VOYAGES EN EQUILIBRE...

Yoga... Mantra, Japa, Mala... OM


Yoga...Mantra, Japa, Mala...OM

 

 

                    Yoga et Mantra...     om5.jpg

 

 

        Un mantra consiste en plusieurs lettres disposées dans une suite de sons dont les lettres sont les signes représentatifs. Pour produire l'effet désiré, le mantra doit être accordé

        correctement à la fois au son et au rythme.

        L'idée centrale contenue dans l'œuvre des mantras est que certains sons, quand ils sont émis, produisent dans l'Akasha une perturbation qui est, à son tour communiquée,

        selon sa violence, à des niveaux supérieurs. Plus la perturbation est forte, plus forte est la communication aux niveaux supérieurs. La nature de cette perturbation ne peut pas être

        appréciée à partir des lois physiques connues. Tout ce que l'on peut dire c'est qu'il existe une relation entre les sons et la perturbation dans l'Akasha.

 

       La science moderne a découvert les ultrasons qui sont produits par le son inaudible. L'oreille humaine ne peut détecter au delà de dix à vingt mille vibrations par secondes.

       Or les ondes ultra-sons ont une fréquence de plus d'un million par seconde.

       Les vibrations du son sont très importantes pour notre bien-être. L'invocation de certains sons fait vibrer nos glandes et les aident à débarrasser notre corps de ses impuretés.

 

      La Bible rapporte qu'au son des trompettes de Jéricho, toute la ville s'écroula.

      On dit que le célèbre chanteur Caruso brisait des verres par la puissance de ses notes.

      Certains malades sont soignés par la thérapie du son...

 

jericho_tissot.jpg

 

Les Yogis, ayant découvert le pouvoir des vibrations du son sur notre corps en ont fait un Yoga à part : Le Mantra Yoga , qui observe les effets produits par les vibrations du son sur le mental et le spirituel.

Leur but est toujours triple: la santé du corps, la paix de l'esprit et le développement de l'âme.

Dans le Mantra-Yoga, la répétition du nom de Dieu, OM, ou SOHAM, ou OM NAMAS SHIVAYA est essentielle. La répétition avec émotion conduit à l'absorption de l'esprit dans le nom lui-même.

Par le Mantra -Yoga, la vision de Dieu est assurée. Comme en réalité le Mantra est divin, par sa pratique, Dieu est réalisé.

 

 Om.jpg

 

 

 

 

             Aucune connaissance théorique n'est nécessaire;

          De toues les formes de Yoga, le Mantra-Yoga est la discipline la plus facile

          et la plus efficace pourvu qu'on persévère...

 

 

 

 

 

Mantra...Japa et Mala...

 

Le Japa est une des bases de la vie spirituelle des hindous et fait intégralement partie du Yoga. C'est la répétition ininterrompue, consciente et rythmée d'une formule rituelle ou Mantra.

Le Mantra est un son mystique à résonnance intérieure profonde utilisé comme support de concentration et de méditation dans le but d'obtenir le silence intérieur par la dissolution des pensées.

 

     "Le silence avant tout."  

                                          GANDHI                                

                                                                                           

 

Le Mantra on l'a vu peut-êter soit le nom d'une divinité ( ISHTADEVATA ), soit une formule dévotionnelle choisie suivant le tempérament du pratiquant.

Attention néanmoins à ne pas sous-estimer la puissance des mantras, surtout tantrique, pour cela mieux vaut être initié que jouer à l'apprenti sorcier.

Le mantra "OM" est universellement utilisé et le plus fréquemment adopté , il peut aussi précéder les autres formules de Mantra: "OM OMNAMAHASHIVAYA".

 

Pendant le Japa, le mantra peut-être récité à voix haute , à voix basse ( murmure modulé) ou mentalement. Selon les textes anciens, le mantra murmuré serait le plus intense et le plus efficace de par la qualité et l'influence de ses vibrations sonores sur le corps, qui contribuent à l'éveil de l'énergie latente chez les êtres, énergie subtile qui modifie la structure physique, psychique et spirituelle de celui qui chante.

 

Les hindous considèrent qu'il existe trois "Qualités de la Nature", qui composent les êtres vivants:

 

    3-Gunas-of-Mind-Tamas-Sattva-Rajas.jpg

 
   -Tamas: Le GUNA de l'inertie et des ténèbres

    -Rajas: Le GUNA du mouvement et de l'énergie

    -Sattva: Le GUNA de l'équilibre et de la pureté

     Le Japa amplifie l'énergie potentielle qui réside en Rajas.

                                                                                                                                                               

De la concentration sur le Mantra dépend toute l'efficacité de Japa.  La répétition du Mantra doit être faite sur un rythme régulier, continuel et conscient, qui peut-être cadencé par la respiration.

La pratique de Japa améliore les qualités de cœur en éloignant jalousie, orgueil et égoïsme. Elle permet de transcender le Samsara (existence) et aide ainsi Atman (le Soi-Profond immortel) à trouver sa propre voie.

 

Il est recommandé de commencer par pratiquer avec un enseignant en méditation pour une approche du Tantrisme, de répéter le Bija Mantra ( Mantra racine) en se concentrant :

 

-Soit sur Anahata Chakra, le chakra du cœur, si l'on est plus dévotionnel ou sensible.

-Soit sur Ajna Chakra, le centre de commandement, situé entre les deux sourcils, l'œil de Shiva, si l'on est plus intellectuel ou mental.

 

                                                                                         anahata_chakra_hv05.jpg                                             exoticindiaart-ajna-chakra-ht97.jpg 5.jpg


Pour réciter les Mantras, les hindous et les bouddhistes se servent d'un Japa-Mala, chapelet ou rosaire dont les 108 grains sont faits de Santal, de cristal ou de certaines baies du Népal. Un pompon ( Sumeru) sert de point de départ. Le Mont Meru, montagne mythique et sacrée serait le sommet de l'Univers.

 Parfois c'est une perle supplémentaire, différente des autres, souvent en Rudraksha ( Œil de Rudra, graine de l'arbre sacré de Shiva) qui sert de point de départ à la récitation, et permet de constater que le tour de mala ( 108 répétitions) est achevé.

 
                                                                     malla-tibetain.png           ob_9e1c76_mount-kailash-reurinkjan.jpg

Pourquoi 108 ?

Dans les Upanishads il est dit qu'une personne respire 21 600 fois par jour. Ce nombre est divisé en deux parties, le jour et la nuit. Ainsi, pendant le jour on respire 10800 fois et la nuit 10800 fois aussi.

La répétition du mantra devrait se faire à chaque respiration...Difficile! C'est pourquoi pour compenser, on le chante 108 fois. Il est dit qu'à chaque fois que l'on chante un mantra, ses fruits sont multipliés par 100.

Ainsi répéter le mantra 108 fois est en réalité égal à 10800 fois...

108 est un nombre Harshad, un nombre entier divisible par la somme de ses chiffres. Harshad signifie "grande joie" en sanskrit.

                                                   9 x 12 =108  mais aussi:

1 (puissance 1) = 1yogamrita_mala_108_perles.jpg

2 x 2 (2 puissance 2) = 4

3 x 3 x 3 ( 3 puissance 3) =27   et      1 x 4 x 27  =  108                                       

La Terre est éloignée du Soleil de 108 fois le diamètre du Soleil,

La Terre est éloignée de la lune de 108 fois le diamètre de la lune...

108 est le résultat du Carré magique de la Terre

De nombreuses civilisations anciennes utilisent ce nombre ...Comment pouvaient ils calculer tout cela il y a des milliers d'années...Cela laisse rêveur.

Le 1 représente Dieu ou l'Unité

Le 0 symbolise le vide ou l'accomplissement de la pratique spirituelle

Le 8 représente l'infini ou l'éternité

100 et 8 perles : Il est dit qu'en répétant 100 fois le mantra, le compte y est. Les 8 fois supplémentaires serviraient à couvrir les erreurs ou omissions.

Ces 8 dernières prières sont offertes à Dieu ou au Guru (le Maître).

 

"Pour qui n'est pas en YOGA il n'est ni intelligence ni concentration de pensée;

pour qui est sans concentration, il n'y a pas de paix;

et pour qui est sans paix, comment y aurait-il du bonheur ?"                                       

                                                                                               La Bhagavad-Gita ou le Chant du Bienheureux

 

Comment pratiquer:

Asseyez-vous jambes croisées en tailleur, en lotus, dans la posture du diamant...Le dos droit, sans tension, détendez les épaules ...

Essayez de trouver une posture confortable, que vous pourrez garder quelques minutes sans bouger.

Posez votre main gauche sur le genou gauche en Jnana -Mudra, le geste de la connaissance.

Posez le Mala sur l'index de votre main droite. A partir du pompon et avec le pouce égrener le Mala à chaque Mantra.

Lorsque les doigts atteignent à nouveau le SUMERU , retournez le Mala pour recommencer un chapelet.

 

sans-titre 1.png          

 

 

         Quand pratiquer ?

 

           - Le matin après les ablutions

           - Le midi ou le soir avant les repas

           Les Hindous font une courte méditation avant chaque repas.

             

 

            Durée ?

 

           - Au moins 1 tour complet.

           - Traditionnellement par série de 5 tours, 7 tours ou 12 tours. 

 

 

                                                            

Expérimentez...Je vous souhaite une heureuse pratique en Yoga !

 

 

Cet article reprend en partie les écrits de Shri Mahesh, fondateur de la F.F.H.Y,

parus sur le sujet dans les revues Yoga et Vie n° 2 et n° 30 éditées par le Centre Culturel Franco- Indien et,

les idées du blog du Yoga  www.yogamrita.com

 

                                                                                                             A bientôt !

                                                                                               Corinne

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                        

 

 

 

 

 


09/11/2016
0 Poster un commentaire