VOYAGES EN EQUILIBRE...

MÉDITATION




Méditation du mois d'août 2018

 

 

 

 

f5_st_ex_1.jpg

 

 

"Le véritable voyage, ce n'est pas de parcourir le désert ou de franchir de grandes distances sous-marines,

c'est de parvenir en un point exceptionnel où la saveur de l'instant baigne tous les contours de la vie intérieure."

 

 


antoine-de-saint-exupery-1900-1944-3337.jpg

 

 "Voler de nuit comme St. Exupéry

Voir le monde d'en haut sans le prendre de haut

Voler de nuit, voir ce qui nous unit

Sonner l'écho que nous sommes tous égaux."

 

     Sans titre(1).jpg

 Bel été !

              Corinne


18/08/2018
1 Poster un commentaire

Méditation du mois de juillet 2018

Upolu_To-Sua-Ocean-Trench-Background.jpg

 

Atteindre un endroit

 

 

"On peut atteindre un endroit n'importe où, à n'importe quel moment, à condition d'être présent sans ses filtres habituels.

Autrement, on ne peut-être que dans l'idée que l'on se fait de l'endroit en question - qu'il s'agisse de la Californie, de Paris, d'un coin touristique des Caraïbes, voire de son propre bureau- sans jamais l'atteindre.

La carte postale du bout du monde devient alors parfaitement appropriée : "Dommage que je ne sois pas là." Mais vous y êtes ! ...

 

Le même message apparaît dans une histoire souvent racontée:

Des membres d'une tribu africaine avaient été employés pour aider une équipe de télévision américaine munie d'un lourd équipement à traverser la jungle, jusqu'à la ville.

Pressés par le temps, les journalistes avaient insisté pour progresser à un rythme soutenu, qu'ils étaient parvenus à maintenir durant quelques jours.

Finalement, à une journée de marche de la destination, les porteurs avaient refusé de faire un pas de plus en dépit de toutes les supplications, exhortations et promesses.

Les américains avaient souligné d'un ton implorant qu'ils étaient presque arrivés, qu'un dernier effort les conduirait au terme de leur voyage.

Mais les membres de la tribu étaient restés inflexibles. Pourquoi ? Parce qu'ils avaient avancé à un rythme si peu naturel qu'ils devaient s'arrêter quelque temps pour permettre à leur âme de rattraper leur corps.

 

Nous ne cesserons d'explorer

Et le terme de toute notre exploration

Sera d'arriver là d'où nous sommes partis

Et de connaître cet endroit pour la première fois.

Franchir la porte inconnue et reconnue

Quand le dernier coin de terre à découvrir

Sera le commencement même;

A la source du plus long des fleuves

La voix de la cascade cachée

Et les enfants dans le pommier

Non connus car non recherchés

Mais entendus, à demi entendus, dans le calme

Entre deux vagues marines...

Vite, ici, maintenant, toujours-

Un état de complète simplicité

(Ne coûtant pas moins que tout)

Et tout sera bien et

Toute chose sera bien

Quand les langues de flammes seront repliées

Dans le noeud de feu couronné

Et que le feu et les roses seront un.

 

T.S ELIOT, "Little Gidding" Quatre Quatuors

 

 

Car ce n'est que lorsque nous arrivons et sommes présents pleinement, en dehors de la pensée et pleinement dans nos sens, que nous pouvons atteindre un endroit...

Savons-nous au moins que nous sommes déjà là...Ou, plutôt, ici ? Peut-être que tout est déjà bien...parfaitement tel qu'il est, maintenant.

Atteindre l'ici. Atteindre le maintenant. Et connaître l'ici et le maintenant pour la première fois, moment après moment après moment."

 

Professeur Jon Kabat-Zinn 

"L'éveil des sens"

Edition des Arènes

 

Savoir apprécier sans jugement et sans comparaison...C'est accepter ce qui est, découvrir ce qu'on ne connait pas sans vouloir reproduire ce qu'on connait déjà...

L'art du voyage tient à peu de chose...Se laisser porter et vivre l'instant présent au rythme du moment, car chaque instant est unique, donc précieux.

A bientôt ! 

                    Corinne

 


27/07/2018
0 Poster un commentaire

Méditation du mois de juin 2018

La Mythologie Egyptienne

 

dieux01.jpg
 

 

Pour les peuples de l'Antiquité, la rotation apparente du Soleil trahit une force vitale dotée d'un caractère surnaturel.

A en croire la légende, le dieu solaire Rê (Ra) émergea des eaux primitives,où tout était ténèbres et chaos.

De ses yeux naquirent la Lune et le Soleil, et, ensemençant sa propre ombre, il créa Chou (Shu), dieu de l'Air, et Tefnout ( Tefnut), déesse de la rosée.

Rê se mit alors à pleurer, et ses larmes tombèrent sous la forme d'hommes et de femmes.

Chou et Tefnout donnèrent naissance à Geb, dieu de la Terre, et à Nout (Nut), déesse du Ciel, complétant ainsi l'Univers.

De l'union de Geb et de Nout naquirent Isis et Osiris, Seth et sa soeur et épouse, Nephtys.

 

 Famille je vous aime ...

 

Horus_family-Louvre-E6204.jpg

    

                                                     Horus le fils d'Osiris et Isis, 

Osiris le bien- aimé souverain et,

Isis soeur-épouse d'Osiris.

 

Le mythe du meurtre d'Osiris et de la quête de sa dépouille par sa soeur et épouse illustre le labyrinthe des croyances égyptiennes en l'Au-delà.

Le dieu Osiris ( dieu de l'Au-delà et de la Résurrection) grandit d'abord comme un mortel afin de devenir roi d'Egypte. 

Son frère Seth, jaloux de sa popularité, réussit à l'enfermer dans un sarcophage et l'abandonne au fil du Nil.

Pleurant la mort de son époux, Isis finit par découvrir son cercueil enlacé par les branches d'un arbre près de Byblos (actuel Liban).

Isis prend alors la forme d'un oiseau (symbole de l'esprit) pour ranimer Osiris, mais elle n'y parvient que le temps de s'imprégner de sa semence.

Tandis qu'elle enfante un fils, Horus, Seth intervient , découpe le cadavre d'Osiris en 14 morceaux qu'il disperse à travers toute l'Egypte.

L'infatigable Isis réussira à les retrouver tous, sauf le pénis, qui a été gobé par un poisson glouton du Nil.

Elle rassemble ce puzzle humain et fabrique un moulage de l'organe manquant avec la boue du Nil.

Pendant ce temps, Horus vainc Seth au combat, rapporte l'oeil du meurtrier et le place dans la bouche de son père, lui assurant ainsi la vie éternelle.

 

 

Guides Gallimard- Bibliothèque du Voyageur

A bientôt !

Corinne. 


04/07/2018
0 Poster un commentaire

Méditation du mois de mai 2018 sur La Lumière

 

sunshine-heart.jpg

 

 Méditation de la lumière

 

Regardez le ciel bleu et ensoleillé, et tournez vos yeux fermés vers le soleil.

S'il n'y a ni ciel bleu ni soleil, imaginez-les, aussi précisément que possible.

Ressentez consciemment l'infinité du firmament et le rayonnement de la lumière solaire...

 

Prenez conscience de cette sensation dans la zone du cœur et laissez votre cœur s'ouvrir.

C'est possible si vous ressentez de manière sensible l'espace devant et au dessus de vous.

Laissez ensuite la lumière du soleil briller dans votre cœur.

De plus en plus de lumière entre dans votre cœur, jusqu'à ce que vous vous mettiez vous même 

à rayonner comme le soleil dans toute la pièce...

 

Imaginez que vous vous envolez de plus en plus haut dans cet espace rayonnant,

dans la lumière étincelante.

Ressentez que vous acquérez vous-même de plus en plus les qualités propres à la lumière

et que vous devenez cette lumière...

 

Quelle taille faites-vous à présent ?

Percevez-vous encore des frontières et des séparations ?

 

Extrait de l'ouvrage de Douwe Tiemersma : Non duality, The Groundless Openness 

 

depositphotos_24976785-stock-photo-woman-doing-yoga-pose.jpg

 

"Ce que vous voyez, entendez et touchez à l'aide de vos sens n'est que le contenu de ce que vous sentez, voyez et entendez, ce que vous percevez...

Ce que vous êtes réellement , dit l'Advaïta Vedanta, c'est la conscience de tout cela. La perception même. Qui est infinie ...

Voilà ainsi résumée la non-dualité, l'absence de séparation."

Douwe Tiemersma - Extrait de "Yoga magazine " Avril-mai 2017

 51zqal0cb-L._UY250_.jpg

Douwe TIEMERSMA est décédé le 03/01/2013

Il était professeur de Biologie et de Philosophie à l'université Erasmus de Rotterdam aux Pays-Bas.

Il était également professeur de Hatha-Yoga et a fondé l'Advaïta Centrum à Gouda. Il tenait des Satsangs.

Sa réalisation fut prompte après sa visite en 1979 auprès de son maître spirituel le Gourou Sri Nisargadatta Maharaj (1897-1981), grand maître de l'Advaïta Vedanta.

Mantra "Je ne suis ni ceci, ni cela".

 

Au VIIIe siècle Sri Shankara "celui qui apporte la félicité"est un des maîtres spirituels de l'hindouisme, philosophe de l'école orthodoxe Advaïta Vedanta qui met à l'honneur le Jnanâ Yoga, le Yoga de la connaissance, du savoir et de la non-dualité. Il commenta les Upanishads védiques, le Brahma Sutra et la Bhagavad Gïta.

Il eut une vie de renonçant itinérant se déplaçant sans cesse d'un monastère à un temple et d'une communauté à l'autre. Ce fut un "réformateur religieux" qui chercha à créer une entente entre les divers courants et écoles religieuses de son époque.

 

La non-dualité: Considération de la divinité dans sa totalité, au delà de toute dualité, y compris entre Etre et non-Etre.

                             Il s'agit par la connaissance "Jnanâ" de sortir de l'illusion "mayâ" comme quoi Brahman est séparé de l'Atman.

                             La libération "moksha" se fait par le dépassement de cette illusion fondamentale, incarnée au niveau individuel par l'ignorance "avidyâ".

 260px-Raja_Ravi_Varma_-_Sankaracharya.jpg

 

 A bientôt 

              Corinne


12/05/2018
0 Poster un commentaire

Méditation du mois d'avril 2018

            mandala.jpg 

La Respiration Carrée


S'asseoir dans une posture confortable, le dos droit, les épaules détendues, le menton légèrement rentré, le ventre tenu...

Fermer les yeux, détendre les muscles du visage, afficher un léger sourire sur les lèves et prendre conscience de la régularité du souffle qui entre et sort par les deux narines...

Sama Urtti Pranayama :  La Respiration Carrée égalise le souffle.

 

Visualiser une belle forme géométrique carrée, tel un Mandala, au niveau de votre torse...

 

- Inspirer profondément sur 4 temps (visualiser sur votre gauche une ligne verticale qui part de bas en haut durant tout le temps de l'inspiration)

- Rétention de souffle poumons pleins durant 4 temps (visualiser au niveau de la poitrine une ligne horizontale qui part de gauche à droite durant toute la rétention de souffle)

- Expirer profondément sur 4 temps (visualiser sur votre droite une ligne verticale qui part de haut en bas durant tout le temps de l'expiration)

- Rétention de souffle poumons vides durant 4 temps  (visualiser au niveau du bassin une ligne horizontale qui part de droite à gauche durant toute la rétention de souffle)

 

Sans jamais forcer les rétentions de souffle, concentrez-vous jusqu'à équilibrer parfaitement votre respiration...

Observer votre respiration qui se calque naturellement sur la Carré parfait dessiné par votre mental au niveau du torse...

 
Categorymeditation-a-darjeeling-inde.jpg

 

Symbolisme autour du Carré               

 

"Le Carré ( en grec tetragon), est un symbole géométrique qui permet à l'homme de s'orienter dans l'espace et, dans certaines régions du monde, qui délimite le domaine de la vie à travers une quadruple orientation symbolisée par 4 gardiens surnaturels. 

 

Msx_gg_8_0046_d.jpg      ce22c21425c95666e9a9b8b33eb296af--compass-steampunk.jpg      rose_des_vents_reduite.jpg


Comme la croix, le carré permet, en établissant un système de coordonnées, c'est à dire en imposant une structure au chaos, de se retrouver dans un monde qui semblerait ne présenter aucun ordre.

La quadrature correspond ainsi à l'exigence d'un principe d'ordre constitutif de la nature humaine qui dans le sens d'un couple d'opposés, est associé au cercle (le cercle représentant les puissances célestes devant le monde créé que représente le carré).

 

 

 

 

6022-6-2.jpg

 

La quadrature du cercle (c'est à dire la transformation, par des moyens géométriques, d'un cercle en un carré de même superficie- ce que l'on sait aujourd'hui matériellement impossible) symbolise le voeu d'instituer entre le céleste et le terrestre, une harmonie idéale (en latin coïncidentia oppositorum).

 

Le carré préside au plan de construction de nombreux temples qui, par leur architecture en étages, sont censés correspondre à la montagne cosmique, comme Angkor au Cambodge.

 

                         206e01cfbc1b9605649856c2d44cb9a507842daf.jpg        Tiantan1.jpg       borobudur.jpg

En association avec le cercle, le carré fait partie du plan du temple du ciel de Pékin, ou du temple de Borobudur à Java.

 

Des villes comme la Jérusalem céleste de l'Apocalypse de Saint Jean, ou la Christianopolis de J.V Andreae (XVIIe siècle), représentent aussi ce type de ville idéale à plan carré. Plan que respectaient également les anciennes villes romaines, divisées en 4 quartiers égaux. Ces villes se voulaient à l'image du cosmos et comportaient en leur centre des piliers se dressant vers le ciel.

 

9d961efddd1329494194512f9734038a.jpg

L'ancienne Chine, le Perse et la Mésopotamie se représentaient la terre carrée; dans l'Inde ancienne, elle était appelée Chaturanta (délimitée par 4 points)...

Toutes ces notions et ces représentations si diverses sont bien sûr liées à la symbolique du nombre 4 qui, par rapport à la dynamique spirituelle du 3, impose l'idée de la manifestation , de la réalisation concrète.

Le carré ayant 4 côtés et quatre angles, est l'équivalent géométrique de cette réalisation...

 

Les Mandalas  de méditation indiens associent le cercle, symbole de l'illumination (bodhi), au carré, formant ainsi une figuration harmonieuse de l'unité (voir Yantra)...

 

940479612.jpg

Les carrés magiques sont présents dans toutes les civilisations: il s'agit de carrés divisés en compartiments égaux où des nombres sont inscrits de telle sore que leur addition, que ce soit par colonnes horizontales ou verticales, donne toujours la même somme...

Ou encore le carré SATOR AREPO, composé de lettres disposées en un carré de 5, qui offre 5 mots que l'on peut lire en tous sens dans le même ordre. (Le laboureur à sa charrue). Le mot central TENET figure une croix, on peut y voir, surtout en ce début de l'ère chrétienne, une référence à la croix qui tient le monde.

                                                                                                                                                       

Ces carrés que l'on trouve depuis l'antiquité ont une valeur rituelle et sont portés comme des talismans...

   

 images.png                               sator2.jpg

 

Le chiffre 4 apparaît comme l'un des symboles de la stabilité, de l'organisation de la matière, de la terre et du pouvoir temporel..."

                                                                                                                                                                                                   Extrait de L'Encyclopédie des Symboles- Le livre de poche.

 

A bientôt ! 

                 Corinne

 


11/04/2018
0 Poster un commentaire