VOYAGES EN EQUILIBRE...

BALADES EN FRANCE


De la Cité des Papes à Morières-les -Avignon...

20181013_210616.jpg

 

Court week-end dans le Vaucluse à l'occasion du Salon du livre ...

 

 

P1200749.JPG  P1200755.JPG  P1200760.JPG  P1200751.JPG

Nous en avons eu la chance d'assister à la dernière soirée "Son, Lumière et Vibration", dans la cour intérieure du Palais des Papes...

Instant magique, comme dans un rêve !


P1200744.JPG  20181013_210608.jpg 20181013_210622.jpg 20181013_210654.jpg

20181013_210635.jpg 20181013_210638.jpg 20181013_212309.jpg 20181013_210708.jpg 20181013_212246.jpg
20181013_213014.jpg  20181013_213017.jpg 20181013_213022.jpg 20181013_213027.jpg

20181013_213035.jpg  20181013_213146.jpg  20181013_213149.jpg  20181013_213409.jpg

20181013_213413.jpg  20181013_213512.jpg  20181013_213516.jpg  20181013_213644.jpg 

 

20181013_213648.jpg 20181013_213649.jpg 20181013_213755.jpg 20181013_213753.jpg

20181013_214229.jpg  20181013_214231.jpg 20181013_214239.jpg 20181013_214241.jpg

20181013_214538.jpg  20181013_214542.jpg   20181013_214644.jpg  


20181013_214747.jpg

 

Une merveille ...

 

 

  20181013_215249.jpg  IMG_20181013_210322.jpg  IMG_20181013_210333.jpg IMG_20181013_210420.jpg IMG_20181013_210632.jpg


IMG_20181013_211305.jpg  IMG_20181013_210917.jpg IMG_20181013_211717.jpg IMG_20181013_211831.jpg IMG_20181013_211612.jpg


Tandis qu'Eric toujours studieux dédicace ses romans, je continue la visite du Palais...


20181014_085033.jpg     P1200762.JPG  P1200763.JPG P1200766.JPG P1200767.JPG P1200780.JPG


P1200782.JPG     P1200774.JPG P1200772.JPG P1200773.JPG    P1200775.JPG

P1200783.JPG P1200781.JPG P1200784.JPG P1200785.JPG P1200786.JPG P1200787.JPG

P1200788.JPG P1200789.JPG P1200791.JPG P1200790.JPG P1200792.JPG


P1200794.JPG  P1200796.JPG P1200769.JPG  P1200804.JPG P1200798.JPG


P1200800.JPG P1200802.JPG P1200871.JPG P1200803.JPG P1200805.JPG P1200806.JPG



P1200807.JPG  P1200809.JPG   P1200811.JPG    P1200813.JPG


P1200815.JPG P1200816.JPG P1200818.JPG P1200824.JPG P1200823.JPG


P1200820.JPG  P1200817.JPG  P1200821.JPG  P1200826.JPG  P1200828.JPG



P1200829.JPG P1200830.JPG P1200833.JPG P1200865.JPG P1200866.JPG

P1200869.JPG  P1200872.JPG  P1200873.JPG   P1200874.JPG  P1200877.JPG


P1200879.JPG  P1200885.JPG P1200880.JPG   P1200884.JPG



 

 

Exposition "Mirabilis" scènographiée par le couturier Christian Lacroix...

Cette belle galerie d'art m'a fait penser à l'agencement des musées d' Ecosse où tous les genres se mélangent et  s'ordonnent harmonieusement.

 

P1200834.JPG   P1200835.JPGP1200836.JPGP1200835.JPG      P1200837.JPG



P1200838.JPG P1200840.JPG P1200841.JPG P1200842.JPG P1200843.JPG


P1200844.JPG P1200845.JPG P1200846.JPG P1200847.JPG P1200849.JPG


P1200848.JPG P1200850.JPG P1200852.JPG P1200853.JPG P1200854.JPG

P1200855.JPG P1200856.JPG P1200857.JPG P1200858.JPG P1200863.JPG

P1200860.JPG P1200861.JPG  P1200864.JPG P1200859.JPG
P1200886.JPG  P1200887.JPG P1200891.JPG P1200892.JPG

P1200894.JPG P1200893.JPG P1200896.JPG P1200897.JPG

P1200898.JPG P1200899.JPG P1200901.JPG P1200902.JPG P1200904.JPG


P1200905.JPG P1200906.JPG P1200907.JPG P1200908.JPG P1200910.JPG P1200912.JPG P1200913.JPG


P1200914.JPG P1200916.JPG P1200917.JPG P1200919.JPG P1200915.JPG


P1200920.JPG  P1200922.JPG P1200923.JPG P1200924.JPG P1200900.JPG

P1200925.JPG P1200926.JPG P1200927.JPG P1200928.JPG P1200929.JPG

 

Sur le pont d'Avignon on y danse , on y danse... Une prochaine fois peut -être?

P1200931.JPG P1200933.JPG P1200934.JPG P1200935.JPG

P1200937.JPG  P1200938.JPG P1200940.JPG P1200941.JPG P1200943.JPG


P1200944.JPG P1200945.JPG P1200946.JPG P1200948.JPG P1200947.JPG

P1200950.JPG P1200952.JPG P1200953.JPG P1200954.JPG


P1200955.JPG P1200956.JPG P1200957.JPG P1200958.JPG


P1200960.JPG P1200961.JPG P1200962.JPG P1200966.JPG P1200967.JPG P1200969.JPG

P1200971.JPG P1200972.JPG 20181013_185456.jpg 20181013_190145.jpg P1200681.JPG P1200692.JPG P1200696.JPG


P1200698.JPG P1200699.JPG P1200716.JPG P1200713.JPG P1200718.JPG P1200741.JPG

P1200724.JPG  P1200737.JPG  P1200740.JPG



A bientôt ! 

                Corinne





















     





















































































17/10/2018
1 Poster un commentaire

De Castellane à Peyroules...

 

 

A l'occasion du salon du livre de Peyroules nous avons profité du charme des villages des Alpes de Haute-Provence.

Epargnés par l'orage et la pluie qui menaçaient le ciel en cette fin de semaine, rien n'est venu gâcher le petit dîner sympa

sur la place du village et les randonnées du lendemain.

Voilà de quoi passer un super week-end au vert, à la montagne.

Je vous recommande vivement le camping "La ferme de Castellane", quartier la Lagne, 04120 Castellane.

tél: 04 92 83 67 77 

où nous avions réservé une Tente Adventure équipée d'un bon lit, c'était très sympa !

 

P1200416.JPG  P1200417.JPG  P1200419.JPG



Tandis qu'Eric signe des autographes à Peyroules je décide de revenir sur Castellane afin de me balader le long du Sentier du Roc, chemin de Croix menant à la Chapelle qui domine le Verdon... 

Le départ se trouve juste à gauche de l'église du sacré coeur, au centre du village. La montée est douce, avec à la clef une vue magnifique sur Castellane et la vallée du Verdon, ses anciens remparts et la tour Pentagonale. De nombreux bancs jalonnent le sentier et vous invitent à vous poser dans un cadre bucolique. Au sommet une belle table d'orientation permet de se repérer. La Chapelle Notre Dame du Roc date du XIII ème siècle, mais elle a été restaurée à la fin du XIX ème siècle. A l'intérieur, la chapelle est ornée d'ex-votos. Admirez ce qui reste de la statue de la vierge qui se dresse encore au coeur de cette nature sauvage, où elle perdit la tête, foudroyée en 1970.

 

190 m de dénivelé positif - durée 90 mn- 

 

P1200436.JPG   P1200435.JPG P1200434.JPG P1200438.JPG

P1200443.JPG  P1200444.JPG  P1200445.JPG  P1200446.JPG


P1200447.JPG  P1200439.JPG  P1200448.JPG  P1200450.JPG  P1200451.JPG  P1200452.JPG  P1200457.JPG


P1200455.JPG    P1200458.JPG  P1200460.JPG P1200462.JPG  P1200463.JPG



P1200465.JPG  P1200466.JPG  P1200469.JPG  P1200471.JPG   P1200486.JPG



P1200487.JPG  P1200489.JPG P1200493.JPG P1200495.JPG


P1200496.JPG  P1200497.JPG P1200502.JPG   P1200503.JPG

P1200505.JPG  P1200510.JPG  P1200513.JPG P1200511.JPG

 


P1200514.JPG    P1200524.JPG P1200525.JPG  P1200434.JPG
P1200526.JPG  P1200530.JPG  P1200533.JPG  P1200534.JPG   P1200537.JPG  



P1200535.JPG  P1200542.JPG  P1200538.JPG  P1200544.JPG  



P1200552.JPG  P1200553.JPG  P1200555.JPG  P1200556.JPG

Retour aux pieds du village de Castellane, point de rassemblement des motards, qui s'arrêtent en terrasse avant de prendre la route panoramique vers les gorges du Verdon...

 

P1200557.JPG  P1200559.JPG  P1200560.JPG  P1200561.JPG

 

 

Après-midi à Peyroules où je retrouve Eric qui signe des autographes au Salon du livre...

 

 

P1200565.JPG  P1200566.JPG  P1200568.JPG  P1200567.JPG

 

 

P1200569.JPG  P1200570.JPG P1200571.JPG  P1200575.JPG



Je décide d'aller me promener vers le hameau de Ville de Peyroules qui surplombe la vallée du Jabron...

A la sortie du village, prendre le sentier qui s'élève dans les collines.  Le hameau abandonné de Ville se trouve à 4,5 km du village.

Dénivelé positif de 200m. Durée de la randonnée: 2h00 en profitant du paysage...

P1200577.JPG  P1200579.JPG P1200582.JPG P1200585.JPG P1200586.JPG


P1200589.JPG  P1200590.JPG  P1200592.JPG  P1200591.JPG P1200594.JPG


P1200595.JPG P1200597.JPG  P1200599.JPG P1200600.JPG

 


P1200603.JPG P1200604.JPG P1200606.JPG P1200611.JPG

P1200612.JPG P1200618.JPG P1200614.JPG

 

 

P1200613.JPG P1200616.JPG  P1200617.JPG  P1200620.JPG


P1200621.JPG  P1200624.JPG P1200625.JPG P1200629.JPG 

 

P1200631.JPG P1200633.JPG P1200634.JPG P1200632.JPG  P1200636.JPG 


Nous voilà sur la route du retour...

P1200637.JPG P1200638.JPG P1200640.JPG P1200642.JPG

 

 

 

 

P1200646.JPG P1200647.JPG P1200648.JPG P1200649.JPG


P1200650.JPG                     P1200651.JPG


A bientôt !
                    Corinne






























 























09/10/2018
0 Poster un commentaire

Week-end dans les Alpes de Haute-Provence

A l'occasion de deux Salons du livre auxquels Eric était convié pour présenter son dernier roman "Les dessous du ciel" paru aux éditions Baudelaire, j'en ai profité pour faire un peu de tourisme entre Riez et Sisteron.

Depuis quelques années nous avons l'habitude de séjourner dans le village de Moustier Sainte Marie, capitale de la faïence, que nous apprécions vraiment beaucoup, si bien que nous ne connaissions pas beaucoup d'autres destinations dans les Alpes de Haute-Provence. C'est  donc avec un grand plaisir que nous sommes partis à la découverte ...

 

04-alpes-de-haute-provence.jpg

 

De Riez, village provençal au milieu des champs de lavande...

 

IMG_20180805_094148.jpg   IMG_20180805_094244.jpg   IMG_20180805_094505_BURST001_COVER.jpg  IMG_20180805_094406_BURST002.jpg





IMG_20180805_094544.jpg  IMG_20180805_110410.jpg   IMG_20180805_110421.jpg    

Où nous avons  assisté a un défilé de voitures anciennes à l'occasion de la fête du foin.

Cela se passait juste devant le salon du livre organisé par la librairie Jaubert...

 

 

IMG_20180805_110453.jpg   IMG_20180805_095453.jpg    IMG_20180805_110517.jpg  

 

 

    IMG_20180805_110611.jpg  IMG_20180805_111506.jpg  IMG_20180805_110625.jpg

 

   IMG_20180805_110510.jpg     IMG_20180805_110634.jpg   IMG_20180805_110648.jpg  

 

 IMG_20180805_110734.jpg    IMG_20180805_111340.jpg   IMG_20180805_110410.jpg  IMG_20180805_101745.jpg

 

 

 Coup de coeur  : Je vous recommande vivement "Le Café" situé au centre du village. Nous nous somme régalés de magrets de canard au miel de lavande ! C'était délicieux...

 

 Puis nous sommes allés à  Sisteron, qui organisait son Salon du livre, à deux pas de la magnifique Cathédrale de Notre-Dame des Pommiers, et de la citadelle qui surplombe la Durance.

 

 

IMG_20180806_203157.jpg   IMG_20180807_144204.jpg     IMG_20180807_124254.jpg

 


                      IMG_20180807_163701_BURST002.jpg IMG_20180807_163643.jpg  IMG_20180807_163725_BURST004.jpg   IMG_20180807_163811.jpg     

IMG_20180807_170655.jpg IMG_20180807_170746.jpg IMG_20180807_170829.jpg IMG_20180807_170717.jpg  IMG_20180807_163456.jpg   IMG_20180807_153830.jpg  IMG_20180807_150656.jpg

N'hésitez pas à prendre le petit train touristique pour monter à la Citadelle...


   IMG_20180807_155934.jpg   IMG_20180807_153321.jpg   IMG_20180807_155516.jpg

Pendant ce temps Eric très décontracté signe des autographes !


  IMG_20180807_125849.jpg   IMG_20180807_125838.jpg  IMG_20180807_124111.jpg      IMG_20180807_124143.jpg

 

   IMG_20180807_160309_BURST001_COVER.jpg  IMG_20180807_151516.jpg   IMG_20180807_150957.jpg


IMG_20180807_151840.jpg  IMG_20180807_152259.jpg  IMG_20180807_153229_BURST002.jpg   IMG_20180807_153719.jpg

IMG_20180807_153813.jpg  IMG_20180807_153838.jpg  IMG_20180807_153850.jpg


Voilà le résumé d'un long week-end comme je les aime... 
                                                                                                         A bientôt ! 
                                                                                                                          Corinne











 

 

 


    


22/08/2018
0 Poster un commentaire

De Chantilly à Senlis

Deux jours dans la région des Hauts-de-France…

 

20180424_120425.jpg

Voici le résumé de deux jours passés en région des Hauts-de-France. Un séjour partagé entre les villes de Chantilly, de Senlis et les forêts avoisinantes.

picardie.gif

            carteBleuSFRMS.jpg 200px-Logo_Hauts-de-France_2016_svg.png 

S’y rendre : situées à une quarantaine de kilomètres de Paris, ces deux villes sont facilement accessibles en voiture par l’autoroute A1. Elles sont également desservies par T.E.R en une cinquantaine de minutes au départ de la gare du Nord. Pour un séjour uniquement dans la région, l’aéroport Roissy Charles De Gaulle, où vous pourrez facilement louer un véhicule de location, se trouve à une vingtaine de minutes de route de Chantilly, en bordure de l’autoroute A1.

Se loger : vous trouverez toutes sortes de logements dans la région, allant de la simple chambre chez l’habitant aux hôtels de très grand standing. La région est également réputée pour sa gastronomie.

20180424_110345.jpg 20180424_111536.jpg

20180424_113131.jpg 20180424_114653.jpg

20180424_120029.jpgChantilly :

Un peu de géographie : Chantilly est une commune française située dans le département de l'Oise, en région Hauts-de-France. Située au cœur de la forêt de Chantilly, dans la vallée de la Nonette, elle se trouve au centre d'une agglomération d'environ 37 000 habitants.

20180424_120804.jpg

20180424_121441.jpg 20180424_121334.jpg
20180424_120818.jpg 20180424_121027.jpg                                                                          

Chantilly est connue pour son château, qui accueille en son sein les collections du musée Condé, et pour sa crème fouettée. Elle est également reconnue au niveau international pour ses activités hippiques : outre son hippodrome, sur lequel se déroulent notamment deux courses hippiques, le prix du Jockey Club et le prix de Diane, la ville et ses environs abritent le plus grand centre d'entraînement de chevaux de course de France. Avec ses centaines de milliers de touristes visitant son château et son parc, ainsi que son musée vivant du cheval, avec ses millions de visiteurs pour sa forêt, la ville se présente comme un des pôles touristiques les plus attrayants du nord de la région parisienne.

20180424_112053.jpg 20180424_111801.jpg
20180424_111740.jpg 20180424_111755.jpg
Un peu d’histoire : intimement liée à la famille de Montmorency du XVe au XVIIe siècle, puis à la famille de Condé du XVIIe au XIXe siècle, Chantilly se développe autour de son château et de ses dépendances. Longtemps constituée de quelques hameaux dispersés autour de son château, elle ne devient paroisse qu'en 1692, et son urbanisme remonte seulement au XVIIIe siècle. Elle devient, au début du XIXe siècle, un petit centre industriel pionnier, notamment dans la production de porcelaine et de dentelle, mais surtout un lieu privilégié de loisirs et de villégiature pour l'aristocratie et le milieu artistique, ainsi que le lieu de résidence d'une communauté anglaise, liée alors au monde du cheval.

20180425_150343.jpg20180424_141019.jpg 20180424_141226.jpg
20180424_143421.jpg 20180424_134040.jpg
20180424_144255.jpg

Senlis:

20180425_114738.jpg20180425_115633.jpg 20180425_115732.jpg
20180425_115856.jpg 20180425_142616.jpg

20180425_113905.jpg 20180425_113019.jpg

 Un peu de géographie : Senlis est une commune française, sous-préfecture du département de l'Oise, en région Hauts-de-France. Elle se situe sur la Nonette, entre les forêts de Chantilly et d'Ermenonville au sud, et d'Halatte au nord, à quarante kilomètres au nord de Paris.

20180425_135525.jpg 20180425_120932.jpg
20180425_115920.jpg 20180425_115123.jpg

20180425_143713.jpgUn peu d’histoire : de fondation antique, séjour royal durant le Moyen Âge, la cité conserve de sa longue histoire un riche patrimoine et possède plusieurs musées. La vieille ville est constituée d'un ensemble de maisons et ruelles anciennes ceintes de remparts gallo-romains et médiévaux, autour d'une cathédrale gothique. L'ensemble a été préservé par la création en 1962 d'un secteur sauvegardé de quarante-deux hectares. Depuis, la municipalité et les habitants mettent en valeur le patrimoine par la restauration des monuments et de l'habitat ancien et l'organisation de manifestations culturelles, tout en développant une activité économique tertiaire à proximité de l'autoroute du Nord (A1). Senlis fait partie du parc naturel régional Oise-Pays de France.

20180425_152050.jpg 20180425_153004.jpg
20180425_151903.jpg 20180425_152517.jpg
20180425_140440.jpg

En résumé, une agréable parenthèse, père-fille, dans une magnifique région à découvrir sans modération.

Merci de m’avoir lu et à bientôt pour un nouveau carnet de route.

Eric.

20180424_121721(0).jpg 20180424_120612.jpg
20180424_133815.jpg

Non ce n'est pas un tableau de Monet mais une carpe dans un bassin du château de Chantilly...

Ci-dessous un petit bonus photos. Comme pour toutes les photos du blog, vous pouvez les agrandir en cliquant dessus.20180424_121031.jpg

20180424_143113.jpg

20180424_143006.jpg

20180424_142034.jpg

20180425_084717.jpg 20180425_085109.jpg
20180425_084834.jpg 20180425_085012.jpg

20180424_132845.jpg

20180424_132801.jpg

20180424_142619.jpg

20180425_115041.jpg 20180425_113259.jpg
20180425_113121.jpg
20180424_164838.jpg 20180424_165018.jpg
20180424_134113.jpg

20180425_153333.jpg

20180424_133639.jpg

20180424_134652.jpg

20180424_115810.jpg

20180424_144936.jpg

20180424_113150.jpg 20180425_114908.jpg
20180425_143558.jpg 20180425_115053.jpg
20180424_105659.jpg 20180424_114840.jpg
20180424_120433.jpg

20180424_141438.jpg

 20180425_140156.jpg 20180425_141102.jpg
20180425_112720.jpg 20180425_143931.jpg
20180425_151024.jpg

20180425_194545.jpg

20180424_141932.jpg

20180424_142727.jpg 20180425_114204.jpg
20180425_113402.jpg 20180425_140248.jpg

20180424_141742.jpg
20180425_141021.jpg

20180425_114003.jpg
20180424_135557.jpg
20180425_133027.jpg 20180424_212155.jpg

20180424_143124.jpg




30/04/2018
0 Poster un commentaire

L'Abbaye du Thoronet, joyau de l'art cistercien

 

P1180372.JPG                                                                                                                                                                                               P1180385.JPG

                                                                                       P1180499.JPG       

    J'ai tant apprécié mon séjour sur l'ïle St Honnorat l'été dernier, que je souhaitais visiter l'Abbaye du Thoronet autre grand bastion dans la région de l'ordre cistercien...

 

                P1180403.JPG     P1180428.JPG  P1180363.JPG

 

C'est à l'occasion des fêtes de Pâques que nous avons découvert ce site magnifique, empreint d'une grande sérénité.

L'abbaye est assez isolée du monde,

puisqu'elle est entourée par la forêt sans aucune construction autour, mis à part le parking paysagé joliment aménagé où l'on peut pic-niquer. 

   20180401_103600.jpg   20180401_103236.jpg  20180402_094410.jpg  P1180335.JPG

Au cœur de l'arrière-pays varois, l'abbaye du Thoronet est l'une des "trois sœurs provençales", avec les abbayes cisterciennes de Sénanque et Silvacane.

 

 

83_var.jpg

 

     

       P1180330.JPG       P1180331.JPG

 

 

En 1136, un groupe de moines de l'ordre de Cîteaux quitte l'abbaye de Mazan en Ardèche pour fonder un monastère en 1146 en Provence. 

Ils le bâtiront 15 ans plus tard près de Lorgues, en un lieu boisé entre le coude d'une petite rivière et une source.

La construction de l'abbaye du Thoronet commence donc en 1160 et se prolonge jusqu'en 1230. Au début du XIIIe siècle, le monastère abrite une vingtaine de moine et quelques dizaines de frères convers.

(Les convers étaient chargés des travaux manuels. Ils n'étaient pas admis au chapitre et n'intervenaient donc pas lors des décisions importantes. D'où l'expression "n'avoir pas voix au chapitre")

 

P1180391.JPG     20180401_105332.jpg     P1180393.JPG

Moins de deux siècles plus tard, le déclin de l'abbaye est déjà entamé.

En 1660, le prieur signale la nécessité de la restaurer. En 1699, on déplore fissures et effondrements des toitures, portes rompues et fenêtres délabrées. En 1790, sept moines âgés y résident encore.

La disparition de l'abbaye menace lorsque Prosper Mérimée ( Ecrivain, l'un des premiers inspecteurs des monuments historiques) la sauve en la signalant à Révoil, l'architecte des monuments historiques.

Sa restauration débute en 1841 pour ne plus cesser, tandis que l'Etat achète progressivement le site à partir de 1854.

 

             P1180343.JPG     P1180373.JPG   P1180419.JPG   P1180431.JPG

 

 

               P1180498.JPG     P1180364.JPG       P1180412.JPG       P1180443.JPG 

 

 

 P1180439.JPG  P1180464.JPG   P1180467.JPG   P1180487.JPG   P1180477.JPG  P1180418.JPG

L'abbaye est particulièrement renommée pour la pureté de ses lignes et la simplicité des volumes essentiellement dictés par l'organisation

de la vie communautaire.

La rigueur de l'appareillage  des pierres, ses proportions harmonieuses et l'absolu dépouillement de son architecture lui confèrent une acoustique exceptionnelle.

Les offices chantés rythmaient la vie spirituelle des moines. De nos jours l'abbaye accueille "Les Rencontres Internationales de Musique Médiévale".

Elle est source d'inspiration pour de nombreux architectes, dont Le Corbusier au XXe siècle, comme en témoigne Fernand Pouillon dans son roman "Les Pierres sauvages".

Avec " Les leçons du Thoronet", un grand architecte contemporain ( Eduardo Souto de Moura, Patrick Berger...) est invité chaque année à mener une réflexion sur les bâtiments et à réaliser une intervention réversible.

 

P1180476.JPG    P1180436.JPG   P1180440.JPG  P1180454.JPG


L'abbaye rayonne d'une beauté austère et sans artifice, conforme à la spiritualité  que prônait Saint Bernard.

 

 P1180482.JPG    P1180438.JPG    P1180358.JPG   P1180392.JPG

Les principes fondateurs de l'Ordre Cistercien:

A l'aube du XIIe siècle , l'ordre monastique clunisien atteint son apogée et affiche sa puissance, gloire et richesse.

Un moine, Robert de Molesme, réagit et décide de revenir à la règle stricte de Saint Benoît, rédigée vers 534, qui prône l'humilité, l'obéissance, la pauvreté et le juste équilibre entre travail manuel et prière.

En 1098, il fonde le monastère de Citeaux, près de Dijon, qui donne son nom au nouvel ordre. A partir de 1109, Etienne Harding codifie la règle cistercienne.

 

 P1180475.JPG   20180401_105545.jpg   P1180343.JPG  P1180471.JPG

L'essor de l'Ordre Cistercien:

Entre 1113 et 1115, Cîteaux fonde les quatre premières de ses "filles": La Ferté, Pontigny, Morimond et Clairvaux.

Sous l'abbatiat de Bernard, de 1115 à 1153, qui réaffirme avec vigueur la règle de Saint Benoît, Clairvaux devient le centre de l'Ordre Cistercien qui essaime à travers toute l'Europe.

Fustigeant violemment l'apparat de Cluny, Bernard de Clairvaux trace la voie de la rigueur et du dénuement. Seuls le travail et la prière doivent animer les cisterciens, alors dénommés les "moines blancs".

En 1153, à la mort de Bernard, Clairvaux compte plus de 160 moines, tandis que la nouvelle famille cistercienne dénombre près de 350 abbayes.

 

                         P1180509.JPG  P1180507.JPG  P1180506.JPG  P1180505.JPG  P1180504.JPG  
Le Christ est ressuscité !

Il n'empêche que pour avoir le droit de célébrer la messe l'Eglise doit payer un tribut à l'Etat car l'Abbaye est gérée par le Centre des monuments nationaux...

   P1180332.JPG          

 

Quelques mots sur "la Pâque" et "la Résurrection" : 

Extraits du Dictionnaire critique de théologie- Edition Quadrige/PUF

 

"A l'origine, la Pâque est une célébration de pasteurs dont le troupeau est la ressource la plus importante et la plus précieuse. Fête de printemps la célébration a lieu lors de la pleine lune, elle se déroule de nuit et réunit toute la famille. A partir de l'immolation d'un animal, agneau ou chevreau, âgé d'un an, le père de famille accomplissait le rite du sang, puis présidait un repas où la chair de la victime avait été préalablement rôtie..."

"...Repas de communion avec la divinité qui dispense la pluie et accorde la fécondité du troupeau...Qui devient par la suite une action que tous les Israélites célèbrent en venant à Jérusalem; elle doit opérer le rassemblement du peuple pour qu'il confesse sa foi au Dieu qui l'a fait sortir du pays d'Egypte...Récit de la dixième plaie qui atteint les premiers-nés d'Egypte alors que le fléau épargne les Israélites grâce au sang de la victime pascale..."

"Dans le nouveau testament Jésus meurt le jour de la Pâque... Jésus est le véritable agneau pascal immolé à l'heure où l'on sacrifie dans le Temple les agneaux destinés au repas pascal... La Cène a les caractéristiques du repas pascal."

"Le mystère pascal désigne d'un point de vue historique, l'événement de la mort et de la résurrection du Christ et d'un point de vue liturgique, l'ensemble des rites qui célèbrent cet événement, chaque année lors de la Pâque, chaque jour dans l'eucharistie...La mort du Christ est célébrée comme l'heure de sa glorification et comme la mort d'où vient la vie..."

"Par sa passion , le Seigneur est passé de la mort à la vie, nous ouvrant la voie, à nous qui croyons en sa résurrection , pour que nous passions nous aussi de la mort à la vie...Pâque est alors célébrée comme un mystère  alors que Noël et toutes les autres fêtes sont considérées comme des commémorations..."

"Sur le fondement des données bibliques, la résurrection des morts est, dans la tradition chrétienne, l'un des articles de foi les plus anciennement attestés...La conviction première des chrétiens est que Dieu a arraché Jésus le Nazaréen à la mort...C'est ce réveil à la vie transcendant la précarité de notre monde, qui appelle à la mémoire de son parcours terrestre, sa condamnation à mort y comprise...Le Christ ressuscité, réalise d'abord en son propre corps et pour nous la plénitude de vie qui est le destin de toute l'humanité sauvée..."Père, pardonne-leur."

"Si Jésus est mort pour les autres, d'une mort à valeur universelle, il vit désormais pour les autres d'une vie à portée universelle..."


P1180362.JPGAbbaye du Thoronet

83340 Le Thoronet

tél: +33 (0)4 94 60 43 96

resa-thoronet@monuments-nationaux.fr

facebook.com/abbayethoronet

Visite libre ou commentée...Très jolie boutique !

Ouverture du 1er avril au 30 septembre de 10h à 18h30 et de 10h à 12h / 14h à 18h30 le dimanche

Ouverture du 1er octobre au 31 mars de 10h à13h / 14h à 17h et de 10h à 12h / 14h à 17h le dimanche

Fermé le 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre et le 25 décembre.

Accès RN7 ou A8 sortie Le Luc/Cannet-des-Maures


A bientôt !   

                  Corinne




 

 


06/04/2018
0 Poster un commentaire