 départ de Nice pour Dubaï, via Roissy. Vols Air France réservés sur le site Air France, bénéficiant des réductions de statut Gold. Une très belle journée de voyage avec Air France et surtout l’inauguration des fonctions de mon nouveau statut Gold Flying Blu, statut élite Sky Team agrémenté par des passages aux salons Infinity à Nice et Air France à Roissy. Vols sans problème, arrivée à Dubaï à 22h45 locales.

01-IMG_20230420_130151_HDR.jpg

02-IMG_20230420_202712_HDR.jpg

03-IMG_20230420_202645_HDR.jpg

Récupération de la voiture chez Hertz, assez long, après passage des contrôles de l’immigration. Voiture louée en ligne chez Hertz sur le site Air France pour bénéficier des avantages Flying Blu.

07-IMG_20230422_174822_MP.jpg

Il nous faudra au total trois heures pour arriver à l’hôtel Millenium Airport proche de l’aéroport où nous allons passer la nuit. Réservé sur Booking.com.

04-P1210450.jpg

05-P1210456.jpg

 Jour 2 : Départ pour Abu Dhabi à 11h00. 1h30 de route par la E11 pour rejoindre Abu Dhabi. Une belle route peu fréquentée.

06-IMG_20230421_112916_HDR.jpg

07-IMG_20230421_113315_HDR.jpg

08-IMG_20230421_113442_HDR.jpg

 Nous descendrons directement à l’Hôtel Traders où nous allons passer 4 nuits. Réservé sur Boooking.com. Nous débuterons l’après-midi par un peu de piscine, il fait 35 degrés et cela est bien agréable.

09-P1210459.jpg

10-P1210466.jpg

11-P1210467.jpg

Puis nous partirons pour la grande mosquée du Sheik Al Zayed. Ouverte au public tous les jours de 10h00 à 18h00, sauf le vendredi 15h00-18h00. Entrée gratuite mais il faut s’enregistrer en ligne, ou sur place. Longue queue pour entrer, mais cela passe malgré tout assez vite.

12-P1210472.jpg

La mosquée est magnifique, vraiment très belle. Nous y passerons deux heures sans nous en rendre compte. 19h30, nous irons dîner dans un resto indien étoilé situé sur le domaine du Carlton Ritz Abu Dhabi. Une belle découverte. Nuit au Traders.

20-P1210811.jpg

16-P1210522.jpg

19-P1210587.jpg

22-P1210844.jpg

13-P1210493.jpg

18-P1210581.jpg

Jour 3 :  Balade sur le front de mer après le petit déjeuner puis départ pour Ferrari World.

01-IMG_20230422_114042_MP.jpg

Billets achetés en ligne sur le site du parc, 80 euros. Un très beau parc à la gloire du Cheval Cabré dont nous ferons les principales attractions dont le fameux Formula Rossa, deux fois pour nous, manège qui vous fera vivre les sensations d’un pilote de formule 1. Frissons garantis… 

03-IMG_20230422_130216_MP.jpg

04-IMG_20230422_122112_MP.jpg

Nous passerons en tout près de cinq heures dans le parc (couvert et climatisé) sans nous ennuyer une seconde. Signalons la présence de nombreux restaurants, pour tous les goûts.

05-IMG_20230422_132744_MP.jpg

Sachez que si vous souhaitez ramener un souvenir, il faudra y mettre le prix…

02-IMG_20230422_114516_MP.jpg

06-IMG_20230422_155919_MP.jpg

08-IMG_20230422_141646_MP.jpg

Nous partirons ensuite assister au coucher de soleil sur la mosquée du Sheikh Al Zayed depuis le Wahat Al Karama. Un moment intense et un spectacle magnifique.

12-IMG_20230422_183647_MP.jpg

11-P1210812.jpg

10-P1210841.jpg

09-P1210816.jpg

Dîner sur la plage de l’hôtel trader, soirée BBQ, bon mais assez cher…

1-IMG_20230422_091934_MP.jpg

 Jour 4 :  Départ à 6h30 pour l’Eastern Mangrove National Park où nous allons faire trois heures de kayak. Réservé en ligne sur Noukhada Adventure Company. Superbe balade aquatique dans la mangrove avec Abu Dhabi en toile de fond. 7h00 – 10h00, un bon horaire pour éviter la grosse chaleur. Attention aux horaires des marées pour ne pas rester coincés…

13-IMG_20230423_070549_MP.jpg

14-IMG_20230423_071321_MP.jpg

15-IMG_20230423_071916_MP.jpg

16-IMG_20230423_084130.jpg

Retour au Traders Hôtel pour le petit déjeuner, à 11h30…, puis départ pour le Louvre Abu Dhabi. Parking gratuit, facile d’accès, billets en vente sur place magnifique, tout simplement.

1-P1210864.JPG

17-P1210855.jpg

19-P1210869.jpg

20-P1210995.jpg

21-IMG_20230423_185733_MP.jpg

La nuit est tombée lorsque nous reprenons la route pour rejoindre la Corniche et, surtout, l’Emirates Palace Mandarin Oriental. Une merveille dorée qui nous laissera sans voix, à faire absolument, entrée gratuite.

22-IMG_20230423_200744_MP.jpg

23-IMG_20230423_201245_MP.jpg

24-IMG_20230423_201227_MP.jpg

26-IMG_20230423_202007_MP.jpg

30-P1220043.jpg

Nous monterons ensuite au 62ème étage d’une des tours Etihad où se trouve le Ray Bar. Idéal pour prendre un cocktail en admirant la vue. Parking au sous-sol, parfait.

29-P1220047.jpg

27-IMG_20230423_201126_MP.jpg

21h30, la faim se fait sentir, la journée a été longue. C’est au Belgium Café, qui se trouve dans la marina de l’hôtel Intercontinental que nous irons dîner en regardant OL-OM retransmis sur écran géant… Minuit, retour sur le Traders Hôtel pour une nuit de repos bien méritée…

02-IMG_20230423_202941_MP.JPG

 Jour 5 : Départ pour Jubail Island où nous allons faire la rando des mangroves au Jubail Mangroves Park. Plusieurs kilomètres de sentiers sur pilotis au-dessus et à travers la mangrove. Selon l’heure de la marée, vous serez soit au-dessus de l’eau, soit au-dessus du sable, à vous de voir… Très belle rando par 45 degrés quand même… Entrée du parc payante : 7 euros.

03-P1220050.JPG

04-P1220055.JPG

06-P1220063.JPG

08-P1220129.JPG

Nous poursuivrons ensuite vers l’Héritage Village à Abu Dhabi. Un bel endroit au bout de la Corniche qui permet d’avoir une vue d’ensemble sur la Sky line d’Abu Dhabi.

09-P1220162.JPG

10-P1220175.JPG

11-P1220188.JPG

13-P1220190.JPG

14-P1220201.JPG

15-P1220213.JPG

15h00, la chaleur étant vraiment trop forte nous allons chercher la fraicheur dans un mall, superbe, au pied de l’hôtel Fairmont. Un hôtel magnifique par son architecture dont nous irons visiter le hall d’entrée comme pour l’Emirates Palace la veille.

16-P1220238.JPG

17-P1220243.JPG

18-P1220266.JPG

19-P1220267.JPG

18h15, retour sur le quartier Al Maqta, où se trouve notre hôtel, mais aussi le mall marina Al Qada. Un extraordinaire endroit, traversé par un bras de mer où se trouve l’aquarium national d’Abu Dhabi, mais aussi de nombreux restaurants où nous irons dîner dans l’un d’eux avant d’aller visiter l’aquarium, une merveille du genre.

20-IMG_20230424_185413_MP.JPG

22-IMG_20230424_190122_MP.JPG

21-IMG_20230424_185934_MP.JPG

23-IMG_20230424_194738_MP.JPG

Aquarium d'Abu Dhabi. Entrée : 27 euros, ouvert de 10 à 22h00.

24-IMG_20230424_202043_MP.JPG

25-IMG_20230424_205332_MP.JPG

26-IMG_20230424_211733_MP.JPG

27-IMG_20230424_212431_MP.JPG

Retour à 23h00 à l’hôtel Traders pour conclure une journée bien remplie et prendre un peu de repos avant notre départ pour Al Ain le lendemain.

01-P1220296.JPG

 Jour 6 :  Départ pour Al Ain par la E22. Une heure et demie de route pour 150 kilomètres environ. Superbe autoroute sans péage où la vitesse est limitée à 160 km/h… Nous arriverons pour midi au Radisson Blu Al Ain, réservé sur Booking.com où nous allons descendre pour deux nuits. La chaleur est étouffante, 39 degrés, et nous décidons de profiter un peu de la piscine.

02-P1220305.JPG

03-P1220307.JPG

15h00, il fait toujours aussi chaud, nous partons pour l’oasis de Al Ain. Une visite pour voir le système d’irrigation qui fournit l’eau aux centaines de palmiers dattiers.

05-IMG_20230425_153957_MP.JPG

08-IMG_20230425_160350_MP.JPG

09-IMG_20230425_162755_MP.JPG

07-P1220317.JPG

Nous conseillons de faire comme nous, de louer une trottinette électrique à l’entrée de l’oasis, car c’est très grand et avec la chaleur cela peut-être fatiguant. Possibilité aussi de louer des vélos ou triporteurs, à vous de voir. Petite restauration possible sur place.

10-IMG_20230425_160157_MP.JPG11-IMG_20230425_160344_MP.JPG
Nous enchainerons ensuite avec le fort Jahili. Un très beau fort parfaitement restauré. Expositions de photos et images d’archives à l’intérieur. 19h00, nous rentrons au Radisson pour dîner et clôturer cette nouvelle très belle journée de découvertes.

17-IMG_20230425_172023_MP.JPG

12-P1220365.JPG

14-P1220368.JPG

15-P1220363.JPG

16-P1220377.JPG

Jour 7 : 10h00, nous partons visiter le Souk aux dromadaires, l’un des plus importants des E.A.U. Si vous ne devez en faire qu’un, c’est celui-là qu’il faut faire.

18-P1220484.JPG

19-P1220492.JPG

Il se trouve juste derrière le mall Bawadi. Le Camel Market n’est pas très touristique, pourtant c’est impressionnant. Dès notre arrivée nous serons pris en main par deux chameliers qui vont s’improviser guides… Evidemment, contre un peu de monnaie réclamée à la fin. C’est de bonne guerre et, par expérience, nous jouons le jeu, nous ne le regretterons pas.

20-P1220497.JPG

21-P1220510.JPG

22-P1220512.JPG

12h30, le soleil tape et la température monte à plus de 43 degrés. C’est donc vers le mall proche, que nous nous dirigeons pour profiter des grandes allées désertes et climatisées.  Nous partirons ensuite pour le Palace Museum Sheikh Zayed. Un beau fort qui fut autrefois un palace.

24-P1220546.JPG

23-P1220545.JPG

25-P1220576.JPG

Très belle visite, entrée gratuite, on conseille.

26-P1220610.JPG

27-P1220629.JPG

28-IMG_20230426_141724_MP.JPG

Nous poursuivrons la journée par un passage au zoo de Al Aïn. Entrée 8 euros, un prix minimum pour un très beau zoo où les animaux rares, et en bonne santé, s’offrent à la vue du public dans des enclos très naturels. Là encore, comme au palace, nous sommes quasiment seuls.

31-P1220654.JPG

32-P1220655.JPG

33-P1220658.JPG

34-P1220667.JPG

35-P1220672.JPG

Nous finirons la journée par un passage au souk Al Qattara, mais il n’y a personne, rien n’est ouvert. Nous retournons donc au Radisson pour dîner et prendre un repos bien mérité… Demain départ pour Dubaï.

 37-P1220727.JPG

Jour 8 :  Départ pour Dubaï par la E66. 150 km que nous effectuerons en 1h30, la limitation de vitesse étant, là aussi,  par endroit de 160 km/h… Arrivée à downtown ou nous descendrons au Manzil downtown by Vida, réservé sur Booking.com.

40-IMG_20230427_131024_MP.JPG

41-IMG_20230427_131536_MP.JPG

 

Cher mais superbement placé à moins de 600 m à pied de la Burj Khalifa et du Dubaïl Mall. Un emplacement idéal pour finir notre séjour avec la possibilité, gratuite et proposée de garder la chambre jusqu’à 15h00. Parfait lorsque l’on a un vol le lendemain à 0h30… Nous commencerons notre découverte du secteur par une balade jusqu’à la Burj que nous photographierons sous toutes ses formes.

47-P1220798.JPG

51-P1220869.JPG

45-P1220772.JPG

48-P1220829.JPG

46-P1220786.JPG

 

Balade dans le mall, pour profiter de la climatisation, puis retour à l’hôtel à 16h00 pour une séance piscine rafraichissante.

59-IMG_20230428_121136_MP.JPG 18h30, nous retournons au Dubaï mall pour dîner face au spectacle des fontaines dans le bassin au pied de la Burj. Eblouissante chorégraphie faite de jeux d’eau et de lumière.

54-IMG_20230427_183011_MP.JPG

55-IMG_20230427_183126_MP.JPG

62-IMG_20230427_191928_MP.JPG

20h30, nous montons au 125 ème étage de Burj Khalifa. Billets réservés en ligne, retirés sur place. Peu de monde et la vue d’en haut est à couper le souffle, un régal.

60-P1230022.JPG

56-IMG_20230427_205407_MP.JPG

57-IMG_20230427_205851_MP.JPG

 Jour 9 : Nous avons la chambre jusqu’à 15h00 et le vol retour à 0h40. On en profite pour paresser un peu à la piscine avant de partir pour le Dubaïl Mall où nous voulons visiter l’aquarium. On profitera de pouvoir laisser, gratuitement, la voiture au parking du Manzil By Vida pour rejoindre le mall à pied. Balade, visite de l’aquarium, magnifique, nous passons un excellent moment.

52-IMG_20230427_151159_MP.JPG

53-IMG_20230427_151414_MP.JPG

50-P1220859.JPG

Un petit hamburger chez five Guys  et nous voilà en forme, ou presque pour la suite du programme, à savoir une visite au Dubaïl Outlet mall situé à vingtaine de kilomètres de Downtown. Un outlet sympa où nous ferons quelques achats. 20h00, il est temps de se rapprocher de l’aéroport où nous allons d’abord rendre la voiture chez Hertz et ensuite nous enregistrer pour le vol retour. Tout se passera bien, nous avons au final une heure et demie d’avance que nous passerons au Lounge Sky Team. Il est 9h30 lorsque nous nous poserons à Nice, après un vol sans histoire depuis Dubail via Roissy. La boucle est bouclée…

 58-IMG_20230427_194021_MP.JPG61-P1230085.JPG
Notre avis : 

Eric nous a concocté un très beau voyage aux Emirats Arabes Unis, que j'ai eu le plaisir de découvrir au jour le jour car je ne m'étais pas beaucoup renseignée, préférant me laisser porter ! Séjour différent de celui passé au Sultanat d'Oman, mais tout aussi intéressant.

En tant que touristes, sans aucun jugement autre que "la qualité du voyage", c'était vraiment formidable ! Tout : l'accueil, la politesse, la propreté, le savoir vivre, l'ambiance, le calme, les parfums, les attractions... Tout est fait pour que vous passiez un bon moment.

Je dirais qu'Abu Dhabi se situe à mi-chemin entre modernisme et tradition par rapport à Dubaï radicalement tourné vers le futur.

C'est fou, mais esthétiquement c'est extrêmement beau. Beau et Harmonieux...Le pouvoir de l'argent.

Les hôtels proposaient des petits déjeuners magnifiques, si bien que nous n'avons pas souvent eu faim le midi !

J'ai aimé la balade en Kayak dans la mangrove, par contre je n'ai pas pris en compte la marée lors de la rando à pied et c'est dommage  car à sec c'est beaucoup moins beau et beaucoup plus chaud ! 

L'Emirate Palace : un palais Oriental des mille et une nuits, sorti d'un rêve... le luxe à l'état pur !

Al Aïn nous a permis de voir la vie traditionnelle telle qu'elle est encore aujourd'hui: le travail dans l'immense Palmeraie, le marché aux dromadaires... une ville universitaire beaucoup moins bling bling .

Au zoo j'ai vu plus de lions qu'au parc Krugger !

A Dubaï nous avons profité du coeur de la ville. J'ai pu constater que mon ami Tom est vraiment cinglé en voyant la Burj Khalifa s'élever dans les airs! Je pensais retrouver de délicieuses dattes comme à Oman, et non... par contre ils sont moins stricts sur l'alcool.

Nous avons profité agréablement des piscines de nos hôtels, mais n'avons pas été à la plage. A Abu Dhabi les plages étaient très belles, mais vu la chaleur nous avons préféré nous rafraichir à la piscine!

La grande mosquée est impressionnante, je comprends qu'elle puisse être comparée au Taj Mahal  tant son architecture est belle.

Le Louvre Abu Dhabi a lui aussi du caractère, musée très agréable où les oeuvres de tous horizons sont présentées ensemble par époque. Et j'ai ressenti une certaine fierté d'être française à l'étranger.

Le Parc ferrari, un hymne à l'Italie; Attention choisissez bien votre waggon : 1er tour nous étions dans les premiers sièges vers l'avant et c'était génial ! 2eme tour en queue de waggon et là vraiment trop secoués pour apprécier !

Ne vous attendez pas à trouver des souks traditionnels comme à Oman, ici il n'y a que des galeries marchandes 4* et climatisées.

En résumé c'est grandiose et un peu décadent quand même parce qu'il y a toujours un envers du décor, mais nous nous sommes régalés, le temps est passé très vite, nous étions littéralement dans un autre monde, comme dans une bulle, dépaysement assuré !

 

Eric & Corinne

44-IMG_20230427_133008_MP.JPG43-IMG_20230427_132848_MP.JPG
Merci de votre visite, à bientôt pour un nouveau carnet de route.

 

Photos : vous pouvez consulter l'ensemble des montages photos de ce trip aux E.A.U en cliquant :  ICI

 

Ci-dessous: bonus photos.

 

28-IMG_20230421_173818_HDR.JPG

01-P1210469.JPG

02-P1210473.JPG

03-P1210541.JPG

04-P1210630.JPG

05-P1210665.JPG

06-P1210680.JPG
07-P1210756.JPG
08-P1210759.JPG
09-P1210761.JPG
10-P1210776.JPG
11-P1210958.JPG
12-P1220032.JPG
13-P1220034.JPG
14-P1220103.JPG
15-P1220192.JPG
16-P1220199.JPG
17-P1220245.JPG
18-P1220253.JPG
19-P1220314.JPG
20-P1220324.JPG
21-P1220338.JPG
22-P1220379.JPG
23-P1220470.JPG
24-P1220476.JPG

25-P1220503.JPG
26-P1220837.JPG
27-IMG_20230421_155841_HDR.JPG
29-IMG_20230422_174830_MP.JPG
31-IMG_20230423_203657_MP.JPG

36-IMG_20230427_152627_MP.JPG
38-IMG_20230428_142908_MP.JPG
33-IMG_20230424_204455_MP.JPG
32-IMG_20230424_165459_MP.JPG
                    35-IMG_20230427_135155_MP.JPG

37-IMG_20230427_154656_MP.JPG


13/05/2023
0 Poster un commentaire

Oman, voyage au pays de l'encens...

Sultanat d'Oman, Moyen-Orient

 

007-P1200431.jpg

119-P1210280.jpg

 

 Un road-trip que nous voulions faire depuis longtemps. Un pays de sable et de pierres, de canyons et de plages. C’est à l’occasion des vacances de février 2023 que nous avons décidé de réaliser ce voyage, sous forme d'un road-trip. Un beau voyage, une boucle de 1200 kilomètres de Mascate à Mascate où nous profiterons de la nature, du désert, mais aussi des villes, dont la superbe Nizwa, et des sites historiques forts et châteaux parfaitement restaurés pour certains. Un pays parfumé qui nous a accueilli à bras ouverts et nous fera découvrir les plaisirs de l’encens version omanaise…

 

052-P1200549.jpg

 

 Notre parcours :  

 Jour 1 : 15/02 : départ de Nice pour Oman, via Amsterdam et Koweït City, à 6h15. Vols KLM réservés sur le site Air France, bénéficiant des réductions de statut Gold. Une très belle journée de voyage avec KLM et surtout l’inauguration des fonctions de mon nouveau statut Gold Flying Blu, statut élite Sky Team, avec notamment 2 heures passées au salon lounge KLM Crown 52 à Amsterdam, que du plaisir… Tous les vols à l’heure et même en avance, de plus de 35 minutes pour le Nice – Amsterdam…

 

 

010-P1200273.jpg

 

Arrivée à Muscat à 23h05 (deux heures de décalage horaire avec Paris), en avance de trente minutes. Encore 45 minutes pour passer les contrôles, pas de visa pour moins de 14 jours de séjour, récupérer les bagages et nous voilà au comptoir Dollar pour récupérer notre voiture, réservée en ligne sur le site KLM. Procédure parfaite, peu d’attente au comptoir, tout est ok lorsque nous récupérons la voiture au parking à 0h20.

 IMG-20230315-WA0002.jpg

 

Trente minutes plus tard, nous pointerons à l’accueil du Radisson Collection Grand Hormuz, réservé sur le site Booking.com, où nous allons passer deux nuits dans ce magnifique écrin…

 

012-IMG_20230216_105945_HDR.jpg

 

Jour 2 : Lever à 6h00, et oui dur les voyages…, car nous avons rendez-vous à la marina Al Mouj où nous allons embarquer pour une sortie snorkeling aux îles Daymaniat. Départ 8h, retour 13h30. Petit groupe de neuf personnes et un capitaine des plus sympas. Ciel bleu, soleil… Excursion réservée en ligne sur le site Daymaniat Shell, 60 euros par personne. Super bateau, matériel fourni, en-cas, fruits, boissons et même une gourde métallique offerte à chacun, vraiment très bien, à faire, ne pas hésiter. Deux stop d’une heure trente chacun pour plonger ou paresser sur la plage de sable blanc. Beaucoup de poissons, des tortues aussi. Les coraux eux sont pas mal amochés, comme dans beaucoup, trop, de coins du monde… Les îles Daymaniat sont des ilots rocheux désertiques situés dans le golfe d’Oman à 45 minutes de bateau. On conseille.

 

 

331178907_1379280049554839_4700773717402423124_n (1).jpg

014-IMG_20230216_132358_HDR.jpg

009-P1200296.jpg

331144015_737099618079827_7081029754018110660_n.jpg

 

13h30. On rentre se reposer deux heures au Radisson, puis nous partons pour la vieille ville… Mathra, sa corniche et son souk… Trois heures de balade en fin de journée, dans un quartier sympa et agréable de Mascate. Nous pousserons jusqu’au vieux Mascate, quartier touristique par excellence, mais il est 19h00 passées et nous ne trouverons qu’un quartier vide et sans animation, à moins que nous nous soyons trompés de quartier… La fatigue se faisant ressentir, nous décidons de rentrer dîner au Radisson ou se trouve un excellent et très classe resto indien…

 

022-P1200335.jpg

124-P1210362.jpg

016-P1200315.jpg

015-P1200312.jpg 021-IMG_20230216_175654_HDR~2.jpg

018-P1200320.jpg

 

Jour 3 :  Départ pour Nizwa à 1h50 de route de Muscat. 25 bornes avant la ville nous bifurquons vers Al Jebel Akhdar où nous allons visiter le fort.

 

 

023-P1200337.jpg

025-IMG_20230217_103407_HDR.jpg

024-P1200339.jpg

 

Nous comptions, en tout cas, car au bout d’un kilomètre nous sommes stoppés par un barrage de police où on nous explique qu’un 4x4 est indispensable pour rejoindre le fort. On nous invite donc à nous garer sur un parking proche et prendre un taxi 4x4 qui pour 35 RO soit 80 euros, nous conduira sur place, ça semble cher, mais l’aller-retour fait 70 bornes, et surtout le dénivelé de 1800 mètres rend vraiment indispensable le 4x4. Une route impressionnante et des paysages qui le sont tout autant. Nous ne verrons le fort que de loin, car il ne se visite pas ou plus, mais notre chauffeur nous conduira sur différents points de vue aussi exceptionnels les uns que les autres. Bref, nous avons beaucoup aimé et pas regretté d’avoir dû payer le taxi.

 

 

026-P1200343.jpg

028-P1200347.jpg027-P1200345.jpg

        029-P1200351.jpg030-P1200355.jpg

031-P1200360.jpg

033-P1200373.jpg

 

13h30, nous récupérons notre voiture et filons à Nizwa où nous avons réservé pour deux nuits à l’hôtel Inn Antique à deux pas du fort de la ville.  Un hôtel de charme, réservé sur Booking.com.

 

034-IMG_20230217_141659_HDR.jpg

036-P1200404.jpg

 

Nous en profiterons pour partir à la découverte du fort (5RO/pax) qui se trouve juste à côté. Une merveille d’architecture que nous visiterons pendant deux heures dans une ambiance de fête. Nous irons ensuite faire un tour au souk, et une balade en ville qui est vraiment agréable. Dîner et nuit à l’hôtel.

 

040-P1200419.jpg

039-P1200417.jpg

042-P1200434.jpg  043-IMG_20230217_164507_HDR.jpg

048-IMG_20230217_183645.jpg

050-P1200529.jpg

 

Jour 4 : Départ pour Al Hamara à une trentaine de kilomètres de Nizwa, où nous voulons visiter une ancienne ville. Décor désertique, route toute droite, nous arriverons bien à Al Hamara, mais nous ne pourrons nous rendre jusqu’au village car le 4x4 est une fois encore nécessaire. Pas de 4x4 taxi ici, nous préférons donc faire demi-tour, explorer le secteur avant de poursuivre pour Bahla. Coco en profitera pour faire quelques emplettes dans un supermarché réservé aux femmes.

 

051-P1200538.jpg

046-IMG_20230217_171015_HDR.jpg

 

Bahla, son fort, le plus grand d’Oman et sa ville, la plus ancienne du sultanat. Une merveille pour pas cher, 6 RO le prix d’entrée. Il fait très chaud, 43 degrés, mais le fort est magnifique et vaut la visite.

 

 

053-P1200591.jpg

057-P1200659.jpg

059-P1200699.jpg

060-P1200752.jpg

 

Nous retournons ensuite sur Nizwa où nous irons musarder dans les souks avant de prendre un café omanais sur la place du fort. C’est samedi soir, ambiance super, décidément très agréable cette ville de Nizwa… Soirée et dîner au Inn Antique.

 

049-P1200526.jpg

047-IMG_20230217_182818.jpg

 

Jour 5 : Départ pour le désert à 9h30 après le petit déjeuner sur la terrasse de l’Inn Antique.  Deux heures de routes pour rejoindre le Sama al Walsi désert camp. Enfin, ça c’est ce qui est prévu par Google Map. Mais avec le désert et certaines zones plus ou moins blanches, pour différentes raisons, et des noms de lieux qui s’orthographient de plusieurs façons, jusqu’à cinq noms différends pour un même lieu, même Sygic, notre fidèle GPS, y perd son latin. Nous finirons quand même par arriver, dans le secteur du moins.

 

 

061-P1200785.jpg

062-P1200804.jpg

064-P1200823.jpg

063-P1200820.jpg

065-P1200824.jpg

 

Car même en suivant le panneau du camp, que nous avons fini par trouver, nous ne serons pas au bout de nos peines. Après une erreur de direction, nous voilà sur la piste où nous finirons rapidement ensablés… Chaleur, soleil, pas de réseau, et pourtant moins d’une heure plus tard nous arriverons au Désert Camps. Aucun miracle là-dedans, mais la gentillesse d’une omanaise qui n’a pas hésité à venir nous aider avec son 4x4, après nous avoir aperçus. Elle contactera son frère qui viendra nous aider, lui aussi en 4x4, nous expliquera comment dégonfler les pneus et conduira notre voiture jusqu’à la route bitumée, n’hésitant pas à me laisser conduire son 4x4. Des gens adorables et d’une serviabilité rare. Merci à eux. Récupération de notre cabane dans le désert et observation du coucher de soleil sur les dunes… Dîner et nuit au Désert Camps où nous sommes seuls… Le pied pour la quiétude et profiter du festin du dîner.

 

066-P1200841.jpg

069-P1200873.jpg

095-IMG_20230219_174845_HDR.jpg

073-P1200909.jpg

094-IMG_20230219_153747_HDR.jpg

096-IMG_20230219_191445_HDR.jpg

 

Jour 6 : Départ après le petit déjeuner pour Wadi Bani Kalid, à une soixantaine de kilomètres du Sama Al Wasi. Mais il nous faudra d’abord faire un stop pour regonfler les pneus avant de filer vers le Wadi Bani Kalid, donné pour être l’un des plus beaux du pays. Belle route de montagne pour y arriver, pas besoin de 4x4, mais ça grimpe dur, vraiment dur, attention à la puissance de votre voiture de location… Parking à l’arrivée, puis sentier qui longe un petit ruisseau jusqu’au lac principal du Wadi. Magnifique endroit où se trouve un petit restaurant où vous pourrez déjeuner au buffet pour 8 euros par personne… Le chemin longe ensuite le Wadi, sur sa partie en eau ou asséchée, ou tout en eau selon la saison et la météo. Février, saison sèche, parfait pour nous. Eau bleue ou verte selon l’endroit, profondeur de plusieurs mètres, température de l’eau 28/29… Le top. Surtout qu’il y a peu de monde d’où l’intérêt d’y aller tôt le matin pour en profiter tranquillement. Une grotte est à visiter tout au bout du sentier, mais nous n’entrerons pas car l’entrée est vraiment étroite, claustrophobes s’abstenir… Midi, nous allons déjeuner au petit resto au bord du lac. Vraiment bien, très bon, belle vue sur le plan d'eau. 

 

075-P1200919.jpg

079-P1200987.jpg

083-P1210049.jpg

082-P1210043.jpg

097-IMG_20230220_101948_HDR.jpg

098-IMG_20230220_112520_HDR.jpg

086-P1210077.jpg

081-P1210040.jpg

 

14h30. Départ pour Al Areem désert camp situé à 1h30 de route du Bani Walid. Et quelle route ! Trois voies tout le long et pas un véhicule… Il nous faudra, comme la veille, tourner un peu avant de trouver le camp. Mais nous finirons par y arriver. Un joli camp au milieu du désert que l’on rejoint après 1km de piste accessible à toute berline. Bon accueil et, encore une fois, nous sommes seuls… Ce camp, comme celui de la veille a été réservé sur Booking.com. Balade sur les dunes, farniente dans les tentes, dîner et nuit au Al Areem désert camp. Moment intense, seuls sous les étoiles, face à un feu de camp allumé rien que pour nous…

 090-P1210117.jpg

089-P1210112.jpg

100-IMG_20230220_164342_HDR.jpg

101-IMG_20230220_165229_HDR.jpg

102-IMG_20230220_165515_HDR.jpg

104-IMG_20230220_190732_HDR~2.jpg

091-P1210119.jpg

 

Jour 7 : départ pour Mascate via Sur et toute la côte d’Oman. Long is the road…  Passage à Sur mais nous ne ferons pas de stop, juste quelques photos car nous n’avons pas été trop emballés par l’endroit, du moins par ce que l’on a vu. Nous poursuivons donc vers Fin, où nous irons jusqu’à White Beach. Nous voulions nous baigner mais l’eau est assez froide et pas très engageante, nous préférerons poursuivre vers Mascate en faisant plusieurs stops dans des villages le long de la route.

 

093-P1210129.jpg

092-P1210126.jpg

110-P1210177.jpg

109-P1210174.jpg

111-P1210178.jpg

 

 

Journée road-trip dans un décor lunaire et minéral, écrasé de chaleur…

 

087-P1210096.jpg

076-P1200953.jpg

112-P1210179.jpg

114-P1210192.jpg

113-P1210185.jpg

 

 

Arrivés en fin d’après-midi au Millenium hôtel à Mascate, réservé sur Booking.com, nous irons rapidement profiter de la piscine sur le toit terrasse… Visite et balade, ensuite, à l’Oman mall qui est directement relié à l’hôtel. Dîner et nuit au Millenium. Dîner au restaurant de l’hôtel, immense buffet mais clim au maximum, pas vraiment agréable.

 

107-P1210158.jpg

108-P1210163.jpg

115-P1210211.jpg

 

Jour 8 : visite de Mascate, départ à 0h35 pour Nice via Amsterdam avec KLM. Nous commencerons la journée, seuls au monde, à la piscine sur le toit terrasse de l’hôtel Millenium, un vrai plaisir… Nous quittons la chambre à midi, oui nous avons trainé ce matin mais le départ étant à 0h35, la journée va être longue… Elle débutera par un petit déjeuner dans un snack omanais, excellent où ne se trouvent que des Omanais en tenue blanche… Plein du véhicule et lavage, passage obligé avant de rendre la voiture chez Dollar en soirée. Pour info, 3 RO le lavage complet, intérieur /extérieur, et 15 euros le plein, pas un gros budget… ;)

 

130-P1210429.jpg

 

Nous partons ensuite pour Matrah où nous irons visiter un musée local au pied du fort sur la corniche. En route, nous ferons un stop au restaurant The Cave pour admirer la vue et les lieux. Il fait beau, pas trop chaud, idéal pour la balade. Ce sera ensuite la visite du fort, 2 RO / pax, une petite merveille qui domine la ville et le Golfe d’Oman. On continue par un passage obligé au souk pour dépenser nos dernier RO et il est déjà 17h30… Nous décidons d’aller voir l’opéra, bâtiment magnifique, même, et surtout sous éclairage nocturne. Très beau, à voir. Nous gardons la mosquée du sultan pour un prochain voyage car elle ne se visite que le matin avant 10h00. En quittant Matrah nous sommes toutefois allés voir l’esplanade et le palais du sultan. Un endroit incroyable de beauté au pied de la montagne, résidence du sultan. À faire également.

 

117-P1210273.jpg

122-P1210332.jpg

121-P1210324.jpg

123-P1210355.jpg

118-P1210275.jpg

126-P1210375.jpg

127-P1210377.jpg

129-P1210402.jpg

 

 

18h30, la nuit est tombée, nous décidons d’aller visiter le Mall Avenue, immense centre commercial de luxe situé face à l’hôtel Millenium. Immense, chic, remplis de restaurants proposant une cuisine du monde entier, un parc pour enfants… 

 

130-P1210429.jpg

133-P1210448.jpg

131-P1210437.jpg

 

21h30, nous rejoignons le Radisson Hormuz où nous avions passé nos deux premières nuits. D’abord pour tenter de retrouver une bague oubliée par Corinne dans la chambre, elle la retrouvera (chapeau le Radisson), et aussi pour finir la soirée en prenant un verre avant de rejoindre l’aéroport où nous devons rendre la voiture à 21h15. Aéroport situé à moins de deux kilomètres selon Sygic. Sauf que ce n’est pas le bon mais l’ancien, désaffecté, sur les parkings duquel nous nous retrouverons seuls dans le noir. Effet bizarre garanti. C’est là que l’aventure commence. Le nouvel aéroport se trouve à un kilomètre à vol d’oiseau de l’ancien, une rigolade du moins en apparence. Car il nous faudra près de 40 minutes pour réussir à y accéder… Entre autoroutes, voies rapides, sans issue, sens interdits et Sygic qui ne reconnait que l’ancien aéroport, ce sera du sport pour trouver le terminal et le P2 où nous devons rendre la voiture. Nous avions une demi-heure d’avance, nous en avons une de retard… Embarquement à 23h30 pour un départ à 0h35 pour Nice via Koweït et Amsterdam. Signalons que seuls une quarantaine de voyageurs occupent l’avion entre Muscat et Koweït où il se remplira. Escale de six heures à Amsterdam, facilement gérée au lounge Crown 25 de KLM… 16h30, arrivée à Nice. La boucle est bouclée…

 

006-P1200271.jpg

 

Notre avis :

Un beau voyage ! Très dépaysant, au milieu de ce monde minéral et désertique. Même s'il a fait très chaud, la chaleur n'était pas accablante comme lors de notre voyage en Egypte. Le pays est calme, vraiment calme, pas de bruit. Les gens sont accueillants, souriants et gentils.

C'est très propre et l'encens parfume l'air où que l'on soit, c'est super agréable ! Les femmes sont partout présentes et semblent participer activement à la vie du pays. Un pays désertique mais riche où l'on peut voir des chefs d'oeuvres d'architecture : des forts magnifiquement restaurés, des mosquées aux dômes colorés, partout des villas à l'allure de palais orientaux perdues en plein désert et puis l'opéra de Mascate immense et sublime !

Nous avons très bien mangé, nous qui aimons la nourriture indienne, nous nous sommes régalés ! Mention spéciale au restaurant indien du Radisson où nous avons dégusté une souris d'agneau revisitée: un pur délice ! 

Et puis les dattes, nous n'avions jamais goûté de dattes comme celle-là : du miel !  Par contre ne pensez pas consommer d'alcool durant votre séjour à Oman. Alors c'est vrai que la location d'un 4x4 est vraiment conseillée si vous en avez les moyens (les prix des voitures de location n'étant pas donnés) car dés que vous voulez aller dans les vieux villages où dans les wadis , tout de suite les routes s'élancent dans la montagne, et vous n'avez pas le choix , c'est en 4x4 ! Les ingénieurs n'ont pas pris la peine de dessiner des lacets, ça grimpe direct, c'est impressionnant!

Les souks sont colorés, typiques, intéressants à visiter car ils ne sont pas faits pour les touristes, la clientèle est omanaise, ce qui rend les souks authentiques, et puis aucune prise de tête, c'est important de le souligner, les commerçants restent aimables et polis et ça c'est super agréable!

Heureusement nous avons pu accéder au Wadi bani khalid avec notre petit crossover... magnifique oasis de verdure, où l'on peut se baigner, mais attention tenue correcte exigée ! 

J'ai beaucoup aimé les deux nuits passées dans les camps qui se trouvent dans le désert de sable (très bien agencés, qui allient tradition et confort moderne), nous étions seuls et malgré tout le service n'a pas été négligé, une belle expérience !

Gros coup de coeur pour la belle ville de Nizwa ! Tout était parfait, nous avons apprécié l'ambiance, la douceur de vivre et la gaieté des gens dans les rues. 

En fait je n'ai aucune critique à formuler ! Je vous le disais: Un beau Voyage !

 

Eric et Corinne

 

  045-IMG_20230217_165622.jpg 044-IMG_20230217_165053.jpg
A bientôt pour un prochain carnet de voyage...

Vous pouvez consulter les montages photos de ce trip en cliquant :  ICI

 

Bonus photos :

008-P1210134.jpg

011-IMG_20230216_081845_HDR.jpg

017-P1200318.jpg

019-P1200327.jpg

032-P1200371.jpg

035-IMG_20230217_141707_HDR.jpg

037-P1200407.jpg

038-P1200416.jpg

041-P1200427.jpg

054-P1200592.jpg

056-P1200607.jpg

055-P1200600.jpg

067-P1200846.jpg

070-P1200886.jpg

074-P1200916.jpg

071-P1200888.jpg

088-P1210103.jpg

068-P1200870.jpg

099-IMG_20230220_112637_HDR.jpg

105-IMG_20230220_194842~2.jpg

106-IMG_20230221_120200_HDR.jpg

116-P1210238.jpg

120-P1210281.jpg

125-P1210373.jpg

128-P1210395.jpg

331292753_3504406649840753_5215041409462771762_n.jpg

331089205_863207864967913_1398822595666351682_n.jpg

085-P1210073.jpg

084-P1210060.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


17/03/2023
0 Poster un commentaire

Road-trip en Colombie-Britannique

Trip Colombie-Britannique 2022

002-P1160894.JPG

 

Ce carnet de route est le résumé d'un trip de 36 jours, dont 29 en road-trip, 5700 kilomètres parcourus, à travers la Colombie-Britannique, l'Alberta et l'île de Vancouver, en octobre/novembre 2022.

 

  Capturecb1.PNGCapturecb2.PNG

 

Notre voyage...

 

001-P1160076.JPG

 

Jour 1 : Départ à 18h00 pour le Novotel Nice arénas aéroport où nous allons passer la nuit car notre vol du lendemain matin est prévu à 6h00. Très bel hôtel, réservé sur Booking, pour sa proximité de l’aéroport et sa navette H24. Parfait dans tous les sens du terme.

 

1-20221021_080439.jpg

2-20221021_112005.jpg

 

Jour 2 : départ pour le terminal 2 à 4h00 et décollage pour Roissy à 6h00 où après un transit de deux heures nous repartirons à 10h15 pour Vancouver. Vols assurés par Air France et voyage excellent. Sièges duo pour nous, personnel au top. Un régal qui nous a permis d’arriver encore frais à Vancouver malgré les 10 heures de vol et les 9 heures de décalage horaire. Arrivée à 11h15 locales, passage immigration et douane, récupération bagages et nous voilà dehors à 12h30, roulant dans un taxi (38 CAD) pour rejoindre notre hôtel Best Western Sand Plus sur Davies street downtown. Une arrivée à 13h30, mais la chambre ne sera pas disponible avant 16h00. Tant pis, il fait beau, on en profite et on part pour le Stanley Park tout proche. Premier contact avec la ville et sa situation en bord d’océan, balade dans le parc qui nous conduira au Ghost Lagoon puis à l’aquarium de Vancouver. Très bel aquarium, nous nous sommes régalés. La fatigue se faisant sentir, nous rentrons sur l’hôtel où nous arriverons pour 17h30. Une douche et hop, premier dîner canadien au Restaurant des Sports en dessous de l’hôtel. Ecrans géants, rires, bruit, ambiance, et excellent dîner. Il est temps d’aller récupérer après cette journée de 24h00 non-stop…

 

4-20221021_163134.jpg

3-P1140470.jpg

 003-P1140510.JPG 005-P1140552.JPG

007-P1140600.JPG
004-P1140524.JPG 5-20221022_091420.jpg

 

Jour 3 : le temps est avec nous. Toujours pas de pluie. C’est donc tout naturellement que nous louons deux vélos, boutique en face de l’hôtel, pour partir faire le tour du parc Stanley. C’est magnifique, pas mal de monde, là encore un régal. Visite du pôle Totems où sont exposés des totems indiens, balade dans le parc, bref nous ne serons de retour qu’à 13h00… 50 CAD les 3 heures de location pour deux. Déjeuner dans un restaurant Perse sur Denman street puis nous rejoindrons Robson street que nous remonterons à pied jusqu’à la Rogers Aréna où nous avons réservé des places pour le match de hockey sur glace des Canucks à 19h00. Très belle avenue, beaucoup de boutiques et de choses à voir. Nous croiserons également une manifestation d’Iraniens protestant contre les violences en Iran. Visite de la cathédrale de Vancouver sur Richard’s street et nous monterons également au Top of Vancouver d’où nous aurons une vue aérienne sur la ville, le tout sous le soleil… 18 heures, nous rejoignons la Rogers Arena où nous allons assister à un match fou dans une ambiance dingue… Places réservées en ligne sur Ticketmaster 170 CAD pour deux. Fin du match à 22h30 et retour à pied à l’hôtel par Robson street. Minuit, la journée a été longue et sportive et c’est avec plaisir que nous retrouverons notre chambre…

 

008-P1140671.JPG

010-P1140699.JPG
011-P1140700.JPG
013-P1140913.JPG

 

Jour 4 : Nous partons après le petit déjeuner pour le M.O.A  qui se trouve à une dizaine de kilomètres de Davies street. Un trajet que nous imaginons faire à pied en longeant le bord de mer. Mais nous avons été trop ambitieux, faire le trajet à pied relève plus de la pratique du running que de la marche balade. Une évidence qui nous obligera, à l’aller comme au retour à utiliser les taxis boat et les bus pour rejoindre le musée. Une petite galère, mais nous finirons par arriver au M.O.A. Un beau musée sur la culture des indians natives. 18 euros/pax. Visite de trois heures et retour en bus et à pied jusqu’à l’embarcadère des bateaux taxis qui nous conduiront à Island Granville où nous irons déguster un délicieux Fish and chips. Retour à pied jusqu’à l’hôtel rue Davis.

 

015-P1140923.JPG

017-P1140995.JPG

018-P1140946.JPG

016-P1140933.JPG

 

Jour 5 : récupération de la voiture chez Hertz Granville et départ pour Whistler. Agréable surprise chez Hertz où nous récupérons un SUV Chevrolet quasiment neuf. Véhicule réservé en ligne sur le site Hertz.

 

05-20221025_112746.jpg

 

 

Nous quittons Vancouver par la R99 qui va nous emmener jusqu’à Whistler. Non sans faire un stop au parc Shanon pour voir la cascade qui surgit de la montagne au milieu des couleurs d’automne de la végétation. Nous irons ensuite au Sea to Skye Gondola, un téléphérique qui vous emmène, en quelques minutes au sommet de la montagne. 134 CAD pour deux. Cher, mais ça vaut le coup, pont suspendu au sommet, itinéraires randos, rien ne manque pour les amateurs de nature et de frissons. C’est superbe, nous avons adoré. Nous repartons à 14h00 pour Whistler et son village olympique 2010 où nous descendons au Summit Lodge. Très bel établissement, réservé sur Booking.com, au milieu d’un village où les arbres arborent leur feuillage été indien, mélange de rouges, de jaunes, de bruns, d’oranges, et de verts… Une palette de couleurs qui donne un charme irrésistible à la petite ville. Nous finirons la journée à la piscine chauffée de l’hôtel et au sauna avant d’aller dîner à la Cantina, un restaurant mexicain renommé…

 

019-P1150025.JPG

021-P1150063.JPG

023-P1150145.JPG

025-P1150163.JPG

026-P1150167.JPG

 

 Jour 6 : journée road-trip. Après un délicieux petit déjeuner sur la place olympique de Whistler, nous prenons la route pour Clearwater. Plus de 5h00 d’un trajet qui nous fera traverser de somptueux paysages tout au long des routes R99, R97 et R5, le tout sous un ciel clément avec même du soleil par moment… Nous arriverons à Clearwater à 17h30 et déposerons nos bagages au Hummingbird, un BnB réservé sur booking.com. Dîner au Caboone, un restaurant local, puis retour au BnB pour un repos bien mérité…

 

027-P1150171.JPG

028-P1150173.JPG

033-P1150251.JPG

035-P1150293.JPG

034-P1150284.JPG

 

Jour 7 : Petit déjeuner avec Doris, la charmante gérante du Hummingbird et départ pour le parc Welles Gray à une quarantaine de kilomètres de Clearwater. Un parc magnifique, sous le soleil, où nous serons seuls… Quand je dis seuls, c’est vraiment seuls !  Pas un seul visiteur rencontré et une seule voiture croisée… Ce qui nous a permis de faire le parc en entier puisque nous n’avons eu aucune attente pour nous garer et aller voir les attractions, principalement des chutes d’eau, toutes plus magnifiques les unes que les autres. Nous effectuerons également plusieurs petites randonnées pour rejoindre les différents points de vue. Nous commencerons par les chutes de Helmcken. Une merveille, l’eau de la rivière chutant de plus de 145 mètres de hauteur dans un ravin. Nous poursuivrons par les chutes de Bailey’s où en été les saumons tentent de remonter le cours de la rivière. Pas de saumon aujourd’hui, mais de très belles chutes d’eau, pas très hautes, auxquelles on accède en suivant un sentier de randonnée. On poursuivra la route jusqu’à son terme, au bord du lac Clearwater. Pas de balade en canoë en cette période de l’année, mais l’endroit est superbe et le lac très beau, du moins ce que l’on voit car il fait plus de 28 km de long… On poursuit par les chutes de Dawson qui, à la façon d’un barrage, barrent entièrement la rivière, cela permet de se rendre compte de la puissance du courant. On n’y accède par un sentier de randonnée qui chemine dans les bois. On terminera par les chutes de Saphat à une dizaine de kilomètres de Clearwater. Des chutes qui ne sont pas les plus répertoriées sur nos guides mais qui nous laisseront sans voix tant l’endroit est impressionnant, l’eau chutant d’une hauteur de 75 mètres dans un canyon géant entre deux montagnes. Le tout au milieu des couleurs de l’été indien et de roches qui semblent peintes… Une journée comme on aime, seuls au monde à quelques minutes seulement d’une des routes les plus fréquentées du Canada… 16h00, la faim commence à se faire sentir, on se met donc à la recherche d’un fast-food, à défaut d’autre chose, pour se caler un peu l’estomac en attendant d’aller dîner ce soir… Deux heures de repos au BnB et nous partons pour le Gateway un resto BBQ local, conseillé par Doris.

 

039-P1150415.JPG

041-P1150452.JPG

044-P1150524.JPG

049-P1150630.JPG

048-P1150614.JPG

 

Jour 8 : Départ pour Jasper, 370 km, après le petit déjeuner avec Doris. Le soleil sera de nouveau au rendez-vous tout au long de la road 5 North jusqu’à la jonction avec la road 16. Une route qui est longée par les travaux du pipeline transcanadien qui devrait approvisionner la région en gaz depuis les U.S.A. Pas mal de camions jusqu’à Mount Robson Park où nous ferons un arrêt face à la chaine montagneuse et ses sommets enneigés. Il commence à faire plus frais. Nous arrivons au péage à l’entrée du parc où nous nous acquitterons de 105 dollars de droit d’entrée, pour deux, pour 5 jours. Nous arrivons à Jasper sous un ciel bas et un petit vent glacial. Récupération de la chambre au Forrest Park, notre hôtel pour 3 jours, réservé sur Booking.com, et nous partons à la découverte de la petite ville de montagne. Shopping et balade, renseignements aussi, auprès des gardes du parc au visitor center. 18h00, le froid devient mordant, nous rentrons nous réchauffer à l’hôtel avant de ressortir dîner dans un restaurant coréen, histoire de changer un peu du burger…

 

052-P1150690.JPG

056-P1150721.JPG

055-P1150711.JPG

053-P1150691.JPG

 054-P1150707.JPG057-P1150728.JPG

045-P1150545.JPG

 

Jour 9 : Jasper. Petit déjeuner dans une délicieuse pâtisserie du centre. On attendait la pluie, la neige et le vent, c’est le soleil qui nous attend ce matin au réveil. Une chance inespérée de pouvoir prendre le Tram sky de Jasper, le téléphérique qui en quelques minutes relie Jasper au sommet de l’une des plus hautes montagnes environnantes. La vue durant l’ascension et au sommet est, selon Autentik Canada, l’une des plus belles sur les rocheuses canadiennes. Nous avons de la chance car le téléphérique ferme ses portes dans 2 jours jusqu’au printemps prochain. 120 CAD pour deux, ce n’est pas donné, mais ça vaut le coup… Et la vue est au rendez-vous, le soleil aussi, du moins les premières trente minutes avant que les nuages ne recouvrent la montagne, que la neige se mette à tomber et que le blizzard se mette à souffler, nous obligeant à abandonner la randonnée dans la neige que nous avions entamée, les températures chutant dans le négatif très rapidement… C’est donc sous la neige que nous prendrons le chemin du retour. Une neige qui va se transformer en pluie et nous décidons de rejoindre la route des glaciers pour faire la randonnée des cinq lacs, dont le départ se trouve sur le parking 15 situé 2 km après la guérite de contrôle d’accès au parc des glaciers. Et là, nouveau coup de bol, le soleil revient dans la partie et ne nous quittera plus jusqu’à 16h00, à notre retour de randonnée. Une très belle rando, dans un cadre merveilleux qui permet de découvrir cinq lacs aux eaux bleues ou vertes selon la luminosité ou l’endroit où l’on se trouve. Une rando de 4.5 km pour la plus petite boucle, nous ferons le double car évidemment nous avons loupé une intersection entre deux sentiers…, qu’il faut absolument faire si vous passez à Jasper. Retour au Forrest Camp et dîner dans un restaurant indien sur Connaught avenue.

 

058-P1150732.JPG

060-P1150747.JPG

062-P1150769.JPG

066-P1150851.JPG

068-P1150873.JPG

 

Jour 10 : Jasper. Après un breakfast dans notre bakery préférée, nous partons pour le lac Maligne situé à 48 km de Jasper. Une route into the wild, où nous aurons la chance d’apercevoir mouflons et wapitis. Nous commençons la route par la visite du canyon de la Maligne. Un canyon profond et étroit au fond duquel s’écoulent les eaux bleues de la rivière. Rando d’une heure qui nous permettra de voir et d’emprunter 5 des six ponts qui enjambent le canyon. Vraiment superbe. Nous poursuivons ensuite vers le lac Medecine à 21 km de là. Un lac aux eaux basses recouvertes de glace au milieu d’un décor grandiose de montagnes. 27 km plus loin, c’est le bout de la route et le lac Maligne qui s’offre à nous yeux. Nous resterons peu de temps car le vent violent qui souffle sur les berges est vraiment glacial. Paysage blanc de neige sous le soleil, encore une fois, nous avons de la chance. Nous reprenons la route pour Jasper d’où nous partons pour le lac Pyramide situé à 6 km de la ville dans un époustouflant décor de montagne. Vraiment très beau, nous croiserons même un troupeau de cervidés. 16h00, la faim nous tenaille, nous retournons à Jasper où nous allons manger un burger face au défilé des trains qui traversent la gare, un décor avec un parfum d’aventure. Nous rentrons ensuite à l’hôtel récupérer du froid qui nous a épuisés… Dîner et nuit au Forest Camp.

 

074-P1160061.JPG

076-P1160103.JPG

079-P1160157.JPG

078-P1160136.JPG

081-P1160168.JPG

082-P1160216.JPG

 

Jour 11 : départ pour Lake Louise par la Promenade des glaciers, Route 93. Une balade qui débutera par la visite de sublimes chutes d’eau, sous un ciel clément de bon augure pour la suite de la journée. Les sites de visites, tout comme les parkings sont vides, la nature est à nous… Nous poursuivons la route, mais rapidement, le temps se gâte et la neige fait son apparition. Une neige accompagnée de vent et de températures négatives qui vont transformer en aventure la seconde partie du parcours. Route verglacée, voitures en travers de la chaussée, nous resterons bloqués près d’une heure, le temps que la circulation soit rétablie, sous la neige qui tombe à gros flocons. Pas de secours ici, chacun se débrouille comme il peut, aidé par les autres automobilistes, compagnons d’infortune… Nous finirons par repartir et, en roulant au pas, nous finirons par rejoindre Lake Louise vers 16h00. Nous récupérons notre chambre pour deux nuits au Lake Louise Inn, réservée sur Booking, puis nous roulerons jusqu’à l’hôtel Fairmont qui se trouve en bordure du lac Louise. Trop tard pour faire le tour du lac, la nuit tombe déjà, nous redescendons en ville (du moins ce qui fait office de centre-ville, un parking et quelques boutiques autour du visitor center. Là aussi, tout ferme déjà et nous irons donc dîner au restaurant de l’hôtel lodge « HI Lake Louise » qui se trouve en face du nôtre… Nuit au Lake Louise Inn…

 

083-P1160235.JPG

085-P1160266.JPG

091-P1160416.JPG

089-P1160361.JPG

092-P1160420.JPG

 

Jour 12 : C’est Halloween… Petit déjeuner au HI Lake Louise, toujours aussi agréable, et nous partons pour le Lac Louise. Une pure merveille de la nature au bout de laquelle se trouve le prestigieux hôtel Fairmont Château Lake Louise. Nous partons en randonnée le long du lac, 2 km de paysages féeriques, puis nous poursuivons vers la vallée des six glaciers située à 3.5 km de la fin du lac Louise. Une rando dans la neige poudreuse, sur un sentier de montagne qui sinue entre les arbres. Paysages grandioses des Rocheuses canadiennes qui s’offre à nous sous un ciel blanc où le soleil tente de percer. Une rando de rêve de près de 10 km en aller-retour dans une contrée où le grizzly est roi… nous n’en croiserons pas, mais des traces de pattes marquent la neige à certains endroits… Nous finirons la rando par un passage visite à l’hôtel Fairmont, alors que la neige commence à tomber dru. Nous irons ensuite faire un passage à l’ancienne gare de Lake Louise, ancien terminus de la ligne transcanadienne, pour prendre quelques photos des wagons qui s’y trouvent, transformés en restaurant, hélas fermé en octobre… Nous finirons la journée par une petite séance shopping et retournerons dîner au HI Lake Louise pour clore notre séjour.

 

093-P1160439.JPG

094-P1160489.JPG

096-P1160524.JPG

098-P1160569.JPG

100-P1160627.JPG

 

Jour 13 : Départ tôt en direction de Banff par la highway 1. Ce n’est pas l’itinéraire prévu mais la 1 est coupée à quelques kilomètres de Golden et il n’y a pas d’autre route. Ce sera donc la 1 puis la 93 et la 95 via Radium Hot Springs, Golden, le parc des glaciers et le Roger Pass, pour arriver enfin à Revelstoke en Colombie-Britannique, vers 14h30, où nous allons passer la nuit… Cinq heures de road-trip qui nous régaleront malgré la glace et la neige du début de parcours. Nous arriverons à l’hôtel Régent Revelstoke, réservé sur Booking, sous le soleil… Nous ferons en cours de route un arrêt visite au sommet du Roger pass, où se trouve le visitor center et un petit musée expliquant la construction de la route, de la voie ferrée et la gestion de la neige. C’est gratuit, on conseille. Nous déjeunerons à Golden, puis nous irons voir le barrage de Revelstoke en arrivant en ville. On tentera le musée du rail, mais il est fermé le mardi, dommage. Balade en ville, shopping, et dîner dans un restaurant à côté de l’hôtel, rythmé par le passage des trains qui traversent la ville. Revelstoke, une ville de westerns… La journée est passée, demain route pour Harrison Mills.

 

102-P1160785.JPG

103-P1160797.JPG

105-P1160828.JPG

106-P1160843.JPG

107-P1160861.JPG

108-P1160887.JPG

 

Jour 14 : Petit déjeuner à l’hôtel et reprise de la route… Il est 10 heures, le temps est au froid. Le passage quasi ininterrompu des trains, longs de plusieurs kilomètres, la route, le ciel bas, confèrent à Revelstoke un petit air de ville Western. La route sera longue aujourd’hui. La 1 d’abord jusqu’à Sicamous, puis la 97, la 5 et enfin la 7 jusqu’à Harrison Mills où nous allons rester 3 nuits dans un BnB éco-lodge, situé dans un bâtiment historique, véritable petit musée de la culture indienne locale. Réservé sur Booking, c’est beau, isolé, calme et perdu au milieu de nulle part… La route donc, qui nous prendra six heures, nous fera traverser les villes de Sicamous, Vernont, Kelowa, Hope, ainsi que des sommets où la température avoisine les -7° Celsius. Le tout sous un ciel bleu, presque sans nuage, et un soleil puissant qui nous fera plisser les yeux et fera monter la température à 11° lors de notre arrivée au Sasquatch BnB éco-lodge… 18h30, nous partons à la recherche d’un restaurant ou d’un diner, tout est bon pour soulager nos estomacs affamés. Notre choix se portera sur le pub du golf de Sasquatch…

 

109-P1160916.JPG

110-P1170011.JPG

115-P1170094.JPG

116-P1170183.JPG

 

Jour 15 : Journée découverte de la région. La pluie a fait son apparition ce matin, et la neige n’est pas loin… Nous décidons de garder Harrison Hot Springs et ses sources chaudes pour demain et partons pour Hope, la ville où a été tourné Rambo First Blood, le premier volet de la saga.

 

     1-20221103_205916.jpg 3-20221103_125054.jpg

 

Une ville dont on nous a dit le plus grand bien, avec ses galeries d’art et ses boutiques de chocolats. Surprise, une fois à Hope, nous nous retrouvons dans une ville rurale, où les boutiques à prix bradés cohabitent avec d’autres plus chères. Point de galeries d’art, encore moins de chocolat, mais une manifestation d’homeless, qui protestent contre la rudesse de leur vie, tout en portant le drapeau canadien à bout de bras… Il fait froid, nous faisons un peu de shoping, quelques photos des magnifiques sculptures en bois qui décorent la ville et sont la spécialité du coin. Un café chaud au Hope Moutains   Coffee et nous reprenons la route pour Harrison Mills en faisant un stop dans la jolie petite ville d’Agassiz. Une ville en bordure de la voie ferrée qui ressemble à une ville de western, elle aussi. Nous irons visiter le musée local du chemin de fer, encore un peu de shoping, surtout Corinne, et retour sur le Sasquatch éco-lodge, non s’en faire un stop au Sasquatch Inn, un pub restaurant typiquement local, envahi d’une clientèle locale, qui dîne à 16h30… Très bel endroit à la déco qui nous enchantera. Trop tôt pour nous pour dîner mais pas pour une bière… L’ambiance et le lieu nous plaisent, et nous décidons de rentrer au BnB puis de revenir dîner ici…

 

111-P1170041.JPG

112-P1170046.JPG

113-P1170064.JPG

 

Jour 16 : Départ pour Harrison Hot Springs après le petit déjeuner… Il pleut, et pas qu’un peu, pas comme la veille où la bruine nous permettait de nous balader sans trop de difficultés. Brouillard et pluie rendent la suite de la journée improbable et nous font nous demander si nous n’avons pas fait une erreur de timing en programmant trois nuits à Harrison Mills… Tant pis, on tente le coup et on file vers Harrison Hot Springs pour essayer de profiter des sources chaudes. Peine perdue, la piscine publique est fermée, pourtant indiquée ouverte sur le Routard. Nous tentons notre chance au Hot Springs Hôtel, un palace équipé de piscines d’eau chaude et de SPA. Mais nous essuyons un refus, les piscines sont réservées aux clients de l’hôtel… Nous allons donc nous balader, en voiture, le long du lac, mais le temps est trop mauvais et nous décidons de repartir. Pas vraiment emballés par notre étape à Hot Springs, nous décidons de pousser jusqu’à Chilliwak à 30 bornes d’Agassiz. Nous ferons la route mais le temps empire et ne nous autorise pas grand-chose. C’est décidé, nous plaçons la journée en off et nous rentrons au BnB pour finir l’après-midi en attendant d’aller dîner à 19h00…

 

3-20221105_100939.jpg

2-20221104_182537.jpg

1-20221104_132724.jpg

4-20221105_102052.jpg

 

Jour 17 : Départ pour Richmond, proche de Vancouver où nous allons passer la nuit car nous prenons le ferry pour l’île de Vancouver le lendemain. Il fait très beau ce matin et nous profitons du soleil pour faire quelques photos tout au long de la Highway 7 qui nous emmène vers Vancouver et Richmond. Une route qui se mêlera rapidement à d’autres puis d’autres encore, ce qui, avec la circulation, mettra à mal notre carte papier… Deux erreurs de route plus tard, nous demanderons de l’aide à Sygic, notre application voyage, qui nous remettra sur le bon chemin et nous emmènera tout droit au Stevenson hôtel & café à Richmond où nous allons passer la nuit. Il n’est pas encore 13h00 lorsque, après avoir récupéré notre chambre (réservée sur Booking.com), nous partons en balade sous un soleil des plus agréables. Stevenson Village, ses boutiques, ses restaurants, ses quais et son musée de la pêche canadienne, n'ont plus de secret pour nous. Il fait bon en ce samedi et la fréquentation est élevée. Nous serons surpris par l’importante présence de la communauté asiatique, chinoise et japonaise. Visite, balade, farniente, et dégustation d’un délicieux fish and chips au saumon sauvage… Une journée vacances qui fait du bien.

119-P1170257.JPG

120-P1170318.JPG

118-P1170218.JPG

117-P1170215.JPG

 

Jour 18 : Nous partons à 7h30 pour Tsawwassen où nous allons embarquer sur un ferry à destination de Victoria sur l’île de Vancouver. Ferry réservé en ligne sur le site BC Ferry.  Il pleut, mélange de pluie et de neige fondue auquel se joint le vent. Rien qui laisse espérer une amélioration pour la journée. Embarquement impeccable, départ à l’heure, 9h00, et arrivée également à l’heure à 10h35. Nous prendrons un copieux petit déjeuner à bord, le temps de la traversée. 10h35, débarquement à Victoria, le mot n’est pas trop fort, tous les véhicules quittent le navire en même temps sur la même route, sous la pluie… Première impression, nous n’avions pas imaginé, encore moins hors-saison, qu’il y ait autant de voitures sur l’île. Voie express à 3 voies, embouteillages… Nous finirons par sortir du troupeau mécanique pour arriver, seuls, à Victoria où nous tombons, par hasard, sur le Day Inn que nous avons réservé sur Booking.com. Il n’est même pas midi, mais on se présente quand-même à l’accueil, des fois que la chambre soit prête. Elle l’est, parfait. Nous déposons nos affaires et nous sortons découvrir la ville sous un incroyable soleil. Les nuages ont disparu, le ciel est bleu, Victoria s’offre à nous dans toute sa beauté… Une ville superbe que nous allons découvrir, à pied. D’abord le quartier du port, puis en remontant Whales avenue jusqu’à Chinatown et la vielle ville. Visites, balade, un peu de shoping et même une séance de cinéma Imax au musée de Victoria. Nous irons ensuite jusqu’à Fisherman, mais tout est pratiquement fermé. Nous reviendrons donc sur le port et Governement street pour aller dîner dans un excellent pub irlandais, que du bonheur…

122-P1170332.JPG

123-P1170344.JPG

124-P1170357.JPG

125-P1170368.JPG

126-P1170389.JPG

 

Jour 19 : Victoria. Départ pour la Highway 14 entre Victoria et Port Renfrew. La Pacific marine circle route. Une route qui nous permettra de découvrir la côte de l’île tout au long de la journée en faisant plusieurs stops et petites randonnées qui nous ferons découvrir les plages et leur côté sauvage. Nous débuterons par un phare, juste après la ville de Sooke, puis par la French Beach, une très belle plage de galets, encombrée de bois flotté. Magnifique. Nous poursuivrons par la rivière Jordan qui disparaît sur la plage à son embouchure, puis par la China Beach à laquelle on accède après une rando d’une vingtaine de minutes. Le tout sous un ciel tantôt gris, tantôt bleu ou blanc, avec des températures ne dépassant guère les 4 degrés… Nous ferons un stop café dans une sympathique bakery, chez Shirley, et passerons le reste de la journée entre plage et forêt. Nous retournerons sur Victoria à 17h00, dans d’énormes embouteillages causés par un accident. À ce propos, nous avons été surpris par l’importance de la circulation aux abords de Victoria et jusqu’à Sooke. Retour en ville sous la neige qui tombe à gros flocon en tourbillonnant dans le vent. Il fait froid et nous décidons d’aller directement manger à Chinatown. Non sans être aller prendre un pot, avant, dans un magnifique pub irlandais sur Governement Street. C’est au Boa à Chinatown que nous choisissons de dîner et ce en toute sécurité, la table voisine étant occupée par quatre policiers en tenue… Nuit au Day Inn.

 

127-P1170441.JPG

128-P1170487.JPG

129-P1170549.JPG

130-P1170569.JPG

132-P1170644.JPG

 

Jour 20 :  départ sous le soleil pour le lac Cowichan où nous allons passer deux nuits. Nous ferons un stop à Cowichan Bay, jolie bourgade au bord de l’océan où nous irons voir les phoques qui occupent les quais du port. Il fait beau mais très frais, nous irons donc nous réchauffer dans l’un des rares restos ouverts, dans notre cas un superbe pub donnant sur le port. Soupe du jour aux champignons et cheesecake parviendrons à nous réchauffer. On poursuit sur la highway 1 North en direction de Dungan. Une ville historique de la nation native où se trouvent, pas moins, de 40 totems. Petite ville sympa, du moins le centre historique, nous ferons quelques achats dans des boutiques indiennes puis nous reprendrons la route pour Cowichan Lake où nous avons réservé, sur Booking.com, un BnB pour deux nuits. La gérante du Crown, fait partie de ces personnes qui nous font préférer aller à l’hôtel plutôt qu’en BnB. Trop de consignes, port du masque obligatoire alors que le Canada a supprimé toutes les mesures depuis plus d’un mois, chaussures interdites… Bref, pas vraiment notre tasse de thé, même si la chambre est très belle, le jacuzzi top et les petits déjeuners excellents. Nous en tiendrons compte lors de nos prochaines réservations. Nous irons ensuite dîner en ville après avoir parcouru quelques kilomètres sur les berges du lac Cowichan. Un très bel endroit.

 

134-P1170723.JPG

135-P1170754.JPG

137-P1170800.JPG

138-P1170806.JPG

139-P1170814.JPG

 

 Jour 21 : petit déjeuner au Crown, la gérante s’est radoucie et c’est tant mieux… Nous partons pour Port Renfrew à 58 kilomètres de Cowichan Lake sous un ciel bleu sans nuage et un soleil éclatant. Une très belle route qui sinue au milieu de la forêt, montagnes et vallées. Nous longeons lacs et rivières, apercevrons un couple d’aigle, une multitude d’oiseaux mais toujours pas d’ours malgré les 12000 ours noirs qui peuplent le nord de l’île, mais nous ne désespérons pas, il nous reste 15 jours pour en apercevoir… Stop à Port Renfrew, terre First Nation.  C’est très beau, très peu peuplé, encore moins hors saison et c’est vraiment le top, même les locaux le disent. Vive le hors saison ! Nous poursuivons jusqu’au bout de la route où démarre le fameux trail Juan de Fucas, mais aussi trois randos, plus ou moins longues dont une boucle qui relie les plages et le trail botanique créé par les indiens First Nation. Nous le choisirons, par la force des choses, car les trois s’enchainent… Et c’est tout simplement un régal, pour les yeux bien-sûr, mais également pour le corps, les poumons, et l’esprit. C’est vraiment magnifique et, ce qui ne gâche rien, nous sommes seuls sur les plages et sentiers de randonnées… Pas plus d’une dizaine de personnes rencontrées au cours de la journée. Nous finissons notre rando vers 15h30 et décidons de rentrer sur Cowichan Lake. Petite pause-café à l’arrivée au Coffee House, dont le gérant et les clients sont très sympas, et nous rentrerons au Crown pour une séance de SPA bien méritée… Nous irons ensuite dîner au Jack the Lake en centre-ville, un des seuls restos encore ouverts après 19h00…

 

140-P1170822.JPG

143-P1170896.JPG

147-P1180065.JPG

148-P1180145.JPG

146-P1170979.JPG

 

Jour 22 : départ après le petit déjeuner nous partons pour Tofino où nous allons passer 3 nuits. Longue route depuis Cowichan Lake jusqu’à Tofino. Une route qui nous surprendra par la densité de la circulation et par la neige qui nous accompagne un bout de chemin… Nous ferons un stop à Cathédrale Grove où nous irons faire deux balades au milieu des arbres centenaires dont certains sont plus haut que la tour de Pise… Un bel endroit, malgré le froid, accessible à tous y compris aux personnes en fauteuil roulant. Nous poursuivrons ensuite jusqu’à Port Alberni, une petite ville que le Routard qualifie de sympa et jolie, nous n’avons pas dû voir la même chose… mais nous irons quand-même sur les quais, déjeuner dans une adresse donnée par le guide en sac à dos, ainsi que dans une boutique de donuts également citée dans le guide. Reprise de la route pour Tofino où nous arriverons après 17h00 à cause de travaux qui bloquent la circulation de longues minutes. Récupération de la chambre au Shoreline, réservée sur Booking.com, une jolie chambre, atypique, avec une vue incroyable sur l’océan. Nous irons ensuite dîner en ville. Enfin, je devrais plutôt dire essayer de dîner. Les trois ou quatre restos sont pris d’assaut par des jeunes surfeurs ou autres, alors qu’il n’est même pas 19h00, l’attente est de minimum 40 minutes pour avoir une place en salle, sinon en terrasse extérieure alors qu’il fait 3 degrés… Nous choisirons donc d’aller dîner au Wolf in the Fogg, un resto pas trop fréquenté, et pour cause… 55 CAD le moindre morceau de viande, 16 le verre de vin… Nous prendrons un carpaccio de bœuf, 5 tranches et deux cuillères à soupe de légumes râpés (28 CAD) et une entrée de saumon fumé, au même prix, qui s’avère être une mousse… Bref, ridicule, tant au niveau des prix pratiqués, que du service… nul. On tirera les conséquences de la leçon. Terminé les restos bobos à Tofino, notre chambre dispose du nécessaire, nous irons faire un tour au supermarché pour les deux jours restants…

 

153-P1180336.JPG

152-P1180260.JPG

151-P1180249.JPG

154-P1180418.JPG

157-P1180456.JPG

156-P1180448.JPG

 

Jour 23 : Le soleil est encore au rendez-vous. Ciel bleu, Tofino brille de mille éclats, et c’est magnifique, de quoi nous faire ravaler notre déception post restos de la veille… Photos, balade en bord de mer, café…, début de journée idéal. 10h00, nous partons pour Ucluelet, à 30 bornes de Tofino. Non sans faire plusieurs sorties. La première, Radar Hill, une colline où se trouvait un radar anti-aérien pendant la guerre froide. Nous achèterons sur le parking le pass obligatoire pour le parc Pacific Rim, 21 CAD pour deux, valable jusqu’au lendemain 16h00. Superbe endroit avec une vue à couper le souffle sur le nord de l’île. Second arrêt, la Rain Forest. Deux boucles sont proposées, d’un kilomètre chacune, nous choisirons la B et gardons la A pour le lendemain. 1 km sur un sentier passerelle en bois. Absolument magnifique, aussi beau qu’une forêt tropicale. Le troisième arrêt se fera à Ucluelet où nous allons faire la boucle du phare qui donne le départ du Pacific Wild Trail. Une boucle donnée pour 2.6 km, mais suite à une erreur d’aiguillage, nous en ferons 5… Une très belle rando, facile, avec de magnifiques paysages, que nous conseillons fortement. Nous partirons ensuite pour l’aquarium, mais ce dernier est fermé. C’est donc au COOP, supermarché, que nous finirons notre journée en faisant les courses qui nous éviterons les restaurants de Tofino…

159-P1180477.JPG

161-P1180574.JPG

162-P1180588.JPG

163-P1180612.JPG

164-P1180651.JPG

 

 Jour 24 : Départ pour Tonquin Trail, tout au bout de la ville de Tofino. Mais le trail qui conduit à la plage est fermé, nous en suivrons donc un autre de deux km qui traverse la forêt en aller-retour. Pas exceptionnel mais agréable pour une mise en jambe. Nous partions ensuite vers Long Beach, étonnante plage, longue de plusieurs km qui fait le bonheur des surfeurs locaux qui viennent affronter les rouleaux du Pacifique. Eau froide, vent… faut vraiment en vouloir pour surfer ici. Mais le coin est sympa et l’ambiance bon enfant. Une belle balade si vous faites l’aller-retour jusqu’au bout de la plage. 13h00, la faim commence à se faire sentir et nous décidons d’aller déjeuner à Ucluelet. Un restaurant sympa où nous nous régalerons de brochettes de crevettes. Nous retournerons ensuite à Rain Forest pour faire le trail A que nous n’avions pas fait la veille. Comme pour le B, nous sommes émerveillés par la beauté de la forêt de pluie. Nous conseillons, même sentier en bois sur passerelle que pour le B mais plus ancien. Retour en fin de journée à Tofino pour visiter quelques galeries d’art, puis nous rentrerons au Shoreline, profiter de la soirée face à la baie…

 

166-P1180694.JPG

167-P1180704.JPG

170-P1180829.JPG

169-P1180815.JPG

173-P1180886.JPG

172-P1180880.JPG

 

Jour 25 : départ pour River Campbell, à 270 km de Tofino, où nous allons passer 2 nuits. Le soleil est au rendez-vous ce matin, nous en profiterons pour retourner à long Beach qui brille de mille feux sous le soleil (ci-dessus). Route pour Campbell River, stop à Port Alberni pour acheter quelques donuts comme à l’aller…, et nous arrivons en terre promise, où plutôt en terre des saumons, Campbell River est la capitale mondiale de la pêche aux saumons, à 13h30. Ni une ni deux, nous filons direct vers Elk Falls park, où nous allons faire une très belle rando de 6 km et quatre heures, qui nous permettra de longer la rivière et d’aller voir les  belles cascades du parc. Parcours sympa, pont suspendus, tout y est. Mais surtout un chemin qui nous permettra de voir, enfin, nos premiers ours, deux gourmands qui se délectaient des saumons morts échoués sur les berges. Impressionnant quand-même… Récupération de la chambre à la tombée de la nuit au Héron’s Landing, réservé sur Booking.com et dîner, copieux, en ville à la Tour Blanche, un resto sur lequel nous sommes tombés par hasard…

 

175-P1180951.JPG

177-P1180996.JPG

176-P1180988.JPG

178-P1190027.JPG

179-P1190025.JPG

180-P1190040.JPG

 

Jour 26 : Journée rando dans le Strathcona Park, le plus ancien du Canada et une pure merveille. Le ciel, encore avec nous, est d’un bleu limpide sous un soleil éclatant. Le Park se situe à 49 kilomètres de Campbell River. Une route longe le magnifique lac Buttle et se termine en cul de sac. Des activités sont à faire tout au long de la route. De petites randos qui mènent à des cascades, des plus longues, des boucles entre les pins Douglas, il y en a pour tous les goûts et c’est magnifique. Une journée de rêve sur des sentiers où nous sommes seuls, avantage du hors saison, avec les ours… Des ours que nous croiserons à nouveau le long de la Campbell River, où quatre d’entre eux, dont un ourson, se régalaient de saumons. Une rencontre qui nous a valut une petite frayeur lorsqu’au détour d’un sentier nous nous retrouvâmes nez à nez avec un jeune ours noir. Nous ne saurons jamais qui de lui ou de nous a eu le plus peur, mais après ce face-à-face de quelques secondes, nous avons été rassurés de le voir faire marche arrière… Nous irons ensuite dîner au Pub 50ème Parallèle, Campbell River se situe sur le 50ème parallèle, avant de regagner le Héron’s Landing pour un repos bien mérité.

 

182-P1190072.JPG

181-P1190061.JPG

184-P1190129.JPG

193-P1190345.JPG

190-P1190270.JPG

187-P1190214.JPG

 

Jour 27 : départ pour Port Hardy après le petit déjeuner. Le soleil est de nouveau au rendez-vous et la route longue mais superbe. 256 km séparent Port Hardy de Campbell River. Première halte à Télégraphe Cove, petite ville de carte postale, style western, au bord de l’océan, Il n’y a personne, l’endroit est magnifique et l’impression d’être dans une ville fantôme très réelle… Nous ferons ensuite un stop pour déjeuner à Port Mc Neil, une petite ville sympa en bord de mer puis nous poursuivrons vers Port Alice, une autre ville très agréable tout au bout de la route 30. Là encore, soleil et brouillard font planer sur l’endroit une onde de mystère… Nous arriverons, peu avant la nuit, à Port Hardy, où allons descendre pour deux nuits au Quater Inn sur la marina (réservé sur Booking). Dîner en ville.

 

201-P1190462.JPG

200-P1190459.JPG

199-P1190437.JPG

202-P1190529.JPG

205-P1190555.JPG

203-P1190546.JPG

 

Jour 28 : Port Hardy. Soleil, ciel bleu et température basse… Tout est paré pour faire de cette journée de découverte de la région, un succès. Nous avons décidé d’explorer le secteur en utilisant les deux ou trois routes découvertes sur Google Map. La première nous conduira à Coal Harbour, un tout petit village de pêcheurs perdu dans la brume que l’on atteint après une trentaine de minute de route. Quelques photos et nous repartirons pour Winter Harbour, situé à 35 km de Port Hardy par la Route 30. Une formalité, sauf qu’au bout d’un kilomètre, la route se transforme en chemin de terre… Nous abandonnerons après une heure de trajet, par peur d’abimer la voiture, le chemin devenant de plus en plus mauvais… Retour sur Port Hardy pour faire le plein d’essence et quelques courses au supermarché pour le repas de midi que nous dégusterons face à la baie. Nous décidons, ensuite, de retourner à Port Alice, visité la veille, et de pousser la route jusqu’au bout. Hélas, le ciel est contre nous et le superbe ciel bleu/soleil se transformera en un brouillard épais à un kilomètre de Port Alice Visibilité nulle, nous sommes obligés de faire demi-tour. Nous rentrons sur Port Hardy, non sans avoir fait un stop à l’aéroport, tout mignon, et à ses abords avec une petite marche sur la plage. Nous croiserons même un ours noir qui traverse la route… Dîner en ville, comme la veille.

 

207-P1190590.JPG

209-P1190629.JPG

210-P1190646.JPG

206-P1190558.JPG

208-P1190595.JPG

 

 Jour 29 : Départ pour Nanaimo, 387 kilomètres de route nous attendent. On the road again ! une route que nous ferons pour moitié sous le soleil et pour moitié en plein brouillard. Un brouillard que nous rencontrerons à Campbell River et qui ne nous lâchera plus jusqu’à Nanaimo où se trouve le BnB Océan Melody, réservé sur Booking où nous allons passer deux nuits.  Nous ferons une halte à l’aéroport de Campbell River pour déjeuner, oui c’est étrange, mais ces petits aéroports, où il n’y a quasiment personne, offrent la possibilité de se restaurer à bon prix, sans trop avoir à chercher un resto, souvent rare hors saison et selon le secteur… Nous ferons également une pause à Qualicum Beach ainsi que dans la ville du même nom qui s’avèrera très agréable. Dîner à Nanaimo.

 

213-P1190738.JPG

212-P1190733.JPG

214-P1190767.JPG

215-P1190782.JPG

 

Jour 30 : avant dernier jour à Nanaimo. Nous partons en balade vers la ville. Un arrêt à Necq Point, accompagné d’une petite rando, vue magnifique sur le Pacifique et le continent, le tout sous un ciel bleu sans nuage… Second arrêt à Pipper Lagoon, là encore, une jolie balade en bord de mer dans un air vivifiant. Nous partons ensuite pour Matteo Park qui jouxte le port de Nanaimo. Une belle surprise, le port et ses abords sont très agréables, on passe du temps à flâner sur les quais et on décide de revenir visiter le coin le lendemain. Nous prenons ensuite la route en direction d’Englishman River Falls, on en profite pour donner un coup de propre à la voiture en chemin… Englishman River Falls est un parc provincial, recouvert d’une belle forêt et dans lequel se trouvent, sur la rivière Englishman, une série de cascades. Nombreux sentiers de randonnées, le tout à moins de 40 kilomètres de Nanaimo. Nous finirons la journée par la visite du village de Coomps, à quelques kilomètres de là. Un village d’artistes et de loisirs sur la route de port Alberni. C’est très sympa, ça doit l’être encore plus en saison. Là encore, nous sommes quasiment seuls, mais cela nous convient parfaitement. Retour sur Nanaimo, sans oublier de faire un stop au magasin Outdoor Bass, on adore, puis comme la veille nous irons dîner au Pipper Pub pas très loin de notre BnB…

 

216-P1190829.JPG

217-P1190836.JPG

218-P1190839.JPG

219-P1190879.JPG

220-P1190889.JPG

 

Jour 31 :  Dernière journée sur l’île de Vancouver avant notre départ en ferry, réservé en ligne sur le site BC Ferry, à 18h00.  Nous partons pour Chemainus, la capitale de la fresque murale, à 40 km de Nanaimo. Une très belle surprise, d’abord par la beauté des fresques de toutes tailles qui ornent les murs, plus d’une cinquantaine, mais aussi par l’architecture de la ville et la gentillesse de ses habitants. Nous serons gâtés, c’est jour de marché de Noël… Père Noël en calèche et associations caritatives occupent les lieux, un régal pour les yeux et les papilles… Nous repartirons ensuite pour Nanaimo où nous devons prendre le ferry pour Horseshoes. Nous en profiterons pour aller visiter la vieille ville et la zone commerçante. Pas absolument emballés, on ressent la misère en certains secteurs de la ville qui contrastent avec le quartier chic et nickel du port. Nous passerons tout de même deux heures à arpenter le pavé, à visiter. 18h00, nous embarquons pour le continent. 1h35 de traversée avant de débarquer à Horseshoes Bay à une vingtaine de kilomètre de Capilano où nous allons descendre pour trois nuits dans un Best Western, réservé sur Booking.com, choisi pour sa position au nord de Vancouver…

 

221-P1190918.JPG

222-P1190928.JPG

223-P1190940.JPG

224-P1190943.JPG

225-P1190967.JPG

 

 Jour 32 : Départ pour Deep Cove à une quinzaine de kilomètres de Capilano. Nous voulons visiter la ville, véritable carte postale du Canada selon le Routard et faire le trail de six kilomètres qui démarre en centre-ville au milieu de Panorama drive. Carte postale…, bof, on a vu mieux et beaucoup plus beau au Canada. Mais surtout nous n’avons pas apprécié le côté snobinard des lieux et des gens. Même le trail est fermé pour soi-disant raison sanitaire, car il longe, à son début, des maisons. N’importe quoi. C’est aussi le seul endroit de notre village où les gens ne nous disaient pas bonjour spontanément. Bref, vous l’aurez compris, nous n’avons pas aimé et ne conseillons pas. Nous n’irons même pas jusqu’au port et quitterons cette ville de riches pour nous rendre à Granville Island où nous passerons la journée dans une agréable ambiance…

 

1-P1200041.JPG

2-P1200036.JPG

226-P1200047.JPG

3-P1200046.JPG

 

Jour 33 : Nous nous rendons à Capilano Bridge à 10h00, mais le parc n’ouvre qu’à 11h00… Nous en profitons pour aller déjeuner au Denny du coin, puis nous revenons. 39 CAD par personne, l’entrée n’est pas donnée, mais c’est très beau et ça vaut vraiment le coup, autant les parcours dans les arbres que le pont lui-même. De plus il y a peu de monde, quasiment que des Chinois, on se serait crus en Chine… Le parc est décoré pour Noël, lumières, chants, nous avons beaucoup aimé et y avons passé trois heures. 14h00, nous partons pour le centre de convention sur le front de mer à Vancouver Downtown, pour aller voir une expo en immersion sur Toutankhamon… et oui, quand on aime… 37 CAD l’entrée/pax, mais nous ne regrettons pas. Vraiment à voir. Là encore, comme partout à Vancouver, 80 pour cent de Chinois, décidément bien implantés dans la ville. Nous irons ensuite nous balader au marché de Noël au-dessus du Sea Walk avant d’aller voir le Steam Clock, l’horloge à vapeur qui fume tous les quart d’heure, et de terminer la soirée dans un pub de downtown.

227-P1200050.JPG

228-P1200053.JPG

231-P1200107.JPG

233-P1200180.JPG

235-P1200191.JPG

238-P1200243.JPG

239-P1200239.JPG

 

Jour 34 : départ à 8h00 pour le Ramada In downtown, où nous allons déposer nos affaires avant de rendre la voiture de location chez Hertz à 9h00. Dernier jour plein à Vancouver, nous comptons bien en profiter… Nous nous présentons à 8h30 au Ramada que j’avais prévenu par mail, et là, surprise, non seulement nous pouvons laisser nos bagages, mais nous disposons de la chambre dont l’enregistrement est prévu à 16h00… Bravo et merci Ramada. Une attention qui change la donne et nous permet de nous poser deux minutes avant d’aller rendre la voiture chez Hertz, ce que nous ferons à 9h00. Restitution de la voiture sans problème après 29 jours et 5772 kilomètres… Nous irons ensuite déjeuner avant de partir à pied pour Chinatown, sous la pluie qui s’est invitée pour ce dernier jour. Une balade qui nous permettra de voir la misère qui touche certains quartiers comme downtown ou Chinatown. Des SDF par dizaines, junkies et autres âmes perdues qui se droguent sur les trottoirs dans l’indifférence générale. Des scènes parfois difficilement supportables. Il fallait en parler car c’est aussi ça le Canada… Nous rejoindrons Waterfront à 12h00 pour un tour de Fly Over, cette attraction spectaculaire qui vous fait survoler le Canada ou une autre région du monde. 39 CAD par personne pour 25 minutes dont 8 sur l’attraction, cher et court, mais vraiment bluffant. 13h00, déjeuneur au Cambie Pub dans la rue du même nom et repaire des supporters des Canucks de Vancouver. La pluie a cessé et nous en profitons pour continuer notre balade en ville. Soirée dans un pub de Granville Street pour nos dernières heures à Vancouver.

 

241-20221121_202513.JPG

 Jour 35 : départ à 11h00 pour l’aéroport, notre vol, Air France, décollant à 13h30. Bye-Bye Canada.

 Jour 36 : Arrivée à Nice, via Roissy CDG, à 11h00, la boucle est bouclée…

236-P1200224.JPG

 

 Notre avis : 

Vancouver est une belle ville, très agréable à faire à pied, et dans l'ensemble on a beaucoup aimé. Nous en avons profité pour aller voir notre premier match de hockey sur glace, une belle expérience, même si les Canucks ont perdu ! Belle matinée à vélo dans Stanley Park et ses beaux totems colorés au milieu des arbres... Le musée MOA comprend certainement de très belles pièces, mais nous n'avons pas vraiment été touchés lors de notre visite, l'exposition temporaire sur le Mexique a plus retenu notre attention, question de feeling... On a aimé Grandville, son marché, ses boutiques et restaurants  au bord de l'eau. L'envers du décor nous a laissé sans voix, des quartiers entiers à l'abandon, livrés à eux-mêmes, au désespoir, à deux pas du centre des affaires. D'ailleurs partout dans le pays flotte dans l'air l'odeur du cannabis...

La Colombie Britannique se prête au road trip, nous avons roulé avec plaisir. Dans l'ensemble les routes sont sures et les Canadiens très respectueux du code de la route. Parfois presque trop !

Le site de Sea to Skye gondola aurait mérité que nous y passions plus de temps, car les randonnées proposées donnent envie de s'aventurer dans la poudreuse !

La belle surprise c'est Whistler, une charmante station d'altitude qui n'a pas pris la grosse tête ! Très sympa et une pâtisserie qui fait le bonheur des gourmands !

Nous avons adoré nous balader dans les parcs naturels, très souvent nous étions seuls, un peu déçus parfois que toutes les structures soient déjà fermées pour l'hiver, surtout les restaurants !

Nous avons découvert des montagnes entières ravagées par les incendies, le pays subit depuis plusieurs années la sécheresse, du côté de Clearwater les températures sont montées à 45° en été et les saumons sont morts sans parvenir à remonter les rivières qui étaient à sec.

Dans ces régions la différence de territoire est très marquée  entre les  indians natives et le reste de la population, on peut se poser des questions...

On a beaucoup aimé Jasper, petite ville commerçante et dynamique qui offre de nombreuses activités nature. Séquence admiration en découvrant le Lac Louise ! C'est une merveille on ne se lasse pas de le photographier ! La randonnée autour du lac qui monte vers les glaciers est magnifique, une de nos plus belles journées ! 

La ville de Victoria a beaucoup de charme, une belle zone piétonne avec de jolies boutiques et des pubs selects. Nous avons dans l'ensemble moins aimé notre road trip sur l'ile de Vancouver que celui sur le continent, et pourtant... Nous avons été touchés par la beauté des arbres de Pacific Rim, de la rain forest: sentiment de plénitude et d'amour envers cette nature primaire , c'était extrêmement émouvant. Une autre de nos journées de rêve, celle passée à Strathcona park, seuls au monde sur la route qui serpente entre lacs et foret aux arbres immenses.

La petite ville de Tofino est très jolie, notre cabane avec vue sur l'océan était vraiment chouette et nous a fait oublier le côté bobo de cette jeunesse dorée un brin snobinarde qui s'essaie au surf.

La rencontre avec les ours, lorsqu'on y croyait plus, le jour où nous n'avions ni la bombe ni les clochettes pour les avertir de notre présence, on se souviendra de la vue de leur gros popotin tout noir au détour du chemin, on était trop contents ! 

Le park d'English man river falls n'est pas le plus retiré, loin de là, mais c'est celui qui nous a le plus inquiété, la lumière peut-être de fin d'après midi, et la peur de tomber nez à nez avec un puma ... 

Enfin on a beaucoup aimé la petite ville de Chemainus, pour son ambiance chaleureuse .

Le temps est passé très vite, on a profité de la nature encore sauvage qu'offre le pays pour faire de petites randos presque tous les jours, et même si quelques structures étaient fermées, on a eu la chance d'avoir du beau temps, presque pas de pluie durant tout notre périple.

 

Merci de votre visite et à bientôt pour un nouveau carnet de voyage.

 

Eric et Corinne.

 20-20221031_105242.jpg

Vous pouvez visualiser l'intégralité des montages photos de ce voyage en cliquant :  ICI

 

Ci-dessous, un petit bonus photos...

01-20221022_101814.jpg

02-20221022_184105.jpg

03-20221024_081502.jpg

04-20221024_122433.jpg

06-20221026_095949.jpg

08-20221027_120407.jpg

10-20221027_163642.jpg

11-20221027_165422.jpg

12-20221028_103624.jpg

13-20221028_104825.jpg

14-20221029_144814.jpg

15-20221030_102934.jpg

17-20221030_114859.jpg

18-20221030_143147.jpg

21-20221103_205117.jpg

22-20221105_180228.jpg

23-20221106_192439.jpg

24-20221106_192258.jpg

25-20221107_200217.jpg

26-20221107_145014.jpg

27-20221109_194817.jpg

28-20221109_194921.jpg

29-20221108_183848.jpg

30-20221109_195222.jpg

31-20221110_123436.jpg

32-20221110_142614.jpg

33-20221111_081959.jpg

35-20221111_101905.jpg

36-20221113_201017.jpg

38-20221114_113040.jpg

39-20221115_122525.jpg

42-20221121_132505.jpg

44-P1150196.jpg

40-20221115_173620.jpg

 

 


09/01/2023
2 Poster un commentaire